Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La faculté de se mettre dans la peau des autres et de réfléchir à la manière dont on agirait à leur place est très utile si on veut apprendre à aimer quelqu’un. » Dalaï Lama

UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

Accueil > Actualités > Politique • • mercredi 13 février 2019 à 15h09min
UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

La direction politique nationale du « parti du lion » va entamer, dès ce week-end, une tournée sur l’ensemble du territoire national pour échanger avec ses militants et préparer les échéances électorales à venir. C’est l’annonce majeure faite par le président du parti, Zéphirin Diabré, le mardi 12 février 2019 à Ouagadougou, lors de la cérémonie de présentation de vœux de son parti au cours de laquelle la mobilisation générale a été sonnée.

Cette tournée commence dès le week-end des 16 et 17 février 2019 par Kombissiri (chef-lieu de la province du Bazèga) et Kongoussi (province du Bam). Ce périple de la direction politique nationale vise à « redynamiser la machine politique » et préparer les joutes électorales à venir, a-t-on appris.

« Ce que fait la direction, chaque militant du parti peut et doit le faire à son niveau. Chaque militant de l’UPC doit aller au contact de ses collègues de service, de ses voisins, des gens de son 6 -mètres, de son quartier, de son village, pour expliquer notre message et recruter de nouveaux militants », instruit le président du parti, exhortant les siens à plus de détermination et d’engagement.

2020 se présente comme un tournant décisif car l’on estime à l’UPC que le régime actuel a montré son « incapacité notoire » à gérer et, par conséquent, ne doit bénéficier d’aucun autre bail des Burkinabè pour conduire la destinée du pays.
Dans cette quête d’alternance, l’UPC se présente comme la force politique la mieux indiquée, à en croire son président, qui en veut pour illustration que « personne » en leur sein ne peut être accusé de détournement de deniers publics.

« Nous sommes une force neuve et intègre. C’est pour cela que les Burkinabè vont maintenant essayer l’UPC. Ils vont nous essayer parce qu’ils savent que nous sommes le seul parti politique aujourd’hui capable de faire la réconciliation nationale », brandit-il, confiant également que « si l’UPC arrive au pouvoir, personne n’aura à courir pour chercher la première frontière, et tous ceux qui sont dehors pourront rentrer. Il n’y a que nous qui pouvons offrir cette garantie. ».

Mieux, poursuit Zéphirin Diabré, « notre main est aussi tendue vers les déçus de la majorité actuelle, surtout du MPP. (…). Beaucoup sont déçus de l’incapacité notoire de leurs dirigeants à gérer le Burkina. Beaucoup sont révoltés par la corruption et la mauvaise gouvernance qui règnent au sein du régime ».

C’est dans la même verve qu’est allé le secrétaire général national du parti, Rabi Yaméogo, qui affirme, à la charge du régime, que « notre économie était debout mais que le MPP et ses alliés l’ont terrassée. Notre peuple était uni, le MPP et sa majorité l’ont divisé… ». Après avoir scruté la gouvernance MPP et la situation nationale, Rabi Yaméogo conclut que « l’homme capable en 2020, c’est Zéphirin Diabré. Ceux d’en face divisent, lui rassemble. Ceux d’en face travaillent dans l’improvisation, lui travaille avec méthode ».

Signalons au passage que ce n’est pas le premier parti à annoncer une tournée sur l’ensemble du territoire. Bien avant, le parti au pouvoir, le MPP, et l’ex-parti au pouvoir, le CDP, ont également, lors de conférences de presse, annoncé des sorties sur l’ensemble du territoire national à la rencontre de leurs militants.

Oumar L. Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 13 février à 16:10, par NON AU FC En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

    Les hommes politiques me font pitié.Aucune pudeur.Finalement vous nous faites chier à la fin.Il me sera difficile de devenir politicien dans notre contexte.Tu peux avoir tes bonnes convictions mais hélas.Ce qui me fait surtout mal ce sont ces vieux cowboys qui nous pourrissent surtout la vie.Mais un jour je dis bien un jour on vous chassera tous et là le peuple aura la paix.Zéphérin est cuit seulement s’il ne fait pas attention en 2020 il pourra même pas être chef de file de l’opposition

    Répondre à ce message

    • Le 13 février à 18:03, par Pierre En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

      Dans le context actuel il est plus aue pedant de dire que celui la meme qui a participe de pres ou de loin a l exclusion de l ex parti au pouvoir et de facto a mettre roch au pouvoir. Viens au a fort faire son mea culpa. L agneau qui dans le temps se faisait passer pour un victime aujourd hui ce revele etre celui la qui etait au premier ligne des caracance de l ancien regime. De hero il est passe au problem sans oublier les nomination moutamouta de ses ex copines and copins cela meme qui dans le temps fut conseiler ministre deputes opposant de mauvaise fois. tout ce pour dire qu une tete vide et bruler ne peut rien aujourd hui que boire de la bierre

      Répondre à ce message

    • Le 13 février à 18:07, par Pascal En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

      La meme forfaiture aue vous avez appliquer au CDP dans le temps vue sera aplliquer et pire maintenant avec la nouvel lois sur les reseau and press plus person ne pourra entendre vos cries et pleur. Votre communaute international tant louer pendant la transition ne sera ni informe ni mise au courant de vos souffrance sinon pire elle, poursuivant ses interet, se jouera la sourde orielle en 2020

      Répondre à ce message

    • Le 14 février à 11:52, par Nikiema En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

      Si on suit votre logique, donc ton Président Roch le politicien, il fait également pitié. Bala Sakandé le politicien aussi fait pitié. Monsieur le cagoulé du MPP, je vous pose la question. Merci de me répondre !

      Répondre à ce message

  • Le 13 février à 16:25, par LUI En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

    Donc les 123 millions commencent à faire leurs effets.On comprend pourquoi on n’a pas évoquer ce cas dans la gouvernance MPP par ce qu là-bas c’était correcte.On a rien à reprocher au MPP hien.

    Répondre à ce message

  • Le 13 février à 16:32, par Wadal En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

    Je suis d’accord avec UPC à une seule condition : vous ne pouvez pas rassembler et faire rentrer des gens au pays dont les actes ont causé beaucoup de torts aux burkinabè ! Non et non ! Ils ont fauté, alors qu’ils répondent de leurs actes et nous repartons sur de nouvelles bases. C’est pourquoi il faut Vérité Justice et Réconciliation. Sans ce cheminement, je pense que vous aussi vous serez vomi. Je pense que votre accointance avec le cdp est la preuve que vous voulez ignorer cette trilogie qui nous est chère : Vérité-Justice-Reconciliation.

    Répondre à ce message

    • Le 13 février à 16:43, par Bazèga Fils En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

      Personne n’a dit que si les exilés politiques reviennent qu’il n’y aura pas de justice. Ceux qui ont commis des crimes seront jugés. Il faut que nous nous réconcilions pour l’intérêt supérieur de la nation.

      Répondre à ce message

      • Le 14 février à 10:44, par vous n’êtes pas le porte-parole de l’UPC En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

        « Personne n’a dit que si les exilés politiques reviennent qu’il n’y aura pas de justice. Ceux qui ont commis des crimes seront jugés ».
        M. Bazèga Fils, c’est vous qui le dites mais pas l’UPC de façon formelle. Qu’est ce qui empêchait l’UPC à travers ZEPH de le dire ouvertement. Et A ce que je sache vous n’êtes pas le porte-parole de l’UPC. Qui est-ce que ZEPH veut couvrir ? Veut-t-il garantir l’impunité à ses nouveaux amours. Ma crainte est bien là M. Bazèga Fils. Non, la réconciliation prônée par le peuple n’est pas à brader sous l’autel des accointances politiques. Attention messieurs de l’UPC. Vous risquez là de commettre une faute politique. Très sérieux ce que je dis.

        Répondre à ce message

        • Le 14 février à 11:58, par Bazèga Fils En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

          Plus malhonnête et hypocrite que le militant du MPP tu meurs : vincent Dabilgou, actuel ministre du transport, ancien député CDP qui s’apprêtait à voter pour la modification de l’article 37 est aujourd’hui avec le MPP.
          Toussaint Abel Coulibaly de l’UPR, ex député de la mouvance en 2014, qui s’apprêtait à voter pour la modification de l’article 37 est aujourd’hui avec le MPP.
          Ali Badra Ouedraogo, ex président de la jeunesse CDP en 2014 ; celui qui a dit que Blaise va modifier l’article 37 et il n’uy aura rien ! Il est aujourd’hui avec le MPP.
          De vous à nous est-ce qu’il y’a un parti qui a trahi l’insurrection comme le MPP ? Arrêtez votre hypocrisie intellectuelle s’il vous paît !

          Répondre à ce message

          • Le 14 février à 14:25, par vous n’êtes pas le porte-parole de l’UPC En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

            M. Bazèga Fils, comme nos frères mossis ont coutume de le dire, ne puisons pas l’eau avant d’arriver au marigot. Pour vous dire simplement que de ne pas aller très vite en besogne. Qui vous dit que je suis du MPP ? Evitez surtout les raccourcis. C’est pas parce que vous estimez qu’un parti politique en l’occurrence le MPP a accueilli en son sein les personnalités que vous avez citées plus haut que l’UPC se doit de le faire sans discernement. Si vous trouvez qu’il n’est pas judicieux de la part du MPP de coopter ces personnalités, pourquoi alors vouloir commettre les mêmes ‘’betises’’ ? Simple question de bon sens. La longue litanie de reproches que Zeph adresse au MPP et à son leader le Président Roch KABORE dans sa dernière intervention, alors je dirai donc de ne pas y croire car il répétera les mêmes choses que Roch s’il arrivait au pouvoir, pour ne pas dire simplement qu’il amuse la galerie. Vous voyez bien M. Bazèga Fils qu’il faut éviter les comparaisons inutiles. Je te répète M. Bazèga Fils que si ZEPH ne change pas d’angle de tire, il se fourvoiera. Garantir l’impunité à ses nouveaux amours, ce serait là commettre une faute politique impardonnable et c’est perdre la confiance des sympathisants qui lui restent. C’est un conseil gratuit, faites en ce que bon vous semble. Une fois de plus, la vraie réconciliation prônée par le peuple n’est pas à monnayer avec les accointances politiques poreuses et foireuses.

            Répondre à ce message

  • Le 13 février à 18:01, par Nabiiga En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

    ...mauvaise préparation pour une tournée de campagne !!! Dans l’optique de préparer les populations des provinces de sa tournée, Zepth n’a pas trouvé mieux que de vilipender viscéralement, pour ne pas dire attaquer le gouvernement actuel sur tous les fronts. Erreur ! L’effet souhaité était de préparer les populations pour les séduire mais une fois sur place, il n’encaissera que l’effet adverse dans la mesure où il a choisi le mensonge comme mode préparation alors que les populations savent la vérité. Du coup, au lieu d’être accueilli en héros par les populations, il sera accueilli en menteur car, effectivement, il a menti alors que les populations savent non seulement la vérité, mais sont des témoins oculaires des biens faits du gouvernement qu’il n’a pas eu cesse de critiquer d’inertie. Bonne chance tout de même car la mission est mort-née, foirée avant même son entame

    Répondre à ce message

  • Le 13 février à 18:06, par Mafoi En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

    C’est doux la démocratie burkinabè qui se limite visiblement et uniquement à des élections où ce sont les mêmes élites qui sont les seules privilégiées.Alors chacun y pense chaque jour en se rasant et après,avec des gadgets et des sacs de riz,c’est parti pour la pêche aux voix en promettant monts et merveilles à une population pauvre et analphabète qui ne comprend que dalle d’autant qu’après,et lorsque que chacun aura eu ce qu’il convoitait,la même masse populaire sera royalement ignorée.Place maintenant aux mangements pour ces élites sans foi ni loi et ce n’est certainement pas un Zéphirin diabré avec ses zéphérinades qui dérogera à la règle surtout lorsqu’il dit en substance :"si l’UPC arrive au pouvoir,personne n’aura à courir pour chercher la première frontière,et tous ceux qui sont dehors pourront rentrer.Il n’y a que nous qui pouvons offrir cette garantie".Pour moi,une telle déclaration fait froid au dos d’autant que personne n’a contraint un autre Burkinabè à fuir hors du pays.Si quelqu’un a cru bon de prendre la poudre d’escampette,c’est qu’il avait sûrement quelque chose à se reprocher et dans le cas,il doit répondre de ses actes.Ceci pour souligner les incohérences de Zéphirin Diabré qui promet tout et tout son contraire à la fois car on ne peut pas reprocher aux dirigeants actuels qui ne sont pas ma tasse de thé de cultiver l’impunité et lui,de son piédestal annonce tout de go que s’il arrive au pouvoir,les criminels,les voleurs des deniers publics peuvent être tranquillos.Que faire avec une classe politique aussi pourrie ?Comme solution possible pour sortir de cette pagaille ambiante afin que le Burkina Faso retrouve son lustre d’antan de vraiment de pays des hommes intègres,serait le balayage complet de toute cette racaille de politiciens en instaurant une dictature éclairée comme un certain Paul Kagamé du Rwanda

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 08:39, par James En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

    LES CHOSES SONT CLAIRES MAINTENANT CAR AVEC LES 127 MILLIONS NOUS POUVONS PLANIFIER LES ACTIVITÉS POUR AVOIR LES PIÈCES JUSTIFICATIVES DEMANDÉES PAR L’ASSEMBLÉE NATIONALE TELLES QUE : LES PRÉSENTATIONS DE MEILLEURE VŒUX, LES TOURNES DANS LES PROVINCES.
    LA OU TU ES CACHE C’EST LABA QUE NOUS DORMONS !

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 11:16, par Mme Yaméogo En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

    Le Burkina va mal parce-que ses fils intellectuels et surtout politiciens manque d’éthique. Quand on lit les écrits de Sankara et on regarde les films qui relatent sa vie, sa vision,on se rend vraiment compte que la connaissance intellectuelle à elle seule ne suffit pas pour gérer un pays et des hommes. Il faut un cœur pour sentir et aimer le prochain. Il faut aussi incarner des valeurs et malheureusement dans la classe politique actuelle, tous veulent se servir, s’enrichir sur le dos de la majorité des burkinabé qui croupit dans la misère indescriptible. On ne transformera pas notre beau pays sans sacrifice et abnégation. Que Sankara depuis là haut nous aide.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 12:05, par IRBATOUR SOME En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

    Vous avez tout dit, monsieur Mafoi. Il faut un Burkinabè intègre pour balayer ces politiciens véreux et instaurer un régime d’exception. Zéphirin me fait la honte et ça se comprend, la soif du Pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 12:05, par Nabiga En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

    Moi j’ai du mal à comprendre certains burkinabé. pendant que le pays est mal gouverné, manque de tout, la vie est devenue chère, les impôts et taxes ont augmenté, le système éducatif et sanitaires sont pourris. Ces burkinabé au lieu de se plaindre de cette mal gouvernance, ils tombent à bras raccourci sur un opposant qui lutte pour le développement et le bien-être de la population. tout simplement parce qu’on leur a octroyé des mégaoctets gratuits. Il faut que ces derniers prennent conscience qu’ils se font du mal à eux mêmes, car leurs parrains sont leurs propres bourreaux !

    Que Dieu bénisse Zéphirin Diabré, l’Homme qui a osé parler d’alternance à un moment où personne n’en avait le courage !

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 13:27, par Kôrô Yamyélé En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

    - Moi je m’en prends à cette bande de vauriens qui critique encore ZEPH ici !! Où est le problème si ZEPH fait une tournée politique et l’annonce officiellement ?! Soyeu au moins une fois honnêtes dans votre vie et ne jouez pas tout le temps au mossi :

    1/- Quand des gens comme le Laarlé Naaba, toujours devant les caméras, sous couvert de son fameux ’’laboratoire d’écologie et de Jatropha’’, va partout avec ses fumiers liquides puants mobiliser pour le MPP, vous ne dites rien !!!
    2/- Quand le même Laarlé Naaba va dans l’Ouest à Bobo-Dioulasso en compagnie d’une dame mossi bavarde là-bas pour distribuer des sacs de riz et des savons aux soi-disant nécessiteux, vous ne parlez pas !!!
    3/- Lorsque le même Laarlé Naaba fait la promotion d’un haricot Bing-ming d’origine chinoise soi-disant nutritif, personne ne dit mot ! Et pourtant une loi de ce pays encadre le transfert des semences d’un pays à un autre pour ne pas provoquer d’invasions de maladies et de dégenerescence génétique, qui a parlé à fortiori lui opposer la loi ??
    4/- Quand le président de l’Assemblée Nationale, Bala Sakandé, pend subitement pitié d’un vieillard ancien combattant bwaba de Dédougou au point de lui construire une piaule qu’on présente tambour battant à la TNB, alors qu’il y a plein de misérables dans son propre village, vous ne trouvez rien à dire !!! Alors que ce n’est pas celà qu’on lui demande et d’ailleurs où puise-t-il tout cet argent pour faire tout ce qu’il fait ?
    5/- Etc.

    Conclusion : Fouttez la paix à ZEPH et il ira là où il veut !!! Et gare à celui qui va perturber sa tournée car la personne ira répondre devant les tribunaux. D’ailleurs où en est-on avec l’affaire ’’Tranquilos’’ et ZEPH ?? Il va falloir que le peuple soit informée de l’évolution de cette affaire !!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 13:58, par Gwandba En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

    de grâce chers frères. élevons le débat pour que nos politiciens se rendent compte de la conscience que nous avons atteint. Si on reste dans des invectives stériles, ils vont toujours se croire aux années Blaise Compaoré où la médiocrité était la qualité demandée.
    la pertinence de chaque quand bénéficie au Burkina. Donc, ceux qui ont peur des arguments des autres parce que eux, n’en n’ont pas peuvent se rassurés car, 2020 est assez loin pour qu’ils se forment et se dotés de contres arguments.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février à 17:57, par GOMERA En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

    Zeph nous te saluons parce que tu es un CHEF ! On te croit et on te suit... Tant pis pour les zoumbri du MPP. 2020 n’est pas loin. Leur réveil sera douloureux

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 09:24, par Le vigilant du Sahel En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

    A travers les débats, je constate que le Burkinabè est devenu un personnage à multiples facettes. Le Voltaïque s’assumait. Quand il disait Oui c’était vraiment Oui. Aujourd’hui, le Burkinabè ne fait pas de différence entre Oui et Non. Pour juger quelqu’un qui a quitté le pays, il faudrait bien qu’il revienne au Burkina de gré ou de force. Si Blaise COMPAORE et autres ne reviennent pas au Burkina, comment seront-ils astreints devant la justice de notre Pays ? La justice étant indépendante, elle aura le loisir de juger ceux qui ont fauté si toutefois ces derniers sont au Burkina Faso. On peut lancer des mandats d’arrêt mais on connaît aussi les limites de cette opération. Je n’ai pas encore vu un homme politique qu’on a réussi à ramener suivant cette procédure.
    S’agissant de la qualité de nos hommes politiques, il ne suffit pas d’écrire pour que les choses changent dans le bon sens. Le Burkina regorge d’hommes intègres. Seulement, être intègre n’est pas un critère primordial pour accéder au pouvoir. Les subventions aux partis politiques que nous critiquons sont prévues par la constitution que nous avons votée. Ce n’est pas cohérent d’en vouloir à un parti politique parce que celui-ci a reçu ladite subvention. C’est nous qui avons autorisé cela. Vous verrez qu’en 2020, nous allons voter les mêmes que nous présentons aujourd’hui comme incapables. C’est ça le problème de la démocratie. Un homme intègre passera par où pour être aux commandes des affaires de l’Etat ? Par un coup d’Etat peut-être. Par les urnes c’est non et non. Si chaque burkinabè veut le changement, il faudrait d’abord qu’individuellement chacun à son niveau travaille à bannir les facilités, les raccourcis et autres mauvais comportements. Sans cela, c’est trop facile de toujours critiquer les autres.

    Répondre à ce message

    • Le 15 février à 15:46, par Gwandba En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

      Frère du sahel.
      je me permet de vous apporté ma modeste contribution à cette discussion nous concernant tous. D’abord, pour merci pour votre contribution même si je ne suis pas d’avis avec certains de vos points de vue.
      l’analyse que je fais de la différence que vous avez évoquer concernant l’attitude des voltaïques et des burkinabès est que les burkinabès que nous sommes aujourd’hui, ne peuvent plus abordés les choses avec un angle binaire dont vous avez citer pour les voltaïques. Il y a aujourd’hui des paramètres à prendre en compte qui n’existaient pas avant. Donc, entre le OUI et le NON d’avant, il y a la nuance qui s’impose et peut même dicté la marche à suivre.
      concernant le cas Blaise COMPAORE face à la justice, là aussi, plusieurs facteurs sont à considérer.
      - le manque de courage qui l’a toujours caractérisé rend cette éventualité presque impossible.
      - Voir Blaise COMPAORE devant la justice burkinabè pour répondre à ses actes semble plutôt être un scénario qui n’est réel que dans un film fiction. Car, l’enjeu rien qu’au niveau international ne permet pas cette éventualité.
      Cependant, malgré tout, la justice peu toujours faire son travail car, PEU IMPORTE LES CARTES DONT ON DISPOSE. L’IMPORTANT EST CE QU’ON EN FAIT. pour dire que nous pouvons arriver à faire triompher la justice si nos écrits parviennent à qui de droit.
      lorsque vous évoquez les écrits qui, d’après vous n’aurons pas d’effets sur la qualité des hommes politiques, là, c’est le point sur lequel je pense que nous devons d’ailleurs redoubler d’efforts pour chaque publication qui apparaît, bénéficie de nos différents avis. Il est certain qu’un parti politique sérieux et qui souhaite venir aux affaires délègue des partisans pour suivre de très près les avis sur les forums et autres plateformes afin de prendre la température et pouvoir s’y adapté le moment venu.
      l’autre bénéfice des écrits est l’information qui est partagée avec le reste de la population. Ce qui peut aussi permettre d’éveiller une partie d’entre nous pour ensuite avoir des élus grâce aux programmes qu’ils proposent et non parce qu’ils ont payés des motos ou des sacs de riz aux électeurs comme ça se fait en ce moment.
      Si nos écrits transmettent avec hauteur nos véritables préoccupations sans jugement partisanes ou corrompus, 2020 nous conduira dans les locaux de Kosyam le véritable choix d’un peuple averti. Je pense que cela est possible car le Burkina regorge de personnes intègres mais, connaissant le manque de recule avec lequel le jeu politique se déroule, préfère faire autres choses.
      je suis certain qu’on peu y arriver. Surtout avec les avis de tous. Même par des écrits.

      Répondre à ce message

  • Le 18 février à 09:13, par Bigbalè En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

    Mon frère, dire que "Voir Blaise COMPAORE devant la justice burkinabè pour répondre à ses actes semble plutôt être un scénario qui n’est réel que dans un film fiction", m’attriste car c’est comme si des hommes aussi importants que Blaise Compaoré n’ont jamais été traduits devant la justice de leurs pays. Si vous voulez du bien à ce Mr Blaise Compaoré, c’est lui dire que cela peut arriver et arrivera probablement même sur son lit de vieillard grabataire comme on l’a vu ailleurs. Blaise Compaoré a seulement intérêt à préparer ses dossiers pour se défendre dignement devant la justice de son pays ! Arrêtez de rêver, aucun n’est au dessus de Dieu et de tous les hommes de la terre !

    Répondre à ce message

    • Le 19 février à 23:18, par Gwandba En réponse à : UPC : Zéphirin Diabré annonce une tournée dans les 45 provinces

      Bonsoir cher frère.
      je suis vraiment désolé de vous avoir causé un sentiment de tristesse. Je vous prie de m’en excusé. mais le fond de mon résonnement n’est pas que Blaise ne soit pas devant la justice. C’est un souhait vibrant qui m’anime. Mais si nous devons attendre que cela arrive avant de penser à notre développement, on risque d’attendre longtemps et pendant ce temps, les urgences vont s’accumulés.
      où je vous rejoint un peu, c’est que Blaise n’est pas au déçu de la loi. Quand à dieu, je pense qu’il est notre père comme il l’ait pour Blaise. donc inutile d’attendre qu’il nous le livre. Si nous le voulons, allons le cherché par nous mêmes car, un père ne coupe pas la tête d’un de ses fils pour un autre. Façon de parler.
      revenons à nos moutons. S’agissant de ce que j’ai proposé dans le poste auquel vous avez réagis, j’ai voulu avec maladresse peut être, dire que nous pouvons si la volonté politique de nos hommes politique le veulent, tirés la bonne partie de cette situation. les conditions qui font que Blaise joui d’une tranquillité en Côte d’ivoire peuvent être contrer. comment ? réfléchissons ensemble !!!
      si, ceux qui nous dirigent aujourd’hui ne sont à la hauteur, faisons en sorte que les électeurs leurs ont donnés leurs comprennent ce que c’est qu’une élection. que les achats de voix soient réellement punit par la loi.
      quand aux choix des candidats pour représenter les partis politiques, nous pouvons instaurer un quotta d’un certain nombre de réalisation pour notre pays elle peut paraître farfelu cette idée mais, imaginez le nombre de réalisation dont on va bénéficier à chaque élection !
      Car, nous avons aujourd’hui une équipe de bras cassée à la tête de l’état parce qu’ils sont arrivés en soudoyant les électeurs. sont-ils venus pour travailler à développer le Burkina ou ils sont arrivés pour justement empêcher la justice de voir le jour ? car, je ne vous append pas qu’après insurrection, beaucoup d’entre eux devrait rendre des comptes. Blaise le premier. Mais vous savez comme moi que le jeu politique est capable de nous cachés le soleil avec un seul doigt. Suivez mon regard.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Lettre de Blaise Compaoré à Roch Kaboré : Le CDP salue la réaction du gouvernement burkinabè
Concertations politiques : La CODER veut un dialogue « intégral, inclusif et ouvert »
Burkina : Le président Kaboré a pris acte de la correspondance et de la disponibilité de Blaise Compaoré
Opération d’authentification des diplômes : « Nos hautes autorités doivent se plier à cet exercice pour se montrer elles-mêmes irréprochables », estime l’opposition politique
Kossi : L’UPC dément toute démission dans ses rangs
Lettre de Blaise Compaoré au président Kaboré : Un acte de grande sagesse, selon Ablassé Ouédraogo
Employabilité des jeunes : Le patronat burkinabè chez le Premier ministre
Sécurité au Burkina : Blaise Compaoré fait part de « sa disponibilité et de son soutien » au président Roch Kaboré
Région du Nord : Gilbert Noël Ouédraogo galvanise ses troupes
Vie politique : Tahirou Barry candidat à la présidentielle de 2020
Assemblée nationale : Des députés à l’école de « la sécurité démocratique »
Grève des agents du MINEFID : « Des prétextes aussi fallacieux que farfelus », s’insurge Simon Compaoré
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés