Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si chacun faisait ce qu’il dit, on ne manquerait point d’honnêtes gens.» Proverbes danois

Organisation Dupont pour le développement social : Des journées portes ouvertes pour mieux se faire connaître

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Haoua Touré • samedi 9 février 2019 à 01h30min
Organisation Dupont pour le développement social : Des journées portes ouvertes pour mieux se faire connaître

L’Organisation Dupont pour le développement social (ODDS) a procédé, le vendredi 8 février 2019, au lancement officiel de ses premières journées portes ouvertes qui se tiennent pendant 48 heures au collège Sainte-Marie de Tounouma, à Bobo-Dioulasso. La présente édition se tient sous le co-parrainage du gouverneur des Hauts-Bassins, Antoine Atiou, et de Célestin Koussoubé, président du conseil régional des Hauts-Bassins.

Pour la première fois depuis sa création en 2014 et sa reconnaissance officielle en 2017, l’Organisation Dupont pour le développement social (ODDS) organise, les 8 et 9 février 2019 au collège Sainte-Marie de Tounouma, à Bobo-Dioulasso, ses journées portes ouvertes. Cette édition se tient sous le co-parrainage du gouverneur des Hauts-Bassins, Antoine Atiou, et de Célestin Koussoubé, président du conseil régional des Hauts-Bassins.

Célestin-Koussoubé-Président-du-Conseil-Régional-des-Hauts-Bassins

Placées sous le thème « La visibilité institutionnelle de l’ODDS face aux enjeux de son plan stratégique de développement 2019-2021 », ces journées portes ouvertes ont pour objectif de mieux faire connaitre l’ODDS à la population burkinabè et celle bobolaise en particulier.

L’ODDS est une association mise sur pied par l’Institut des sœurs de l’Annonciation de Bobo-Dioulasso. Elle se définit comme une structure d’appui technique, de mobilisation des ressources et de promotion des œuvres sociales.

Elle a pour mission de contribuer à un changement qualitatif des conditions de vie des populations les plus vulnérables, principalement les femmes, les jeunes et les enfants, à travers l’autonomisation et les soins de santé de qualité, l’autonomisation des enfants et des jeunes en situation de handicap, la promotion de la femme et la protection de l’enfant.

A l’issue les discours officiels d’ouverture, le public a eu droit à des expositions, la diffusion d’un film documentaire sur les activités et œuvres de l’ODDS. Ces journées portes ouvertes seront également marquées par l’inauguration du nouveau siège de l’ODDS situé au secteur N°26, non loin du CEG de Dafra et à 500 mètres du Centre médical Saint-Joseph.

Pour réussir sa mission, l’ODDS s’est doté d’un plan stratégique 2019-2021 comme outil global et intégré de planification de son développement.

Dans cette perspective, le parrain de la cérémonie, Célestin Koussoubé, président du conseil régional des Hauts-Bassins, a salué l’initiative de l’ODDS, rassuré de l’accompagnement des autorités régionales et sollicité toutes les organisations de bonne volonté à soutenir l’ODDS.

Soeur Léa Belemsaga Présidente du Conseil d’Administration de l’ODDS

Selon la sœur Léa Belemsaga, présidente du conseil d’administration de l’ODDS, c’est une organisation qui, aux côtés de l’Etat, œuvre au développement du Burkina en contribuant à l’épanouissement des couches les plus vulnérables. Elle n’a donc pas manqué de remercier tous ceux qui les ont soutenus pour ces premières journées portes ouvertes.

Le président de la Coordination régionale des handicapés des Hauts-Bassins, Abdoulaye Traoré, a, pour sa part, témoigné des œuvres de l’ODDS qui a soutenu plusieurs associations en moyens logistiques et de déplacement, accompagné de 1 000 élèves, contribué à la formation professionnelle, au renforcement de capacités de personnes défavorisées…

Abdoulaye Traoré Président de la Coordination Régionale des Handicapés des Hauts Bassins

Pour cela, il a interpellé les partenaires financiers à accompagner l’ODDS dans la réalisation de son plan stratégique car il prend en compte les besoins réels des personnes vulnérables et défavorisées.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Evaluation en douane : Une formation pour mieux contrôler les valeurs déclarées
Enregistrement des naissances : La communauté Sant’Egidio renforce les capacités de 180 acteurs
Développement local : L’arrondissement 10 de Ouagadougou fait appel à ses personnes ressources
Centre de formation agro-sylvo-pastorale et artisanale de Louda : La 5e promotion en fin de formation
Extrémisme violent au Burkina : La foi chrétienne sollicitée pour préserver le vivre-ensemble
International School of Ouagadougou : La cuvée 2019 vaut 18 “graduates”
Drame de Yirgou : Des OSC du Sahel dénoncent des lenteurs judiciaires
Colloque international d’hommage au Pr Salaka Sanou : Des propositions pour renforcer l’étude des cultures africaines
Infrastructures éducatives au Burkina : Les travaux de construction de 100 complexes scolaires lancés à Sandogo
Programme de développement des terres arides : Près de 41 000 bénéficiaires enregistrés au Burkina
Sécurité au travail : HSE Consulting ouvre ses portes à Bobo-Dioulasso
Réduction du travail des enfants : Résultats satisfaisants pour le projet CLEAR II
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés