Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La véritable cause de nos malheurs actuels est l’étonnante médiocrité qui égalisе tοus lеs individus. Si un hοmmе dе géniе раrаissаit, il sеrаit lе mаîtrе.» Joseph-Alexandre de Ségur

Vœux de nouvel an : Le MPP salue les acquis multisectoriels considérables engrangés par le PNDES en 2019

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 1er janvier 2019 à 13h48min
Vœux de nouvel an : Le MPP salue les acquis multisectoriels considérables engrangés par le PNDES en 2019

Militantes et militants du MPP,

Chers camarades de la majorité présidentielle,

Inéluctablement, le temps s’égrène pour notre pays, pour chacun et chacune d’entre nous et voici déjà, décembre fort de ses symboles et annonciateur de la fin de l’année civile 2018.

Un cycle se referme et la page d’un nouveau cycle, celui de 2019, s’ouvrira dans quelques jours. Et ensemble, nous devrions continuer à écrire notre part d’histoire et de réalisations au profit des populations burkinabè dont le MPP et l’APMP ont la charge de conduire les destinées sous la gouvernance clairvoyante et responsable du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Nous devons continuer à noircir davantage le tableau des douze mois de l’année civile de bonnes et structurantes réalisations pour notre peuple.

Militantes et militants du MPP,

Chers camarades de la majorité présidentielle,

Point n’est besoin de vous rappeler que cela fait trois ans, que nous assumons la gestion du pouvoir d’Etat pour un mieux-être de nos populations à travers l’ambitieux Plan national de développement économique et social en abrégé PNDES. En trois ans de mise en œuvre, les acquis multisectoriels du PNDES sont considérables et remarquables à travers le pays. Seuls les aveugles politiques diront le contraire. De l’eau à l’énergie, en passant par les infrastructures, l’éducation nationale, l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et la santé, les lignes n’ont cessé de bouger de manière favorable dans notre pays sous la direction du chef d’orchestre, le président du Faso, Son Excellence Roch Marc Christian Kaboré.

Sur le plan économique, le dynamisme de l’activité économique pour la période du quinquennat (2015 – 2020), est appréciable. Le gouvernement escompte un taux de croissance moyen du PIB réel de l’ordre de 6,7%, avec un déficit contenu dans la limite de la norme communautaire UEMOA de 3% au maximum.

Au-delà de ses bons points, retenons que 2018 a été une année de combat pour notre parti, pour notre alliance et pour le gouvernement chargé de la mise en œuvre des grandes décisions pour nos populations. Comme, vous le savez, depuis 2016, nous sommes en butte à des remous sociaux qui ont pris, parfois, des allures de défiance et de combats politiques déguisés sous le couvert syndical.

Le président du Faso, en juin dernier, a appelé à la fin de cette agitation syndicale et dans la foulée, le gouvernement a organisé des assises nationales sur la rationalisation du système de rémunération des agents publics de l’Etat qui se sont déroulées du 12 au 14 juin 2018 à Ouagadougou. La Conférence nationale des forces vives a, au terme d’un diagnostic du système de rémunération des agents publics de l’Etat de 1999 à 2017, établi un rapport consensuel et soumis des recommandations à l’endroit du gouvernement pour une Fonction publique burkinabè débarrassée de disparités dans la gestion des carrières des agents publics de l’Etat.

L’année 2019 qui se profile devrait voir la mise en œuvre des recommandations de ladite Conférence nationale.

Militantes et militants du MPP,

Chers camarades de la majorité présidentielle,

D’autres décisions fortes ont été prises en 2018, dont la loi portant code électoral, principale loi de la première session extraordinaire de l’année 2018. La force de la solidarité entre les groupes parlementaires MPP et des alliés de l’APMP a permis la révision de la loi portant code électoral pour mieux l’adapter aux nouvelles contingences nationales et internationales. Les principales réformes ont porté sur :

- Les documents de votation (CNIB et le passeport),

- La consécration du vote des Burkinabè de l’extérieur,

- L’introduction de dispositions relatives au référendum,

- La levée de la mesure d’interdiction aux élections touchant des personnes ayant soutenu l’article 37

On peut retenir, pour la première session ordinaire 2018, l’adoption de plusieurs projets de loi de ratification dont ceux portant sur le financement du secteur de la décentralisation (PADEL-B) et du développement durable des exploitations pastorales (PDPS). Le bitumage de l’axe Ouahigouya-Djibo ; le renforcement de la route Fada N’Gourma-Pièga-frontière du Niger ; le financement du projet anacarde dans le bassin de la Comoé (PADA/REDD+). Ce sont là, quelques décisions d’importance de 2018 pilotées par notre groupe parlementaire et nos alliés à l’Assemblée nationale.

A propos d’infrastructures, nous nous réjouissons de l’inauguration de l’échangeur du Nord à Ouagadougou le 15 novembre dernier et du lancement des travaux du boulevard périphérique de Ouagadougou, long de 125km. La construction, le bitumage et la réhabilitation de routes à Bobo Dioulasso

La deuxième session extraordinaire de 2018, a été consacrée à la question sécuritaire de notre pays. La commission ad ’hoc mise en place, à cet effet, a produit un rapport et formulé de recommandations qui ont été, officiellement, transmis au président du Faso, pour toutes fins utiles.

Militantes et militants du MPP,

Chers camarades de la majorité présidentielle,

L’insécurité, nous y sommes. La barbarie et le mode opératoire des terroristes ont pour finalité de nous donner le tournis et de nous empêcher de travailler, de saper le moral de FDS et surtout d’effriter notre cohésion sociale.

Les Burkinabè subissent, hélas, mais s’aguerrissent au fil des épreuves. Nous déplorons et condamnons les attaques qui ont fait des victimes et endeuillé des familles durant l’année 2018.

L’objectif de ces attaques à répétition est clair : empêcher par tous les moyens, le MPP et ses alliés d’asseoir la gouvernance pour laquelle les Burkinabè leur ont accordé la confiance en 2015. Néanmoins, face à l’adversité, les forces de défense et de sécurité se dressent comme un rempart, pour rétablir la sécurité et la quiétude des populations avec l’ensemble des Burkinabè contre le terrorisme rampant et leurs alliés locaux.

Au moment où les derniers rayons de soleil de l’année 2018 s’estompent, nous exprimons une nouvelle fois encore, notre constante solidarité et notre soutien indéfectible et sans retenue aux FDS et à la chaine de commandement dans la mission périlleuse de restauration de la sécurité des Burkinabè sur le territoire national. Merci pour les victoires sur l’ennemi et HONNEUR ET GLOIRE à tous ceux qui sont tombés sur le champ d’honneur pour la défense de la Patrie.

Militantes et militants du MPP,

Chers camarades de la majorité présidentielle,

Malgré la violence et la barbarie des attaques contre notre peuple, nous avons le devoir de conduire la barque Burkina Faso et de travailler au mieux de ses intérêts supérieurs. Ainsi donc, depuis le 26 mai 2018, sous le leadership du président du Faso, Son Excellence, M. Roch Marc Christian Kaboré, notre pays a décidé de reprendre sa place aux côtés de la République populaire de Chine. Dans le cadre de la mise en œuvre du PNDES, nous attendons beaucoup de notre partenaire chinois, dans plusieurs domaines surtout les secteurs des infrastructures, de l’énergie solaire et du textile.

En 2018, en septembre précisément, notre grand parti, le MPP, a effectué sa rentrée politique à Ouagadougou sous le thème, « Surmonter le défi sécuritaire et réussir la mise en œuvre du PNDES dans l’unité et la discipline ». Il s’en est suivi, le 20 octobre 2018, la tenue de la session ordinaire du Bureau politique national toujours à Ouagadougou.

Notre parti est en ordre de marche avec le renouvellement des organes des structures pour lequel la direction politique appelle à un consensus de tous militants dans le choix des responsables en vue de renforcer davantage les assises du MPP. La direction politique fait confiance à tous les militantes et les militants de notre grand parti afin de sauvegarder les intérêts supérieurs de notre formation politique et de notre peuple.

Militantes et militants du MPP,

Chers camarades de la majorité présidentielle,

A l’orée du nouvel an 2019, il plait à la direction politique du MPP et à celle de l’APMP de souhaiter d’excellentes fêtes de fin d’année, dans la paix et la chaleur familiale.

Les directions politiques du MPP et de l’APMP ont une pensée pour tous ceux qui souffrent dans leur chair ou de maladie et renouvellent leur entier soutien aux FDS qui veillent sur notre sécurité et permettent ainsi aux Burkinabè de passer dans la quiétude, la transition entre 2018 et 2019.

Restons unis et mobilisés pour les prochaines échéances qui nous attendent dans la cohésion et dans l’unité d’action autour du président du Faso.

2019, nous en sommes convaincus, sera une année d’espoir et d’engagement de tous pour notre devoir de redevabilité accomplie vis-à-vis du président du Faso, Son Excellence, M. Roch Marc Christian Kaboré.

Bonnes fêtes à tous et à chacun DEMOCRATIE EGALITE PROGRES

Vos commentaires

  • Le 1er janvier à 14:54, par Mafoi En réponse à : Vœux de nouvel an : Le MPP salue les acquis multisectoriels considérables engrangés par le PNDES en 2019

    Quand on dit que le mpp est cloné cdp,nous y voilà avec ce message du jour emprunt d’arrogance,de suffisance comme si ces gens vivent sur une autre planète.De mon point de vue,il aurait fallu structurer votre message en commençant par aborder la grave situation sécuritaire que vit notre cher Faso.Mais non,il débute et se termine par des verbigérations comme si un pays peut se relever,se développer parallèlement avec une situation sécurité qui va de mal en pis.Si ce n’est pas de l’incompétence,du je-m’en-foutisme,ça y ressemble très fort mais faites gaffe sinon vous allez vous retrouver à chercher vos baluchons en plein midi comme vos frères siamois.A bon entendeur,salut et bonne année aux compatriotes intègres

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier à 16:43, par HUG En réponse à : Vœux de nouvel an : Le MPP salue les acquis multisectoriels considérables engrangés par le PNDES en 2019

    Ah bas vous aussi, pourquoi à la fin on ne voit aucune signature (nom) . Pourquoi. Le MPP comme toute les structures sont des structures morales animés par des personnes physiques et le sérieux voudrait que quelqu’un appose son nom à la fin du message. Peut être que je suis dans l’erreur mais je ne le pense pas.

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier à 19:31, par MOLOTOV En réponse à : Vœux de nouvel an : Le MPP salue les acquis multisectoriels considérables engrangés par le PNDES en 2019

    Mon premier commentaire de 2019
    Bonne et heureuse année.Dieu protège nos soldat.

    Je ne prends même ps la peine de lire ce message partisan du MPP.

    Pendant que la nation est en péril, ces politiciens à 2 sous sont encore et toujours dans leur positionnements électoralistes et foireux avec des communications loufoques.

    Rien qu’Une belle petite révolution pour balayer un matin tous ces vieux croulants impotents et sans imagination.

    #MOLOTOV

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 07:55, par FilsduPaysan En réponse à : Vœux de nouvel an : Le MPP salue les acquis multisectoriels considérables engrangés par le PNDES en 2019

    Bonne et heureuse année au peuple burkinabè.
    Tous ces acquis ne valent pas la vie de nos FDS tombés sous le pouvoir MPP, plus de 700 écoles fermées sous le MPP et plus d’un million d’enfants scolarisés sont contraints de rester à la maison.
    On note aussi l’Etat d’urgence instauré pour la quasi totalité du territoire.
    Bravo et félicitation pour ces acquis.

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 12:18, par Hess En réponse à : Vœux de nouvel an : Le MPP salue les acquis multisectoriels considérables engrangés par le PNDES en 2019

    « L’objectif de ces attaques à répétition est clair : empêcher par tous les moyens, le MPP et ses alliés d’asseoir la gouvernance pour laquelle les Burkinabè leur ont accordé la confiance en 2015. »
    Simplement malheureuse voire irresponsable ! :(
    Je ne dirai pas plus. Triste !

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 12:21, par HUG En réponse à : Vœux de nouvel an : Le MPP salue les acquis multisectoriels considérables engrangés par le PNDES en 2019

    Il n y a personne pour répondre à la question pourquoi le texte ne porte aucune signature.Pendant que le président dans son discours appelle a l’union sacrée de tous. Voila ce que ses lèches bottes disent : comme vous savez, depuis 2016 ; nous sommes en butte aux mouvements sociaux qui ont pris, parfois, des allures de défiance et de combats politiques déguisés sous le couvert syndical.
    Monsieur le président pendant que vous construisez il y a des gens qui sabotent votre travail et je comprend pourquoi le texte ne porte pas de signature.
    Quand on traite les syndicalistes des oiseaux de mauvaise foi cela les révoltent. A ma connaissance les syndicalistes demandent l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.Et si ceux qui ont écrit ce texte sont courageux et convaincus de ce qu’ils ont dit qu’ils apportent la preuve. Moi même je le critiquerai sans pitié à travers mes écrits. Il faudra même les sanctionner à la hauteur de leur forfait s’il y a des syndicats déguisés en politiciens. Sinon si vous n’apportez pas les preuves de ce que vous dites c’est que ce sont des affirmations gratuites. Je vous parle d’un syndicat dont je connais bien les revendications, il s’agit du syndicat du ministère de la femme. Voila une plateforme minimum revendicative déposé depuis 2016 et qui n ’a jamais connu une attention particulière. Après le départ de l’ancienne ministre et l’arrivée de la nouvelle les travailleurs pensaient que leur plateforme revendicative allait être analysée par la nouvelle ministre. On dit chez nous qu’il faut balayer devant sa maison et donner tord au scorpion qui viendrait à vous mordre. Ce fut une grande désillusion car elle n’a pas rencontré les syndicats même une seule seconde concernant la plateforme de 2016. Pire elle a cherché à résoudre les problèmes soulevés dans la plateforme par la manière forte, bref par la force à travers des réquisitions. Aidée par ses directeurs provinciaux, régionaux et autres, elle pensait avoir trouvé l’occasion de tuer à jamais les syndicats du ministère. Mais elle a oublié qu’elle avait en face des gens déterminés et sans peur. Elle a suspendu de leur fonction 88 agents dans le mois d’août 2018. En effet, la suspension de fonction est une mesure conservatoire la sanction doit être prononcée après l’avis du conseil de discipline, ce qu’elle n’a jamais fait.Je vous pose la question : pourquoi ne l’ a t-il pas fait ? Elle n’a même pas fait une communication orale en conseil de ministre pour expliquer ses agissement ? je vous pose encore une question : Pourquoi ne l’a t -il pas fait ? Pourtant les travailleurs demandent juste l’amélioration de leur conditions de vie et de travail. Demandez cela est un crime ? est un délit ? ou une contravention ? Si vous continuez à infantiliser les syndicats en les traitant ainsi ne voyez pas étonné que l’appel de votre mentor ne soit pas respecté.

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 16:33, par Henriette kouassi En réponse à : Vœux de nouvel an : Le MPP salue les acquis multisectoriels considérables engrangés par le PNDES en 2019

    Je ne trouvera aucune différence avec les voeux depuis 23 ans, donc inutile la lecture. C’est sur, un message rédigé par Clément avec la retouche de Simon. Mais surtout avec la colère de Sakande. Attendons les démissions pour 2019.
    Que Dieu et les Ancêtres sauvent le Burkina Faso.
    Bonne année aux Burkinabé.

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 06:19, par maan ne sugri En réponse à : Vœux de nouvel an : Le MPP salue les acquis multisectoriels considérables engrangés par le PNDES en 2019

    Depuis nos indépendances, on n’a jamais rencontré un parti aussi souillé de malédictions comme le vôtre. Soyez humbles. Vous devez avoir honte de faire un bilan. Si bilan il y a , il est macabre or le développement, votre PNDES est avant tout pour le bien être des hommes mais si en développant les jeunes et surtout de très burkinabes tombent, votre bilan est annihilé par les morts massives tragiques, abominables de ces jeunes, espoir de demain. Donc taisez-vous, car déjà l’année a débuté avec 13 cadavres à yirgou dans le Sanmatenga et 13 est un chiffre porte malheur qui s’ affiche sur le compteur du MPP. Dieu, eloignes-nous des discours obscurs insensés et sans compassion aux malheurs du peuple. Extirpez du Faso, le mauvais grain et faites semer le bon grain.

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 08:42, par Le discerneur En réponse à : V\u0153ux de nouvel an : Le MPP salue les acquis multisectoriels consid\xe9rables engrang\xe9s par le PNDES en 2019

    C’EST grave. Il disent qu’ils vont continuer à noircir le tableau.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Présidentielle 2020 : Les favoris et les priorités selon notre deuxième sondage
Vie des partis au Burkina : Naissance du Front africain pour le changement
Situation nationale : « Le Burkina n’a rien d’autre à offrir aux terroristes que le combat sans merci », affirme Jean De Dieu Somda, vice-coordonnateur du Haut-conseil du CDP
40 ans de vie politique et syndicale : Dr Emile Paré prépare ses mémoires
Elections de 2020 : « Il est hors de question de découpler la présidentielle et les législatives », déclare l’opposition
Inauguration de « La Ruche » à Ouagadougou : « Ça sent la duperie », selon Dr Ablassé Ouédraogo
Eddie Komboïgo à des étudiants : « Si vous n’avez pas confiance en l’avenir, vous aurez un comportement négatif »
Réseau libéral africain : Gilbert Noël Ouédraogo désigné président délégué
Décès de Jean-Baptiste Natama : Un an déjà
Bobo-Dioulasso : Les responsables de l’URD échangent avec leurs militants
Programme d’urgence pour le Sahel : Plus de 47 milliards de FCFA investis en 2018
Vie des partis : Le RPR annonce 200 nouvelles adhésions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés