Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La voie de l’homme sage s’exerce sans luttеr.» Li Eul, dit Lao-Tseu

Terrorisme : Le Benin sécurise sa frontière avec le Burkina Faso

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Par Edouard K. Samboé • mardi 23 avril 2019 à 21h50min
Terrorisme : Le Benin sécurise sa  frontière avec le Burkina Faso

"Djidjoho" est le nom de l’opération militaire, de l’armée béninoise déclenchée proche de la frontalière avec le Burkina Faso, le 22 Avril 2019. L’objectif étant de contrer l’avancée des terroristes, à la suite de l’opération « Otapoanou », lancée par les forces armées burkinabè dans la région de l’Est, contre les bastions des terroristes.

A travers la Radio officielle du Bénin, dans l’édition du journal parlé de 17h00 heure locale, le chef d’état-major des Forces armées de terre du Bénin, le Colonel Fructueux Gbaguidi déclarait qu’une opération de grande envergure se déroulait dans les parcs W et Penjari, (zone frontalière entre le Benin, le Togo et le Burkina), et viserait prioritairement à localiser d’éventuelles forces hostiles et les neutraliser.

Toujours, selon ses propos, l’opération "Otapuanu" déclenchée au Burkina Faso, vise à nettoyer le Centre et le Centre-Est du pays, et au Niger, l’état d’urgence a été décrété, notamment au niveau de la frontière avec le Burkina Faso, le Mali et le Bénin. Aussi, au Togo, des troupes ont été déployées près de la frontière avec le Burkina Faso. L’objectif de ces pays étant de démanteler la nébuleuse.

Sans doute, cette opération est une réponse aux vœux exprimés par les agents de renseignements burkinabè qui ont alerté les pays voisins, d’un éventuel repli des terroristes sur leurs sols, à la suite des raids menés par les forces armées burkinabè, à travers l’opération « Otapoanou », dans la région de l’Est. Une zone qui fait frontière avec le Benin et le Togo.

Du reste, le Togo et le Ghana n’ont pas encore signalé la présence de leurs troupes proches des frontières avec le Burkina Faso. Toutefois, les services de renseignement travailleraient d’arrache-pied au regard de l’éminence menace terroriste ces dernières années, en Afrique sahélienne.

E.K.S
Lefaso.net
(Source : French.xinhuanet.com)

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mgr Laurent Dabiré, évêque de Dori : « Les terroristes tirent sur la corde religieuse et ethnique »
Burkina : Le MBDHP appelle les populations à s’organiser contre l’hydre terroriste
Attaques contre les lieux de culte : Yacouba Zida appelle à l’union pour constituer un bouclier contre les forces du mal
Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade
Attaque terroriste à Dablo : « Le Saint Père m’a appelé pour m’encourager », Mgr Théophile Naré
Opération « Doofu » : Le gouverneur du Centre- Nord invite les populations à une « parfaite » collaboration avec les FDS
Lutte contre le terrorisme : Le député tchadien Théophile Yombombé loue la résilience du peuple burkinabè
Dablo : « Il faut prier pour ceux qui nous tuent », recommande Mgr Théophile Naré, évêque de Kaya
« L’opération Doofu sera un succès », rassure le Chef d’Etat-major général des armées
Sanmatenga : Des enseignants finissent par fermer des salles de classe
Bam : Deux personnes enlevées à Nasséré
Burkina : « La fin du terrorisme est proche », déclare François Tambi Kaboré du PPR
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés