Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’âge d’un homme digne de ce nom ne devrait pas se calculer en années, mais en services rendus. Norbert Zongo» 

Société des éditeurs de la presse privée : Un plan stratégique 2019-2023, pour servir de boussole

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé • lundi 5 novembre 2018 à 00h09min
Société des éditeurs de la presse privée : Un plan stratégique 2019-2023, pour servir de boussole

La Société des éditeurs de la presse privée (SEP) a tenu son assemblée générale ordinaire, le samedi 3 novembre 2018 à Ouagadougou. En lieu et place du fondateur du journal « l’Observateur Paalga », c’est celui des Editions « Le Pays », Boureima Jérémie Sigué (co-parrain), qui a présidé la cérémonie d’ouverture. C’était en présence du haut-représentant du président du Faso, Chérif Sy. Il s’est agi, au cours de cette rencontre, de valider le plan stratégique de la SEP, pour la période 2019-2023.

A en croire Boureima Ouédraogo, le Président de la Société des éditeurs de presse privée, le Plan stratégique (PS) est un vœu exprimé pendant longtemps par la SEP. Son souhait est de voir, au soir de la rencontre, le PS servir de boussole à l’ensemble des activités de la SEP pour la période 2019-2023. Cette assemblée générale a été aussi l’occasion pour les participants de réfléchir à la réalité des entreprises de presse écrite face à l’environnement économique des médias au Burkina Faso.

Les participants se sont aussi penchés sur la contribution de la structure faîtière qu’est la SEP en termes d’accompagnement des entreprises de presse, de promotion et de renforcement des espaces de liberté notamment « la liberté de la presse sans laquelle on ne peut pas parler de développement d’entreprises de presse ». Et le président de la SEP d’ajouter que « l’objectif de l’assemblée générale, c’est aussi de renforcer la confraternité entre les membres de notre structure et de faire en sorte que nous puissions davantage continuer à positionner la SEP comme un acteur qui compte sur l’échiquier médiatique burkinabè, mais également auprès des autorités lorsqu’il s’agit de réfléchir sur des questions relatives au secteur de la presse (…) ».

Boureima Jérémie Sigué a, pour sa part, exprimé de nombreuses attentes. « J’attends de ces travaux des recommandations et résolutions stratégiques qui propulsent le métier de journaliste encore plus en avant ; que des vérités soient dites de façon très confraternelle et qui n’occultent en rien la marche de notre beau pays. Que la confraternité se renforce davantage parce que dans ce métier, s’il n’y a pas la confraternité, on ne peut pas avancer, on ne peut pas arracher des victoires », a ainsi déclaré le co-parrain de la rencontre.

Selon lui, les éditeurs de presse privée pourront arracher de nouveaux espaces de liberté et conforter les espaces de liberté existants, « si et seulement si ils marchent ensemble ».

De son côté, le haut-représentant du président du Faso, Chérif Sy, a souhaité une bonne assemblée générale aux membres de la SEP, avant de réitérer la disponibilité du gouvernement à les accompagner pour l’atteinte de leur mission.
Il faut le noter, la SEP a 25 ans d’existence cette année.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Agence nationale de sécurité des systèmes d’information : Vers l’adoption d’une stratégie nationale de cybersécurité
Nous a rendu visite : L’association « Publicitaires associés »
72 heures du communicateur : Une série d’activités pour mieux s’approprier les Objectifs du développement durable
Programme Burkina STARTUPS : Liste des projets innovants ou STARTUPS selectionnés
Médias catholiques : Le mensuel « Prions en Eglise » fait peau neuve
Journalisme sensible aux conflits : Waboué Bakouan, lauréat de la 2e édition du Prix PaxSahel
Promotion de la presse en langues nationales : Les rédacteurs renforcent leurs capacités
Publicitaires associés : La première rentrée publicitaire se tiendra du 28 au 30 novembre prochains
Conférence de l’UIT à Dubaï : Le Burkina réussit son maintien au sein du Conseil de l’institution
Société des éditeurs de la presse privée : Un plan stratégique 2019-2023, pour servir de boussole
L’Association des journalistes du Burkina lance le « Prix de la redevabilité citoyenne »
ISCOM Master class : Le journaliste Sayouba Traoré s’ouvre aux étudiants
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés