Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • samedi 11 mai 2019 à 12h00min
Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

Le président du Faso a reçu en audience ce samedi dans la matinée, les ex-otages des terroristes, et une délégation française venus remercier les autorités du Burkina Faso pour leur contribution à leur libération.
L’opération ayant permis la libération des quatre ex-otages (deux Français, une sud-Coréenne, et une Américaine), a connu la participation d’une quinzaine de militaires burkinabè, selon le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Alpha Barry.

Cette libération a été possible grâce à l’opération conjointe menée par le Burkina Faso, la France et les États-Unis d’Amérique, dans la partie nord du territoire burkinabè où sévit la menace terroriste depuis quelques années.
« Le président du Faso a tenu à exprimer sa compassion pour les deux morts enregistrés côté français dans cette opération de libération, mais en même temps, il a exprimé son soulagement quant à la libération des ex-otages », a dit le ministre Alpha Barry.

« Il a rappelé tout l’intérêt de la coopération entre le Burkina Faso et la France, notamment sur la question de la sécurité au Sahel. Cette coopération marche bien au regard des résultats obtenus », a souligné Alpha Barry.

Le ministre a aussi précisé que la coopération entre le Burkina Faso et la France est régie par un accord signé en décembre dernier à Paris, et qui permet aux forces françaises, en tant que forces alliées, de mener en collaboration avec les troupes burkinabè, des opérations sur le territoire national, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Les ex-otages ont remercié les autorités du Burkina Faso pour avoir participé à l’opération de libération hier 10 mai 2019, au cours de laquelle deux militaires français ont perdu la vie. Ils ont exprimé leur compassion à l’endroit des familles des deux soldats tués.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Vos commentaires

  • Le 11 mai à 14:21, par yambia En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Hié. façon ça parle à Paris là, on dirait y a pas eu un autre soldat en dehors des Français

    Répondre à ce message

    • Le 12 mai à 21:19, par RV En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      Aucun soldat burkinabé n’a été associé.
      Les règles d’engagements à ce niveau ne permettent pas de groupes hétérogènes mais homogènes peu nombreux.
      Et il n’y a pas de honte à cela. C’est la règle.

      Répondre à ce message

    • Le 13 mai à 17:35, par nekrenoma En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      Je crois qu’il faut bien comprendre cette pratique : que l’on ait participé ou non, il fallait sauver l’honneur du Burkina. Voilà pourquoi toute cette mascarade. J’ai lu en détails toute la presse française et à aucun moment, il n’a été question d’une participation des FDS du burkina. les américains ont fourni de l’information, le Burkina a fourni peut-être de la logistique en cas de déflagration, mais nous n’avons pas explicitement participé. mais acceptons, pour laver notre honneur. C’est cela.
      Et surtout n’oublions pas : ce combat est entre deux éléphants : Roch contre Blaise. deux éléphants, et nous les herbes, nous allons payer. ET nous payons . Que faire ? Blaise l’a toujours dit : de mon vivant, Roch ne sera pas président de ce pays. Et il le prouve. Tout mon problème, que devons-nous faire ? Accepter d e suivre Roch qui est notre président, où lui demander d’aller gérer son problème avec Blaise hors du Burkina ? Notre silence est coupable et comme le dit un grand écrivain : si nous voyons le mal et que nous ne disons rien, alors nous sommes coupables. Tous les Burkinabés sont coupables. Roch et Blaise nous ont pris en otage et nous sommes foutus. Qui aurait pu le penser ? Pitié pour nous

      Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 14:37, par Yako En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Si la liberation des otages est a saluer ,il n’empeche que le pays est atteint dans son amour propre.En effet, ne l’oublions pas que ce sont des armees etrangeres qui ont libere les otages sur le sol Burkinabe un camouflet pour notre armee transformee a l’occasion en une force suppletive. Inutile de se cacher derriere des accords cette operation sur le sol national est une humiliation pour notre armee et notre souverainete en prend coup.Jamais vous ne verrez ca dans des pays normaux parce que jaloux de leurs souverainetes et independances.Ainsi, ou va le Burkina Faso donc jadis havre de paix,grand mediateur regional reconnu et respecte ?

    Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 15:29, par fgh En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      Mon type, tu aurais dû mobiliser tes troupes à la place de l’armée burkinabè toute entière ! C’est pas tard, et le Président Roch et l’ensemble du Faso attendent que tu nous sauves mon vieux ! Au fond, tu fais partie de ceux qui financent ou soutiennent le terrorisme dans ce pays, et ça se voit... Mais on te souhaite bonne chance...

      Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 15:32, par DIALLO René En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      "Si la libération des otages est a saluer ,il n’empeche que le pays est atteint dans son amour propre".
      Le fait que notre armée soit présente est déjà une bonne chose . Cela montre que nous ne sommes pas des fuyards et que nous assumons avec nos moyens, qui n’ont rien à voir avec ceux des Français et des Américains, la sécurité du pays et que les bandes terroristes doivent savoir que nous ne laisserons pas le pays livré aux bandits. Et notre honneur c’est de reconnaître ce que nous ne pouvons faire seul dans le chaos de l’Afrique et garder notre dignité en demandant une assistance.

      Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 16:56, par caca En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      Je suis également de votre avis. Le Burkina jadis le pays havre de paix il y a encore quelques années se retrouver aujourd’hui au centre de la gravité terroriste et djihadiste. Comment comprendre des gens de chez nous sont devenus les pires ennemis de la nation ? Prendre les otages dans le nord au Bénin et traverser notre territoire de l’Est au Nord afin y d’être libérer par force étrangère, c’est bon pour le moral, mais sommes nous tombés si bas et que nous sommes devenus un département de la France ? les ex-otages a leur arrivé en France n’ont pas remerciés le Burkina avec son armé qui ont participé à leur libération. Que vous dévoilez un accord signé en décembre 2018 indique bien la chute du pays de Thomas Sankara et de Blaise Compaoré dans son âme la plus profonde. Mr Barry revoyez plutôt votre réorganisation comme un peuple insurgé et retirez les conséquences votre folie de 2014. Une insurrection terroriste aura toujours pour conséquence la désorganisation de sa propre armée et sécurité. On vous demande simplement de prendre langue avec notre ancien président Blaise Compaoré et lui solliciter d’aide et réconciliez vous pour l’intérêt de la nation.

      Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 18:17, par Toto-Est-Fâché En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      Yako..., il y a longtemps que le BF n’est plus un pays. Aussi, chacun dira ce qu’il veut : mais depuis le départ de Sadou (ex-cemga) et de Traoré (ex-cemat), nos forces armées sont devenues de la chair-à-canon au profit des usa et du re-colonisateur français. Le peuple du Burkina doit savoir aussi que les français, rancuniers comme ce n’est pas possible, leur en veut.

      Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 18:34, par Joseph En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      C’est une question de technologie que nous n’avons pas. Ce n’est pas une question de valeur de nos militaires ou de souveraineté. S’il est question de collaboration d’américain c’est qu’il y avait probablrement des drones qui ont suivi les terroristes à la trace.

      Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 18:44, par Eveline kiswensida En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      M. ou Mme Yako, vous avez un orgueil mal placé. Quand nos propres forces n’ont pas été en mesure d’empêcher que notre territoire soit une passoire pour terroristes, accepter que ceux qui sont plus équipés nous viennent en aide. Les otages étaient français et c’est aussi des français qui ont payé le plus fort pour les sauver. Ou est le problème ? Le terrorisme ne connaît pas de nationalités ni de frontières. Pourquoi donc s’en préoccuper pour les combattre ? C’est ensemble que nous gagnerons contre la guerre, mais non dans la division. Il n’y a donc pas lieu de jouer les souverainistes, sauf si vous même faites partie des terroristes.

      Répondre à ce message

      • Le 12 mai à 11:12, par Barry S En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

        Mme Eveline tu as raison mais si tu n es pas nouvelle nous savons deja qui est yako alias caca.Meme personne meme haine contre leur propre pays pcq ils ont perdu les avantages lies a l ancien systeme.Sa colere n a pas de limites,tout est devenu noir pour lui au Burkina.Donc ne soit pas surprise d entendre un jour qu il a ete arreté pour terrorisme.

        Répondre à ce message

      • Le 12 mai à 15:05, par Yako En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

        @Eveline, merci pour ton commentaire de bon sens.Sauf que un pays sans orgeuil est simplement une expression geographique.Mettez un peu de cote la legerete avec laquelle vous traitez le sujet, pour un patriote comme moi il est difficile d’accepter qu’une armee etrangere intervienne physiquement sur le sol national par notre incapacite a defendre le territoire national.En fin,une simple question:Pourquoi a la liberation en 1945 le Gl De gaulle a tenu a ce que l’armee Francaise soit la 1ere a entrer a Paris avant les marins malgre sa position face aux Americains ?Pourquoi les grenadiers ont suivi Napoleon jusqu’a Moscou, c’est pour la gloire de la France n’est ce pas ? Ayons un peu d’orgeuil malgre notre faiblesse.Yako combat le terrorisme au meme titre que ceux qui ont reduit notre pas a ce stade chaos.UN PAYS JADIS HAVRE DE PAIX.Cordialement

        Répondre à ce message

        • Le 14 mai à 12:17, par Yann - France En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

          Le nationalisme a bon dos.
          Malgré les qualités indéniables de l’armée burkinabé il ya des choses que vous n’avez pas les moyens de faire que ce soit en raison d’un déficit d’équipement, d’unités spécialisés ou de projection.
          Le principal étant que chacun à son niveau puisse collaborer pour un dénouement de se genre de situation.
          S’il s’en était fallu d’une grande opération terrestre ou de ratissage les niveaux d’intervention auraient été différents avec sans nul doute une part prépondérante de vos troupes plus aguerris et avec une connaissance indispensable du terrain.

          Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 19:07, par Dedegueba SANON En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      Quitte dans ça mon frère, ton soit disant mediateur etc etc. ne nous a pas vraiment rendu service. C’est bien lui qui a ouvert grandement hier nos portes à ceux qui nous attaquent aujourd’hui. Si ces voyoux ont la maitrise de notre territoire au point de pouvoir se dissoudre si facilement dans la population c’est bien parce que ton mediateur leur a créer les conditions pour.
      C’est donc malsain de venir faire son apologie ici.
      D’ailleurs avec tout ce que nous savons aujourd’hui, nous pouvoir dire que si nous n’etions pas attaqués c’est parce ton héros etait un "ami " des terroristes. Alors peut-on être ami avec ces gens et eviter d’être soi même un terroriste non ? En justice le complice est tout aussi coupable que le coupable. Dans la même logique s’il pouvait quelque chose pourquoi avoir attendu qu’on massacre autant de personnes pour proposer ses services ? Tout cela me rappelle que le CDP avait promi de pourrir la vie au MPP.
      Cela dit, il y a de quoi se sentir frustré de voir que l’apport de nos soldats soit minimisé par la communication française. Toujours ce manque de respect.

      Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 19:42, par Goomsida En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      Si tu criques l’armee Burkinabe aujourd’hui, il faut aussi regarder sur ton retroviseur pour en comprendre la cause de sa situation actuelle.

      Pour te repondre directement, c’est ton mentor compaore qui a detruit l’armee que tu critiques lachement comme si l’armee se reconstruit en 2 jours.

      Demontrez moi le contraire.

      Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 21:05, par Le Vigilent En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      Bavardage inutile d’un irresponsable qui croit pouvoir donner des leçons de souveraineté aux gouvernants. Je doute fort que ce @Yako soit capable d’assurer la sécurité de sa propre famille.

      Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 21:09, par Le Vigilent En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      Bavardage inutile d’un irresponsable qui croit pouvoir donner des leçons de souveraineté aux gouvernants. Je doute fort que ce @Yako soit capable d’assurer la sécurité de sa propre famille.

      Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 21:13, par Ka En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      Yako : avec ta cervelle de poulet, arrête d’accuser les autres et salir ton propre pays à travers le monde. Si entre 1996 a 2012, ton mentor Blaise Compaoré n’avait pas utiliser le denier public et acheter les armes qui ont traversé notre pays pour le Liberia, l’Angola et la Cote d’Ivoire, aujourd’hui on n’aura pas besoin d’aucune aide en armes pour combattre ces punaises.

      Sous le règne de ton mentor Blaise Compaoré, le Burkina était cité parmi les premiers acheteurs d’armes au monde. Ton mentor les revendait pour s’enrichir sous les yeux de son peuple. Apres avoir tué son propre peuple, il se prend maintenant pour un ange : Surtout qu’il avait signé des pactes avec des sectes barbares qui nous terrorisent de nos jours. A cause de Blaise Compaoré avec ses amis terroristes, nous sommes actuellement face à une violence aveugle de ces personnes qui buvaient le thé a Kossyam, et qui tuent même leurs propres membres de famille. Les amis de ton mentor de nos jours comme les autos proclamés calife (El Bagdadi) ne sont que les usurpateurs qui causent tout ce carnage que nous vivons aujourd’hui.

      Et je dis qu’avec cette intervention dont 15 braves de nos FDS bien entraînés ont participé et sauver des vies avec les Français, mieux vaut avoir l’honnêteté de constater que, si les "Français" sont bien à l’origine de nos misères, ils ne peuvent aujourd’hui nous y maintenir que grâce à la complicité de nos dirigeants comme Blaise Compaoré et d’autres valets du continent ainsi que la mentalité acquise par nos populations.

      Regardons nous en face, et essayons de changer les choses chez nous avant de pleurnicher que des étrangers nous aident. Yako, avant de vomir tes salades, il faut se demander quel Bilan après avoir été le pays parmi les premiers acheteurs d’armes au monde en 27 ans avec ton mentor ? C’est la question qu’il faut se poser. Comment un pays qui possède des richesses potentielles aussi colossales en sous-sol peut-il être tombé si bas après 27 ans de règne d’un introverti qui prenait son peuple pour ses tapettes ? Comme je le dis souvent, ‘’’la colonisation était une malédiction, mais l’indépendance avec des introvertis comme Blaise Compaoré et son RSP, c’est encore pire.’’’

      Répondre à ce message

      • Le 12 mai à 05:43, par Guiguemde En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

        Pauvre vieux devient un peu plus agressif et vulgaire. Comportement des sans arguments et obnubilé par un soutien vaille que vaille. Pourtant il semble des fois être le chancre de la fierté burkinabé. Je vois pas où se trouve cette fierté de courir tjr derriere la France. Desole vieux soit des fois honnête ds des poste eclaires comme toi seul tu aumes a le dire.

        Répondre à ce message

      • Le 12 mai à 09:48, par caca En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

        Au temps de mon président cher Blaise Compaoré Malam Dicko et Koufa n’étaient déclarer djihadistes et n’avaient jamais été aperçu à kosyam. Pour votre mémoire, au temps de mon président Blaise Compaoré, il s’agissait des rebelles touareg et la mission de médiation était confier par la cedeao/Onu et même la France a participé au pourparler.
        De quels terroristes parlez vous quand vous faites référence à l’époque du président Blaise Compaoré ? Vous êtes quand même intellectuel et ne doit pas laisser jaillir faussement votre émotion, parce que aujourd’hui il faut expliquer le pourquoi notre pays est attaquée par des terroristes.
        Le Mali ainsi que le Niger sont aussi bien attaquée que nous, mais dans ces pays ils n’accusent pas faussement les ex-présidents. Mais chez nous, la culture de la honte fait qu’on cherche à expliquer un phénomène en déniant la vérité. Le vrai responsable de nos malheurs aujourd’hui, est plutôt le MPP et ses alliés au pouvoir. L’idée de l’insurrection a été pensé et organisé par les responsables de ce parti. Les 30 et 31 octobre 2014, ils ont terrorisés la vie des ouagavillageois avec, les assassinats ciblés et partout dans le pays pour la première fois, des burkinabé ont tués au motif politique leur compatriotes gratuitement. Et vous avez danser et bu le champagne de la honte en disant être heureux d’un peuple insurgé. Mais un an après à la même époque d’anniversaire premier enlèvement d’un ressortissant européen dans notre territoire frontalier avec le Niger, précisément à Tambao. Ensuite des attaques à la frontières avec le Mali et le jour du 15 janvier 2016. L’attaque de Ouagadougou et depuis l’or nous voici dans le bain du sang de terroriste.
        Essayez plutôt d’assumer vos responsabilités et laissez notre ex-président Blaise Compaoré en paix. Il vous a tendu une main de réconciliation, mais vous préférez encore le sang du terroriste que la paix. Donc s’il y a des responsables dans cet malheur c’est bien le pouvoir du MPP le vrai responsable. Les 27 ans de Blaise Compaoré était un règne de paix, de stabilité et de prospérité. En 2014 Blaise Compaoré en partant il avait laissé le Burkina comme premier producteur africain du coton, et quatre ans après, le Burkina est troisième dernière le Bénin. Heureusement pour nous, il avait déjà engager le chantier des mines avant l’insurrection, sinon le Burkina deviendrait comme les années 70 du temps de la 2ème république et 3ème.

        Répondre à ce message

    • Le 12 mai à 10:55, par Boro En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      Bien dit...cest Cela la verite . Ensuite on parle de Patriotisme. Un peu de Respect a nos ancetre.

      Répondre à ce message

    • Le 12 mai à 12:29, par Joseph En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      Je reviens pour dire que les accords de coopérations qui permettent à la france d’intervenir sur notre sol ont été signés par Blaise Compaoré et non par Roch. Ces mêmes militaires installés à kamboincin qui l’ont exfiltré en hélicoptère vers la côte d’ivoire.

      Répondre à ce message

    • Le 12 mai à 18:36, par Diallo En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      Toi qui aimes tant le Faso, tu peux bien défendre notre amour propre en allant au sahel avec ton amour propre pour protéger les populations innocentes terrorisées. Le réalisme ne tu pas, à ce que je sache....

      Répondre à ce message

    • Le 13 mai à 08:36, par kwiliga En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      Internaute Yako vous dites "notre souveraineté", mais de quoi parlez vous ?
      Notre souveraineté est morte en même temps que Thomas sankara !
      Notre amour propre aussi.
      Repliés sur nos petits égoïsmes, nous ne croyons plus en rien et passons notre temps à faire semblant.
      Un peu d’objectivité, un peu d’humilité, regardons la vérité en face : la moitié du pays est perdue, l’autre moitié voit l’insécurité s’accroitre de jour en jour et nous continuons à vivre comme si de rien n’était, enfermés dans nos petits égoïsmes, nos petites revendications, nos petits avantages, nos petites grèves,...

      Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 15:59, par laise poacom En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Voilà quelqu’un quoi est nostalgique, ceux qui parlent de havre de paix est ce que le Burkina était plus paisible que la côte d’ivoire sous l’ère Houphouët Boigny ? 27ans de règne donne cette situation que nous vivons aujourd’hui, donc mon ami ton soit disant grand médiateur était au contraire grand metteur de feu sous régional.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 16:02, par laise poacom En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Voilà quelqu’un qui est nostalgique, ceux qui parlent de havre de paix est ce que le Burkina était plus paisible que la côte d’ivoire sous l’ère Houphouët Boigny ? 27ans de règne donne cette situation que nous vivons aujourd’hui, donc mon ami ton soit disant grand médiateur était au contraire grand metteur de feu sous régional.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 16:06, par laise poacom En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Voilà quelqu’un qui est nostalgique, ceux qui parlent de havre de paix est ce que le Burkina était plus paisible que la côte d’ivoire sous l’ère Houphouët Boigny ? 27ans de règne donne cette situation que nous vivons aujourd’hui au Burkina, donc mon ami ton soit disant grand médiateur était au contraire grand metteur de feu sous régional.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 16:07, par Saw En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Yako pardon. La France est une puissance. Donc il y’a pas de honte à se faire aider par plus fort que soit. Nos FDS apprennent aussi au près des français. Courage à nos FDS. Merci aux Français et aux américains.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 16:16, par Nabiiga En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Chapi ! Aussitçot pris, aussitôt libéré. Pas de négociations, on a traqué les preneurs efficacement, les ont trouvés dans leurs grottes avec les hotages. Y a-t-il eu l’anarque ou encore un marchandage ?
    Si c’était l’ère de je ne sais pas qui, la situation serait différente.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 16:28, par laise poacom En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Voilà quelqu’un qui est nostalgique, ceux qui parlent de havre de paix est ce que le Burkina était plus paisible que la côte d’ivoire sous l’ère Houphouët Boigny ? 27ans de règne donne cette situation que nous vivons aujourd’hui au Burkina, donc mon ami ton soit disant grand médiateur était au contraire grand metteur de feu sous régional.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 16:49, par LUCIDE En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Si on peut liberer des otages on doit pouvoir convoyer des vivres à nos populations qui sont au nord. Ils sont laissés à leur sort et aucun commercant ni d’ailleurs certaines ong n arrivent à y envoyer du soutien de quelque nature que ce soit

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 17:16, par Achille de TAPSOBA En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Nous saluons cette libération des otages de concert avec les forces BURKINABÈS. Cela atteste l’efficacité de nos BRAVES FDS qui menent manifestement un travail de titan. L’opération otapuanou etait un succès qui a permis de neutraliser des milliers de terroristes. La lutte doit toujours s’intensifier car il existe une mobilité forte des terroristes avec les pays voisins. Nous souhaitons une opération conjointe avec les voisins pour un nettoyage complet de ces microbes qui endeuillent les pauvres populations locales. L’effort sera vain si les pays frères ne prennent pas au sérieux l’ampleur de la barbarie des forces du mal. Naturellement la coopération doit être franche entre les puissances occidentales et le G5 Sahel car le terrorisme n’a pas de frontières.
    Nous avons une pensée pieuse pour tous les personnes tuées dans les attaques. Paix à leurs âmes. Aux familles attristées courage.
    Nous disons infiniment merci aux BRAVES SOLDATS BURKINABÈS qui fournissent beaucoup d’énergies au péril de leurs vies. Que le SEIGNEUR les protège. Nous ne verrons jamais face à la terreur et à la méchanceté des mortels (terroristes) qui n’ont aucune chance. Nous sommes plus nombreux et très forts qu’eux. Le BRAVE PEUPLE BURKINABÈ a toujours su gagner face à l’adversité.

    Aux BRAVES SOLDATS merci et courage le BRAVE PEUPLE vous soutient indéfectiblement et massivement. Nous triompherons devant les ennemis invisibles.

    Vive le BURKINA FORT et VICTORIEUX
    Vive nos BRAVES FDS
    Vive le BRAVE PEUPLE

    Que le SEIGNEUR bénisse notre cher BURKINA que nous aimons tant. Amen
    Paix et succès à tous les BURKINABÈS. Amen

    Achille De TAPSOBA(pur de THOM SANK et de NORBERT ZONGO)

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 17:21, par SANOGO En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Mon cher compatriote, reconnais que les Français devaient nous donner cette information pour encourager et valoriser nos braves soldats. Nous, nous disons bravo à nos vaillants FDS, la patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 17:55, par BAGRE En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Nous saluons ces efforts conjoints et en même temps ça donne à imaginer les stratégies des terroristes . Se retrancher à des endroits quasiment inaccessibles, y déposer des provisions et sortir par vague pour prendre des otages ou tuer des innocents et brûler des services étatiques.
    Si la coopération entre les pays est féconde il serait intéressant que ces endroits fassent l’objet de repérage et de nettoyage. Oui la France et les USA ont les moyens pour ça. Les défenseurs des droits de l’homme ne devraient pas être en reste. Le Burkina doit retrouver sa stabilité et cela avec la contribution de tous.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 17:56, par Ky En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    La preuve que la France n’a aucun respect pour nos pays africain, en lisant la declaration de L’ elysé, c’etait comme nos Soldats ont accompagnés Les Français la zone pour tenir leur bagages. Pas de Respect mutual., Pas de cooperation franche

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 17:59, par Raso En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Si ces gens ont pu enlever 2 (ou 4) personnes au sud-est, traverser tout le pays pour se retrouver au nord, sans être inquiétés, c’est vraiment grave. Cessons de nous mettre la tête dans le sable, le pays est sur le bord de la perte. Que font tous ces contrôles à part rançonner des transporteurs ? Les terroristes ont du s’arrêter en route, se restaurer, c’est dire qu’ils ont tout un réseau de complices partout.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 18:31, par Sheikhy En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Désolé internaute "Yako". En plus d’avoir des moyens supérieurs, il faut savoir que les français n’auraient pas laisser nos FDS intervenir sur cette opération qui concernait leurs ressortissants. En termes d’intervention, elle n’est pas meilleure que celle de Rayongo et les militaires français n’ont pas été plus méritants et plus braves que nos gendarmes de l’UIGN en ce temps. C’était du pain béni pour la France et son président qui se cherche actuellement. Les américains ont eu raison de soustraire leur otage de tout ce cinéma. Quand on suit l’actualité française en ce moment, c’est malsain tout le tapage qui est fait autour de la gloire française. Il y a une sorte de dédain subtil envers nous dans leurs reportages. Manipulation psychologue dont ils sont passés maîtres depuis longtemps.
    L’essentiel pour nous est de rester sereins dans notre progression dans la maîtrise de ce sujet. Ces occidentaux ne nous facilitent pas la tâche, mais c’est à nous tous et nos gouvernants en premiers d’être déterminés et visionnaires. S’ils posent les bons jalons, un jour viendra, j’en suis sûr... Paix aux âmes des deux commandos qui ont leur job

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 20:08, par Le cytoyen En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Il suffit de regarder l’habillement des militaires burkinabè pour savoir qu’ils n’ont jamais participé à l’opération montée par les USA et la France. Pas de gilets pare-balles, et en basket ou patogasse. Tôle n’est pas tôle. Arrêtez de croire qu’il existe actuellement des commandos burkinabè capables d’une telle opération. Même l’opération ATAPUANA (foudre du ciel) ou quoi encore en gourmantché a été assurée par les frappes aériennes françaises. Donc respectez le Président Roch Marc Christian KABORE quand il parle des accords de coopération. C’est la seule façon de relever la tête et aucune formation militaire ne peut égaler le RSP de DIENDERE dans la sous-région sauf les soldats tchadiens. Il ne s’agit pas de venir écrire sur le forum mais de savoir qui peut quoi.

    Répondre à ce message

    • Le 12 mai à 01:07, par Le Vigilent En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      @citoyen, sur quoi tu te bases pour dire qu’aucune armée de la sous-région ne peut égaler le RSP de Diendere ? Peux-tu nous donner ne serait-ce qu’un exemple de prouesses du RSP en matière de lutte contre le terrorisme ? Ne viens pas nos dire que le fait de faire des citoyens burkinabé sans qu’il n’y ait rien est un exemple de prouesse de la part de ce régiment. Ne parlons pas des interventions au Liberia, en Sierra Leone, en Cote d’Ivoire etc. Surtout ne nous dit pas que le drame de Sapoui est une autre prouesse a l’actif de ce syndicat du crime. C’est peut-être leurs numéros lors des défilés du 11 décembre qui t’ont émerveillé au point de croire qu’il s’agit d’un régiment à nul autre pareil !? Détrompe-toi.
      Chacun reçoit vlopp, va se mettre dans les vapes et se croit obliger de chanter les louanges de Diendere, le général félon et de son gang. La valeur d’une armée ne se mesure pas au nombre de victimes de crimes gratuits commis en toute impunité. Honte à toi et aux concepteurs et aux manipulateurs des criminels froids du RSP.

      Répondre à ce message

    • Le 12 mai à 04:00, par Ninga Pukami En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      Tes commandos de Diendere , a part bruler les burkinabe et tuer les opposants, quelle est la preuve qu’ ils etaient de bons militaires s’ ils n’ ont jamais ete mesures a un quelqconque ennemi militaire ? Et s’ ils etaient si bons que ca, pourquoi ils ont mouille devant l ’ UIGN du jeune Commandant Evrard ? Arretez cette mystification du RSP. S’ ils etaient si bons que ca, ils allaient broyer nos forces qui ont deferle de provinces pour mettre fin au coup d’ etat le plus bete du siecle. On se connait maintenant dans ce pays. Djendjere ooh, Blaise ooh, ils doient leur survie par leur peur et lachete. Pas parce qu’ ils sont particulierement bons militaires. Djendjere est sorti dernier de sa propomotion a St- Cyr en 1981. Kere Daniel en etait le major et il l’ a brule vif par jalousie le 27 octobre 1987. Faut pas me faire parler, hein ! Quant a toi Caca, je ne commente meme pas ton nom. Tu es plus nauseabond meme que du caca.Souffre mais nous avons chasse ton Dieu Blaise et son tueur de Djendjere est au gnouf. Il va pourrir en prison au moins 20 ans et s’ il sort, il n’ est p,lus general( cadeau qu’ il a eu la). Et gare au regime qui s’ avisera de le liberer.

      Répondre à ce message

    • Le 12 mai à 06:17, par Eric En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      Que de commentaires nauséabonds et puants qui commentent ce RAID menés par les FS FR et des moyens US.
      La participation des forces burkinabés réponds à de la bienséance diplomatique que (apparemment) bien peu d’entres vous comprennent.
      Bien sur qu’il est aisé de commenter et de se livrer sur le néo-colonialisme, sur l’impérialisme, etc....Si le Burkina a perdu son honneur sur cette affaire c’est l’affaire de vous gouvernements successifs depuis bien longtemps.
      Pour les néo-commentateurs zélés devant leur verre de thé, sachez messieurs qu’actuellement seuls 3 pays dans le monde sont en mesures de mener ce genre d’opération extrêmement difficiles à exécuter. Et il ne s’agit pas de vouloir pour pouvoir.
      Ravaler donc votre fierté, et commencer à balayer votre palier pour le rendre propre......et cesser donc d’accuser les autres de tous les maux qui vous étouffent et dont vous êtes les principaux responsables

      Répondre à ce message

    • Le 12 mai à 12:53, par Mam En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      Le Citoyen, toi qui semble bien connaitre le RSP, donnes nous un seul haut fait de guerre ou de bravoure du RSP ? Un seul SVP ? En dehors de la fanfaronnade lors des défilés militaires et des assassinats de journaliste et d’opposants, qu’est ce que ce foutu de RSP a fait de glorieux qu’on peux montrer dignement à quelqu’un et qui ferait la fierté du Burkina ?

      Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 20:40, par Ln En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Félicitations aux forces burkinabé et françaises qui œuvrent pour notre sécurité. Votre mission est difficile, permettre à ses frères de vivre en liberté. Merci à vous

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 21:06, par Dedegueba SANON En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    C’était precisement ce que je denonçais. Faire comme si la participation de nos soldats au raid nocturne a compté pour du beurre. De toute façon ce n’est pas la première fois qu’on nous manque de respect. Il faut se rappeler la rencontre de Macron avec nos etudiants à Ouaga.
    Cela dit le Burkina était epargné des attaques tout le monde sait pourquoi. Etre ami de terroristes est synonyme d’être leur complice. Or en justice le complice est tout aussi coupable que l’auteur du crime.
    Je suis même outré de voir que Blaise pouvait faire quelque chose (nous tous nous le savions ), et il attend qu’on massacre autant de personnes pour proposer ses services à Roch. Bon mieux vaut tard que Jamais. Mais je doute que ces fous l’écoutent encore vu qu’il n’est plus président.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 21:21, par jeunedame seret En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Et pourtant ils n’en sont pas remerciés par la France ; et ils en sont quand même fiers sans réaction. Pauvres esclaves ! Et s’ils étaient tous morts ? Il se peut même qu’il y ait eu des morts burkinabè sans regret ni reconnaissance. Dignité où es-tu ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 21:39, par 2stoidi En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    A cause de l’irresponsabilité de 2 cons, des soldats d’elites sont morts. Pourtants les consignes sont tres clairs concernant les zones a risques. Meme les burkinabe ne s
    hazardent pas dans ces zones. quels cons.

    Répondre à ce message

    • Le 12 mai à 02:09, par Paul Kéré En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

      Pas sympa de traiter les ex-orages de « con » même si nous avons perdu deux hommes valeureux et courageux. C’est faire l’apologie des terroristes qui veulent anéantir notre liberté. Le Drian a tort. Ces deux français n’étaient pas en zone rouge. Regardez la carte. Retirez vos propos. Merci

      Répondre à ce message

      • Le 13 mai à 06:26, par Ka En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

        Internaute 2stoidi : Pour les rares fois je suis totalement avec Paul Kéré. C’est grâce a ces deux dont tu insultes qui font vivre notre tourisme et surtout à entretenir nos parcs animaliers qui font partie de notre fierté et de notre richesse. Les deux touristes sont arrivés dans un signalé orange qui veut dire pas d’interdit de visite. La preuve est que nos FDS ont accompagné les français pour les sauver par patriotisme et l’honneur de notre pays.

        Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 23:37, par Jean-Paul En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Oh honte ! Je ne comprends vraiment pas. La France dit qu’elle a mené une opération pour libérer des otages. Dans son communiqué elle ne vous cite pas, et vous vous sentez obligés de venir dire que vous y avez aussi contribué. La France se fout royalement de votre participation si effectivement cela a été le cas. Votre contribution équivaut à zéro.

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 00:00, par Yobi En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Ils étaient 6 dangereux terroristes ravisseurs. Les forces spéciales françaises en ont neutralisé 4. Nos FDS, en une seule nuit, en ont neutralisé 146 à Banh. Qui a dit qu’on n’est pas fort !!!!?

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 04:29, par zob En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Que nous nous faisons aider ou pas je ne vois pas le probleme. Mettons nous fierte un peu de cote . Cela est une question de vie humaine.
    Mdr

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 08:49, par Mogo En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Vous voyez le mépris des français ? La ministre des armées de ce pays qui est à l’origine de nos problèmes depuis l’assassinat de Khadafi par Sarkozy, a ignoré royalement notre contribution à cette libération. Quel mépris qui interpelle la conscience de tout un chacun. Bravo à nos FDS. A cause de 2 imbéciles, 2 soldats ont perdu la vie. La lumière doit être faite sur l’identité exacte de ces 2 cons. Certainement pas des touristes. Vive le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 11:04, par le nomade En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Il faut être humble et remercier les français qui nous aider à sauver la face en neutralisant les djihadistes et sauvant ainsi les otages sur le territoire du FASO. La plus grande honte et humiliation c’est de voir que les djihadistes et leurs otages ont pu traverser tout le pays du sud-est au Nord-est sans être inquietés comme s’ils avaient traversé un désert, ils ne rencontrent aucune force, aucun controle, pas de patrouille etc..sur au moins 500 km ! c’est très inquiétant !

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 11:22, par Mohamed Belem En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Bonjour. À chaque fois nous sommes mobilisés pour les missions de libération des otages d’autrui. C’est bien mais nos otages aussi méritent un regard considérable car ’’tond nind ya tond nind !!!

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 14:40, par Soré Abdoul Moumini En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Après l analyse de certaines interventions j’ai remarqué que beaucoup d’entre les intervenants souffrent d’une constipation intellectuelle et je vous donnerai des relaxants pour permettre un bon péristaltisme neurologique.tout d’abord bravo à nos FDS qui œuvrent cordialement pour faire engloutir les monvais esprits qui se profitent à l horizon respect à vous.certaines unités comme la France ou USA font corps avec notre FDS car elles se sentent concerner "le malheur est universel et n distingue pas de frontière ni de race ni de langue" et il n y’a pas un pays sous ce soleil où ne vivait pas des français où des américains donc ils défendent leurs propre intérêts et nous pouvons que les assistés car sur tout les plans on peut pas se comparé à eux ,ils sont mieux équipés sophistiquement que nous mais le courage en est de l autre (nous). Arrêtez de parler d l incapacité et d irresponsabilité de notre propre être car le terrorisme est imbattable mais non invincible et il faut qu’on arrive à changer la mentalité de tout le peuple burkinabé dans la solidarité catiminique .directement et indirectement certaines disaient qu’il y’a la monvaise gouvernance au BF vu sous cet angle je dis pas non ni oui car à l exception des manoeuvres de terroriste ,le Bf est un pays meilleur et c’est grâce à ces terroristes que tout les plans de développement du pays sont menacés , les grèves dans tout les secteurs se multiplient,les caisses ne font que vider car certaines sites minières ne voient plus les portes ouvertes. Mais comment peut on éradiquer le terrorisme au BF ? Ma réponse c’est la "solidarité d’un Burkina intègre" car on peut jamais éradiquer une maladie en soignant ses signes mais plutôt sa cause .je me régime à l’extrême sur ce point et excuser si j’ai offensé car je suis un petit étudiant.

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 14:50, par Ka En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Pauvre caca : Analyse toutes les critiques fondées de nos internautes sur ce rapport de la libération des otages, tu verras que vous êtes deux internautes à défendre l’indéfendable ‘’Yako le sans papier en Italie cueilleur clandestin des tomates et toi, à moins que vous êtes la même personne.’’

    Aucune personne dans ce pays ne peut nier que Blaise Compaoré avec une bonne équipe au départ de son pouvoir de 1996 à 2005 n’ont pas fait du bon travail ! Mais comme a dit un officiel Togolais a la rencontre de Franco-Africain, ‘’’Blaise Compaoré est un fouteur de merde.’’’ Et cela c’est après avoir écarté la bonne équipe pour laisser un champ libre de son pouvoir, a des conseillers comme son frère, des directeurs de cabinets voyous, des complices au gosier large de foutre la merde a notre pays.

    Caca, pose la question pourquoi après les départs de tous les régimes de notre pays après notre indépendance, à commencer par Maurice Yaméogo jusqu’à Thomas Sankara, il n’y a jamais eu des problèmes des personnes qui viennent nous tuer et freiner l’alternance politique, sauf celui de ton mentor ? C’est vraiment un fouteur de merde : C’est pourquoi il a été cité par le médiateur de la guerre entre Charles Taylor et son peuple George Kieh Jr. ‘’’que Blaise Compaoré a vendu des armes à ce criminel de Taylor qui ont tué 300.000 libériens. De nos jours un syndicat international des victimes de la guerre au Libéria, en Sierra-Leone, en Angola, en Côte d’Ivoire et au Mali serait en formation entre les victimes des différents pays endeuillés pour mettre au frais ton président Blaise Compaoré. Et pour déborder la vase, avant de s’enfuir, il a vendu son propre pays aux terroristes qui nous massacre comme des lapins.

    Caca si la mauvaise conduite déborde la bonne, l’auteur s’enterre lui-même auprès de son entourage, c’est le cas de ton mentor. Et le mieux pour vous comme pour Blaise Compaoré, c’est de faire un profil bas pour le peuple Burkinabé et les pays qui vous en veulent puissent vous oublié pour de bon. La main tendue de Blaise Compaoré pour régler le problème du terrorisme qu’il a créé est une main vide, car aucune personne n’accordera aucune confiance à cet introverti.

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 18:09, par caca En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Yako et Caca sont deux personnages différents. Chacun de nous est libre dans ces posts. Je ne connais même pas Yako, mais nos écrits se rapproches dans un seul but : vous rappelez vos crimes depuis l’insurrection populaire.
    Tous ce que vous avez développer comme argument est une répétition des on dit. Si réellement Blaise Compaoré était impliquer dans ces événements des autres pays, aujourd’hui avec sa disgrâce, il serait déjà dans un cours marshal pour expliquer au juge. Mais héla, le burkinabé est animer une jalousie primaire qui le rend criminel. Le syndrome de Cain est une pathologie névrotique dont beaucoup souffrent actuellement.
    Internaute Ka assumez votre responsabilité de tous ces malheurs qui frappent notre pays. Aujourd’hui à Dablo des chrétiens ont été tués à cause de leur foi et c’est la deuxième fois que les burkinabé sont tués à cause de conviction religieuse.
    Internaute Ka, votre régime n’est pas du tout neutre dans la gouvernance de Blaise Compaoré. C’est d’ailleurs, la preuve que c’est vous qui étaient dernière les crimes dont vous en parlez.
    Vivement que les burkinabé se réveillent pour 2020. La facture de la réconciliation va être cher dans la mesure où ses morts du terrorisme doit être prise en charge.
    Vive le président, Blaise Comaporé !

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 06:18, par Ka En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Caca, que du charabia ! Le problème chez vous les partisans de l’introverti Blaise Compaoré, c’est que tous les prétextes sont bons de votre côté pour ne pas faire soi-même les efforts nécessaires d’accepter la vérité qui vienne du peuple. Vous refusez systématiquement de se remettre en cause comme toutes les personnes qui commettent des erreurs. Ici, toi tu trouve des causes extérieures à nos malheurs causés par ton mentor qui a promis de mettre le feu a un pays qui lui est fait, et il a profité pour tuer qui il veut, là où il veut, quand il veut : Surtout en utilisant tout le potentiel de notre pays pour s’enrichir et payer des punaises pour tuer et diviser le peuple pour tout déstabiliser. Caca, ici tu te livres à des comparaisons et des amalgames douteux pour "arranger" la réalité : Mais tu ne peux pas tromper un peuple mûri par les ruses de ton mentor Blaise Compaoré. Ce qui est sûre, Dieu tout puissant n’a jamais abandonner le pays des hommes intègres : Et un jour le vernis de vos mensonges disparaîtra, et vous serez mis à nu.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 13:46, par Ouedraogo En réponse à : Libération d’otages : Une quinzaine de militaires burkinabè y ont pris part

    Comment les deux terroristes ont pu fuir ? Avec toute la logistique était les hommes qui étaient là ! Je me pose la question.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Est du Burkina : Un agent des eaux et forêts tué dans une embuscade
Région de l’Est : Une école incendiée, deux individus de nationalité étrangère aux arrêts
Opération Doofu : Human Rights Watch appelle les FDS à respecter les droits humains
Mgr Laurent Dabiré, évêque de Dori : « Les terroristes tirent sur la corde religieuse et ethnique »
Burkina : Le MBDHP appelle les populations à s’organiser contre l’hydre terroriste
Attaques contre les lieux de culte : Yacouba Zida appelle à l’union pour constituer un bouclier contre les forces du mal
Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade
Attaque terroriste à Dablo : « Le Saint Père m’a appelé pour m’encourager », Mgr Théophile Naré
Opération « Doofu » : Le gouverneur du Centre- Nord invite les populations à une « parfaite » collaboration avec les FDS
Lutte contre le terrorisme : Le député tchadien Théophile Yombombé loue la résilience du peuple burkinabè
Dablo : « Il faut prier pour ceux qui nous tuent », recommande Mgr Théophile Naré, évêque de Kaya
« L’opération Doofu sera un succès », rassure le Chef d’Etat-major général des armées
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés