Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Dans la vie on ne fait pas ce que l’on veut mais on est responsable de ce que l’on est.» Jean-Paul Sartre

Société minière Wahgnion Gold : Une ambulance et du matériel médicotechnique pour la commune de Niankorodougou

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 13 juin 2019 à 10h10min
Société minière Wahgnion Gold : Une ambulance et du matériel médicotechnique pour la commune de Niankorodougou

La société minière Wahgnion Gold Operations, filiale de Teranga Gold Corporation, a fait don d’une ambulance et de matériel médicotechnique à la commune de Niankorodougou, le mercredi 12 juin 2019. À travers ce geste, la société souhaite apporter sa contribution à la réduction des difficultés que connaît le secteur de la santé dans ladite commune. Le coût total de cette contribution est estimé à plus de 36 millions de francs CFA.

La société minière Wahgnion Gold Operations (WGO) accorde un intérêt particulier à la problématique de la santé dans la commune rurale de Niankorodougou. En effet, Teranga Gold Corporation, une multinationale canadienne, dans sa stratégie d’appui au développement socio-économique de ses communautés hôtes, accorde une importance prépondérante à l’éducation, l’accès à l’eau potable, l’accès aux soins de santé adéquats partout où elle intervient.

C’est ainsi que Wahgnion Gold Operations, qui est une filiale de Teranga, s’est inscrite dans cette approche d’intervention communautaire. À travers cette remise d’ambulance et de matériel médicotechnique, les donateurs veulent ainsi consolider le lien de bonne cohabitation avec la population de la commune de Niankorodougou.

La population présente a la cérémonie de remise du don

Cette contribution, dont le coût total est de 36 601 238 francs CFA, est composée d’une ambulance neuve tout-terrain, 45 matelas, 9 tensiomètres, 9 pèse-personnes mécaniques, 14 kits d’accouchement, 18 boîtes d’eau de Javel, 35 potences pour perfusion, 15 bassins de lit avec couvercles, 24 stéthoscopes médicaux, 5 pèse-bébés mécaniques. Ce don contribuera à l’amélioration du plateau technique et des conditions de travail du personnel dans les formations sanitaires de la commune.

Pour le directeur général, Adama Barry, WGO est en phase de construction de sa mine et ne génère donc pas encore de revenus à ce stade. Mais, en tant que citoyen corporatif, WGO déploie des efforts non-négligeables pour apporter son soutien au développement communal.

Abou Ouattara, maire de la commune de Niankorodougou

« Malgré le fait que la société soit toujours en phase de construction, elle a modestement contribué à plusieurs réalisations, notamment la construction de 10 forages au profit des villages de la zone du projet, la remise de 330 tables-bancs et de mobilier de bureau à la CEB de Niankorodougou et 650 tables-bancs à la province de la Léraba. Dans le domaine de l’appui institutionnel, la mine a contribué à l’électrification du centre médical, de la préfecture, de la mairie, de la police et de la gendarmerie de Niankorodougou. La police et la gendarmerie ont également bénéficié d’un soutien en matériel informatique. La société a également réalisé 5 puits maraîchers et 4 forages dans différentes localités », a détaillé Adama Barry.

Adama Barry, DG de WGO

Toutefois, il a rassuré que WGO a fortement intégré, dans sa démarche de responsabilité sociale des entreprises, la dimension développement local afin d’être un puissant vecteur de création et de redistribution des richesses tant au niveau local que national. « La mine fera donc en sorte que la prise en compte des enjeux de développement socio-économique des communautés hôtes soit une des exigences qu’elle respectera afin que nous puissions travailler dans un climat de confiance, de quiétude et de partenariat gagnant-gagnant », rassure le DG Adama Barry.

Toute chose qui réjouit le maire de la commune, Abou Ouattara, qui a exprimé ses sentiments de joie et de satisfaction. Selon lui, la société WGO est un partenaire privilégié de sa commune. En témoignent les multiples actions pour accompagner le développement de Niankorodougou. Il estime que ce don contribuera non seulement à résoudre les problèmes d’évacuation des malades au niveau de son aire sanitaire, mais permettra également au département de la santé de faire face aux difficultés rencontrées sur le terrain. C’est pourquoi, au nom des populations bénéficiaires, il a promis aux donateurs d’en faire bon usage. À l’en croire, ce don augmente le nombre d’ambulances à deux dans sa commune.

Dr Roland W. Kadéba

Pour le médecin-chef du district sanitaire de Niankorodougou, Dr Roland W. Kadéba, « l’acquisition de cette ambulance permettra l’évacuation des malades en cas d’urgence vers des centres de santé plus spécialisés et le lot de matériel médicotechnique permettra d’améliorer significativement le plateau technique des centres de santé de la commune ». Ainsi, grâce à l’engagement concret de la société minière, les habitants peuvent relier plus vite leurs villages aux différents centres de santé de la région. Pour les populations bénéficiaires, cette aide participe au désenclavement de leurs villages et facilite l’accès aux soins.

Pour rappel, Wahgnion Gold Operation SA est une société de droit burkinabè, filiale de la multinationale Teranga Gold Operations basée au Canada. Le lancement officiel des travaux de construction de cette mine a eu lieu le 6 juillet 2018 par le Premier ministre Paul Kaba Thiéba. Le projet est localisé dans la province de la Léraba située dans la région des Cascades, qui enregistre ainsi sa première mine industrielle. Il est situé à proximité des frontières avec les Républiques de la Côte d’Ivoire et du Mali. Selon ses premiers responsables, WGO attend une production moyenne de 114Koz (3,5 tonnes) d’or par an sur 13 ans. Les dernières études montrent que la mine pourrait être exploitée pendant plus de 13 ans parce que les estimations préliminaires montrent qu’il existe encore du potentiel non-estimé.

Photo de famille du DG Adama Barry et du personnel de WGO

Aussi, la mine emploie plus de 1 100 jeunes burkinabè pendant cette phase de construction. En plus des emplois directs, plusieurs autres emplois indirects sont à prendre en compte, et WGO va apporter également des ressources fiscales et des ressources d’exportation au Burkina Faso.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Extrémisme violent au Burkina : La foi chrétienne sollicitée pour préserver le vivre-ensemble
Drame de Yirgou : Des OSC du Sahel dénoncent des lenteurs judiciaires
Colloque international d’hommage au Pr Salaka Sanou : Des propositions pour renforcer l’étude des cultures africaines
Infrastructures éducatives au Burkina : Les travaux de construction de 100 complexes scolaires lancés à Sandogo
Programme de développement des terres arides : Près de 41 000 bénéficiaires enregistrés au Burkina
Sécurité au travail : HSE Consulting ouvre ses portes à Bobo-Dioulasso
Réduction du travail des enfants : Résultats satisfaisants pour le projet CLEAR II
Promotion immobilière : Abdoul’ Service, lauréat du trophée Gifa d’or 2019
Enseignement supérieur : 115 lauréats du CAMES et du concours d’agrégation en médecine reçoivent leurs toges
Lutte contre le travail des enfants : Des conseillers municipaux outillés
Vivre ensemble au Burkina : L’« Appel de Manéga » officiellement lancé
Mise en œuvre du statut valorisant : La coordination des syndicats de l’éducation reste vigilante
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés