Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si la vie n’est qu’un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs» Michel de Montaigne

Burkina : Eddie Komboïgo, la personnalité politique la plus influente de l’année 2018, selon Intelligence Burkinabè pour le Développement

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Nicole Ouédraogo • jeudi 21 février 2019 à 20h15min
Burkina : Eddie Komboïgo, la personnalité politique la plus influente de l’année 2018, selon Intelligence Burkinabè pour le Développement

Pour la deuxième fois, le think tank Intelligence burkinabè pour le développement (IBD) a salué le mérité des 10 personnalités burkinabè qui se sont illustrées dans leur domaine d’activité au cours de l’année. Cette initiative qui entend contribuer à la valorisation des personnalités qui se démarquent de façon positive, a consacré le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Eddie Komboïgo, comme la personnalité politique la plus influente de l’année 2018. C’était dans la soirée de ce mercredi 20 février 2019.

« C’est dans la volonté de contribuer à la valorisation des actions des grands hommes qui font le bonheur du Burkina Faso, que l’idée de reconnaître leur mérite est née, d’où les personnalités influentes de l’année », a signifié le président du comité d’organisation, Hermann Ouédraogo. Et ces personnalités, dit-il, ont été distinguées dans dix domaines que sont la politique, l’économie, la société et les œuvres sociales, la culture, la communication, le sport, la santé, l’environnement, la religion/chefferie traditionnelle et l’innovation.

Si Eddie Komboïgo, le président du CDP , a été consacré personnalité politique la plus influente de l’année, Intelligence burkinabè pour le développement estime que ce dernier a brisé l’immobilisme classique des hommes politiques en période hors campagne, en étant actif sur le terrain. Mieux, il a fait renaitre le CDP de ses cendres. « Des coups, il en a reçus. Des révélations, il en a été victime, mais l’homme est resté déterminé en ne cédant à aucune provocation de ses adversaires politiques tant internes qu’externes ».

Aussi, le laboratoire d’idées soutient que l’homme d’affaires a su faire don de sa personne pour garder allumé le flambeau du CDP. Saluant cette reconnaissance qu’il dédie aux membres du bureau national, au fondateur et aux militants du CDP, Eddie Komboïgo confie : « Je souhaite que nous soyons un modèle dans l’action, la pensée, dans la courtoisie et dans notre engagement pour le développement de notre cher Faso ».

Puis de poursuivre : « Je voudrais donc dire que c’est aujourd’hui que ça commence. Allez dire au peuple burkinabè que c’est aujourd’hui que ça commence. Allez dire au peuple burkinabè qu’Eddie Komboïgo et le CDP s’engagent maintenant et pour les années à venir, pour le développement du Burkina Faso et le bien-être des Burkinabè ».

Au plan économique, le PDG du groupe Planor Afrique, Apollinaire Compaoré, a été consacré la personnalité la plus influente. PCA de Telecel Faso, actionnaire de MTN Côte d’Ivoire et par ailleurs, PCA de Wend Kuni Bank International, l’homme d’affaires qui a été porté récemment à la tête du patronat burkinabè est selon IBD, l’opé
rateur économique qui a le plus fait parler de lui au cours de l’année 2018, dans le secteur de l’économie nationale.

En matière d’œuvres sociales, le chef d’entreprise Karim Démé, appelé affectueusement le « Chinois », a retenu l’attention du jury. Et si son nom passe presqu’inaperçu aux yeux de bon nombre de Burkinabè, ce monsieur, bien connu dans le milieu du BTP, a été un grand pilier dans le rétablissement des relations entre le Burkina Faso et la république populaire de Chine. Baptisé également « papa des Chinois » ou « cousin des Chinois », Karim Démé, qui a toujours été très proche de la république populaire de Chine, a auparavant accompagné de nombreux étudiants burkinabè à travers des bourses d’études. Et si certains soutiennent que sa générosité est une marque familiale, l’entrepreneur a fait parler son cœur en 2018, en offrant la somme de 100 millions de francs CFA, pour la construction de salles supplémentaires au profit du collège Saint Jean Baptiste de la Salle.

25 césariennes par jour

Avec un nombre record de 25 césariennes par jour, le service de gynécologie du CHU Yalgado Ouédraogo a été désigné personnalité influente dans le secteur de la santé. Si cet acte inédit a retenu l’attention d’IBD, le président du CDP quant à lui, a laissé parler son cœur , en offrant la somme de deux millions de francs CFA pour améliorer la qualité des prestations dudit service qui fait face à de nombreuses difficultés.

En matière d’innovation, ce sont les mérites du jeune Kadré Sawadogo, responsable de Mira Incubator, qui ont été reconnus. Ce jeune qui ambitionne de révolutionner le secteur avicole et de contribuer au développement de l’économie de son pays a découvert le secret des couveuses lors de ses études en 2013, en Tunisie. Ayant appris lui-même à fabriquer les couveuses, le jeune Kadré Sawadogo s’est professionnalisé au fil du temps avec Mira Incubator et partage même ses connaissances avec ses frères et sœurs africains.

Dans la catégorie religion/chefferie coutumière, c’est le guide religieux, Cheick Abdoul Aziz Aguig Soré, qui a fait l’unanimité. Considéré comme l’un des plus grands cheick du Burkina Faso, le guide religieux a marqué l’année 2018 par ses gestes de solidarité et surtout, ses prêches qui rassemblent des milliers de personnes. S’agissant du secteur de la culture, le festival « Les Recréatrales » a été un grand évènement qui a marqué l’année 2018.

Et c’est certainement la raison pour laquelle, la fédération du Cartel, structure en charge de l’organisation de ce rendez-vous annuel de création théâtrale, a été désignée personnalité influente de l’année. Deuxième télévision la plus suivie au Burkina après la télévision nationale, le titre de la personnalité la plus influente de l’année dans le domaine de la communication est revenu à la télévision BF1.

Dans le secteur de l’environnement, c’est le lauréat du prix Nobel alternatif 2018, Yacouba Sawadogo, « l’homme qui a vaincu le désert », qui a été consacré la personnalité la plus influente. Le trophée de la personnalité la plus influente de l’année dans le domaine du sport est revenu au champion du monde de Log Lift, Iron Biby. En septembre dernier, le jeune burkinabè de 26 ans a inscrit son nom et celui de son pays dans le livre Guinness des records, une première pour le pays. Notons qu’un prix spécial a été décerné au club de football national, Salitas FC.

En rappel, Intelligence Burkinabè pour le développement est une plateforme regroupant plusieurs compétences professionnelles qui se donnent pour mission de contribuer à la promotion d’un nouveau type de leadership à travers la conduite d’actions planifiées et concertées en vue de les révéler au grand public.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mgr Médard Léopold Ouédraogo : Le jeûne est obligatoire le mercredi des cendres et le vendredi saint
Burkina : Le syndicat des diplomates outille ses membres
Homme de l’année 2018 de radio Salankoloto : Larlé naba Tigré distingué
Santé : L’ONATEL offre un groupe électrogène au service psychiatrique de l’hôpital Souro-Sanou
Association YIRIWA femmes leaders : « Les femmes veulent contribuer à la gestion des crises sociales », dixit Mariam Coulibaly/Ouattara
Ouaga 2050 : un projet PPPP retenu
Education : Handicap solidaire Burkina plaide pour les enfants handicapés
Mutuelles de santé : « Hêrê », un outil pour faciliter la collecte des cotisations
Santé : La clinique les Genêts célèbre son 15e anniversaire
Jeu Tombola UBA-Sunu « Ça gagne » : Gagner en un tirage ce qu’une épargne peut rapporter au bout de 15 ans
Barrages hydroagricoles de Guidissi et Ipelcé : Les travaux de construction lancés
Malnutrition : La prévalence reste élevée au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés