Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Burkina : « La fin du terrorisme est proche », déclare François Tambi Kaboré du PPR

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • DÉCLARATION • mercredi 15 mai 2019 à 13h46min
Burkina : « La fin du terrorisme est proche », déclare François Tambi Kaboré du PPR

Le Parti du peuple républicain (PPR) se prononce, dans cette déclaration, sur le situation nationale marquée par les attaques terroristes. Et son président se convaincu que « la fin du terrorisme est proche ».

A l’entame du terrorisme au Burkina Faso, il était très difficile pour la majorité des burkinabé de saisir exactement les objectifs majeurs des terroristes. Ceux qui avaient une idée sur les enjeux du terrorisme au Burkina avaient du mal à se faire comprendre clairement par les burkinabè. Cette situation a été rendue plus complexe par la démagogie d’une bonne partie de l’Opposition politique et de certaines organisations de la société civile.

En effet, ces derniers, à défaut de chercher à comprendre les raisons fondamentales des attaques terroristes, ils ont préféré s’en prendre aux autorités nationales. Se faisant, ils ont fait le jeu des terroristes et empêcher d’emblée une claire compréhension de la lutte contre le terrorisme.

En effet, ils ont délibérément perturbé l’action du gouvernement en exigeant et en obtenant parfois de la part du gouvernement certains « changements » tels que : « le ministère en charge de la justice est un super ministère », « le ministre en charge de la sécurité n’est pas à la hauteur »…

La nature prise par le terrorisme aujourd’hui au Burkina ne laisse plus de doute quant à sa finalité ultime. Maintenant la majorité des Burkinabè comprennent que les terroristes s’attaquent à notre démocratie, ils veulent empêcher les autorités de construire le pays conformément à l’esprit de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. Pour ce faire, la stratégie des terroristes est allée crescendo :

-  Ils ont voulu s’attaquer aux symboles de l’Etat pour entamer la confiance des burkinabè aux autorités

-  Ils ont voulu créer la panique au sein de la population en s’attaquant, tout azimut, à des lieux publics.

-  Ils ont voulu s’attaquer à la cohésion entre l’armée et le gouvernement d’une part et au sein de l’armée d’autre part en ciblant des objectifs militaires.

-  Ils ont voulu s’attaquer à l’unité nationale, à notre vivre ensemble en semant la suspicion entre des groupes communautaires.

-  Ils ont voulu s’attaquer à notre spiritualisme tolérant en ciblant des églises et des temples.

Heureusement, la capacité de résilience des Burkinabè ainsi que les efforts des autorités nationales et des Forces de Défenses et de Sécurité ont permis d’éviter le pire. Les différentes mutations du terrorisme ont fini par faire comprendre aux Burkinabé que le terrorisme dépasse les préoccupations politiques ou idéologiques.

Le terrorisme, au-delà de vouloir empêcher le président KABORE de dérouler son programme, s’attaque à notre démocratie, à notre vivre ensemble, à notre nation.

Il y a lieu de se féliciter du nouveau langage de l’Opposition politique qui appelle à la mobilisation nationale pour vaincre le terrorisme qui menace notre unité nationale.

A qui profitent les crimes, les barbaries des terroristes sinon qu’à ceux qui sont contre la démocratie qui se développe depuis l’insurrection populaire et à ceux qui sont contre le pouvoir mis en place par les Burkinabè après une élection transparente.

Le Parti du peuple républicain (PPR) fait confiance aux changements des mentalités qui s’opèrent. Je suis confiant que la fin du terrorisme est proche. Notre parti pense que le dialogue politique qui se profile à l’horizon servira de cadre objectif pour recueillir toutes les propositions concrètes pour mettre fin au terrorisme au Burkina Faso dont les funestes objectifs sont maintenant connus de tous les Burkinabè.

Peuple du Burkina, quelle que soit ta religion, ton ethnie, ton opinion politique, mobilisons-nous pour venir à bout du terrorisme !
Que Dieu protège le Burkina Faso

Pour le Bureau Exécutif du PPR
François Tambi KABORE

Vos commentaires

  • Le 15 mai à 14:38, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Burkina : « La fin du terrorisme est proche », déclare François Tambi Kaboré du PPR

    - Monsieur François Tambi Kaboré, ça c’est du sérieux ! Ne politise pas cette affaire avec un langage politique ! Quand on est au sérieux, il faut prendre les choses au sérieux et considérer ceux qui vont te lire de façon sérieuse. En vertu de quoi tu dis que la fin du terrorisme est proche ? Monsieur Tambi, ici on n’a pas besoin des liseurs dans des boules de cristal ! Ne nous cherche pas des problèmes comme l’autre qui avait dit dans son excès de zèle que : ‘’Les terroristes seront terrorisés !’’, et ceux-ci comme pour le narguer, ont frappé l’État-Major de l’Armée et l’Ambassade de France en plein Ouaga !

    Conclusion : Cher monsieur Tambi KABORÉ, reste tranquille dans ton coin et ne les attire pas sur toi car tu ne pourras plus sortir, même pour boire ta bière de la soirée.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 14:43, par sidbala En réponse à : Burkina : « La fin du terrorisme est proche », déclare François Tambi Kaboré du PPR

    Tu feras mieux de nous donner la solution a ce problème que de faire des affirmations gratuites derrière un micro.
    Tu as qu’elle formation en sécurité ou en technique de guerre pour parler de la sorte.

    On ne plaisante pas ici, tu vois qu’on ne peut plus se déplacer pour faire son travail.
    Tu vois comment les gens sont tués comme des lapins ?
    Alors soyons sérieux il ne faut tenir des propos démagogiques parce qu’on est politicien, ici ce n’est plus une affaire de politique seulement qui marche.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 15:00, par Bebeto En réponse à : Burkina : « La fin du terrorisme est proche », déclare François Tambi Kaboré du PPR

    Votre analyse est très propre. Et très grand merci a vous.
    Le plus grand perdant de ces attaques terroristes, c’est bel et bien l’opposition politique notamment le CFOP. Pourquoi ? Pcq les attaques terroristes ont toujours été du pain béni pour elle, pour mettre à mal Le Président Rock. Aujourd’hui les Burkinabè ont tous compris et l’opposition prend ainsi le retour de la manivelle en plein visage. L’opposition vient de comprendre la gravite de sa bêtise, mais c’est trop tard. Tout le monde sait que la personne qui peut garantir la liberté religieuse au BF , c’est bel et bien Le Président Rock. L’opposition a joué très serré sur le sujet du terrorisme croyant pouvoir déstabiliser le pouvoir de Rock. C’était tres limite. Les terroristes ont compliqué les choses pour l’opposition en s’attaquant aux chefs coutumiers, aux musulmans et aux chrétiens. Pour toutes ces confessions, Le Président Rock est leur seul vrai protecteur sûr, contrairement à l’opposition qui semble pactiser avec les terroristes et applaudit à chaque attaque terroristes., pcq c’est du pain béni pour elle.
    La leçon à retenir c’est quoi ? Sous aucun prétexte, il ne faut pas faire des actes terroristes un fonds de commerce politique. Le retour de la manivelle est dévastateur.
    Avec cette conséquence de la donne terroriste, les élections de 2020 sont déjà jouées, bien entendu au détriment de l’opposition. C’est leur machiavélisme de petits politiciens qui les a grillés.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 16:52, par HIV-AIDS En réponse à : Burkina : « La fin du terrorisme est proche », déclare François Tambi Kaboré du PPR

    ENCORE UN AUTRE MENTEUR

    DIEU SAUVE MON BEAU PAYS DES VAUTOURS EN COL BLANC

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 18:01, par triste En réponse à : Burkina : « La fin du terrorisme est proche », déclare François Tambi Kaboré du PPR

    "Je suis confiant que la fin du terrorisme est proche". C’est un responsable politique irresponsable d’oser dire une telle ineptie alors que tous les indicateurs sont au rouge sur ce front !

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 18:55, par Bebeto En réponse à : Burkina : « La fin du terrorisme est proche », déclare François Tambi Kaboré du PPR

    Donc nous allons vivre éternellement dans ça ? N’est-ce pas vous qui étaler au grand jour votre manque de discernement ? Le Nigeria l’Algérie, l’Égypte le Kenya, ...etc, mais ils sont venus a bout. Si la défaite est innée en vous, arrêtez de vouloir contaminer les Burkinabè en les enfumant. Toute guerre est difficile, très difficile, puisqu’il y aura toujours mort d’homme. Que ça vous plaise ou pas le BF viendra à bout du terrorisme. Les forces du mal ne pourront jamais prendre le dessus sur le BF. Comprenez bien une chose, ces lâches terroristes avec leurs complices ne peuvent pas aller au delà de ce qu’ils sont en train de faire. Ils n’ont ni les couilles ni les autres capacités tactiques et stratégiques. Si le manque de confiance en vous même est inné, je suis désolé, mais nous, nous avons confiance en nous même. Que Dieu nous donne longue vie nous verrons entre nous et les terroristes qui aura le dernier mot.
    Entre le fascisme de la seconde guerre mondiale et le monde libre, nous savons à qui est revenu le dernier mot.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Est du Burkina : Un agent des eaux et forêts tué dans une embuscade
Région de l’Est : Une école incendiée, deux individus de nationalité étrangère aux arrêts
Opération Doofu : Human Rights Watch appelle les FDS à respecter les droits humains
Mgr Laurent Dabiré, évêque de Dori : « Les terroristes tirent sur la corde religieuse et ethnique »
Burkina : Le MBDHP appelle les populations à s’organiser contre l’hydre terroriste
Attaques contre les lieux de culte : Yacouba Zida appelle à l’union pour constituer un bouclier contre les forces du mal
Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade
Attaque terroriste à Dablo : « Le Saint Père m’a appelé pour m’encourager », Mgr Théophile Naré
Opération « Doofu » : Le gouverneur du Centre- Nord invite les populations à une « parfaite » collaboration avec les FDS
Lutte contre le terrorisme : Le député tchadien Théophile Yombombé loue la résilience du peuple burkinabè
Dablo : « Il faut prier pour ceux qui nous tuent », recommande Mgr Théophile Naré, évêque de Kaya
« L’opération Doofu sera un succès », rassure le Chef d’Etat-major général des armées
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés