Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré : Le CDP salue la réaction du gouvernement burkinabè

Accueil > Actualités > Politique • • samedi 20 avril 2019 à 12h56min
Lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré : Le CDP salue la réaction du gouvernement burkinabè

Par communiqué de presse en date du 16 avril, le ministre de la communication et des relations avec le Parlement informait l’opinion nationale et internationale de la réception d’une correspondance de SEM le Président Blaise Compaoré, ancien chef d’Etat du Burkina Faso. Cette correspondance datée du 29 mars s’adresse à SEM, le président Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso.

Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) apprécie à sa juste valeur la grandeur d’esprit, le sens de la compassion et de solidarité avec le peuple burkinabè dont fait preuve SEM, le Président Blaise Compaoré.

Cette correspondance traduit la disponibilité de SEM, le Président Blaise Compaoré à aider et à accompagner SEM, le président Marc Christian Kaboré dans la recherche de la paix et de la cohésion sociale au Burkina Faso.

Le CDP salue également la réaction du gouvernement burkinabè à travers le communiqué du ministère en charge de la communication, prenant acte de la correspondance et de la disponibilité de SEM, le Président Blaise Compaoré.

Notre parti souhaite que cela soit l’expression de part et d’autre, d’une volonté de dialogue et d’ouverture dans le sens de l’intérêt supérieur de la nation burkinabè.
Le CDP en tant que parti démocrate et républicain réaffirme sa disponibilité et son engagement au sein de l’opposition burkinabè au dialogue politique dans le sens de l’unité et de la solidarité nationale pour le rétablissement de la sécurité et de la paix au Burkina Faso.

Démocratie - Progrès – Justice

Ouagadougou, le 18 avril 2019,

Pour le CDP
Le Secrétariat à la Communication

Vos commentaires

  • Le 20 avril à 13:39, par MKouka En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré : Le CDP salue la réaction du gouvernement burkinabè

    Sans haine je crois qu’il est plus approprié de dire Mr. Blaise Compaore ex president au lieu de SEM le Président Blaise Compaore car cela fait bientôt 4ans qu’il n’a plus ce titre officiel. Apparemment ça n’a pas changé pour le CDP mais cela ne vaut pas pour le reste de la société burkinabè. Le dialogue commencerait aussi par reconnaître quà l’heure actuelle le Burkina n’a qu’un seul président et 2 ex présidents. Le CDP semble ne pas s’accommoder de cette réalité. Et puis sortons de ces expressions bidons genre Son Excellence que nous utilisons bien plus que ceux-là mêmes qui les ont inventées. Surtout lorsqu’on se demande bien souvent en quoi nous excellons. ...dans la bêtise peut-être.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 14:14, par papa En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré : Le CDP salue la réaction du gouvernement burkinabè

    Donc vous attendiez la reaction de Blaise compaore avant de vous declarez solidaire du peuple Burkinabe ? Vous n´etes ni patriote ni democrate soucieux de leur pays , laissez le peuple integre gerer dans le silence leur souffrance .

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 15:07, par Vérité pour tous En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré : Le CDP salue la réaction du gouvernement burkinabè

    Un peu de respect pour notre actuel Président. Pourquoi utiliser la lettre capitale P pour Président concernant le fugitif Blaise et la lettre minuscule p pour Président concernant notre actuel chef d’état.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 18:35, par dosso En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré : Le CDP salue la réaction du gouvernement burkinabè

    A travers le message le CDP n’a pas de considération pour le président KABORE. Que cela ne tienne. Il est le président et il sera ancien président avec la grâce de Dieu. Quand il s’agit de son SEM, le Président Blaise Compaoré, le P est en majuscule. Quand il s’agit de son SEM, le président Marc Christian Kaboré, le p est en minuscule. Cela montre à quel point le CDP, déteste le président KABORE. Nous disons aussi, que le Burkina n’a pas le pétrole mais nous avons Rock Marc Christian KABORE.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 19:03, par La vérité En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré : Le CDP salue la réaction du gouvernement burkinabè

    Hé les politiciens, J’espère que c’est sincère et que ce n’est juste pour endormir le peuple en espérant avoir leurs voix en 2020. Si tout le monde est sincère à minima on trouvera une solution.
    Il faut tout de même panser les coeurs par la justice du style à la Rwandaise. Il y a des gens qui sont morts sous le régime de Blaise et leurs familles ne savent pas où se trouve leur tombe. Il faut que les auteurs avouent leurs forfaitaires, demande pardon et s’engage à ne plus recommencer. Dans le cas contraire, ils seront passibles de la peine capitale. J’ose espère qu’il y a du remord et de la repentance dans les coeurs des uns et des autres. Si oui la réconciliation est possible. Que Dieu nous aide et surtout apaise les coeurs des différentes familles dont les coeurs sont meurtris.

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 19:51, par Nabiiga En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré : Le CDP salue la réaction du gouvernement burkinabè

    Partisan d’aucune formation au Burkina, je salue l’intervention du CDP sur la correspondance entre le Capitaine Blaise Compaoré et SEM Rock Kaboré, Président du Faso, pour son honnêtété

    La Présidence du Faso a tout simplement balayé du revers la main gauche ce qui a été dit par le Capitaine Blaise. Si le CDP salue ce rejet violent de la Présidence du Faso, nous sommes sur la même page.

    Cela étant dit, ’....la grandeur d’esprit, le sens de la compassion et de solidarité avec le peuple burkinabè dont fait preuve SEM, le Président Blaise Compaoré..

    Cela se trouve dans le retour au pays de Blaise pour participer. Lorsqu’un bateau est en train de se couler, c’est le moment propice pour tous les marins de se mettre au travail pour éviter la catastrophe. Ce n’est certainement pas le moment où un marin va se mettre à l’abri quelque part et demande qu’on le laisse aider. Il vient aider, car c’est son devoir d’aider.

    ".....Notre parti souhaite que cela soit l’expression de part et d’autre, d’une volonté de dialogue et d’ouverture dans le sens de l’intérêt supérieur de la nation burkinabè.’

    Ouagalais qui suit quotidiennement ce qui se passe au pays, à ce que je sache, j’ignore la situation où le gouvernement actuel a refusé de dialoguer avec toute personne qui a un sujet à dialoguer. Si le CDP souhaite qu’il y ait un dialogue, qu’il nous dise le sujet à dialoguer. Ce qui est certain est qu’il y a un consensus national selon lequel, le dialogue qui doit amener la réconciliation nationale n’est pas synonyme de l’impunité. Les crimes ont été commis, (ce n’est certes pas le CDP qui dira non), ceux qui ont commis ces crimes doivent être jugés et punis selon la gravité des crimes commis. De même, ceux qui ont fui le pays de leur propre gré doivent rejoindre le pays d’urgence pour répondre des actes qu’ils ont posés et par la suite, apporter leur bout au développement du pays. C’est l’attente de lambda Burkinabè que je suis. Si les crimes ne sont pas punis, que dira-t-on aux victimes, puisque des crimes ont été commis ? Le CDP, souhaite-il qu’on dise aux victimes (puisqu’il y a effectivement des victimes), qu’au nom de la réconciliation, il faut, par exemple, oublier votre fils que nous avons tué et avons calciné son corps ? Réconciliation nationale certes. Réconciliation sans punition, Non !!!

    ’....Le CDP en tant que parti démocrate et républicain’.
    Je préfère lire plutôt....

    le CDP en tant que parti non démocrate et non républicain’

    Démocrate ? Comment le MPP est-il né ? À moins qu’on dise que le MPP n’est pas issu de CDP.!!!

    Républicaine ? Pourquoi y a-t-il eu l’insurrection au Burkina ? Un parti républicain respecte à la lettre la constitution.

    Le Capitaine Blaise Compaoré est exilé en CI si c’est pour son rétour en particulier qu’il faut dialoguer, nul besoin car il est libre de rentrer à tout moment. SEM Rock Kaboré, Président du Faso, a été sans équivoque : Tout personne, y compris le Capitaine Blaise Compaoré est libre de rentrer au bercail.

    Il a tendu la main au nom de lambda Burkinabè ; que le CDP la prenne sans vouloir dialoguer. Voilà

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 21:39, par sidbala En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré : Le CDP salue la réaction du gouvernement burkinabè

    Très lapidaire comme réaction, on sens réellement que le parti a des soucis a se faire pour sa consolidation et sa réunification sincère.

    Les dirigeants actuel du parti ne font pas la politique du parti mais leur politique individualiste, alors que le parti après l’insurrection a besoin des hommes et femmes politiques fortes de caractère, à fin de montrer au peuple burkinabé que le CDP restera un parti du peuple et non pas un fourre tout comme le MPP.

    Les jeunes du CDP, les femmes du CDP, les anciens du CDP, toutes les structures du parti doivent donner leurs analyses sur la lettre du président d’honneur Blaise COMPAORE, les militants du parti doivent travailler avec beaucoup d’intelligence pour ne pas que le parti devienne une coquille vide, par l’orgueil de certains responsables.

    Vous devriez montrer votre sens de la responsabilité et surtout votre soucis de mener le parti à la victoire, soyez humbles et conciliants.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 00:28, par Séraphin Pierre En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré : Le CDP salue la réaction du gouvernement burkinabè

    Je demande au Président Rock de continuer le combat car les terroristes sont aux abois. Il ne faudrait pas qu’il donne l’occasion aux pompiers pyromanes de saper l’effort engagé.

    L’ex-Président n’est pas être la solution mais le problème. C’est parce qu’il veut rentrer au pays semer de nouveau la merde qu’il tente de divertir le pays réel. Il n’a pas besoin d’écrire au Président KABORE avant de leur dire d’arrêter d’attaquer le Burkjna. Il les connaît bien et sait là où ils sont.

    Blaise devrait plutôt demander à restituer l’argent du peuple et à répondre de l’assinat de l’un de digne fils du Burkina Faso, Thomas SANKARA AINSI que les dizaines d’autres.

    Si Roch se tromp6 attraper cette main dite tendue, il perdra le sien. La vrai opposition doit aussi cesser d’avaliser les plans de ceux qui ont la boulimie du pouvoir. Elle doit savoir que si Rock saisie cette main dite tendue, ça sera leur enterrement politique. S’ils disent non, qui vivra verra.

    J’en ai fini. Faites ce que bon vous semble.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 06:49, par Tilade Sina En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré : Le CDP salue la réaction du gouvernement burkinabè

    Nous sommes vraiment le pays qui fera naitre la revolution mondiale qu’a pronee notre cher President a jamais, le Capitaine Thomas Sankara Isidore, mais aussi un pays de tolerance car rares, sont les pays qui acceptent ecouter un president dechu qui propose d’apporter la paix dans un pays qu’il a gouverne pendant 27 ans sans partage. Un pays ou il a seme les germes de tout ce qui se passe actuellement. Tous les maux qui minent notre cher Burkina aujourd’hui. Tout Burkinabe reste Burkinabe, mais le vrai Burkinabe doit d’abord etre responsable de ses actes, reconnaitre ses erreurs, demander pardon, se faire pardoner par les sacrifices aux manes ou faire face a la justice du blanc. Bon c’est le Burkina !!!!!!!!!!!!. Ceux qui ont mange , ceux qui n’ont pas mange hoo, "wait and see" En tout cas le Burkina ne disparaitra de la carte mondiale. Nos FDS ont et auront le dessus a jamais.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 11:07, par Nebié aubou Justin En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré : Le CDP salue la réaction du gouvernement burkinabè

    Merci à vous Mr le président pour votre soutien que Dieu vous bénisse et bénisse notre cher patrie le Burkina Faso pays des hommes intègres.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 11:51, par Mohamed Konaté En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré : Le CDP salue la réaction du gouvernement burkinabè

    Pourquoi les burkinabé sont maltrete en Guinée Conakry

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 12:19, par Bigbalè En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré : Le CDP salue la réaction du gouvernement burkinabè

    Oh ! Il a fallu tout ce temps pour Blaise Compaoré se montre compatissant envers le peuple Burkinabè qu’il a dirigé pendant 27 ans ? Le doute est encore permis ! S’il se sent véritablement concerné par les souffrances de ses anciens compatriotes alors, qu’il rentre au pays puisque personne ne l’oblige à vivre en exil et qu’il traduise cette compassion concrètement sur le terrain. Beaucoup de Burkinabè même du CDP attendent impatiemment ce jour.Oui, les hommes passeront et les pays survivront ! A nos frères du CDP et autres partis politiques, il est temps de vous rendre compte que vous êtes dépassés dans la majorité des cas et vos vieilles méthodes ne font plus recettes auprès des pauvres populations que nous sommes.Si ce communiqué du CDP a pour but de valoriser son Blaise Compaoré qu’il qualifie d’ailleurs avec le titre "son Excellence", alors c’est raté (pour ce qui nous concerne) ! Les "Excellences" n’ont pas vocation d’endeuiller des familles et on souhaitent que Blaise rentre pour se défendre s’il n’est pas coupable de complicité avec ceux qui ont martyrisé et qui continuent de martyriser des populations sans défense !

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 20:05, par Bonsa En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré : Le CDP salue la réaction du gouvernement burkinabè

    Salut à tous mes chères compatriotes burkinabé.J’éspere que la solution au problème burkinabé sera l’oeuvre de DIEU.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 23:07, par Sheikhy En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré : Le CDP salue la réaction du gouvernement burkinabè

    Le buzz continue et le blaiso continue de boire son petit lait. Pauvres de nous pour avoir à subir tout cela. On s’en serait pourtant assez bien sorti sans ces parasitage d’un autre temps et avec un président un peu plus fort et tranchant.
    Que Dieu veille sur nous en cette journée pascale

    Répondre à ce message

  • Le 23 avril à 14:58, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré : Le CDP salue la réaction du gouvernement burkinabè

    - Vraiment (Vierma) beaucoup de gens manquent d’intelligence dans ce pays ! Blaise Compaoré s’est complètement foutu de RMCK et de tout son MPP et certains applaudissent ! Je vais vous dire pourquoi : Ayant constaté que la lutte contre le terrorisme piétine depuis son départ et malgré les promesses et les mensonges de RMCK et du MPP, ayant été accusé partout sur les ondes au niveau international par RMCK sans brandir un semblant de preuve sur sa responsabilité dans les attaqes terroristes du pays, Blaise Compaoré a envoyé cette lettre à RMCK comme pour lui dire ’’Tu vois ? Tu étais trop pressé de venir aux affaires et moi je savais que tu en étais incapable de bien gérer un pays ?! Tu m’accuses partout pour justifier le fait que tu es incapabble de régler le problème du terrorisme au Burkina. Eh bien, si tu en es incapable, moi Blaise Compaoré je me propose de t’aider à moins que tu m’en donnes l’autorisation. Et je vais te prouver que je suis différent de toi sur tous les plans’’.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Premier ministère : Le conseil d’orientation de l’ASCE/LC présente ses activités au chef du gouvernement
Examens scolaires : « Nous ferons l’état des lieux pour déterminer ceux qui verront leur année scolaire blanchie », informe le ministre Stanislas Ouaro
Gouvernance du MPP : Le coup de « Balai citoyen »
Le ministre de la communication au sujet du général Bassolé : « Si son conseil estime qu’il y a nécessité qu’il soit ré-évacué quelque part, il va l’être »
Dr Ablassé Ouédraogo aux populations de la Sissili : « Jusque-là, le développement a été une conception du sommet à la base … »
Vie politique : L’UNIR/PS installe son nouveau coordonnateur national de la jeunesse
Elections de 2020 : La CENI et ses partenaires se concertent
Présidence du Faso : L’ambassadeur d’Autriche fait ses adieux au Burkina
COMPAORE - KABORE : De l’humilité en politique
Nouveau code électoral : La Codel renforce les capacités de ses membres
Opposition politique : « La situation de crise sécuritaire appelle au renforcement de la tolérance et du vivre-ensemble »
Zéphirin Diabré sur la gouvernance : « Ils ont pris le pouvoir, ils ne pensaient qu’aux privilèges »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés