Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un. » Dalaï Lama

Projet d’assainissement dans la Région du Centre-Est : L’ONG WaterAid et les parties prenantes se concertent

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 20 mars 2019 à 12h00min
Projet d’assainissement dans la Région du Centre-Est : L’ONG WaterAid et  les parties prenantes se concertent

Un atelier régional d’information relatif au Projet d’assainissement durable et inclusif dans 24 communes rurales de la région du Centre-Est, s’est ouvert à Tenkodogo, le 20 mars 2019. L’objectif de ce projet est la concrétisation du droit d’accès aux services d’eau et d’assainissement dans la région du Centre-Est à travers la construction de 10 000 ouvrages d’assainissement au profit de 100 000 personnes de 24 communes rurales. Une initiative de l’ONG WaterAid en partenariat avec DAKUPA et les 24 communes rurales bénéficiaires.

Cet atelier visait à informer les différentes parties prenantes de la stratégie d’intervention du projet et à harmoniser la compréhension des nouvelles approches. A cet effet, l’atelier a regroupé les autorités régionales, provinciales et communales, aussi bien administratives que politiques ; des services techniques de l’Etat en charge de l’eau et de l’assainissement, de la santé, de l’éducation et de l’environnement.

Estimé à 1,5 milliard de F CFA, le financement de ce projet émane de l’Union européenne, avec une contribution du consortium d’environ 145 768 millions de F CFA. Ce projet va bénéficier aux familles vulnérables à travers la construction d’ouvrages d’assainissement sur une période de quatre ans. Ces familles sont sélectionnées sur la base de critères socio-économiques : personnes en situation de handicap, veuves, orphelins… Ainsi, il est prévu la construction de toilettes, l’installation de récipients de lavage des mains et des formations sur les règles d’hygiène.

Pour Halidou Koandé, directeur Pays de WaterAid, au bout de 48 mois, le projet espère améliorer les conditions de vie des populations vivant en milieu rural dans la région du Centre-Est. Il vise également la réduction des maladies dues au manque d’hygiène et d’assainissement. Une initiative saluée par le gouverneur de la région, Antoine Ouédraogo, qui espère que le projet sera étendu à toute la population de sa région pour mettre fin aux maladies d’origine hygiénique.

Edouard K. Samboé
samboeedouard@gmail.com
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
CAMES : Accusés de manquements à l’éthique, des professeurs agrégés s’insurgent contre une « violation grave » de leurs droits
Union régionale des producteurs semenciers du centre sud (URPS/CS) : Une marche de protestation contre Adama Ouédraogo, ancien président de l’URPS/CS.
11 Décembre à Tenkodogo : Des investissements d’au moins 30 milliards de FCFA attendus
Sabou : L’école de Zamsin a tourné la page des classes sous paillotes
Réconciliation nationale : Le HCRUN et le gouvernement accordent leurs violons
1ère édition de la Semaine de l’entrepreneuriat Une plateforme pour se former, s’informer et se motiver à entreprendre
Concours de « promotion de la langue française et des langues nationales » : Les lauréats de la 20e édition reçoivent leurs prix
Situation sanitaire à Ouagadougou : SOS pour les enfants des quartiers non-lotis
Education : La CNSE exige une mise en œuvre « appropriée » des engagements
Bobo-Dioulasso : Le ministère de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur tient son premier CASEM de 2019
Grève du SYNTHSA : Des mesures prises pour assurer les services vitaux
Grève du SYNTSHA : « Nous estimons qu’il faut interpeller le gouvernement à beaucoup plus de sérieux », selon Pissyamba Ouédraogo, SG du SYNTSHA
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés