Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout arbre qui vit en tranquillité finit un jour par être secoué.» Proverbe vietnamien

Burkina : Une attaque et des affrontements font 14 morts dans le Centre Nord (Bilan officiel)

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • jeudi 3 janvier 2019 à 09h26min
Burkina : Une attaque et des affrontements font 14 morts dans le Centre Nord (Bilan officiel)

Au moins 14 personnes ont été tuées le mardi 1er janvier 2019 à Yirgou-Foulbè dans le Centre Nord du Burkina Faso dans une attaque suivie d’affrontements entre population et communauté peul, a annoncé mercredi soir le ministre de l’administration territoriale, Siméon SAVADOGO, sur le plateau de la télévision nationale (TNB).

Selon le ministre de l’administration territoriale, tout est parti de l’assassinat du chef du village de Yirgou par des individus armés. En réponse à cette attaque meurtrière des populations de la localité ont pris à partie la communauté peul. Les détails avec le ministre dans la vidéo ci-après.

Vos commentaires

  • Le 3 janvier à 11:38, par Peuple Insurgé En réponse à : Burkina : Une attaque et des affrontements font 14 morts dans le Centre Nord

    Le piège des commanditaires du terrorisme est il en train de se refermer sur notre Faso ? Le Faso est une mosaïque de communautés dont il est vital pour tous (je dis bien tous) d’en préserver la cohésion et le vivre ensemble. Ou bien Des gens veulent ils profiter du terrorisme pour leurs ambitions ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 13:40, par Jaques En réponse à : Burkina : Une attaque et des affrontements font 14 morts dans le Centre Nord (Bilan officiel)

    Que de morts ,que de morts !que de sang versé !que de disparus que de retrouvés ! une année close dans un bain de sang et une nouvelle année plutôt sanguinaire.Que nous reserve-tu, année 2019 ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 15:19, par Gorko En réponse à : Burkina : Une attaque et des affrontements font 14 morts dans le Centre Nord (Bilan officiel)

    On peut s’inquiéter si on veut mais, je crois qu’il ne faut pas aller trop vite en besogne. Nous vivons les moments les plus terribles de notre histoire : attaques sanglantes tous azimuts. Il faut être un "dieu" pour ne pas craquer. Nous sommes tous remontés contre cette situation même si nous ne pouvons rien faire pour changer quelque chose. Tout le monde sait également que des gens connaissent ceux qui sèment cette terreur mais ne les dénoncent pas (aucune raison ne justifie ce silence). Dans mon village même, les gens refusent de dénoncer leurs enfants dans une histoire de drogue, pourtant c’est dangereux pour le village. Ceux qui prennent la drogue, ceux qui se radicalisent, ceux qui parlent mal dans certains villages,Ceux qui prêchent mal, ce sont tous des enfants des gens, que les gens connaissent. Ce que je veux dire, c’est que si des villageois s’énervent, c’est qu’ils savent quelque chose et on doit les écouter. Si on les écoute, ils se sentiront concernés par la vie de la nation et les guéguerres entre eux ne dureront pas. On n’a pas besoin de s’interposer entre eux, ils savent qu’ils sont amis, parents, partenaires, etc. Ne faisons surtout l’erreur de nous interposer sans les écouter. Ne nous résignons pas ; cherchons les vraies solutions.

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 18:31, par Henriette kouassi En réponse à : Burkina : Une attaque et des affrontements font 14 morts dans le Centre Nord (Bilan officiel)

    Bonjour les Burkinabé (Mr.Le Ministre ),population, population la communauté Peuhl,ne fait-elle pas partie de la population de la localité ?Attention aux langages à tenir en ces moments délicats.Paix aux âmes des disparus. Que Dieu et les Ancêtres viennent aux secours du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 19:08, par Triste En réponse à : Burkina : Une attaque et des affrontements font 14 morts dans le Centre Nord (Bilan officiel)

    Il faut écouter les uns et les autres avant de s’interposer ou user de la force. Merci. Comme on le dit, Burkina c’est pour nous tous !

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 22:24, par SAVADOGO En réponse à : Burkina : Une attaque et des affrontements font 14 morts dans le Centre Nord (Bilan officiel)

    Les mesures prisent ne sont pas à la haute du problème car quatorze mort n’est pas acceptable ; tout de même ils sont des Burkinabè comme nous et cela peut arriver à n’importe lequel d’entre nous. Quatorze mort et l’annoncer ainsi ?!! Cela me donne froid au cœur. J’aurai pas cru si quelqu’un me le disait que Ouagadougou était si faible et incapable de protéger ces citoyens.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 00:15, par DurAuFaso En réponse à : Burkina : Une attaque et des affrontements font 14 morts dans le Centre Nord (Bilan officiel)

    Encore et encore. Megd’alors ! La politique quand elle se fache elle nous mene en bateau. Puisse dieu nous benire tous et nous amener a la réconcialiation.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 09:24, par Peuple Insurgé En réponse à : Burkina : Une attaque et des affrontements font 14 morts dans le Centre Nord (Bilan officiel)

    L’absence de commentaires pou ce article démontre la torpeur dans laquelle ces événements ont plongé les burkinabe. Effectivement ça fait peur pour l’avenir du Faso tout entier. Mais tous nous devons prendre le taureau par les cornes. Comme un seul homme le peuple s’est levé les 30 et 31 oct. 2014. Si le même sursaut ne survient pas pour résoudre définitivement ces conflits communautaires, alors les commanditaires du terrorisme vont se frotter les mains. Car les burkinabe feront le boulot à leur place.

    Répondre à ce message

    • Le 4 janvier à 09:58, par Ultima R2 En réponse à : Burkina : Une attaque et des affrontements font 14 morts dans le Centre Nord (Bilan officiel)

      Cher Peuple insurgé, j’ai fais aussi la même observation sur l’absence de réaction sur un sujet aussi pertinent. Cependant je me pose des questions au risque d’être censuré....
      Et si l’objectif, était de créer ce climat de division et de conflits pour empêcher une unité ou convergence pouvant donner le pouvoir au peuple et faire trembler ceux qui n’ont pas interêt que des vérités se révèlent.
      Un politicien Français ne disait -il pas que pour détourner l’attention sur les vrais problèmes, il faut créer d’autres problèmes, dans lesquels ont en créera d’autres, ainsi de suite.
      C’est une stratégie qui marche bien pour les politiciens et traites à la nations.

      Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 11:06, par Pathe Diallo En réponse à : Burkina : Une attaque et des affrontements font 14 morts dans le Centre Nord (Bilan officiel)

    M. le Ministre, non seuleument le language que vous tenez fait une distinction nette entre les populations de la localité et la communeauté peule, en plus de cela vous donnez un bilan faux, totalement en deça de la réalité sur le terrain. Des personnes qui sont sur les differents lieux de massacres font état d’au moins 50 peuls y compris des femmes et des enfants massacrés comme des animaux à l’abbatoire. Ceux qui ont commis ces crimes l’ont fait en réaction de l’attaque terroriste mais aussi parcequ’ils savent que tuer un peul n’a jamais été un problème dans ce pays. A chaque fois qu’il y a eu des conflits entre éleveurs et cultivateurs, on a toujours tué des peuls et jamais les coupables qui sont bien connus n’ont été punis par ’Etat parceque l’Etat prend toujours fait et cause pour les populations dites autochtaunes. Comment voulez vous construire une taion dans ces conditions !

    Répondre à ce message

    • Le 4 janvier à 13:25, par AMADOU TAMBOURA En réponse à : Burkina : Une attaque et des affrontements font 14 morts dans le Centre Nord (Bilan officiel)

      BONJOUR CHERS BURKINABE QUE LA PAIX REGNE SUR NOTRE TERRE.QUE LA VERITE APPARAIT CLAIREMENT COMME L’EAU DE ROCHE.

      Répondre à ce message

    • Le 4 janvier à 13:38, par Sawad En réponse à : Burkina : Une attaque et des affrontements font 14 morts dans le Centre Nord (Bilan officiel)

      Je suis d’accord avec vous, M DIALLO. Des autochtones (mossis) ont agressé leurs compatriotes (peulhs), sous le prétexte fallacieux qu’ils sont complices des terroristes. Dans un État juste, on recherche les coupables, les meneurs du côté des autochtones et on les punit à la hauteur de leurs forfaits. Mais connaissant le Burkina, ce qui sera, sans doute fait fait, c’est une médiation pour réconcilier autochtones (mossis) et allogènes (peulhs). C’est 1000 fois dommage ! Il faut bien que les mentalités évoluent un jour dans ce pays. Quand un peulh tue une personne, c’est toute sa communauté qui doit en payer le prix ! L’État doit vraiment sévir, sinon à ce rythme, les peuls seront étrangers dans leur propre pays. Chers dirigeants, arrêtez les médiations à 2 balles et recherchez les coupables, on n’est pas dans une jungle !. Supposons même qu’il y ait eu complicité avec les terroristes, cette complicité ne saurait concerner tous les peulhs. Des complices mossis, senoufo, gourmantche de terroristes, il y en aussi ! Dans ce cas de figure, les populations alertent les FDS qui viennent faire leur travail d’investigations.
      Ce sont de pauvres innocents qui sont morts pour rien. C’C’est triste. Quand TRUMP dit que nous sommes des peuples de merdre, les gens disent qu’il est raciste...
      Observez que malgré la gravité du sujet, il ya peu de commentaires d’indignation et même un certain silence dans les médias. Les autorités, elles, ont simplement réagi à minima. les gens sont convaincus que les peulhs ont tord, surtout qu’ils sont l’objet d’exactions et de tueries partout ! Et là, C’est grave !
      SAWADOGO

      Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 13:32, par kado En réponse à : Burkina : Une attaque et des affrontements font 14 morts dans le Centre Nord (Bilan officiel)

    Je suis tout a fait d’accord avec Pathe Diallo. Plusieurs voix de la localité s’indignent du chiffre que le misnistre a donné a la television. Dans ses dire les Peulhs sont des animaux et les mossi une population. Il y’a plus de 50 Peulhs tués et si cela rend service a quelqu’un alors qu’il s’en rejouit.
    Dans toutes les ethnies il y’a des bons et des mauvais mais tous les Peulhs sont vu comme des mauvais. Apres avoir exterminer les Peulhs, c’est une autre ethnie qui va suivre et ainsi de suite.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 13:45, par aziz En réponse à : Burkina : Une attaque et des affrontements font 14 morts dans le Centre Nord (Bilan officiel)

    M LE ministre,veuillez préciser qu’il s’agit de la communauté Mossi et la communauté Peul.la communauté Peul est aussi burkinabè que les Mossis dont vous oubliez de mentionner.Ne jeter pas de l’huile sur le feu svp.Ils sont tous des burkinabè.n’oublier que la nationalité burkinabè:le bè est originaire de la langue peul.
    merci et que Dieu bénisse le Faso et nous éloigne de l’énemie invisible.courage à nos FDS pour vaincre

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 15:15, par Hassan En réponse à : Burkina : Une attaque et des affrontements font 14 morts dans le Centre Nord (Bilan officiel)

    Bonjour. En tant que Peulh, je suis profondément indigné du fait que l’on fasse payer à toute une communauté les errements de certains individus. Je suggére de demander aux chefs coutumiers de toutes les ethnies de jouer leur rôle de régulateurs sociaux. Autrement, je crains que le Burkina devienne comme tant d’autres pays africains où on voit des cortèges de réfugiés et de déplacés internes. Le cas de la RDC n’est pas loin. Que tout le monde se ressaisise chacun à son niveau. Dieu bénisse le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 15:16, par warzat En réponse à : Burkina : Une attaque et des affrontements font 14 morts dans le Centre Nord (Bilan officiel)

    Le pire est le silence des gens biens. On ferme les yeux, on bouche les oreilles et on ferme la bouche. La lutte contre le terrorisme ne s’accommode pas d’un tel comportement. A entendre le ministre, les forces de la terreur ont été poursuivies jusqu’au dit village qui ressort de la commune de Tongomaèl (fameuse commune où le commissariat a subi plusieurs attaques). C’est en voulant sauver sa vie en étant ’’complice’’ qu’on la perdra. Autrement les incursions et ou tentatives d’incursions se sont soldées par des échecs dans la zone de Barsalogo, face à la prompte réaction des populations en attendant l’hypothétique arrivée du médecin après la mort. Avec l’état d’urgence, si tu as su et tu t’es tu et si on le découvre par la suite, tu sera considéré comme complice et traité comme tel. Signalons tout ce qui est suspect aux forces de l’ordre.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : Le MBDHP appelle les populations à s’organiser contre l’hydre terroriste
Attaques contre les lieux de culte : Yacouba Zida appelle à l’union pour constituer un bouclier contre les forces du mal
Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade
Attaque terroriste à Dablo : « Le Saint Père m’a appelé pour m’encourager », Mgr Théophile Naré
Opération « Doofu » : Le gouverneur du Centre- Nord invite les populations à une « parfaite » collaboration avec les FDS
Lutte contre le terrorisme : Le député tchadien Théophile Yombombé loue la résilience du peuple burkinabè
Dablo : « Il faut prier pour ceux qui nous tuent », recommande Mgr Théophile Naré, évêque de Kaya
« L’opération Doofu sera un succès », rassure le Chef d’Etat-major général des armées
Sanmatenga : Des enseignants finissent par fermer des salles de classe
Bam : Deux personnes enlevées à Nasséré
Burkina : « La fin du terrorisme est proche », déclare François Tambi Kaboré du PPR
Assemblée nationale : La loi sur l’Etat de siège et d’urgence adoptée
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés