Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un. » Dalaï Lama

Incendie de la centrale électrique de Dori : Trois provinces sans électricité

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 20 mars 2019 à 13h15min
Incendie de la centrale électrique de Dori : Trois provinces sans électricité

C’est aux environs de 19 h30, hier 19 mars, qu’un incendie s’est déclenché au sein de la centrale électrique de la SONABEL de Dori, la seule qui alimente les provinces du Seno, du Yagha et de l’Oudalan.

Surprise par les flammes qui s’élevaient au-dessus de la SONABEL, la population riveraine a vite compris qu’il s’agissait d’un incendie de la centrale. Chacun alors essayé d’apporter sa contribution, soit par de l’eau et ou du sable pour maitriser l’incendie et limiter les dégâts.

Selon le responsable de la centrale, Ezékiel Sakandé, ce sont les armoires (qui permettent d’alimenter les villes )et les câbles qui ont été consumés par les flammes. On note également qu’un agent de la SONABEL a été intoxiqué par la fumée mais son état de santé n’est pas inquiétant.

Pour le moment, les raisons de l’incendie n’ont pas été détectés. Les forces de défense et de sécurité sont sur les lieux pour le constat. A noter qu’une équipe venue de Ouagadougou est à pied d’œuvre pour rétablir l’électricité dans les meilleurs délais. Pour le moment, ce sont trois provinces de la région du sahel qui sont touchées à savoir l’Oudalan , le Yagha et le Seno.

Le gouverneur de la région du Sahel, le colonel Hyacinthe Peggy Yoda, était présent sur les lieux pour encourager les agents de la SONABEL et la population qui a promptement aidé à circonscrire les flammes. Il a lancé un appel à l’endroit de la population qui, aujourd’hui est dans le désarroi, à garder le calme car tout rentrera dans l’ordre.

Daoula BAGNON

Correspondant Dori

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
CAMES : Accusés de manquements à l’éthique, des professeurs agrégés s’insurgent contre une « violation grave » de leurs droits
Union régionale des producteurs semenciers du centre sud (URPS/CS) : Une marche de protestation contre Adama Ouédraogo, ancien président de l’URPS/CS.
11 Décembre à Tenkodogo : Des investissements d’au moins 30 milliards de FCFA attendus
Sabou : L’école de Zamsin a tourné la page des classes sous paillotes
Réconciliation nationale : Le HCRUN et le gouvernement accordent leurs violons
1ère édition de la Semaine de l’entrepreneuriat Une plateforme pour se former, s’informer et se motiver à entreprendre
Concours de « promotion de la langue française et des langues nationales » : Les lauréats de la 20e édition reçoivent leurs prix
Situation sanitaire à Ouagadougou : SOS pour les enfants des quartiers non-lotis
Education : La CNSE exige une mise en œuvre « appropriée » des engagements
Bobo-Dioulasso : Le ministère de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur tient son premier CASEM de 2019
Grève du SYNTHSA : Des mesures prises pour assurer les services vitaux
Grève du SYNTSHA : « Nous estimons qu’il faut interpeller le gouvernement à beaucoup plus de sérieux », selon Pissyamba Ouédraogo, SG du SYNTSHA
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés