Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par Dimitri OUEDRAOGO, Issouf OUEDRAOGO (stagiaire) et Laurence TIANHOUN (Stagiaire) • vendredi 10 août 2018 à 23h00min
Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

Madi de Gounghin, l’activiste le plus controversé de la toile burkinabè ? En octobre 2014, il soutient l’opposition politique et les masses laborieuses pour renverser le régime de Blaise Compaoré. En 2015, il bat campagne aux côtés du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) qui conduira Roch Marc Christian Kaboré à Kosyam. Il y a une semaine, il a claqué la porte de ce parti et a rejoint le CDP avec, dit-il, plus de 300 autres jeunes. Un jour plus tard, certains de ces jeunes estiment avoir été trompés par Madi de Gounghin. Dans cette interview qu’il a accordée à lefaso.net le mercredi 8 août 2018, celui qui se nomme Mahamadi Ouedraogo à l’état civil livre sa part de vérité. Il donne aussi son avis sur l’actualité politique au Burkina Faso. Lisez plutôt !

Lefaso.net : Qui est Madi de Gounghin ?

Madi de Gounghin (M.D.G.)  : Madi de Gounghin, c’est Mahamadi Ouedraogo à l’état civil. J’étais membre du bureau du secteur informel dans mon arrondissement, au MPP, parti au pouvoir. J’étais également membre de soutien dans ma commune. J’étais un activiste politique engagé auprès du MPP.

Lefaso.net : Comment vous vous définissez ? Activiste du web, lanceur d’alerte ?

M.D.G. : La plupart des hommes politiques, quand ils sont engagés, ils aiment faire du dilatoire. Ils sont prêts à critiquer les autres sur leur gestion. Mais une fois qu’ils arrivent au pouvoir, ils font pire. Il y a une certaine complicité d’hypocrisie ou d’ignorance parce qu’ils ne veulent pas. Je me suis engagé dans ce combat d’alerte. Vous savez, quand vous avez le pouvoir, vous ne savez pas tout ce qui passe autour de vous. Vous êtes plongés dedans ; pour vous, vous êtes les hommes forts du moment. Vous ignorez tout. Vous ignorez vos promesses.

Mon rôle, c’était de les alerter à travers les fora. J’étais le seul à critiquer la gestion, les dérives. Du fait que je suis quelqu’un qui, quand ça va, je le dis, et quand ça ne vas pas, je le dis également, ils m’ont retiré des fora. C’est pourquoi je suis allé sur ma page [Facebook, ndlr] car si on ne peut pas critiquer à l’interne, il faut sortir critiquer dehors.

Le faso.net : Qu’est-ce qui vous a motivé à démissionner du MPP pour aller au CDP ?

M.D.G. :
Quand vous êtes engagé en politique, il faut concrètement vous engager. Quand vous regardez certains pays, vous les prenez comme des modèles : le Rwanda, le Bénin, etc. Vous vous inspirez de ces pays-là. Mais vous-même concrètement, vous n’agissez pas dans ce cadre parce que vous ne voulez pas sortir le pays du gouffre. Ce qui m’a motivé à quitter le parti avec les camarades, c’est du fait qu’il y a plein de promesses non-tenues.

Le président s’était engagé en six mois. Voilà, on est presque à trois ans. Les mêmes jeunes assis dans les grins de thé qu’on a utilisés, manipulés pour l’insurrection, pour faire barrage au putsch, pour élire le président Kaboré, ils leur avaient donné six mois. Et en six mois, les jeunes ont attendu en vain. Jusque-là, rien n’a été fait. Et il n’y a aucun programme qui fait espérer.
Si vous prenez les programmes dans les différents ministères, vous vous rendez compte que ce sont des programmes connus sous Blaise Comparé. C’est comme s’ils sont venus justes pour la continuité. Pour eux, c’est comme s’ils ne voulaient pas voir Blaise Compaoré, donc il fallait le dégager.

On prend le pouvoir et on continue. Sinon, moi je pense que si vous prenez des engagements réels, il faut les tenir. Aujourd’hui, les surfacturations continuent. Donc nous, on ne peut pas être complices du pillage, du népotisme. Allez dans les diverses institutions, les ministères… vous allez voir. Le cas le plus illustratif, c’est celui de la CNSS [Caisse nationale de sécurité sociale]. C’est du népotisme pur.

Le premier responsable, c’est l’un des membres-fondateurs du MPP. Tout se passe sous son nez. La gabegie, la corruption… les martyrs sont morts pour quoi ? Quand il faut réellement aider les jeunes, il faut aller avec des programmes basés sur du concret. Je le dis et je le répète, même si le président veut, il n’a qu’à changer le gouvernement mille fois. Rien ne sera fait du côté des jeunes et des femmes parce que l’avenir des jeunes et des femmes ne se trouve pas avec le MPP, il se trouve avec le CDP de Eddie Comboïgo.

Lefaso.net : Vous décriez donc la gestion du président Roch Kaboré ?

M.D.G. : Sa gestion est clanique. Aujourd’hui, vous vous [en] rendez compte. C’est comme si le président a pris un coup depuis le décès de docteur Salifou Diallo. Le pouvoir vacille. On sait réellement qu’il y a des problèmes. C’est comme s’il n’y a plus de vision.

Lefaso.net : Mais pourquoi aviez-vous soutenu le président Kaboré en 2015 ?

M.D.G. : Ils ont quitté le CDP, ils nous ont fait croire qu’ils avaient changé. Ils étaient les bonnes graines et les mauvaises graines sont restées au CDP. Aujourd’hui, on se rend compte qu’on s’est trompé. Ce sont les mauvaises graines qui sont parties et les bonnes graines sont restées. C’est comme si ce sont les spécialistes des détournements, de la corruption qui sont au MPP aujourd’hui.

Lefaso.net : A peine vous avez claqué la porte du MPP avec vos jeunes que certains vous accusent de les avoir manipulés pour votre conférence de presse de démission. Que leur répondez-vous ?

M.D.G. : C’est un jeu politique. En politique, tous les coups sont bons. Moi, j’ai quitté avec mes gars. Vous savez très bien que même si vous posez des actions, on trouvera toujours une manière de vous saper, de vous salir. C’est ainsi la politique. Même Jésus-Christ, parmi ses disciples… On trouve toujours des gens pour salir, pour trahir. Ça a toujours été ainsi. On paie des gens, on les manipule pour faire de faux témoignages. (…) Je pense qu’ils se sont ridiculisés.

Je vais mettre des vidéos en ligne, des enfants qui témoignent. Ils sont venus les chercher, forcer certains, acheter des tee-shirts. Ceux qui étaient habillés en tee-shirt CDP, ils étaient autour de six. Ce ne sont pas nos militants. Ce ne sont pas mes jeunes. C’est une machination qui a été préparée pour pouvoir bien saper puisque c’est ça le jeu politique. Ils ont réussi un coup. Ce sont des gens qui aiment interrompre les conférences de presse. Nous nous étions préparés. Les gens savaient.

Les enfants sont venus avant midi. On leur remettait les tee-shirts. Si les enfants n’étaient pas au courant, vous pensez qu’on allait leur remettre ? C’est nous qui avons dit de ne pas porter les tee-shirts, d’attendre vers la fin pour montrer effectivement qu’on quitte le MPP pour aller au CDP. Je ne manipule pas les jeunes. Sur les 300 tee-shirts, ils n’ont reçu que six ou sept. Où sont les autres ? Les jeunes ont refusé de donner les tee-shirts.

Lefaso.net : Que faites-vous pour les jeunes ?

M.D.G. : Je ne fais pas de la politique politicienne. J’ai pris l’engagement d’aider les jeunes en offrant au moins à une vingtaine des permis de conduire. Cela peut les aider déjà à faire quelque chose. Ce sont des engagements concrets. Je ne suis pas dans le dilatoire comme le font les autres camarades.

Lefaso.net : Est-ce que le fait d’aller au CDP ne traduit pas une certaine frustration ?

M.D.G. : Je me suis engagé au CDP, c’est à cause du président Eddie [Comboïgo]. Je suis allé là où on nous écoute. Ils sont prêts à aider les jeunes plus rapidement et concrètement. Moi je vais au CDP et si le président Eddie est élu en 2020 et il prend un engagement et dans les deux ans il ne règle pas les problèmes des jeunes, je claque également la porte, et puis je continue. Je veux une politique réelle. Je veux une politique basée sur des principes, des faits réels et des promesses réelles.

Lefaso.net : Vous semblez aussi dénoncer la débaptisation de l’hôpital Blaise-Compaoré

M.D.G. :
Le MPP n’a pas de vision. La personne qui en avait, c’est Salifou Diallo. Il est décédé. Actuellement, on fait du dilatoire. On veut mater tout. On a changé le nom de l’hôpital Blaise-Compaoré. C’est du dilatoire pour moi. Pourquoi on change le nom de l’hôpital ? On pouvait diminuer le coût. On peut dire que la consultation qui était de 5000 F est passée à 1000 F.

Le changement du nom n’apporte rien. On pouvait laisser le nom et dire qu’on a réduit les frais. Là, les populations allaient accueillir cela. Le changement du nom apporte quoi au vécu des Burkinabè ? On veut effacer tout ce qui est Blaise Compaoré parce qu’on a peur de son retour. On sait qu’il va revenir.

Lefaso.net : L’ancien président va-t-il revenir ?

M.D.G. : Il va revenir. Blaise, quoi qu’il ait fait - ce n’est pas parce que je suis au CDP - il doit répondre. Aussi, tous ceux du MPP qui ont fait des malversations doivent répondre. Certains ne peuvent pas dire qu’ils n’ont pas fait de détournements. Il faut une justice équitable pour tous. Je suis pour ce Burkina Faso où tout le monde est sur un pied d’égalité.
Tu as fait des malversations avant, on a ton dossier, on te juge. Regardez tous ceux qu’on nomme. Ils ont des dossiers en justice. Le directeur de cabinet du président Faso a un précédent en justice. C’est cela qui a fait qu’on l’a enlevé sous l’ancien régime. Le directeur général de la CNSS, quand on l’a nommé, l’opposition a sorti son dossier mais on l’a maintenu ! Combien de gens ont des dossiers et on les nomme ?

Lefaso.net : Est-ce que ce n’est pas parce que vous quittez le MPP que vous êtes en train de dénoncer tout cela ?

M.D.G. : Ce n’est pas parce que je quitte le MPP. Moi je l’ai dit au début. Je quitte parce que je ne veux pas être complice du pillage. Ils nous ont fait croire qu’ils avaient changé. Il y avait des précédents. Mais on constate que les mêmes pratiques se poursuivent. Vous voulez que je les défende ? Sur les réseaux sociaux, les gens disent que c’est nous qui avons contribué à asseoir ce pouvoir. Les gens disent que je suis frustré. Je ne le suis pas. Je ne manque de rien. J’ai une ferme. Mon argent ne vient pas du MPP. Si mon argent venait du MPP, est-ce que je pouvais parler d’eux ? Est-ce qu’on peut parler quand on a la bouche pleine ?

Le parti est en manque de vison actuellement. Les mêmes maux que nous avons connus, ce sont les mêmes qui sont en train de revenir sous la pire forme. La vie chère est toujours d’actualité. Tout le monde sait que la vie est chère actuellement. C’est une évidence. Si on a fait l’insurrection, elle devait nous servir de leçon. On ne devait pas se servir de l’insurrection pour s’enrichir aujourd’hui comme beaucoup sont en train de le faire.

Lefaso.net : Finalement, que faites-vous dans la vie en dehors de l’activisme sur les réseaux sociaux ?

M.D.G. : En dehors de l’activisme sur les réseaux sociaux, je travaille comme délégué médical. Actuellement, je travaille comme entrepreneur. J’ai mon entreprise avec un numéro IFU, registre de commerce, créée depuis 2013. Je prends les marchés. J’exerce dans le privé. Je représente une firme pharmaceutique au Burkina Faso.

Le faso.net : Que pensez-vous de l’affaire Naïm Touré ?

M.D.G. : C’est vraiment regrettable. Naïm Touré donnait son avis, critiquait sur les réseaux sociaux. C’est ce qu’on a fait quand Blaise Compaoré était là. Pourquoi Blaise ne nous a pas tous attrapés pour aller nous enfermer ? Qu’est-ce que nous n’avons pas dit ? Qu’est-ce que nous n’avons pas amené les populations à faire ? Les écrits sont là. Juste pour dire qu’on avait plus de liberté même si on souffrait dans le régime passé.

Aujourd’hui, il suffit que tu dises quelque chose et on t’envoie à la gendarmerie. Chaque fois, je suis entre les commissariats et la gendarmerie. Soit c’est quelqu’un qui me dit que je l’insulte ou bien c’est une personne qui dit que je la diffame. Tout récemment, c’est madame la ministre de l’Economie qui m’a convoqué à la gendarmerie, soi-disant que je l’ai insultée. Pourtant, je ne l’ai pas insultée. Si on n’a pas peur de la mort, ce ne se sont pas les intimidations qui nous feront peur.

Lefaso.net : Un commentaire sur le code nouveau code électoral ?

M.D.G. : Quand vous prenez le code électoral, c’est un code qu’ils ont voté et ils sont contents. C’est parce que ça les arrange. Si ça ne les arrangeait pas, si la diaspora leur était acquise, même les carnets de vaccination allaient servir comme pièce de votation. Parmi eux tous, il n’y a même pas un qui peut justifier la non-utilisation de la carte consulaire. Avec la carte consulaire à l’étranger, on voyage avec, on ouvre des comptes bancaires.

Le ministre Clément Sawadogo a dit que la carte consulaire n’est pas un document d’identification. En même temps, l’honorable Somé du MPP, sur une radio de la place, a laissé entendre que la carte consulaire est simplement un document d’identification. Vous voyez la contradiction ? De toute façon, qu’ils sachent que le boulevard qu’ils ont eu en 2015, qu’ils sachent que ce boulevard est fermé.
Le CDP aura un candidat. Le CDP n’avait pas battu campagne en 2015 parce qu’ils étaient traqués, mais ils ont eu 18 députés. Il faut qu’ils sachent qu’ils n’auront pas le coup K.O. ; peut-être le second [tour]. Néanmoins, la politique, c’est le terrain.

Propos recueillis par Dimitri OUEDRAOGO,
Issouf OUEDRAOGO (stagiaire),
Laurence TIANHOUN (Stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 10 août à 17:24, par Bantchandi En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Et toi tu as une vision je suppose, ventrologue. Si tu n’as pas eu de poste va chercher travail. Corrompre la jeunesse c’est ça ta vision ? Donc selon toi un jeune au Burkina Faso coûte 1 500 F CFA quoi.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 17:26, par KOTIGUI En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    C’est ce genre de choses que je dénonce. Comment des gens d’un tel niveau peuvent-ils se permette de donner des avis aussi vagues sur des questions techniques que sont les voies du developpement ? Au faso aujourd’hui, je pense que les gens sont devenus d’une prétention inimaginable. Tu veux aider les jeunes. C’est simple. si tu as une ferme, initie les gratuitement à l’élevage, donne leur les moyens de créer leurs petites fermes et tu auras grandement contribué au développement du pays. Au lieu de ça, ce sont des KOUKOUSKOUS pour dire que tu veux aider les jeunes. va là bas.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 17:38, par Dedegueba Sanon En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Quelqu’un qui reconnait en filigrane, que le MPP est truffé de gens qui ont détourné, alors qu’avant il reprochait la même chose au CDP pour participer à l’insurrection.... Et qui se retourne aujourd’hui vers le CDP pour plaider au retour de Blaise ? Quelle inconséquence ?
    A la place de Blaise, si d’aventure je revenais, ce gars sera parmi les premiers avec qui je dois régler mes comptes.
    Et tous ces jeunes qui " dansent au tango" entre le CDP et le MPP n’ont même pas l’intelligence de comprendre qu’ils se " grillent" des deux côtés.
    Pauvres " petites têtes ", Judas qui à trahi JC n’a pu bouffer son argent traitre...c’est connu et ça se vérifie toujours.
    Demandez à Djiby qui " se cherche" en prison en ce moment, il s’était cru malin en " taclant" Blaise, le voilà aujourd’hui privé de soleil. Golf malgré sa funeste légende a plus de mérite que lui.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 17:40, par vincent ouedraogo En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    haaaa la politique ! quand elle nous tient ! tous les coups sont permis

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 17:46, par sai En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Moi même je suis à gounghin mais je ne connais pas ce madi de gounghin.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 18:01, par Point de vue En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Tu dis que quand la bouche est pleine on ne peut pas parler ! Si ta bouche était donc pleine, tu allais rester pour toujours ! Revois ton idéologie politique mon cher. Pour le moment tu fais de la politique du tube digestif.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 18:26, par TRUTH En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    C’est dommage la prostitution politique ou dirai-je la polygamie politique au Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 18:38, par sdy En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    ce qui me fait rire avec ce Mady, c’est en septembre 2017, j’étais assis dans un resto maquis a la zone Zaka, je n’avais même pas faire attention aux personnes assise sur la table voisine.
    entre temps j’entends, si ce n’est pas Au Burkina , comment un insurgé comme lui se retrouve toujours sur une moto,en plus avec 400 FCFA en poche ? même si le pouvoir lui confiait la gestion de la maison du peuple et de l’espace du SIAO de tel sorte que quiconque qui désire louer cet espace passe par lui afin qu’il gagne sa commission. en cote d’ivoire ça été pareil pour remercier les petits.
    je regarde je vois un ga avec un gros ventre ,j’observe je vois Madi de goughin

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 18:50, par souklosso En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    "Je suis allé au CDP c’est à cause du président Eddie". Voici tout le problème des jeunes qui s’engagent en politique. On s’engage pour un individu. C’est dangereux en politique. Il faut s’engager pour défendre une vision , une cause, un programme de société. Des jeunes qui se laissent manipuler, qui manquent de vision incapables d’être cohérents dans leurs prises de position, voici le spectacle auquel s’adonnent certains jeunes dits engagés en politiques. C’est de là que vient le malheur de l’Afrique. Une jeunesse qui manque de vision, une jeunesse qui est prête à s’engager pour un individu. C’était ainsi sous le régime de Blaise. En Côte d’Ivoire à côté des jeunes jusqu’aujourd’hui ne jurent que par le nom de BAGBO et son épouse. Des gens qui ont exercé le pouvoir d’Etat pendant dix ans, qui n’ont rien apporté à cette jeunesse, mais qui se retrouvent vénérés comme des Dieux.Tout se passe comme si on avait formaté certains jeunes africains. Il fallait suivre l’accueil que les "militants" du FPI ont réservé à l’ex-première dame, entendre les premier mots de cette dernière pour se convaincre que ce pays est encore loin de retrouver la paix et la stabilité.
    On va où avec ça. M. Madi, vous êtes un des privilégié au Burkina. Vous avez un emploi, de même qu’une entreprise selon vous, utiliser une partie de vos temps libres pour conscientiser la jeunesse, la former politiquement. Si la jeunesse prend conscience et sait analyser le jeu politique, elle ne se laissera plus jamais manipuler. Arrêtons de suivre les hommes politiques pour uniquement des postes et autres avantages.

    Répondre à ce message

    • Le 11 août à 11:04, par Mamoudou En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

      M. souklosso, j’approuve votre naratif.
      J’aurai compris cette posture si ce Madi de Gounghin et ses camarades quittaient le MPP pour créer leur propre entité ou s’aligner à un autre parti ou même désavouer tout simplement toute la classe politique Burkinabé ! mais repartir au CDP qu’ils avaient combattu, c’est vraiment déplorable et difficile à défendre. C’est vraiment ridicule et dégradante pour cette jeunesse qui a définitivement opté pour la facilité et le raccourci pour parvenir à l’améliorer ses conditions de vie. Madi de Gounghin, vous incarnez sincèrement la tourmente et la médiocrité de notre jeunesse Africain. Tout ceci vient me rassurer qu’après plus de 50 ans d’indépendance on est toujours très loin du virage du développement

      Répondre à ce message

      • Le 13 août à 14:12, par Fils du Pays En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

        Cher Internaute Mamadou, vous avez presque tout dit. LOL
        Faire la politique, c´est chercher son pain, puisque nous n´avons pas de grandes firmes et une base d´industrie pour absorber tout ce monde. Depuis la colonisation nous avons accepté qu´on nous transforme malicieusement en societe de consommation. Il y a eu un vrai lavage de cerveau qui a fait des africains francophones des moutons. Nous appelons chaque petit blanc qui descend à l´aéroport de Ouagadougou patron. "Patron, donne moi un euro, avant donne moi un franc francais". Ce Madi voit en Eddy Comboigo un patron blanc qui va lui donner à manger. Comment pouvons nous nous attendre à ce qu´il parle autrement. L´esprit qui habite en lui est vieux, et le possede depuis son enfance. Il ne peut ni parler ni penser autrement. Il est entrepreneur, En quoi ? a-t-il appris un métier ? En ma connaissance non. Si ce monsieur avait un vrai niveau et un bon métier, je vous assure qu´il n´allait jamais "perdre son temps" à parler de rassemblement des jeunes. Ce type là peut aider qui ? Lui-même cherche à manger. C´est pourquoi il se ridiculise de cette manière.

        Répondre à ce message

    • Le 13 août à 12:43, par Messoh En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

      Si je comprends bien "Soukolosso", ce Madi fait partie de ces jeunes inconscients que vous avez dénoncés plus haut. Dites-moi alors comment un inconscient peut-il conscientiser un autre ??? C’est triste, mais c’est la réalité pour beaucoup de jeunes qui se laissent manipuler par ces "politiciens". A l’entendre, il s’est fait simplement débauché. C’est comme quelqu’un qui vomis, et qui revient plus tard manger sa propre vomissure !

      Répondre à ce message

  • Le 10 août à 19:13, par Mafoi En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Apparemment tu dois être un personnage très naïf pour croire aux promesses de nos hommes politiques.En effet parceque RMCK aurait promis la lune aux Burkinabè en moins de 6 mois et toi dans ta grotte qui se prends pour le centre du monde,tu l’avais cru béatement.Si c’est ta façon de voir les choses avec ces politiciens véreux,tu iras d’illusion en illusion car ton nouveau cdp promettra monts et merveilles aux Burkinabè pour arriver à ses fins mais au pouvoir ce que je ne souhaite pas,il ne tiendra pas 1% de ses promesses.Dans ce cas,tu re-retourneras au mpp pour nous servir les mêmes inepties ?Ceci pour souligner que tu manques de jugeote pour faire partie de cette jungle politicienne burkinabè à moins que tu ne sois une minable marionnette que ces politiciens véreux aiment se servir pour leur propres intérêts

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 19:37, par denco En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    hummmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm burkina yako . ayons pitié de ces gens. pense tu que memes si je dit bien meme si i’upc ou le cdp venait au pouvoir en 2020. tous les jeunes auront un emploi .n’gohoooooooooooooooooooooo apprend a travailler de tes dix doigts au lieu d’attendre les politiciens. je passais

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 19:50, par Ka En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Mahamadi Ouédraogo : Soutenir un parti politique ce n’est pas soutenir un individu comme tu l’as fait pour Blaise et François Compaoré au temps de ta gloire de mendiant de miette du CDP : ‘’’mais les actions de ce parti qui vont pour le peuple et développements du pays.’’’’ Tu as toujours été étiqueté par ton parcours de meneurs des jeunes membres et sympathisants soit au CDP ou au MPP, malheureusement pour moi qui est un farouche partisan de l’alternance politique du Burkina avec sa jeunesse, tu n’es pas un modèles contrairement à ce que tu veux nous faire croire : Car, voyant ta peau de caméléon pour rouler la jeunesse dans la farine, tu restes un dangereux malfaiteur pour notre jeunesse Burkinabé.

    Aucune personne n’est dupe dans ce pays avec ce que tu viens de faire en quittant le MPP pour retourner au CDP. Nous savons très bien qui tire les ficelles, et se cache derrière les manœuvres de ce genre.

    De nos jours vouloir enrôler des jeunes dans des partis politiques comme tu fais, c’est de l’arnaque. Si tu veux aider les jeunes comme tu prétends, soit moins gourmands et donne du travail aux jeunes en réduisant les gains qu’Eddie ou Simon te donnaient, car retourner au CDP en tant jeune, est un handicap très grave. Il vaut mieux être vieux et sénile et même très retors pour y avoir la moindre chance d’évoluer. Et la seule chose qui est certain, tu as eu une enveloppe lourde.

    Pour moi, ta sortie de justification sans intérêt, montre qu’au CDP comme au MPP, tu reste un cavalier solitaire et errant qui n’a ni compagnon ni destination et qui, malgré le vent qui t’est défavorable, décide d’entreprendre une aventure hasardeuse. Mais le temps que tu vas t’en rendre compte, tu constateras que plus personne ne sera derrière toi, notamment les nombreux jeunes militants averti du CDP, comme du MPP qui commencent de faire ton deuil en t’accusant de les avoir manipulé.

    Mahamadi un conseil : La politique politicienne de notre pays n’apporte rien à notre jeunesse. Car, Les problèmes de la jeunesse sont à long terme et dépasse donc l’horizon politique qui est celui de la prochaine élection. Tant qu’on aura affaire à des dirigeants, "cadres" et autres décideurs, dépourvus de toute vision comme toi (malgré les chants des griots (grillons ?) qui essaient de nous faire croire qu’ils en ont une), les problèmes de la jeunesse ne feront que perdurer et même s’aggraver et prendre de l’ampleur.

    Aidons les jeunes à trouver du travail, que de les réunir et les bruler dans un four a gaz d’un parti politique comme celui du CDP qui boue a 2000 degré en ce moment avec l’introverti Blaise Compaoré qui a fui la queue sous les jambes, et veut bruler à tout prix le pays qui lui a tout donné.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 20:06, par LE PENSEUR En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    ANTHROPOLOGIQUEMENT LE FACIÈS DE CE TYPE RESSEMBLE A CELUI QU’ON CLASSE PARMI LES FAUX TYPES.MORALEMENT INQUALIFIABLE.MALHEUREUSEMENT CE SONT DES PÈRES DE FAMILLE.SI JE PRENDS LE POUVOIR JE VAIS CONSTRUIRE DES ¨PRISONS AVANT DE CONSTRUIRE LES ÉCOLES.TOUS CES MALHEUREUX INTELLECTUELS SERONT TOUS DISCIPLINES.JE SUIS LE CANDIDATS DU PEUPLE.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 22:14, par aboubacar En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Ah, Madi a longtemps attendu. Il n’a rien vu venir. Il est reparti à la case départ. Combien de Madi de Gounghin y a-t-il ? Beaucoup au MPP, CDP, UPC, et tutti quanti. Beaucoup de déçus quittent un parti pour un autre. Si c’était pour des convictions, le pays aurait peu de soucis à se faire. Le principal mobile, c’est l’argent, les intérêts individuels. Le pays a du souci avec ces militants occasionnels, sans convictions.
    Cependant Madi a dit certaines vérités : MPP confronté à des difficultés du même genre que celles du CDP. Peut-on vraiment tirer quelque de bon de ces deux partis ? J’en doute, parce que ce qui détermine les actionnaires de ces partis, c’est comment sucer les maigres ressources de ce pays. Et c’est un autre politicien qui n’est plus du tout crédible-Laurent BADO-qui a pourtant prédit que "l’enfer est toujours devant".
    Tant que cette génération de mauvais politiciens (MPP, CDP, UNIR-PS, ADF-RDA, UPC, etc.) présidera aux destinées du Burkina Faso, il faut craindre pour l’avenir du pays.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 22:26, par tiibo En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Dommage Mr Madi, la politique du tube digestif ne marche pas partout, il serait mieux que tu ne fonde pas l’espoir de ta réussite sur un parti politique sinon tu risque de te retrouver dans la rue. Qu’ a cela ne tienne le MPP n’a jamais eu de vision pour ce pays, ils avaient seulement devant eux un peuple sourd, aveugle et surtout affamé car dans ce pays ne vient pas au pouvoir qui a une vision mais qui a les moyens, avec ca nous avons du chemin.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 22:34, par Sorbonne En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    L’embonpoint a pris le dessus sur la toute petite intelligence qui lui restait.

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 22:40, par mytibketa En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    No comment. Tout simplement parce son développement est sans intérêt . Les jeunes avisés doivent lui demander de maigrir d’abord avant qu’ils ne s’engagent avec lui dans une aventure sans issu pour eux. Vous verrez qu’il vous tournera le dos parce que là ou il mange vous ne pourrez pas y accéder au regard de votre éducation et votre sens élevé du sacrifice .Un Burkina radieux non ce n’est pas son problème.Les sources ayant tari il lui faut d’autres sponsors, parce que vous aurez compris que de telles personnes ne peuvent que conduire le pays dans un cul de sac.Comme une hirondelle il changera de parti chaque fois que l’on comprendra qu’il est limité...

    Répondre à ce message

  • Le 10 août à 23:09, par Tenga En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Merci Madi pour la claire voyance ça ça payer le mpp Va chier chur

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 03:33, par warb En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Le burkina est tombé très bas sous la gouvernance actuel.Le pays n’a plus le respect d’antan.Le nouveau code est venu créer plus de détestation de ce régime qui sera bientôt hué bruyamment dans les pays africains notamment en rci,au gabon,au Mali et au niger.Il m’est revenu que nos compatriotes font déjà l’objet d’exactions foncières en rci du fait que notre gouvernement a affirmé que la carte consulaire n’est pas une pièce. Voyez ce qui arrive qd un pays est mal géré. Tout ça pour pouvoir conserver le pouvoir.Mais l’histoire va vous rappeler un de ces jours.

    Répondre à ce message

    • Le 11 août à 13:55, par souklosso En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

      Internaute warb je ne partage pas votre point de vue. Cette posture de l’opposition concernant le code électoral est tout simplement ridicule. J’aurais préféré l’opposition dans la posture de la majorité. C’est-à-dire la majorité appelant à autoriser le vote de la diaspora avec la carte consulaire et l’opposition demandant son rejet. Mais malheureusement c’est l’inverse. Expliquez-moi comment le fait de ne pas utiliser la carte consulaire comme pièce de votation peut être source de fraude, comme l’opposition veut le faire croire ? On doit travailler à limiter le nombre de pièces de votation. Pourquoi la CNIB n’est pas valable à l’extérieur du pays et la carte consulaire n’est pas valable à l’intérieur ? Pour la carte consulaire, c’est parce qu’elle ne permet pas de dire sans équivoque que son détenteur est un Burkinabé. Un Coulibaly qu’il soit Malien ou Ivoirien peut se faire établir une carte consulaire en tant que Burkinabé. Je me limite à ce seul nom de famille, pour que tu comprenne pourquoi ce n’est pas possible. Si le bilan du MPP est nul comme vous le dites, que l’opposition travaille à convaincre les Burkinabé de l’intérieur qui sont les plus nombreux et mieux placés pour juger le bilan, et faire un vote sanction s’il le faut. L’opposition a un agenda caché et la majorité lui a coupé l’herbe sous les pieds. Il faut que la jeunesse se réveille et fasse preuve de discernement et ne pas se laisser manipuler par des politiciens en panne d’idées constructives.

      Répondre à ce message

  • Le 11 août à 05:51, par Namalguezanga En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Il a une ferme où et avec quel espèce d’animal ? C’est mieux pour Madi de chercher à gagner sa vie dans la dignité au lieu de se ridiculisé ,

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 07:07, par Salou do En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Laisse les parler Madi il vont etre surpris.felicitationnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 08:15, par Bangrenoma En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    J’avais dit qu’à avec un peu d’argent de poche et un T-shirt on peut se moquer de l’intelligence de l’intelligence des gens. Et c’était juste puisque les jeunes l’ont démontré. Il leur reste a convoquer ce mr pour diffamation car il continue de réfuter. Un conseil, continues de profiter de tes marchés mal acquis.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 09:15, par tapseureula En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Finalement, que faites-vous dans la vie en dehors de l’activisme sur les réseaux sociaux ?
    Je suis délégué médical
    Je suis entrepreneur
    je travaille dans le privé
    Je représente une firme pharmaceutique
    Hum !!!!!! un vrai schizophrène. Quelqu un qui possède plusieurs personnalités.
    Je crois que la presse devrait éviter de donner trop d’importance à ces types de personnes en les interviewant.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 09:39, par Jeune Premier En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Vomir quelque chose et la consommer a nouveau, c’est ce que ce peuple a fait en reconduisant les memes acteurs politiques au sommet de l’etat auxquels ils regrettent. Continuez toujours a vous faire avoir et on verra

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 09:55, par rango En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Finalement Ablassé OUEDRAOGO a eu un successeur. Madi le "ventru" dommage. Nous on te ne veut pas au CDP le FASO autrement à besoin de Toi

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 10:39, par Kankélétigui En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Vraiment la galère n’est pas bien pour l’embonpoint ! je demande au MPP de donner un peu à manger ce type, sinon il est au bord de la folie. Je vous le jure ! kiakiakiakia ! kiokiokio ! Rire !!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 11:19, par warb En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Madi n’écoute pas ces défenseurs irresponsables du pouvoir.Toi et tes amis ont fait le bon choix et ce n’est que le début de la large débandade. Salif diallo avait prévenu que si vous continuez dans la mauvaise voie vous n’allez même pas avoir la chance d’atteindre la frontière parce que les gens sont prêts actuellement. Le peuple a été dupé mais il se laissera plus duper.votre article37. est le nouveau code électoral d’exclusion de millions de burkinabe. Le cdp s’en est sorti et s’est même renforcé mais vous n’aurez pas cette chance. Gueulez,menacez,rougissez les yeux mais l’histoire est en marche

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 12:04, par Vraiment En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    C’est Vraiment dommage pour une interview de minable politique. Pour toi, le Burkina se résume à Gounghin quoi ? Combien on a fait pour les jeunes te dépasse. Est ce que tu connais le programme d’un ministère ? Tu penses qu’on change tout parce qu’on a changé de dirigeants dans un pays ? Tu vas au CDP parce qu’Eddie t’a promis quelque chose quoi ? L’autre Mahamadi (Colonnel) qui est ton intermédiaire, tu sais au moins que si on doit appliquer la règle de ’’tu avais mal géré, tu n’es plus digne’’, il ne mérite même pas la vie après le lotissement de Pissy ? Il est conseiller CDP. Donc, tu es nul mon ami.
    En somme c’est vraiment piètre comme prise de parole

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 12:05, par Nongasida paguiligdi En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Cher Madi de Gounghin, si vous manquez de vision, n’indexer pas les autres. Tout parti qui vient au pouvoir, ne vient pas pour distribuer des poste ou des emplois. Non, crée des emplois et il travaille à favoriser la créations d’emplois. il appartient à chacun de lutter pour trouver sa place. la lutte est rude et la concurrence est grande. Vous, dans ce que vous faites comme métier, combien de jeunes avez vous formés et aider à s’installer à leur propre compte ? Si vous aviez aidé cinq jeunes à y arriver, ceux -ci à leur tours aller former et installer d’autres jeunes et ainsi de suite le problème de l’emploi des jeune allait trouver une solution. Malheureusement à mon humble avis ce n’est pas le cas chez vous.
    On connait parler et connait rien faire. Même au CDP que pouvez vous faire dans ce sens ? Rien. si vous y êtes parti , ce ne par pour créer des emplois, non , c’est juste pour avoir des sous.
    si on n’a pas de visions, et on ne peut rien faire dans le sens de l’emploi des jeunes on se tait et c’est simple et mieux.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 12:56, par denco En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Mister madi le même cdp va te presse , sucer , et te vider . en politik on rentre dans un parti par conviction. si tu n’as pas de conviction.reste trankil dans ton coin. l’inquiétude n’est pas ta personne, c’est ces jeunes gens ignorant qui te suivre dans tes sales besognes sans reflexion.
    je passais.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 13:04, par Vérité En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Il est exactement comme l’autre ! Malheureusement plus bête. Des ablasseries. Il est du centre, musulman.... Ouédraogo en plus ! Je pense que les OUÉDRAOGO devraient vous bannir définitivement Mady et Ablassé BANNY. Non mais c’est incroyable comme l’homme peut se prostituer ! En plus, il ose parler de vision !

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 18:27, par MAXWELL En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Ce genre de meneur est un danger public pour les jeunes. On ne vient pas en politique parce qu’on vous promet quelque chose mais par conviction pour des idéaux qu’on défend. Ce qu’on gagne en soutenant un candidat ce n’est pas les espèces qu’on va me donner pour mettre dans ma poche, non. C’est la route de mon quartier qui sera bitumée, l’école, le dispensaire,la maternité de mon village qui seront construits.......etc. Il faut que les jeunes sortent définitivement de ce genre de vision à la Madi de Gounghin : on nous a promis mais on a rien vu. Moi j’ai vu qu’ils ont arrangé la rue de mon quartier Dapoya et cela a donné de la valeur au quartier. Mon magasin est mieux fréquenté qu’avant car si tu arrives à la devanture tu ne te croirais pas au Burkina. Pardon allez-y chercher du travail au lieu de vous asseoir pour attendre des promesses. Même là où tu es reparti là, il ne vont pas passer le temps à te soutenir car à la longue ils en auront marre également. Tu dis que tu es délégué médical non ? Donc il faut vivre à la sueur de ton front au lieu de compter sur des soit-disant promesses politiques à ton âge là ! Vraiment tu fais pitié.

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 18:30, par Bayili En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Ce Madi de Gounghin je l’ai connu à Bobo et il était délégué Médical. Finalement il a été viré pour avoir vendu des échantillons de médicament. Je pense qu’à son âge il doit réfléchir beaucoup avant de prendre des positions ridicules. meilleur santé à lui !!!

    Répondre à ce message

  • Le 11 août à 20:40, par YIRMOAGA En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    J’aime des gens comme les Madi de Gounghin ? Il sera un très bon politicien ? Il a choisi de manger dans la politique encore mieux que d’être un criminel à la solde des hommes politiques des gourous du CDP ou de l’ancien CDP ?Puisqu"il dit être avec Edy, le fameux nouveau parti ?
    Attendez vous à Madi dans le MPP d’ici peu ? Et il sera encore reçu ? Tous faux, les hommes politiques ? Les militants sincères vont toujours boire l’eau et dormir ? Seuls les Madi ont fait un choix dans le déshonneur et courtisé par les hommes politiques ? Si on lui demande de brandir sa carte électorale et ou sa carte d’adhésion............???? Il va toujours démissionner verbalement sans une carte d’adhésion préalable.

    Répondre à ce message

  • Le 12 août à 17:27, par bationo kevin En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Va ! au CDP tu aura la bouche pleine de sorte que tu pourra meme plus dire bonjour a ta femme

    Répondre à ce message

  • Le 13 août à 11:27, par Lolo En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Je ne savais pas qu’on adherait à un parti en portant simplement un tee shirt, si tel est le cas cest pathetique. Et puis franchement arretez de nous enquiquinez avec ces gens qui ne font rien de concret pour le développement du pays et passe leur temps sur les reseaux sociaux à vouloir saper l’autorité et à vouloir mettre à mal la cohesion sociale

    Répondre à ce message

  • Le 13 août à 11:34, par la force révolutionnaire En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    je ne comprends rien du tout ; c’est le journaliste qui s’est rabaissé au même niveau de Mady ou tous ont le même niveau ensuite le CDP a t’il une vision ou c’est EDDY qui est la vision, parce que le BURKINA n’a pas de pétrole mais il avait BLAISE...............

    Répondre à ce message

  • Le 13 août à 16:33, par Zaki En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Voici celui qu’on appelle un aigri social. Pas le temps de l’écouter

    Répondre à ce message

  • Le 13 août à 22:47, par Ouedraogo Nobila En réponse à : Politique : « Le MPP n’a plus de vision », estime Madi de Gounghin

    Mady de Gounghin,Mady de Gounghin je croyais que c’était quelqu’un de credible,Lui la on comprend pourquoi il démissionné.Edy n’a qu’à banqué sinon il va fuire le CDP encore

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
Gestion 2017 du gouvernement : Une « dégradation des indicateurs » dans la gestion financière et comptable
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés