Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Attaques terroristes au Burkina : La CEDEAO exprime sa solidarité

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • lundi 13 mai 2019 à 13h37min
Attaques terroristes au Burkina : La CEDEAO exprime sa solidarité

(Ouagadougou, 13 mai 2019). Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a accordé une audience, ce lundi dans la matinée, au président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Jean Claude Kassi Brou. Les questions liées à la sécurité et à l’intégration régionale ont été au centre de cette rencontre.

Selon Jean Claude Kassi Brou, « cette audience a été une occasion pour présenter nos condoléances aux autorités et au peuple burkinabè pour l’attaque terroriste survenue le 12 mai 2019 à Dablo qui a entraîné la mort de 6 personnes (…) la CEDEAO a marqué sa solidarité et son engagement à accompagner le Burkina Faso dans la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme.

En dépit de la menace sécuritaire, « nous avons le chantier de la construction de l’intégration régionale qui est en cours », a indiqué le président de l’institution communautaire, qui souligne avoir échangé également avec le président du Faso sur l’intégration économique et commerciale, la libre circulation des biens et des personnes, et le projet de la monnaie unique CEDEAO.

« La question de la monnaie unique est un chantier important pour la CEDEAO et nous sommes dans le processus (…) le point des avancées sera fait à la prochaine conférence des chefs d’Etats en juin 2019 », a déclaré le président de la Commission.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Vos commentaires

  • Le 13 mai à 13:55, par LE ROI DE LA NUIT En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : La CEDEAO exprime sa solidarité

    A CHAQUE FOIS AUDIENCE
    A CHAQUE FOIS PRÉSENTE SES CONDOLÉANCES
    A CHAQUE FOIS DES MORTS
    ET SUR LE TERRAIN RIEN N EST FAIT

    Y EN A MARRE MAINTENANT

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 14:53, par Honte à la CEDEAO et à l’UA En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : La CEDEAO exprime sa solidarité

    Vous êtes vraiment solidaires ? Quel type de solidarité ? L’UA et la CEDEAO me font honte. Ils nous regardent comme au cinéma sans mesure concrète. Qui sait ? Peut être après le Burkina et le Mali, le tour d’autres pays ? Chacun à son tour chez le coiffeur Mamadou. Donc mieux faut être solidaire avec des mesures concrètes.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 14:54, par Honte à la CEDEAO et à l’UA En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : La CEDEAO exprime sa solidarité

    Vous êtes vraiment solidaires ? Quel type de solidarité ? L’UA et la CEDEAO me font honte. Ils nous regardent comme au cinéma sans mesure concrète. Qui sait ? Peut être après le Burkina et le Mali, le tour d’autres pays ? Chacun à son tour chez le coiffeur Mamadou. Donc mieux faut être solidaire avec des mesures concrètes.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 15:05, par sidbala En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : La CEDEAO exprime sa solidarité

    Merci à la CDEAO pour cette marque de compassion. Il serait souhaitable que le président Roch Marc nous dise de la suite qu’il a réservé à la main tendue de son prédécesseur pour nous tirer de bourbier du terrorisme.

    En tout cas je pense que le soucis premier du peuple c’est de vivre dans la paix, c’est mieux que les deux se rencontre le plus tôt possible, si non ça va pas du tout, on ne peux se déplacer dans le pays sans la crainte d’être enlevé, alors que si on est cloué sur place c’est la mort a petit feu qui s’en suivra.

    Humblement voyez vous pour nous et laissez les griots continuer de faire leur travail.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 15:08, par Paligba En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : La CEDEAO exprime sa solidarité

    « Mes brebis écoutent ma voix ; moi, je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle : jamais elles ne périront, personne ne les arrachera de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tout, et personne ne peut rien arracher de la main du Père. Le Père et moi, nous sommes UN. »

    Evangile du dimache 12 mai 2019

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 15:29, par sidwaya En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : La CEDEAO exprime sa solidarité

    le comportement des djadhistes ressemble étrangement à celui des Kolwéogo : des dizaines de motos qui s’alignent et pénètrent dans les villages. Tous ces villages du nord où des égalises sont attaqués ont tous des Kolwéogo, même s’ils ne peuvent pas combattre, peuvent donner des alertes. La question qui se pose, est-ce que dans certaines localités, les Kolwéogo qui croyaient avoir un filon d’or , puisque prélevaient, des taxes, agressaient des catéchistes,...ne sont pas devenus des Djadhistes ou leurs complices ???. Autrement dit, est-ce qu’ils ne sont pas récupérés par des groupes djadhistes qui les financent ? ils s’étaient constitués en Kolwéogo en pensant se faire payés par l’Etat ou les citoyens, comme ils n’ont pas eu ce qu’ils voulaient, ils vendent alors leurs "compétences" aux groupes djadhistes ? ouvrons l’oeil et le bon. On avait dès le depart dit de se mefier de ces groupes dits d’auto-défense, qu’il était facile qu’ils soient récupérés par des groupes criminels. Est-ce le cas à l’heure actuelle ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 00:08, par gohoga En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : La CEDEAO exprime sa solidarité

    Je présente mes condoléances aux familles des victimes, à la communauté Chrétienne et à toutes les Nations burkinabé. Je suis un peut gêner de la grande publicité faite pour ces 06 victimes. Il n’y a pas longtemps à Arbinda, 63 personnes ont été tuée dont un Cheik. Ni les internautes, ni la presse ne se sont attardés sur l’inhumation. Si on fait pas attention, certains diront que les morts ne sont pas égaux. beaucoup des mosquées ont été attaquées et plusieurs dizaines des Imams ont trouvé la mort suite à ces attaques. Ni la presse encore moins les internautes n’en parlent. Cette discrimination risque d’encourager les auteurs de ces attaques à continuer pour se faire de publicité.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 02:21, par Teo En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : La CEDEAO exprime sa solidarité

    Nous ne sommes ni chrétiens, ni musulmans. Nous ne sommes ni Peulhs, ni Mossi. Nous ne sommes ni Burkinabe, ni Malien, etc...
    Nous sommes : AFRICAINS.
    Mes chers freres & soeurs, avant les religions, nous etions africains, avant les communautés dites ethnies, nous etions africains, avant les frontieres tracees à Berlin, nous etions africains...

    Quand ils sont venus pendant 400 ans, bombarder les frontieres de notre cher continent, tué et emporté des centaines de millions des notres, nous etions africains.

    Quand ils sont revenus, apres avoir decoupé notre continent comme un gateau pour perpetrer l’assaut final qui est la colonisation, nous etions africains.

    Cela fait 500 ans que notre peuple subit le plus grand genocide jamais perpetre contre l’humanite, parce que nous habitons le continent le plus riche de la planete. Ils font tout pour nous en deloger, afin que eux puissent s y installer.
    Mais pendant qu’on nous attaque, nous tergiversons sur des choses inutiles. Avant d’etre toutes les denominations que nous nous complaisons a nous appeler, nous etions africains.
    Si nous oublions cela, un jour nous perdrons l Afrique ; ce continent qui nous est si cher. Nous perdrons la terre de nos ancetres et nous n’aurons plus d’yeux pour pleurer.

    Des millions de morts au Congo, les africains se sentent ils concernes ?? Nous sommes si attachés a nos frontieres que nous oublions que nous sommes freres. Aujourd hui, nous voulons que le reste de l Afrique s’arrete pour nous preter main forte. Mais, la realite brutale du cloisonement de l’Afrique se revele a nous. Le coeur de l Afrique, le Congo, n a pas connu de paix depuis 500 ans. Ils ont appelé à l’aide en vain.

    Notre malheur, c est d avoir oublié que nous sommes africains et que tant qu ;un de nos freres, que ce soit a l Ouest, a lEst, au Nord, & au Sud du continent sera opprime, nous le serons tous.
    c est notre tour d’etre attaqué, et lAfrique fait ce qu elle a toujours fait, y compris nous memes, elle vaque a ses occupations. Car ils ne sont pas burkinabe, ils ont d autres denominations qui leur sont plus chers que d etre africains..

    c’est ca notre malheur, d’avoir oublie qui nous etions.

    ’’Le panafricanisme se doit d’etre une religion’’- Nysymb Lascony

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 06:55, par barry En réponse à : Attaques terroristes au Burkina : La CEDEAO exprime sa solidarité

    bonjour à toute la famille d’internautes.
    C’est une première pour moi de réagir ici et dans un premier temps ,je m’incline devant toutes les tombes de toutes les victimes des violences horribles que traverse notre pays depuis 2015.
    fions nous a dieu et agissons individuellement et collectivement pour bouter hors de chez nous ce phénomène. cela n’est pas seulement le travail des fds. tous pouvons faire quelque chose. dieu bénisse le bf.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Est du Burkina : Un agent des eaux et forêts tué dans une embuscade
Région de l’Est : Une école incendiée, deux individus de nationalité étrangère aux arrêts
Opération Doofu : Human Rights Watch appelle les FDS à respecter les droits humains
Mgr Laurent Dabiré, évêque de Dori : « Les terroristes tirent sur la corde religieuse et ethnique »
Burkina : Le MBDHP appelle les populations à s’organiser contre l’hydre terroriste
Attaques contre les lieux de culte : Yacouba Zida appelle à l’union pour constituer un bouclier contre les forces du mal
Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade
Attaque terroriste à Dablo : « Le Saint Père m’a appelé pour m’encourager », Mgr Théophile Naré
Opération « Doofu » : Le gouverneur du Centre- Nord invite les populations à une « parfaite » collaboration avec les FDS
Lutte contre le terrorisme : Le député tchadien Théophile Yombombé loue la résilience du peuple burkinabè
Dablo : « Il faut prier pour ceux qui nous tuent », recommande Mgr Théophile Naré, évêque de Kaya
« L’opération Doofu sera un succès », rassure le Chef d’Etat-major général des armées
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés