Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Paroisse Saint-Guillaume de Tanghin : Des jeunes catholiques sensibilisés au bon usage des réseaux sociaux

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET • lundi 11 mars 2019 à 09h30min
Paroisse Saint-Guillaume de Tanghin : Des jeunes catholiques sensibilisés au bon usage des réseaux sociaux

Les jeunes de la coordination Saint- Gabriel de la paroisse Saint -Guillaume de Tanghin, à Ouagadougou, ont été outillés sur les avantages et les inconvénients des réseaux sociaux. Une initiative du groupe liturgique de ladite coordination au profit des jeunes. C’est le fondateur du Journal en ligne Lefaso.net, Dr Cyriaque Paré, spécialiste des multimédias, qui a animé la causerie-débat.

Les jeunes constituent le maillon faible du côté obscur de l’usage des réseaux et médias sociaux. A travers leurs smartphones, ils côtoient des informations qui leur sont parfois préjudiciables. Une situation qui inquiète autant les parents que les responsables religieux.

Pour permettre aux jeunes de faire le tri des informations utiles, la responsable du groupe liturgique de la chapelle Saint -Gabriel de Toukin, Angèle Dabilgou, a fait appel au spécialiste des multimédias, Dr Cyriaque Paré. Objectif : « faire des jeunes de la chapelle Saint -Gabriel de Toukin, de la paroisse St Guillaume de Tanghin, des leaders capables de faire bon usage des réseaux sociaux », dixit Angèle Dabilgou.

D’emblée, le formateur Dr Cyriaque Paré a noté que les réseaux sociaux faisaient partie du vécu quotidien des jeunes. Dans son exposé, il est ressorti qu’il s’avère compliqué de se soustraire des nuages des multimédias. Toutefois, il convient de sérier les informations pour extraire celles qui sont justes et vraies au risque de tomber dans ce qu’il a appelé « la consommation de toutes sortes d’informations ».

Faisant l’historique des réseaux sociaux, Dr Cyriaque Paré a fait remarquer que les réseaux sociaux sont des plateformes qui offrent à des utilisateurs des outils pour interagir et partager des contenus tels que Facebook, Twitter , etc. Distinction à faire des médias sociaux, terme plus générique qui désigne des plateformes qui facilitent le partage des contenus comme YouTube. Pour lui, un réseau social permet de se mettre en contact les uns avec les autres pour que le monde devienne « un village planétaire ». Donc, un outil pour tisser des relations.

A cet effet, il a invité les jeunes à se méfier des amis sur le Web : « L’amitié sur le Web n’a pas la même signification que dans la vie réelle. Il ne faut pas accepter n’importe qui comme un ami, ni cliquer sur les liens inconnus qui sont souvent des arnaques et des virus… ». Aussi a-t-il invité les jeunes à se méfier des rumeurs, des fake news et de se contenter des informations traitées, vérifiées et publiées sur les sites professionnels.

La formation a été digne d’intérêt pour les participants, à l’instar de Ema Zemba, 12 ans. « Je ne savais pas qu’on ne publiait pas les informations confidentielles sur Facebook. Désormais, je ne le ferai plus », promet-elle. Une position avalisée par Hemann Ouédraogo pour qui « la formation a permis de comprendre que tout ce qui se dit sur le Net, n’est pas forcément vrai et n’édifie pas la foi ».

Dans l’ensemble, les jeunes ont fait preuve d’esprit d’écoute et d’intérêt. Une attitude qui a réjoui l’organisatrice, Angèle Zemba : « Je suis contente et je compte organiser une autre formation dans le futur au profit de tous les jeunes de la paroisse ». Vu l’intérêt d’une telle formation au profit de l’édification de la foi de ses paroissiens, le curé de la paroisse Saint- Guillaume de Tanghin , l’abbé Urbain Kiendrébéogo, entend étendre l’expérience à tout le territoire de sa paroisse.

Edouard K. Samboé
samboeedouard@gmail.com
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
5e édition Génie-Tic : À vos ordis, c’est parti !
Lutte contre l’insécurité au Burkina : La cellule féminine de l’AJB prend son bâton de pèlerin
Crise entre Google et Huawei : « Je ne pense pas qu’il faudra jeter les téléphones Huawei », rassure Issoufou Seynou, ingénieur télécoms
Piratage de WhatsApp : « Le citoyen lambda n’est pas concerné… », rassure Younoussa Sanfo, expert en sécurité informatique
Journée postale 2019 : Vers la digitalisation des services pour répondre aux besoins de la clientèle
Télécommunications : Google restreint l’utilisation d’Android au chinois Huawei
Médias et Jeunesse : Les spécialistes appellent à l’encadrement et à la formation
50ème Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information : Déclaration de Madame Hadja Ouattara/Sanon, ministre du Développement de l’économie numérique et des postes
Galian 2019 : Paténéma Oumar Ouédraogo, lauréat du prix spécial de la Mission Fas’eau
Galian 2019 : Tiga Cheick Sawadogo de LeFaso.net remporte le prix spécial de l’ARCOP
Elections et défis sécuritaires au Burkina : La responsabilité des journalistes en question
Nom de domaine « .bf » : Les opérateurs de registre en conclave
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés