Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Centre SIRA LABS de Bobo-Dioulasso : Booster l’entrepreneuriat à travers le numérique

Accueil > Actualités > Multimédia • • lundi 25 février 2019 à 00h05min
 Centre SIRA LABS de Bobo-Dioulasso : Booster l’entrepreneuriat  à travers le numérique

Sous le patronage de la ministre du Développement de l’économie numérique et des postes, la présidence du président de la Chambre de Commerce et d’industrie des Hauts-Bassins et le parrainage du président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, a eu lieu le vendredi 22 février 2019 à Bobo-Dioulasso, l’inauguration du Centre SIRA LABS suivi du lancement de son Programme Wo Tech.

Après l’ouverture d’un Centre SIRA LABS en 2017 à Ouagadougou, c’est Bobo-Dioulasso, capitale économique du Burkina, qui a bénéficié de son Centre SIRA LABS inauguré le vendredi 22 février 2019 avec une salle de formation dédiée au président de la cérémonie, Lassiné Diawara.

Cette inauguration a également été marquée par le lancement du Programme Wo Tech. SIRA LABS est une plateforme de promotion de la transformation digitale des entreprises qui met à la disposition de ses clients des salles de formation, de conférence et de co-working. Le centre offre également des formations aux formateurs sur les fondamentaux de l’andrologie, le développement personnel, etc.

Tontama Charles Millogo président de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes

Quant au Programme Wo Tech, lancé le 10 décembre 2018, il a pour objectif de former et d’encadrer les femmes dans le secteur de la santé, l’éducation, l’agriculture et l’environnement au Burkina Faso dans l’entrepreneuriat numérique. C’est un outil pour apprendre à développer une plateforme numérique web/mobile, formuler et monter un projet entrepreneurial dans le numérique, finaliser le prototype de sa plateforme numérique et obtenir un financement pour lancer son entreprise.

A travers ce programme, c’est une centaine de femmes qui seront formées dont 50 à Ouaga et 50 à Bobo. Les formations à Bobo débutent le lundi 25 février 2019 sur une durée de 4 mois en développement Web ou mobile suivi d’ateliers sur l’entreprenariat. A l’issue des 4 mois de formation, elles pourront postuler à des projets avec un accompagnement et un financement assuré par le Luxembourg qui finance ce projet.

Hadja Fatoumata Ouattara Sanou ministre du Développement de l’Economie Numérique et des Postes

Le promoteur de SIRA LABS, Django Bathily, justifie le choix de Bobo en ces termes : ‘’Bobo-Dioulasso est le pôle économique du Burkina avec un potentiel énorme ; c’est un carrefour entre plusieurs pays. Aujourd’hui avec le digital, il n’y a pas de frontière car comme on le dit, Sira (en Bambara) c’est la route et on ne peut tracer une route sans passer par les grands carrefours. C’est donc normal de passer par Bobo. La vision pour le centre de Bobo, c’est de pouvoir vendre l’intelligence du Burkina Faso dans les autres pays et trouver les solutions qui pourront se décliner’’.

Django Bathily Promoteur de SIRA LABS

L’ouverture du Centre est bien appréciée. Selon la ministre du Développement de l’économie numérique et des postes, Hadja Fatimata Ouattara/Sanon, on n’apprend pas toujours tout à l’école et SIRA LABS est donc un espace d’innovation pour la jeunesse de Bobo pour parachever sa formation et surtout avoir tout le nécessaire pour innover et devenir de véritables entrepreneurs. Le gouvernement sera donc présent pour les accompagner dans ce cadre.

Le président de la cérémonie, Lassiné Diawara, président de la Chambre de commerce et d’industrie des Hauts-Bassins, a pour sa part souligné que sa présence symbolise toute la clarté de la vision de la Chambre de commerce pour tout ce qui concerne l’innovation technologique. Aussi, il reste convaincu que SIRA LABS constitue un centre de formation qui va compléter les dispositifs des centres universitaires et des instituts supérieurs de formation en informatique pour que les étudiants aient un emploi ou s’auto-emploient, ce qui va sans doute régler les problèmes de l’emploi dans les Hauts- Bassins.

Quant au parrain de la cérémonie, Tontama Charles Millogo, président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, il a surtout évoqué l’opportunité qu’offre SIRA LABS pour acquérir l’expérience tant exigée par les recruteurs. ‘’Dans les recrutements, on parle d’expérience mais comment l’acquérir ? SIRA LABS donne cette opportunité de pouvoir cultiver l’expérience. Par conséquent, en sortant de SIRA LABS , on est prêt à se lancer pour soi-même mais aussi pour contribuer au développement économique et social du pays’’.

Créé au Sénégal en 2015, SIRA LABS est né de l’ambition d’un groupe de jeunes Africains d’offrir aux jeunes entrepreneurs du continent de véritables opportunités de réussite à travers un réseau panafricain de centres de formation et d’accompagnement à l’entrepreneuriat privé. Présent dans plusieurs pays dont le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, SIRA LABS ambitionne de se déployer dans tous les pays de l’espace UEMOA d’ici à 2021.

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Médias et Jeunesse : Les spécialistes appellent à l’encadrement et à la formation
Réseaux sociaux : La CIL met en garde contre la diffusion des images de victimes d’attaques
50ème Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information : Déclaration de Madame Hadja Ouattara/Sanon, ministre du Développement de l’économie numérique et des postes
Galian 2019 : Paténéma Oumar Ouédraogo, lauréat du prix spécial de la Mission Fas’eau
Galian 2019 : Tiga Cheick Sawadogo de LeFaso.net remporte le prix spécial de l’ARCOP
Elections et défis sécuritaires au Burkina : La responsabilité des journalistes en question
Nom de domaine « .bf » : Les opérateurs de registre en conclave
Hackathons 226 : "La Poste plus" pour rapprocher les Burkinabè des services postaux
Bobo-Dioulasso : Le salon Africa Digital Space a clos sa première phase
Protection de la vie privée sur les réseaux sociaux : La Cil sensibilise les femmes des marchés et yaars de Ouagadougou
26e Journée de la liberté de la presse : « Le défi majeur est de préserver l’Etat de droit et le vivre-ensemble démocratique », déclare Boureima Ouédraogo
Message de monsieur le ministre de la communication et des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, remis Fulgance Dandjinou, a l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse 2019
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés