Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout arbre qui vit en tranquillité finit un jour par être secoué.» Proverbe vietnamien

Assemblée nationale : Le HCRUN plaide pour la réconciliation nationale

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Edouard K. Samboé • mercredi 24 avril 2019 à 20h00min
Assemblée nationale : Le HCRUN plaide pour  la réconciliation nationale

Une équipe du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN) conduite par son président, Dozoumboué Leandre Bassolé, a été reçue, le 24 Avril 2019, par Bénewendé Stanislas Sankara , premier vice-président de l’Assemblée nationale. Une rencontre pour une synergie d’actions entre le parlement et le Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale (HCRUN).

L’objectif de la visite était de mettre l’accent sur la responsabilité des parlementaires dans la réconciliation et de créer une synergie d’action avec le HCRUN pour la mise en œuvre des mécanismes et outils susceptibles de dynamiser la cohésion sociale. A cet effet, plusieurs chefs coutumiers et responsables de l’administration avaient effectué le déplacement afin de pousser les parlementaires vers « les actions réconciliatrices ». Plusieurs communications et des partages d’expériences sur les mécanismes de réconciliation et de cohésion sociale ont ponctué la rencontre.

Pour Bénewendé Sankara, « les démocraties ont pour fondement la cohésion sociale durable et la réconciliation des peuples ». Toutefois, il n’exclut pas la justice qui est un outil qui permet de pacifier les peuples. A cet effet, il a salué les objectifs du HCRUN et n’entend ménager aucun effort pour accompagner cette institution chargée de réconcilier le peuple burkinabè avec lui-même.

Pour le HCRUN, « le processus de justice transitionnelle n’exclut pas la justice classique qui élabore le cadre général dans lequel s’inscrivent toutes les initiatives de traitement d’un passé douloureux et celle du retissage d’une cohésion de la société qui intègre la réparation et les garanties de non réparations ». Et c’est à cet effet, qu’il a fait appel aux élus nationaux dans la dynamisation du processus de paix, de sécurité et de réconciliation entre les Burkinabè.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

E.D.K
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 24 avril à 22:05, par Paul Kéré En réponse à : Assemblée nationale : Le HCRUN plaide pour la réconciliation nationale

    Une Assemblée Nationale clairsemée présidée par le Premier vice Président... le HCRUN qui piétine pour la réconciliation nationale depuis plusieurs années après la pseudo insurrection ou la révolution ratée et la transition puis l’avènement du Mpp. Mon Ami SANKARA, compagnon de corvée à Pô sous BLAISE la justice moderne n’a jamais été un instrument de réconciliation nationale et tu le sais bien. Il y a toujours une partie qui est perdante dans cette justice occidentale. Alors que dans la justice de nos ancêtres et sous l’arbre à palabres les deux parties adhèrent au verdict du Roi, du chef, du KÔRÔ. C’est un prince dont l’arrière Grand parent fut chef de village à Loanga. Donc ces prestidigitations et ces tergiversations du pouvoir en place et de ses alliés de circonstances prouvent que les autorités actuelles de notre pays ne veulent pas de cette réconciliation des cœurs et c’est bien dommage. Dès lors, ce seront d’autres personnes de bonne volonté qui le feront à votre place pour la simple raison que cette réconciliation est irréversible. C’est une parole de sagesse inspirée par la bienfaisance et l’esprit saint. Paul Kéré.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril à 10:29, par Yako En réponse à : Assemblée nationale : Le HCRUN plaide pour la réconciliation nationale

    Vous convenez avec moi que le HCRUN n’aura pas d’oreille attentive car Me Benewende Sankara n’est pas dans un esprit de reconciliation.Puis, l’homme Sankara considere le pouvoir actuel comme un butin de guerre.Patience donc la delivrance c’est dans 15 mois.

    Répondre à ce message

  • Le 25 avril à 12:24, par Un Burkinabê En réponse à : Assemblée nationale : Le HCRUN plaide pour la réconciliation nationale

    Le HCRUN doit surtout mettre l’accès sur l’après Reconciliation. La Réconciliation est très facile ; le plus dur c’est de maintenir les gens au respect "de ne plus recommencer". Les burkinabê ont plus foi aux actions des ancêtres que "ces belles paroles" des Prêtres, Pasteurs et Imams. Il faudra tout faire et écarter les réligieux de cette Reconciliation ou tout au plus les inviter pour y assister. Ce sont les réligieux qui ont conduit la 1ère Réconciliation (Journée du Pardon) et au finish elle a échoué. Donner un plus grand pouvoir aux Coutumiers cette fois-ci et vous verrez que tout sera nickel jusqu’à la fin des temps. Dès que le poulet meurt devant les protagonistes chacun d’eux sait que le prochain à mourir sera lui s’il ne respecte le serment auquel l’assemblée s’est engagée.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
3ème Assemblée RECOWA-CERAO : Les évêques de l’Afrique de l’Ouest condamnent « ceux qui tuent au nom de Dieu »
Violence dans les langues : Un colloque international pour un meilleur décryptage
Réhabilitation de l’hôtel de ville de Bobo-Dioulasso : Les travaux officiellement lancés
Solidarité nationale : SAP Olympic au secours des personnes vivant avec un handicap
Grèves dans le secteur de la santé : Le gouvernement appelle les syndicats à un « esprit de patriotisme »
FONRID : Douze porteurs de projets reçoivent des chèques
Bobo-Dioulasso : Un prêtre assassiné et un autre blessé au centre Don Bosco
Journées des semences améliorées : Un cadre de sensibilisation des producteurs agricoles
Civisme et cohésion sociale : L’AJUDE préconise l’alliance à plaisanterie
Catholic relief services : Le personnel solidaire des élèves et des malades
Insertion professionnelle : Iamgold Essakane et 2IE signent un accord-cadre de trois ans
ONEA et Coris money : Un mariage pour faciliter le paiement des factures d’eau
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés