Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un. » Dalaï Lama

Burkina : Le maire de Markoye et son chauffeur enlevés

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • vendredi 22 mars 2019 à 04h41min
Burkina : Le maire de Markoye et son chauffeur enlevés

L’union pour le progrès et le changement annonce dans le communiqué ci-après l’enlèvement du maire de Markoye, Mamadou Maïga, et de son chauffeur dans la soirée de ce jeudi 21 mars 2019.

L’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) informe ses militants, ses sympathisants et le peuple burkinabè que le camarade Mamoudou MAIGA dit Mehaou, maire de la commune de Markoye (province de l’Oudalan) élu sous la bannière de l’UPC a été enlevé ce jour 21 mars 2019 avec son chauffeur.

L’enlèvement a eu lieu autour de 17 heures GMT, alors que le camarade MAIGA et son chauffeur regagnaient Markoye après un déplacement.

L’UPC invite tous ceux qui auraient des informations permettant de retrouver M. MAIGA et son chauffeur à alerter les services de sécurité les plus proches.

Ouagadougou, le 21 mars 2019
Pour le Bureau Politique National de l’UPC,
Le Secrétaire Général National,
Rabi YAMEOGO

Vos commentaires

  • Le 22 mars à 08:41, par non au fc En réponse à : Burkina : Le maire de Markoye et son chauffeur enlevés

    Voilà pourquoi nous devons nous unir pour la lutte contre le terrorisme.Certains leaders opposants trop zélés affirmaient:si vous voulez la sécurité ,alors votez tel parti.Comme eux ils étaient au courant de l’insécurité.Voilà que ces barbares n’épargnent plus personne:Que tu soit mppiste ou upciste ou je ne sais quoi encore.Puisque leur but c’est de sémer la psychose.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 08:46, par Konkona En réponse à : Burkina : Le maire de Markoye et son chauffeur enlevés

    Vice de forme et de procédure messieurs de l UPC. A qui revenait la responsabilité de ce communiqué ? Depuis l installation des conseils municipaux, monsieur MAIGA agit au nom et pour les lois Burkinabé et non de l UPC. En guise de soutien à votre camarade, la formulation devait être autrement. Un peu de considération pour la république. Dans un tel désordre, la lutte contre l incivisme, la corruption, l insécurité, la mal gouvernance etc sera vaine. Que Dieu aide à retrouver nos deux missionnaires de l Etat en bonne santé. Malheur à ceux qui baillonnent leur peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 08:51, par yarga joel En réponse à : Burkina : Le maire de Markoye et son chauffeur enlevés

    Vous voyez ! compassion pour notre vaillant maire.Je croyais UPC plus grand que ça.Combien de militants burkinabè ont été enlevés ! et c’est seulement quand un maire upc est victime qu’on vous entend ! vous ne pouvez pas diner avec le diable et s’attendre qu’il ne coupe pas votre main ! SOYEZ logique !

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 09:02, par Le financier En réponse à : Burkina : Le maire de Markoye et son chauffeur enlevés

    Ils ont changé de strategie, ces demons. Je crois qu’en plus des actions des FDS, il faut qu’on ait le soutien des populations de ces localités. Mais malheureusement ces populations sont soit sous la loi du silence, soit des complices. Il faut arriver à briser cet omerta et aussi à donner aux personnes qui sont prêtes à parler le statut de temoin protégé. C’est grâce à ce statut qu’on arrive à neutraliser les grands mafioso. Les enlèvements prouvent encore une fois que les auteurs ne sont pas inconnus ou cachés. Parceque sans des informateurs, on ne peut pas reussir de telles opérations.
    Par ailleurs, les FDS doivent faire des descentes surprises et nocturnes dans certaines localités et fouiller chaque maison, chaque case, chaque enclos, chaque paillotte. Ces maudits ne vivent pas dans la clandestinité avec leurs femmes dont c’est probable que ils reviennent les "voir" de temps en temps. Ça permettra aussi d’avoir des indices et de demasquer tous les complices.
    Malgré le rôle actif du Tchad dans la lutte contre boko haram, est ce qu’il y a ce qui se passe au Burkina labas NON. J’espère qu’après la visite du PF au Tchad, nous benficierons de l’experience et de l’appui strategique du ce pays en matière d’aneantissement de terroristes. TROP C’EST TROP. A la terreur, repondez par la terreur. La patrie ou la mort nous vancrons.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 09:14, par Dedegueba Sanon En réponse à : Burkina : Le maire de Markoye et son chauffeur enlevés

    Maintenant ce n’est plus les FDS, ni les militants du MPP qui sont ciblés ? Un signal fort, mais pour qui ? L’UPC ? L’UPC aurait- il fait un faux pas ? Parce que récemment Zeph s’est affiché avec GNO et " le moaga musulman (légitime)" du plateau central, sans les autres...
    A moins que ça ne soit un signal pour nous tous.
    Comme on le disait du temps de Tom Sank, maintenant " c’est la guerre populaire généralisée " qu’ils nous oblige à faire. Autant tout civil est une cible potentiel pour eux, autant tout barbu enturbanné, sur moto en zone rouge devrait être aussi une cible pour nous aussi. "A guerre asymétrique, riposte asymétrique". Et vous du MBDHP, gardez vos pieux principes pour vous.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 09:56, par Le Sage En réponse à : Burkina : Le maire de Markoye et son chauffeur enlevés

    Voilà que ça commence. Un maire de parti d’opposition qui disparaît. Hmmm ! Attention. Faisons en sorte que la manière dont la lutte contre le terrorisme est actuellement menée ne cré pas de frustrations et n’ouvre pas la voie à des règlements de comptes voilés. MBDHP a tiré la sonnette d’alarme la dernière fois. Que ceux qui réfléchissent continuent d’y prêter attention. Que les autres ne viennent pas dire après..., ils avaient raison. Allons seulement !

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 10:02, par Nobga En réponse à : Burkina : Le maire de Markoye et son chauffeur enlevés

    Donc l’UPC ne se soucie que de ses militants ? Si les FDF devaient trier leurs parents seulement pour la sécurisation, ce pays allait rester sous domination terroristes.
    Soyez plus humains. Deux enseignants et deux chefs ont été canardés, un prêtre et deux agents de téléphonie ont été enlevés et cela ne vous dit rien. Seul l’enlèvement du maire UPC et de son chauffeur vous préoccupe. Quel égoïsme !

    Répondre à ce message

    • Le 22 mars à 11:39, par koutou En réponse à : Burkina : Le maire de Markoye et son chauffeur enlevés

      monsieur NOBGA, si tu n’as rien à dire, tais toi au lieu de gaspiller les mégas que le MPP te donne. Si tu compte les communiqués, tu verras que l’UPC a publié plus de communiqués de condamnation des tueries par le djihadistes que ton parti le MPP.
      Je connais ta haine pour l’UPC, mais cela ne nous fait ni chaud ni froid. Oui soutien aux FDS. Mais aucun soutien pour ton gouvernement moribond de MPP qui nous a mis dans cette situation. Quand un bandit veut attaquer une maison, il regarde d’abord la face du chef de maison. Les terroristes nous attaquent maintenant parce qu’ils n’ont pas peur de ton patron mouta mouta Roch. Ils avaient plus peur de Blaise qui faisait trembler toute la sous région. Mais Roch, ils ne le prennet pas au serieux

      Répondre à ce message

      • Le 22 mars à 14:14, par Desmond En réponse à : Burkina : Le maire de Markoye et son chauffeur enlevés

        Le faso.net ne devrait quand même pas laisser passer ce type de propos. Rock est tout de même notre Président quelque soit le parti politique auquel nous appartenons. on peut patienter jusqu’à ce que votre candidat prenne le pouvoir et mette fin au terrorisme (comme curieusement et heureusement, lui il sera respecté par les terroristes) .
        Slt

        Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 11:45, par Achillle De TAPSOBA En réponse à : Burkina : Le maire de Markoye et son chauffeur enlevés

    Nous condamnons vivement ces enlèvements. Nous devons unir notre force, tous les BURKINABÉS, pour vaincre le terrorisme. Le terrorisme n’a pas de parti politique, ni d"ethnie encore moins de couleur de peau.Courage aux personnes enlevées et leurs familles. Paix à l’âme de nos frères militaires et civils tués par les attaques. Soutenons activement nos BRAVES FDS. Merci aux BOYS pour l’énorme sacrifice mené sur les terrains des opérateurs.Grâce à nos VAILLANTS, le BURKINA ne tombera jamais. Nous prions pour nos BRAVES SOLDATS et les personnes enlevées. Que le SEIGNEUR les protège. Nous gagnerons à tout prix contre les forces du mal. Le BURKINA reste FORT et VICTORIEUX. Le BURKINA est UN et INDIVISIBLE.

    Vive le BURKINA
    Vive nos BRAVES FDS.
    Vive le BRAVE PEUPLE BURKINABÉ.

    Que le SEIGNEUR bénisse le BURKINA que nous aimons tant.Amen
    Paix et succès à tous les BURKINABÉS. Amen

    Achille de TAPSOBA le Bobolais.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 14:15, par Walidjem En réponse à : Burkina : Le maire de Markoye et son chauffeur enlevés

    Je dis "Insurrection populaire antiterroriste". Appel à toute la population burkinabè. Levez-vous. RENDEZ VOUS tous, Main dans la Main sans distinction d’origine, dans la Zone rouge et faites barrage au terrorisme.

    Répondre à ce message

  • Le 22 mars à 15:08, par HUG En réponse à : Burkina : Le maire de Markoye et son chauffeur enlevés

    Vivement qu’ils soient retrouvés sain et sauf. Que DIEU les protège à jamais

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lutte contre le terrorisme : « Nos troupes ont repris du poil de la bête », Chérif Sy
Terrorisme : Le Bénin, le Ghana et le Togo alertés sur la présence des djihadistes sur leurs territoires
Région de l’Est : Les nouveaux horaires du couvre-feu
Kongoussi : sept assaillants sèment la panique à Bam-village
Insécurité : Un gendarme tué dans l’attaque du poste de gendarmerie de Namssiguia
Point de presse sur l’opération Otapuanu : La déclaration liminaire du chef d’état-major général des armées
Burkina : Un gendarme tué dans l’attaque du poste de gendarmerie du camp des réfugiés de Goudebou
Opération « Otapuanu » : L’adjudant Franc Drabo inhumé à Fada N’Gourma
Est du Burkina : Un élément des forces de défense et de sécurité tué dans une embuscade
Région de l’Est : les horaires du couvre feu passent de 22h à 5h du matin à compter du 30 mars
Burkina Faso : Quatre gendarmes tués dans une attaque contre le poste de gendarmerie de Barani
Lutte anti-terroriste : Le Conseil de sécurité de l’ONU au chevet du Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés