Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Cadre sectoriel de dialogue : Le document de politique « Infrastructures, de transports, de communication et d’habitat » validé

Accueil > Actualités > Société • • vendredi 9 mars 2018 à 17h32min
Cadre sectoriel de dialogue : Le document de politique « Infrastructures, de transports, de communication et d’habitat » validé

Le Cadre sectoriel de dialogue (CSD) a organisé un atelier de validation du document de sa politique « Infrastructures de transports, de communication et d’habitat », ce vendredi 9 mars 2018, à Ouagadougou. La séance a été présidée par le ministre des Infrastructures, par ailleurs président du CSD, Eric Bougouma.

« La présente rencontre s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation du dispositif de mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) à travers l’élaboration des documents de politique sectorielle », a indiqué le ministre des Infrastructures, par ailleurs président de ce Cadre sectoriel de dialogue (CSD), Eric Bougouma.

Le secteur de la planification « Infrastructures de transports, de communication et d’habitat » contribue, selon le ministre, à la mise en œuvre de l’axe 3 du PNDES, à travers les objectifs stratégiques 3.4 : « développer des infrastructures de qualité et résilientes pour favoriser la transformation structurelle de l’économie » et l’objectif 3.5 qui consiste à « inverser la tendance à la dégradation de l’environnement et assurer durablement la gestion des ressources naturelles et environnementales ».
Le document de politique du CSD qui a été validé, se décline autour des principaux points suivants : la présentation du contexte, l’analyse de la situation du secteur, les éléments de la politique, le dispositif de mise en œuvre et de suivi évaluation, et le mécanisme de financement.

Les ministères concernés

Ce cadre sectoriel de dialogue comprend six ministères à savoir :
-  Le ministère des Infrastructures ;
-  Le ministère des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière ;
-  Le ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat ;
-  Le ministère du Développement de l’économie numérique et des Postes ;
-  Le ministère de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique ;
-  Le ministère de la Communication et des Relations avec le parlement.
A en croire le président de ce CSD, Eric Bougouma, les six ministères ont été pris en compte « afin de réaliser des infrastructures durables ».

Les actions à venir

Cette politique « Infrastructures de transports, de communication et d’habitat » est une ouverture à d’autres actions. « Ce document de politique va servir de base pour l’ensemble des six ministères du cadre sectoriel pour élaborer leur propre politique sectorielle assortie d’un plan d’action », a notifié Eric Bougouma. Ainsi, il a affirmé qu’à l’issue de cet atelier, « le document sera soumis à l’appréciation et à l’approbation du Comité national de politique économique avant d’être présenté au Conseil des ministres pour approbation ».

Les équipes de ces ministères ont commencé à travailler ensemble sur le document depuis le mois d’octobre 2017. Tout en reconnaissant que réunir plusieurs ministères pour une tâche n’est pas aisé, le ministre a tenu à le remercier pour l’effort consenti.
Il faut rappeler que cette rencontre s’est tenue sept jours après la double attaque terroriste perpétrée en plein centre-ville de Ouagadougou, causant ainsi le décès de huit Forces de défense et de sécurité (FDS) et quatre-vingt-cinq (85) blessés. Une minute de silence a été observée au début de la rencontre.

Cryspin Masneang Laoundiki
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Siaka Ouattara, maire de Toussiana : ‘’ La lutte pour le développement est une question de sacrifices, de responsabilité et de sincérité ‘’
11-Décembre à Manga : L’ONEA investit plus de 440 millions pour que l’eau coule à flot
Education : L’ONATEL-SA normalise l’école primaire de Pougner-Kougri, dans la région du Centre-Sud
Cité Burkindi de Bassinko : Des plants mis en terre pour améliorer le cadre de vie des habitants
Fonds national pour l’éducation et la recherche (FONER) : La LONAB octroie 1,250 milliard de F CFA
Droits humains : La Déclaration des Nations unies sur les défenseurs des droits humains a 20 ans
Programme national de gestion des terroirs : Les populations bénéficiaires satisfaites des réalisations
Les feux de brousse : Un phénomène à combattre
Université Ouaga 1 : Les étudiants de la 10e promotion de Master en management et commerce international reçoivent leurs diplômes
Recherche scientifique : Le Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST) s’ouvre au grand public
Ministère de l’éducation : Les gestionnaires financiers s’imprègnent du nouveau manuel de procédures de gestion des finances publiques
Corruption : L’ASCE-LC et ses partenaires en synergie pour l’effectivité la loi anti-corruption au Burkina
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés