Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Etudier au Canada : Une belle opportunité expliquée aux étudiants

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Recherches et innovations • LEFASO.NET | Par Milaine Goretti Tiendrebeogo (stagiaire) • jeudi 29 mars 2018 à 15h05min
Etudier au Canada : Une belle opportunité expliquée aux étudiants

L’ambassade du Canada au Burkina Faso, Edmond Wega, a rencontré des étudiants, ce mercredi 28 mars 2018 à Ouagadougou, pour échanger sur les opportunités d’études dans les universités canadiennes.

Selon Edmond Wega, l’objectif principal de ce cadre d’échange est de faire la promotion des universités canadiennes et aborder la conduite à tenir une fois au Canada, afin d’étudier dans de bonnes conditions.

Pourquoi étudier au Canada ?
« Le Canada regorge d’universités de qualité, qui sont diverses, qui offrent de bons programmes de très grande qualité. C’est un pays où les conditions de vie sont très bonnes », a laissé entendre, l’ambassadeur Edmond Wega. A l’entendre, la position du pays comme l’une des plus grandes puissances économiques, fait qu’il dispose de grands atouts qui permettront aux étudiants souhaitant adhérer aux universités canadiennes de mieux se perfectionner dans leurs domaines d’études.

Edmond Wega, Ambassadeur du Canada au Burkian Faso

Le Canada possède également d’autres opportunités favorables aux étudiants burkinabè. Il s’agit, en effet selon Edmond Wega, de la stabilité du pays et sa sécurité, de la tolérance et la diversité au sein du pays, de sa richesse, de la présence de nombreuses entreprises avec à leur tête de grands leaders d’où l’appellation « pays rénovateur. » A cela, il y a le fait que le Canada est classé troisième en matière de qualité de programmes d’étude et de vie. C’est fort de tout cela que l’ambassadeur du Canada au Burkina invite la jeunesse à se former dans les universités canadiennes. « C’est un pays qui offre des avantages indéniables pour des gens qui souhaitent poursuivre leurs études et je suis un exemple » , a confié Edmond Wega.

Une rencontre salutaire

Pour la jeunesse, cette rencontre est la bienvenue. Les participants à ce cadre d’échange trouvent l’opportunité offerte par le Canada bénéfique pour leur formation professionnelle. « Je pense que c’est une bonne initiative que je compte saisir et déjà cette session d’information est très riche car cela a démantelé certaines informations qui figuraient dans les réseaux sociaux concernant les études au Canada », a laissé entendre Awa Ouédraogo, étudiante en troisième année d’assistance bilingue à l’Institut burkinabè des arts et métiers IBAM. Pour cette étudiante, le choix du Canada s’explique également entre autres par le niveau d’études dans les universités et la sécurité du pays.

Avantages à poursuivre ses études au Canada

Participant à la rencontre

En effet, en poursuivant les études au Canada, l’étudiant devient un membre estimé d’une communauté scientifique réputée sur le plan mondial pour son excellence et une longue tradition de découverte. Aussi, un soutien financier est accordé aux étudiants qui font des efforts. En effet, en tant qu’étudiant international, vous avez accès à de nombreux programmes de bourses et de prix au niveau du premier cycle et des cycles supérieurs. L’aide financière est attribuée selon les critères tels que la réussite académique, l’engagement communautaire, l’excellence athlétique, les références des enseignants et des employeurs. Selon Edmond Wega, tout cela vise à contribuer au bien-être de l’étudiant.

Milaine Tiendrebeogo
Le Faso.net

Vos commentaires

  • Le 29 mars 2018 à 15:37, par VISION En réponse à : Etudier au Canada : Une belle opportunité expliquée aux étudiants

    Je salut respectueusement ce brillant Ambassadeur. Très inspirant.
    Et puis, étudier au Canada, ça revient beaucoup moins cher qu’aux USA (pays comparable), avec le même contenu.
    Mais attention, il y fait vraiment très froid ( et prêt de 06 mois sur 12 ) !! Bonne suite !

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2018 à 16:17, par Annie En réponse à : Etudier au Canada : Une belle opportunité expliquée aux étudiants

    Mme la journaliste, vous auriez pu indiquer où s’est tenue la rencontre ? Ce serait bien quand même de préciser que ce cadre magnifique là, c’est l’Université Aube Nouvelle !

    Le Canada , c’est compliqué d’avoir le visa. Tu vas constituer un dossier costaud comme tout, avec tout ce qui est demandé, juste pour visiter, mais in fine, on te refuse le visa avec des arguments qui ne tiennent pas la route. Les autorités du Canada devrait revoir cet aspect là.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2018 à 16:58, par Kanadien En réponse à : Etudier au Canada : Une belle opportunité expliquée aux étudiants

    De l’aide financière disponible aux étudiants étrangers ? Renseignez-vous bien et trouvez un cas réel avant d’adhérer à cette promesse. Puis l’ambassadeur a omis, ainsi que l’audience, de traiter des conditions d’obtention de visas pour étudier au Canada. Ça prend des millions, beaucoup de millions. Ce n’est pas pour décourager personne ici, vérifier les faits par vous-mêmes auprès de l’ambassade du Canada en remplissant les formulaires d’immigration pour étudiants.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars 2018 à 20:14, par Nobga En réponse à : Etudier au Canada : Une belle opportunité expliquée aux étudiants

    Le Canada veut juste vider notre or c’est tout. C’est le dernier des bienfaiteurs du Burkina Fado. Seuls les fils à papa ont droit d’étudier au Canada.Il est plus facile d’aller au USA qu’au Canada. Point barre !

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars 2018 à 02:51, par Sophie En réponse à : Etudier au Canada : Une belle opportunité expliquée aux étudiants

    Pour pouvour entrer au Canada, le moyen le plus sûr et facile c’est de demander un visa étudiant pour venir étudier. A part ça, même si tu es millionnaire et que tu veux juste aller visiter le pays, on va toujours te refuser le visa sous prétexte que ce n’est pas sûr que tu vas retourner dans ton pays. Il faudra tenter 2 à 3 fois pour espérer qu’on te donne le visa.
    Mais pour des études, il est possible une fois rentré au Canada de pouvoir bénéficier de bourse surtout si vous êtes étudiant en Master ou Doctorat.
    Une fois que tu finis tes études, mieux vaut retourner dans ton pays pour travailler car au Canada, les impôts récupèrent près de 45% de ton salaire.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars 2018 à 09:21, par Annie En réponse à : Etudier au Canada : Une belle opportunité expliquée aux étudiants

    Merci Sophie pour ces informations. Moi je voulais juste visiter ma soeur qui y vit. J’ai la cinquantaine ; j’ai ma famille (mari, enfants) à Ouaga. J’ai un travail à Ouaga. Je ne me vois pas abandonnant TOUT pour aller y rester !!! j’ai tout fourni, avec tous les documents de ma sœur mais comme tu l’as dit, ils ont écrit que rien ne prouve que je vais retourner au Faso... N’importe quoi ! Moi j’aime trop mon Faso pour l’abandonner.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars 2018 à 19:39, par Siaka En réponse à : Etudier au Canada : Une belle opportunité expliquée aux étudiants

    Selon mes constations, j’ai l’impression qu’il y a un manque de confiance du Canada vis à vis des documents des pays noirs africains. Si vous essayez d’immigrer au Canada à partir d’un pays noir africain, vous rencontrerez toutes les difficultés du monde. Cependant, même si vous êtes noir africain, et que vous faites la demande d’immigration à partir d’un pays européen, très rapidement vous aurez vos papiers pour immigrer au Canada.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Financement de la recherche : Le FONRID octroie 182 millions de F CFA à trois universités et des instituts de recherche
Les ambiguïtés de la politique de transport urbain à Ouagadougou : le cas des taxis verts
Institut des sciences et des sociétés : Une doctorante décortique l’institution chef de file de l’opposition
Soutenance de thèse unique : Mention très honorable pour le Dr Bazombié Yidain Jacob Daboué
ENAM : Huit opérateurs économiques reçoivent des toges de reconnaissance
Championnat international du débat francophone : Mathilde Zerbo félicitée par son établissement l’USTA
Communication et Journalisme : Tiga Cheick Hamed Sawadogo s’intéresse aux koglwéogo dans une recherche
Université de Ouagadougou : Vincent Zoma décroche son doctorat en géographie
Université Ouaga I Pr-Joseph-Ki-Zerbo : Admis à la retraite, le Pr Prosper N. Zombré reçoit l’hommage de ses pairs
Les obstacles à la participation communautaire à la santé
Soutenance de mémoire : Hamadoum Tall analyse la consommation des réseaux sociaux par les lycéens
Recherche : Le quinoa, une plante pour s’adapter aux changements climatiques
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés