Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout arbre qui vit en tranquillité finit un jour par être secoué.» Proverbe vietnamien

Chronique finances : Comment se remettre en forme financièrement après les fêtes ?

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Chronique Gestion de vos finances personnelles • • samedi 5 janvier 2019 à 18h34min
Chronique finances : Comment se remettre en forme financièrement après les fêtes ?

Chers lecteurs et lectrices du « Lefaso.net » Bonne et heureuse année 2019. Les fêtes de fin d’année sont terminées, et l’argent aussi ! Plusieurs ménages abordent le début d’année avec un mélange de regrets et d’anxiété au sujet de leur avenir financier suite aux actions antérieurement prises.

La réalité est que personne ne peut retourner en arrière pour changer les choses. Toutefois, la bonne nouvelle est que nous pouvons entreprendre un nouveau départ et avoir un avenir financier différent.
À force d’efforts et de persévérance, nous pouvons retrouver une meilleure condition financière. Cela passe par les trois premières étapes suivantes :

1. Définissez vos objectifs

Pour vous rendre à une destination, vous avez préalablement besoin de la définir en termes clairs afin de déterminer le chemin à prendre. De la même façon, vous ne pouvez pas atteindre une cible financière que vous n’avez pas définie. Comment saurez-vous que vous l’avez atteinte ? Une meilleure santé financière passe par l’élaboration d’objectifs.

Tous les objectifs ne sont pas égaux ! De bons objectifs revêtent cinq caractéristiques de base connues sous l’acronyme SMART. La première caractéristique d’un bon objectif est qu’il doit être « Spécifique », c’est-à-dire suffisamment clair. Vouloir épargner plus n’est pas un objectif spécifique, mais vouloir épargner 5 000 FCFA de plus est davantage spécifique. La deuxième caractéristique est que votre objectif doit être « Mesurable », c’est-à-dire quantifiable, d’une certaine manière afin de pouvoir évaluer vos progrès. La troisième caractéristique est qu’il devrait être « Atteignable ». Cela signifie que vous pouvez entrevoir quelques-unes des actions à faire en vue de le réaliser.

En plus d’être atteignable, votre objectif devrait être « Réaliste » dans la mesure où il doit être suffisamment ambitieux pour vous amener à vous dépasser, mais pas au point de vous décourager. Si vous n’avez jamais épargné et que vous avez comme objectif d’épargner 50 % de votre salaire, vous risquez de vous décourager et d’abandonner. Vous voudriez peut-être commencer par 5 %, 10 %, ou 15 %. Finalement, votre objectif devrait être « Temporel », c’est-à-dire défini dans le temps. Cela reviendrait à dire « j’épargnerai 5 000 FCFA par mois, ou encore j’épargnerai 5 000 FCFA d’ici une date donnée. » Quel que soit votre objectif, assurez-vous qu’il valide ces caractéristiques et surtout écrivez-le afin de vous en souvenir et suivre vos progrès. Pour vous aider à élaborer et suivre vos objectifs, n’hésitez pas à téléchargez le présent outil : https://goo.gl/fpcrhB

2. Établissez un plan

La différence entre un souhait et un objectif c’est l’existence d’un plan pour l’accomplir ! Vous pouvez avoir les meilleures intentions du monde, mais à moins de planifier chaque mois l’utilisation de vos revenus, vous verrez peu de progrès dans l’atteinte de vos objectifs financiers. Chaque mois, vous avez besoin d’apprendre à élaborer par écrit un plan de dépenses aussi connu sous le nom de budget en vue d’atteindre vos objectifs.

Dans le cadre d’une famille, il est utile de travailler à élaborer un budget familial qui harmonisera les actions en vue de garantir l’atteinte des objectifs. En effet, les actions des uns auront ultimement des incidences sur le reste de la famille. Il n’existe pas qu’une seule façon de faire. À travers les échanges, chaque famille définira l’approche qui lui correspond la mieux. Ces discussions peuvent être délicates ou désagréables, mais elles sont nécessaires pour faire des progrès et pour élaborer les priorités qui deviendront la base du budget. Chaque budget est avant tout un reflet de priorités. En dehors de l’épargne, ceux qui réussissent ont tendance à avoir comme première préoccupation les besoins familiaux en s’assurant de prévoir des ressources pour les dépenses nécessaires (logement, alimentation, vêtements, transport, éducations des enfants, etc.).

Une fois les priorités familiales comblées, les considérations personnelles viennent en second lieu, et s’il en reste d’autres besoins pourraient être comblés. Élaborer un budget familial n’est pas une perfection, mais un processus d’amélioration continu. Pour aider au processus, certaines organisations dans lesquelles j’interviens encouragent les participants qui le souhaitent à venir avec leurs conjoints afin d’assister à des formations sur les finances pour permettre aux deux d’apprendre à développer de meilleures habitudes. En effet lorsque les deux apprennent à mieux gérer, les résultats s’améliorent. À ces formations peut s’ajouter la lecture d’un livre classique tel que « l’Homme le plus riche de Babylone ». Toutes ces choses contribueront à amorcer le processus d’élaboration d’un plan en vue de l’atteinte de vos objectifs.

3. Évaluez vos progrès

Il est bon d’avoir des objectifs et un plan pour l’atteindre, mais à moins de vous mettre en action et d’évaluer vos progrès il sera difficile d’avoir une meilleure santé financière. Vous ne pouvez pas perdre du poids en achetant juste de nouvelles chaussures de sport. Cela vous motivera, mais ne vous fera pas perdre un iota. Vous devez porter les chaussures, commencez à courir et évaluez régulièrement votre poids afin d’apprécier ou corriger ce qui doit l’être. Il en est de même pour vos finances, vous devez régulièrement prendre en note vos dépenses pour voir si vous vous alignez avec les montants que vous aviez envisagé de dépenser selon votre plan. Cet exercice vous permettra d’identifier les dépenses insoupçonnées qui nuisent à l’atteinte de vos objectifs. Il s’agit d’un exercice fondamental pour vous remettre en forme financièrement. À chaque fois que je le fais avec les personnes que j’accompagne dans leur gestion, les surprises ne manquent pas et les solutions non plus !

Vous pourriez vous sentir intimidés par la pente à remonter, mais rappelez-vous qu’en matière de finances, l’objectif n’est pas d’être parfait, mais de progresser une étape à la fois. Commencez par élaborer vos objectifs et réfléchissez à un plan d’action à travers cet outil : https://goo.gl/fpcrhB

Plus à venir sur ce sujet dans un prochain article ! Bon début d’année
Cedric Zongo
Conférencier et formateur en gestion des finances personnelles
www.cedriczongo.com

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés