Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un homme qui crée des ennuis aux autres s’en crée aussi à lui-même. Chinua Achebe» 

Accueil de la gouverneure générale du Canada : le président du Faso plaide pour un soutien au G5 Sahel

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • • mercredi 24 octobre 2018 à 23h47min
Accueil de la gouverneure générale du Canada : le président du Faso plaide pour un soutien au G5 Sahel

(Ouagadougou, 24 octobre 2018). La gouverneure générale, commandante en chef du Canada, la Très honorable Julie Payette, en visite d’Etat au Burkina Faso, a été accueillie officiellement ce matin au Palais de Kosyam par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Cette cérémonie solennelle a été marquée par 21 coups de canons en l’honneur de la gouverneure générale, l’exécution des hymnes nationaux et les honneurs militaires.

Le président Kaboré a ensuite accordée une audience à la gouverneure générale, à l’issue de laquelle les deux chefs d’Etat se sont adressés à la presse. Pour le président du Faso, c’est la première fois que le Burkina reçoit la visite d’un gouverneur du Canada. Ce qui constitue un témoignage, selon lui, de la qualité des relations entre les deux pays. « C’est une occasion pour nous d’avoir un entretien sur l’ensemble de la coopération entre les deux pays, déjà exemplaire. Nous avons estimé qu’il était important de travailler à renforcer le cadre de coopération que nous avons », a souligné le chef de l’Etat burkinabè au cours du point de presse avec son hôte.

Pour le président du Faso, cette visite intervient à un moment où la sous-région, particulièrement le pays des Hommes intègres, fait face à des attaques terroristes. Tout en saluant l’intervention du Canada dans le cadre des missions de la MINUSMA au Mali, le président Kaboré a souhaité que le G5 Sahel puisse aussi bénéficier de la coopération avec ce pays dans le domaine de la sécurité, de la formation des forces de défense et de sécurité pour mieux lutte contre l’hydre terroriste.

La gouverneure générale du Canada, la Très honorable Julie Payette, dans sa réponse, s’est dit impressionnée par l’accueil chaleureux pour sa première visite, aussi bien au Burkina Faso qu’en Afrique. Elle a affirmé que son pays est prêt à accompagner le Burkina Faso dans la lutte contre l’insécurité. « Notre engagement au Canada est fort et très clair pour le développement économique et institutionnel de votre pays. Nous sommes très fiers au Canada de dire que notre pays est le plus grand investisseur privé au Burkina Faso. Nous sommes des alliés, des amis et des partenaires et nous sommes venus pour solidifier cette coopération », a indiqué la Très honorable Payette.

Elle a ajouté que les échanges au cours de son séjour au Burkina Faso vont tourner autour des sujets d’intérêt communs comme le développement économique et social, la lutte contre la pauvreté, l’accès à l’éducation, le renforcement des valeurs démocratiques, la santé des femmes, l’importance de la science et de la technologie, les questions de sécurité.

Après l’audience, la gouverneure générale du Canada est allée procéder à un dépôt de gerbe à la mémoire des victimes des attentats sur l’avenue Kwamé N’Krumah.

Direction de la Communication de la présidence du Faso

Messages

  • elle a aussi souligné que la situation du Burkina est avant tout exogène. Ce qui veut que c’est à nous de trouver les remèdes à nos problèmes.
    ce qui explique qu’il faut d’abord parler de réconciliation avant tout autre chose. que ceux qui sont sérieux le comprennent ainsi.

    • Comme on ne peut pas empêcher à un chien d’aboyer,tu peux continuer à déverser des non-sens sur le forum.En effet tu bondis sur "exogène" pour nous parler "réconciliation".Mais où est le rapport ?A la rigueur si la dame avait parlé de situation endogène,je t’aurai suivi quoique ça reste très discutable car si c’était le cas,ne parlons plus de terrorisme mais des voyous qui ont opté de se mettre volontairement en marge de la société pour commettre des actes barbares,ignobles sur des Burkinabè qui n’ont aucun problème entre eux.Dans ce cas,il faut les anéantir et ils seront anéantis,c’est une question de temps.On ne négocie pas,on ne se réconcilie pas avec des crapules.Point,barre !

    • Mr SIDBALA savez-vous ce que veut dire "exogène" ? Consultez le dictionnaire lorsqu’on ne connaît pas le sens d’un mot.

  • "Dieu est Burkinabè". Il nous arrachera du filet des oiseleurs. Grand Merci au Canada, un des pays les plus "socionomiquement" avancées sur la Planète.
    "Socionomie" Pour plus d’info voir mon livre prochain : "l’art de la verité"
    "Dieu est et restera Burkinabè", n’en deplaise !

  • Bonsoir Sidbala. Je crois que le triptyque Vérité Justice et Réconciliation n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Saches que le moment viendra où les gens vont se réconcilier. D’ailleurs qui est contre qui au Burkina ? C’est les politiciens dans leur soif de pouvoir qui nous divisent.

  • Thom’s : Tu as complètement raison et je confirme : Car, j’ai toujours dis dans mes critiques fondées que la réconciliation est l’œuvre de tous, elle n’est pas l’apanage ni l’exclusivité du microcosme politique, qu’il soit ou non représentatif. S’il y a une volonté ferme et clairement revendiquée du peuple à se réconcilier, la réconciliation s’imposera d’emblée aux décideurs et il leur suffira d’en prendre acte. Personne au pays des hommes intègres n’a la clé de la réconciliation sans la justice.

  • Oui Mr Thom’s. Pendant que le Burkina avance le CFOP multiplie des conferences de presse pour demander le limogeage de ministres et la CODER se ballade pronner la reconliation. On est ou ? Pourtant le CEFOP sait que le resumé de leur conference reste dans les journaux . Celui qui voit son école en paillote devenir devenir une ecole en dur ne comprend pas ce que le CEFOP veut ? Un forage a coté de l’ecole va le convaincre de voter le MPP. Donc un deuxieme coup ko de Rock en route.

    • Ne prends pas tes rêves pour la réalité. Quand vous avez exclut le Cdp, vous avez fraudé pour faire le coup KO avec 53%. Avec le Cdp et Kadré, c’est impossible le coup KO. Même en cas de fraude, il y’aura un second tour et en cas de second tour ce sera l’union sacrée contre le Mpp le parti des incompétents des vauriens des impuissants contre les terroristes. Le Sage.

  • Soyons sérieux !!
    Avec les milliards , que leur rapporte , l exploitation de l or , au Burkina, une visite , de courtoisie , n est qu’ une simple formalité !
    Ah , le chant des sirènes !!
    Partenariat à quel niveau ??
    Encore de l argent , dont le peuple burkinabé , ne bénéficiera pas !

  • Le Burkina Faso à perdu la face à tous les niveaux. Le président du Faso à oublié qu’il a été élu même si cette élection à été faite par le tiers des burkinabé.
    Mais à partir du moment où il accepté cette forme d’election il doit en assumer la responsabilité.
    Au regard des événements si c’est les occidentaux qui doivent venir ici au pays et montrer au président la porte de sortie c’est quitter le caca pour se réfugier dans l’anus.
    KABORE gere le pays comme s’il a perpétré un coup d’etat.
    Pour les esprits avertis le temps du pouvoir de Roch est compté parceque au sein de son pouvoir se trouve le verre qui est en train de le détruire.
    Ceux qui sont avec lui savent maintenant que tout est fait ils ont eu ce qu’ils voulaient même si ce n’est pas assez et il n’y plus rien à cirer.
    ZIDA à commencé faire sortir ses armes les OSC qu’il avait mis à le disposition de Roch on commencé à se retirer du circuit.
    Au jour d’aujourdhui le mpp n’est que l’ombre de lui même. Après l’euphorie le peuple réel à compris le supercherie politique et il n’attend que le moment fatidique pour le faire savoir.
    Voici un régime qui ne laissera aucun souvenir dans la mémoire des Hommes intègres .
    C’est dommage mais il faut avoir l’honnetete intellectuelle de le dire. Roch n’a aucun sans de responsabilité et cela est fondamental en lui c’est inné.
    Il a bénéficié à un moment donné des pronostics de l’histoire qui lui a permis de jouir du pouvoir sous, COMPAORE mais sans avoir rien appris du pouvoir. Il jouissait dans la cour du roi mais sans savoir ce que le roi faisait chaque jour pour ses sujets.
    C’est bien dommage pour nous et voilà la honte ou sont les révolutionnaires patentes qui insultaient à longueur de journée la France. Maintenant qu’ils savent la patrie est dans la dérive totale ils ont le culot de demander à la France de faire le Sam boulot à leur place pour qu’ils continue de reigner honteusement sur ce pays.
    Aucun régime depuis la création de la haute volta au Burkina d’aujourdhui ne la fait et n’est jamais tombé aussi bas.
    Que les dieux sont tombés sur nos têtes. Malheur à ceux qui baillonnent le pays.

    • Mr "Sidbala", comme vous résumez le peuple burkinabè à votre personne, on vous souhaite beaucoup de courage ! Je trouve que vos analyses sont unijambistes, borgnes voir aveugles ! Vos déclarations sont innommables et on se demande dans quel pays vous vivez actuellement ! S’il vous plaît, ayez un peu de respect pour votre propre personne et pour les autres citoyens qui vous lisent !

  • Sidbala à dit la vérité on ne peut pas cacher le soleil avec la main. Quand ce qui est juste fait mal c’est a fait normal.
    Voyez vous même là où nous en sommes. Cest triste.

  • Je salue naturellement cette coopération entre les deux pays. Mettre l’accent sur la défense du territoire contre le terrorisme est une très bonne chose, mais je souhaiterais que les deux présidents fassent quelque chose sur la collaboration entre les universités dans le sens de la formation universitaire.
    Courage aux politiciens animés de bonne volonté !

  • Les gars, temporisons un peu. La Gouverneure (et le canada) demontre consideration pure et simple pour le Faso. Les mines dirigees par des compagnies Canadiennes n’apportent rien de considerable au Canada.

    Ou est le probleme ? Je trouve que la visite de la Gouverneure est du beau et bienvenu ! En ce qui concerne tout le reste, je dis restons lucides et positifs.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Protection des consommateurs : Un cadre règlementaire de la CEDEAO pour plus d’efficacité
La réforme de l’Union Africaine au cœur d’un Sommet extraordinaire à Addis-Abeba
Gouvernance démocratique au Burkina : L’ambassadeur des Etats-Unis et le porte-parole de l’opposition échangent autour des préoccupations nationales
Chine : un partenaire de confiance pour l’avenir
L’Union européenne et le Burkina Faso renforcent leur coopération
Complexe W-Arly-Pendjari : Le Bénin, le Burkina et le Niger harmonisent les vues dans la gestion de ce patrimoine mondial
64e anniversaire de la Libération nationale de novembre 1954 : L’Algérie rend hommage aux martyrs de l’indépendance
CEDEAO : Bientôt une feuille de route pour faciliter les échanges économiques
Le président Georges Weah attendu à Ouagadougou
Conseil des droits de l’Homme de l’ONU : l’élection du Burkina, une « victoire de la diplomatie »
Brillantes perspectives pour la coopération entre le Chine et le Burkina Faso
Coopération canado-burkinabè : La gouverneure générale, Julie Payette, visite des infrastructures éducatives
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés