Accueil > ... > Forum 1489833

Etat-major général des armées : Moïse Minoungou, le nouveau chef

12 janvier, 13:24, par Maria de Ziniaré

La loupe ne soyez sidérée nous sommes sur un forum cadre d’échange et de confrontation d’idée d’opinion et d’analyse. Comme je le disais à Guillaume, CEMGA est une fonction qui coiffe l’ensemble des armées d’un pays ( terre air marine...) et dans le monde de la formation militaire il y’a des écoles spécialisées pour former à cette fonction ( Êcole de guère de Paris, National War College à Washington.....etc ) nommer un CEMGA qui a eu ce cursus qui forme à la fonction me semble plus rationnel.

La formation et les diplômes ne font pas tout mais sont utiles quand on parle de métier : pour soigner le cœur il faut avoir fait la cardiologie, pour faire la guerre il y’a des instituts spécialisés qui l’enseignent.

Minougou est Général 2 étoiles c’est à dire General de Brigade sensé gérer plusieurs régiments ( le plus petit grade de Général ) et il va par la fonction de CEMGA gérer toute l’armée Burkinabè. Combien de brigades, de divisions compte notre armée Burkinabè ?

SANKARA n’a été qu’un Capitaine ( officier subalterne) et n’a pas assumé la fonction de CEMGA. S’agissant de BASOLMA je ne suis pas sûr que son éloquence sert vraiment les intérêts du Burkina dans sa globalité.

Posez vous la question pourquoi le CEMGA a toujours le grade minimum de Général.
je profite pour mettre genoux à terre et supplier le Naba Webmaster de nous ramener la forme arborescente de notre forum.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés