Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

CSC : Le nouveau collège à l’écoute des anciens conseillers et du personnel

Accueil > Actualités > Multimédia • • samedi 18 août 2018 à 17h26min
CSC : Le nouveau collège à l’écoute des anciens conseillers et du personnel

Le nouveau collège des conseillers du Conseil supérieur de la communication (CSC) a pris officiellement fonction le 9 août 2018, suite à la prestation de serment de ses membres devant le Conseil constitutionnel le 3 août. Le président Tankoano et son équipe ont jugé utile d’organiser deux rencontres d’entrée, le mardi 14 août ; l’une avec le collège des conseillers sortant pour bénéficier de leurs expériences et conseils ; l’autre avec le personnel de l’institution pour l’écouter et lui présenter la nouvelle vision qu’ils comptent impulser.

La rencontre du collège sortant, s’ancre dans les impératifs de la continuité du service public. Elle a permis aux nouveaux conseillers de s’édifier des difficultés que les anciens ont rencontrées dans l’accomplissement de leur mission. Les conseillers sortants et entrants, en se prêtant à cet exercice, ont transcendé certaines appréhensions et divergences propres aux périodes de successions.

De la rencontre avec le collège des conseillers sortant

Deux collèges pour une séance conjointe du conseil au CSC, car investie par les 17 conseillers des deux collèges réunis. A voir les sourires qui se lisaient sur les visages, nul doute que cette initiative a produit les effets escomptés. D’entrée, le président Tankoano a planté le décor dans son mot introductif en expliquant que l’objectif de cette rencontre était de prendre langue avec les conseillers sortants, pour s’enrichir de leurs expériences et conseils.
Pour le président Tankoano, il s’agissait également pour le nouveau conseil de s’imprégner de leurs nouvelles attentes à son endroit. Pour que le CSC ne sombre pas, « il faut attacher la nouvelle corde à l’ancienne », s’est exclamé un conseiller.

En retour les conseillers sortants ont bien apprécié cette démarche qu’ils ont trouvée sage et intelligente. Ils ont, par cette même occasion, promis au président Tankoano et au collège entrant de répondre à leurs sollicitations chaque fois que de besoin. Comme conseils, ils ont demandé au collège entrant d’entretenir l’unité et la cohésion en leur sein et de respecter scrupuleusement le secret des délibérations.
De plus, ils leur ont suggéré d’œuvrer à la valorisation du statut de conseiller dans leurs faits et gestes, tout en clarifiant leurs rapports de collaboration avec l’administration. Ils ont parachevé leurs conseils par des bénédictions à l’endroit du nouveau collège des conseillers.

L’assemblée générale avec le personnel du CSC

La deuxième rencontre aussi marquante que la première, est celle qui a mis face à face, le nouveau collège des conseillers et l’ensemble du personnel du CSC. Pour commencer, c’est la représentante des délégués du personnel, Sabine Sanou, qui a d’abord pris la parole pour noter le caractère inédit du dysfonctionnement du Conseil supérieur de la communication depuis sa création en 1995, d’en situer brièvement les causes et de déclarer leur disponibilité à contribuer activement à la résorption de la crise. Dans ce discours fort mémorable, elle a soutenu en substance que ce qui est passé est passé, et qu’il faut songer à rebâtir ensemble le CSC.

Le président Tankoano a pris ensuite la parole pour inviter le personnel du CSC à exprimer ses points de vue sur la situation actuelle de l’institution mais dans la courtoisie et le respect mutuel, l’essentiel pour lui étant de parvenir à brève échéance à la restitution d’un climat apaisé.

A la suite de l’intervention du président, l’on a enregistré d’enrichissantes contributions, notamment un éclairage sur la dynamique traditionnelle de fonctionnement du CSC et surtout l’articulation des relations entre le collège des conseillers et l’administration.

Le président Tankoano après avoir écouté les différents propos a demandé au personnel de se remettre sans tarder au travail. Il leur a demandé d’abandonner les mauvais comportements au nombre desquels il y a la délation, le colportage et les intrigues.
Il a tenu à préciser qu’il n’avait, ni de préférence ni de camp. Pour lui, la mission qui lui incombe et qu’il voudrait partager avec le personnel est que tout le monde œuvre pour un CSC plus performant et plus à même de répondre avec efficacité à sa mission.

En conclusion de la rencontre, il a été décidé par le président Tankoano de la mise en place d’un comité ad hoc chargé de faire un diagnostic sans complaisance, des causes du dysfonctionnement qui a marqué l’évolution du CSC depuis ces dernières années et de formuler des propositions de réformes et de retour de la cohésion sociale. Ce comité composé de quatre conseillers procédera à l’écoute de l’ensemble des agents de l’institution, et produira un rapport circonstancié.

De ce qui précède, il apparaît manifestement que pour le retour à la cohésion sociale au CSC, le président Mathias Tankoano et son équipe ont vraiment pris le taureau par les cornes.

La Direction de la communication
et des relations publiques du CSC

Vos commentaires

  • Le 18 août à 18:54, par Panga En réponse à : CSC : Le nouveau collège à l’écoute des anciens conseillers et du personnel

    APRÈS LEUR FORCING ET LEUR PASSAGE EN FORCE DANS LA NOMINATION DE Mr TANKOANO, ILS ESPÈRENT RECOLLER LES MORCEAUX EN INITIANT DES CONCENTRATIONS. SACHEZ BIEN QUE C’EST EN AFRIQUE ET PARTANT LE BURKINA QU’ON VA CE GENRE DE SITUATION. D’APRES LES IVORIENS<>. LE MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES DE LA CHINE THAIWAN N’A PAS EU BESOIN QU’ON LE DIT DE PARTIR APRES LA RUPTURE DES RELATIONS AVEC LE BURKINA. Mr TANKONA LUI IL EST CALLE ET collé MÊME ! ON VERRA COMMENT L’INFORMATION SE TRIPATUE AU PROFIT ET À LA FAVEUR DU POUVOIR MPP SURTOUT AVEC LES ÉLECTIONS AVENIR. ECHEQUE PROGRAMMÉ DE MR TANKOANO. JE PLEURE POUR NOS MÉDIAS

    Répondre à ce message

  • Le 20 août à 09:11, par Aicha En réponse à : CSC : Le nouveau collège à l’écoute des anciens conseillers et du personnel

    Très belle initiative de la nouvelle équipe. Vivement que cette institution sorte de ce bourbier. Avec les qualités qu’on connait aux nouveaux responsables, rien n’a dire si le personnel joue le jeu et que les moyens suivent.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
TIC : « Il ne faut pas que nous soyons seulement de simples consommateurs » (ministre Hadja Fatimata Ouattara)
Innovations : La SONAPOST devient « La Poste Burkina Faso »
Médias en Chine : S’adapter, plus qu’un choix
Microcrédit : Microcred Burkina devient « Baobab Burkina »
Protection des données personnelles : Les agents publics de Koupéla sensibilisés
Publicitaires associés : Une nuit pour saluer le travail des devanciers
Coopération pour le développement : « Le Burkina est toujours une bonne destination pour les affaires », assure Jean-Victor Ouédraogo (SICOD)
Schémas directeurs des systèmes d’information : Les directeurs des services informatiques renforcent leur capacité
Utilisation de l’internet : La Commission de l’informatique et des libertés éduque les élèves de Zorgho
Protection des données à caractère personnel : La Commission de l’informatique et des libertés (CIL) sensibilise les agents publics de l’Etat, à Zorgho
Rentrée publicitaire 2018 : « Publicitaires associés » veut assainir le secteur de la communication au Burkina
Nuit des TIC 2018 : Le fondateur du portail Lefaso.net, Dr Cyriaque Paré, primé
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés