Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La vraie noblesse s’acquiert en vivant, et non раs еn nаissаnt.» Guillaume Bouchet

Littérature : Issa Sawadogo constate que « L’homme a perdu la raison »

Accueil > En librairie • LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • lundi 4 février 2019 à 20h32min
Littérature : Issa Sawadogo constate que « L’homme a perdu la raison »

« L’homme a perdu la raison », c’est le titre d’un essai littéraire qui vient de paraître. L’auteur de l’ouvrage, Issa Sawadogo, y dépeint et fustige la perte des valeurs qui ont longtemps fait le socle d’une Afrique forte, la cupidité des hommes, la crise sociale, et appelle surtout au sursaut. L’ouvrage de 107 pages été dédicacé dans la matinée du 2 février 2019 à Ouagadougou.

Titulaire d’une maîtrise en économie et gestion des entreprises et des organisations de l’université Ouaga 1 Pr-Joseph-Ki-Zerbo, Issa Sawadogo est conseiller d’intendance scolaire et universitaire en service à la Direction régionale de l’éducation du Nord, à Ouahigouya. Pour ce pédagogue, prendre sa plume pour peindre son monde et interpeller ses contemporains était une obligation.

Le monde ne va pas bien et il faut agir. « Je voulais apporter ma part de contribution à l’édification de mon pays. C’est un essai littéraire qui donne à réfléchir, de prise de conscience, qui permet un changement. Si tout le monde l’a, ça va booster le changement », explique celui qui signe ainsi sa première œuvre.

En 107 pages donc, l’auteur partage ses inquiétudes, interpelle pour un changement de mentalité afin que le monde se porte mieux. « Un monde de déraison », « L’Afrique en souffrance », « La crise sociale, « Les hommes de Dieu », « Pour une Afrique nouvelle »...ce sont là les différentes parties du document.

Pour Jean Hubert Bazié, écrivain, quand on observe l’état du monde, de notre société, on se questionne, on se révolte et on s’engage pour faire changer les choses. Et l’engagement d’Issa Sawadogo se traduit par l’écriture, le partage de pistes de réflexion qui sont à même de provoquer le changement. Jean Hubert Bazié a dit espérer que cet essai littéraire ne sera pas le dernier du jeune auteur.

« L’appétit vient en mangeant. En tant que fils du pays, si je peux apporter, je vais continuer à apporter », répond l’auteur de l’essai. Quant au conseiller technique du ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Dramane Konaté, « ‘L’homme a perdu la raison’ doit servir d’introspection pour tous les lecteurs, et partant pour toutes les composantes de la société burkinabè, et bien au-delà ».

« L’homme a perdu la raison » est disponible dans les librairies Mercury, Jeunesse d’Afrique, la librairie de l’université Ouaga 1 Pr-Joseph-Ki-Zerbo et dans les provinces.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Littérature : Les conseils de Gombraogo Ouédraogo pour « bien vivre en famille et en société »
Littérature : Le frère Victor Zongo partage le « Souvenir d’un élève »
En librairie : « Démocratie par le bas et politique municipale au Sahel », un ouvrage analyse la communalisation au Burkina Faso, Mali et Niger
Littérature : l’ancien DG de la police nationale Paul Sondo publie « L’aube du sort sacré »
Littérature : Maiga Assetou Wendyam publie « L’exil de l’amour »
Littérature : Issa Sawadogo constate que « L’homme a perdu la raison »
En librairie : Clément Zongo signe « Moah, le fils de la folle »
Littérature : « Y a-t-il un cap’tain dans l’équipe ? », le nouveau livre de Nazi Kaboré
Insurrection populaire d’octobre 2014 : « Les trahisons » révélées par Atiana Serge Oulon
Insurrection populaire de 2014 : Les Trahisons révélées par Atiana Serge Oulon
Développement personnel : Ibrahim Sawadogo présente l’« Abondance illimitée »
« Lettres d’Afrique et autres Illusions » : Un recueil de souvenirs et de réflexions de Francis De Clercq
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés