Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’âge d’un homme digne de ce nom ne devrait pas se calculer en années, mais en services rendus. Norbert Zongo» 

Accès aux médicaments essentiels : Une conférence pour se pencher sur la gestion des hôpitaux

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Tambi Serge Pacôme Zongo • mardi 6 novembre 2018 à 18h30min
Accès aux médicaments essentiels : Une conférence pour se pencher sur la gestion des hôpitaux

Le Réseau d’accès aux médicaments essentiels (RAME) a tenu, ce mardi 6 novembre 2018 à Ouagadougou, sa première conférence publique de l’année 2018. Organisée autour du thème « La problématique de la gestion des hôpitaux publics : Etats des lieux et perspectives pour l’amélioration de l’offre de soins dans les hôpitaux », la rencontre se veut une suite des différentes actions entreprises par le RAME pour améliorer la qualité des hôpitaux publics.

Les hôpitaux publics au Burkina Faso sont confrontés à d’énormes difficultés. Ces difficultés, Georges Rouamba, représentant du Président du conseil d’administration (PCA) du Réseau d’accès aux médicaments essentiels (RAME), les a détaillées dans son mot de bienvenue : « Capacités d’accueil insuffisantes, grève des agents de santé pour de meilleures conditions de travail, pannes récurrentes des appareils biomédicaux, etc. ». Aussi en veut-il pour preuve les analyses de l’Observatoire citoyen sur les services de santé (OCASS) piloté par le RAME et ses partenaires, qui font écho de ce même état de fait.

Georges Rouamba, représentant du Président du conseil d’administration (PCA) du Réseau accès aux médicaments essentiels (RAME)

Face à cette situation, et à en croire les dires de Georges Rouamba, le RAME n’a pas manqué d’initiatives. Au nombre de ces dernières, s’inscrivent une conférence de presse tenue pour dénoncer les différents dysfonctionnements au sein de ces centres de santé ; et un plaidoyer afin d’interpeller les autorités compétentes.

Ainsi, la présente conférence publique, qui réunit les acteurs du ministère de la Santé, les praticiens, les bénéficiaires, les syndicats et les structures privées de soins, vient en appui à ces précédentes démarches du RAME. « Cette conférence publique se veut une suite des différentes actions entreprises par le RAME pour que l’on porte un regard attentionné sur nos hôpitaux publics », a indiqué le représentant du PCA du RAME.

Représentant du ministère de la santé, Seydou Nombré

Le représentant du ministère de la Santé, Seydou Nombré, avoue que son ministère partage cette même vision du RAME, en s’appuyant sur l’adoption de la loi de la Fonction publique hospitalière.

Ouvrant alors cette première conférence de l’année, il a fait savoir l’importance des conclusions de celle-ci pour son ministère. « Le ministère de la Santé attend avec beaucoup d’intérêt le document-synthèse qui sortira comme fruit de vos échanges, pour s’en inspirer dans la poursuite de ses réformes pour l’amélioration de l’offre de soins dans les hôpitaux », a déclaré le directeur de la formation sanitaire publique.

Tambi Serge Pacôme Zongo
Lefaso.net

Messages

  • Dans nos hopitaux il y plus grave que la mauvaise gestion du médicament : à Tenkodogo par exemple et cela depuis plusieurs années, un groupe d’agents du CHR opèreraient en toute impunité des patients dans le garage d’un domicile privé transformé en Clinique ! Un enfant de 3 ans en serait mort ce jour 6 novembre !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mouloud : Les explications de l’Amir Mahmood Nasir Saqib
Gaoua : 800 kg de poisson avarié saisis par les services vétérinaires
27e session du Cadre intégré renforcé : L’adoption du plan stratégique 2019-2021 en vue
Région de la Boucle du Mouhoun : Le désenclavement est en bonne voie
Santé : Le réseau ANDEMIA renforce les capacités de ses membres en diagnostics, épidémiologie et gestion des agents infectieux courants
Bobo-Dioulasso : Des journalistes découvrent les missions et attributions du Tribunal administratif
Programme de formation des cadres de l’administration publique : Pour une gouvernance plus transparente et collaborative
Prix Nobel alternatif 2018 : Yacouba Sawadogo reçoit une haie d’honneur
Mouloud 2018 : Les fidèles de Diaradougou sensibilisés à l’amour du prochain
Identifiant financier unique (IFU) : La Direction générale des impôts lance la nouvelle version 3.0
Révocation d’agents de sécurité pénitentiaire : Les syndicats de magistrats et de greffiers invitent le gouvernement à reconsidérer les mesures prises
Technologie alimentaire : Le département de l’IRSAT en route pour une nouvelle accréditation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés