Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il n’y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile, il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel.» Dalaï Lama

Patrimoine immobilier et de l’équipement de l’Etat : Vers une validation des référentiels de gestion

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Yvette Zongo (stagiaire) • jeudi 22 février 2018 à 19h19min
Patrimoine immobilier et de l’équipement de l’Etat : Vers une validation des référentiels de gestion

Pour mieux gérer le patrimoine mobilier et immobilier de l’Etat, la direction générale des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat a organisé, ce jeudi 22 février 2018 à Ouagadougou, un atelier national de validation des référentiels de gestion de ce patrimoine. A l’occasion de cet atelier, il s’est agi d’examiner et de valider le document de la politique immobilière et celui de l’équipement de l’Etat, a souligné le secrétaire général du ministère de l’économie, des finances et du développement, M. Abel Séglaro Somé.

Mettre à la disposition de l’Etat, un référentiel en matière de gestion des infrastructures immobilières et des équipements afin de rationaliser ses dépenses et de mieux répondre aux besoins des structures administratives, c’est l’objectif visé par la direction générale des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat. C’est à cet effet qu’elle a organisé ce jeudi 22 février 2018 à Ouagadougou, un atelier national de validation des référentiels de gestion du patrimoine immobilier et mobilier de l’Etat.

Une vue de quelques participants a l’atelier national de validation

Des référentiels qui, selon la directrice des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat, Mme Edith Belem/Damiba, permettront à l’Etat de pouvoir combler ses besoins en infrastructures et équipements sans cesse croissants. Pour elle, depuis les indépendances, la gouvernance du patrimoine mobilier et immobilier de l’Etat a toujours constitué une préoccupation de tous les gouvernants qui se sont succédé. « C’est ce qui a conduit à plusieurs réformes institutionnelles qui, malheureusement, n’ont pas été accompagnées d’une stratégie d’orientation ni d’une feuille de route en matière de gestion du patrimoine mobilier et immobilier de l’Etat ».

Et comme conséquence de ces insuffisances, l’on peut noter l’absence de construction de bâtiments administratifs mettant en adéquation les besoins en termes de bureau avec les effectifs de la fonction publique, à en croire la directrice générale des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat. Et pour répondre à ces besoins, « nous recherchons à adopter et valider les documents de la politique immobilière et de l’équipement de l’Etat », a-t-elle expliqué.

Mme Edith Belem, DG des affaires immobilières de l’Etat

Pour le SG du ministère de l’économie, des finances et du développement, M. Abel Séglaro Somé, « ces documents de politique procèdent à une analyse de la situation de la gestion actuelle, dégagent les forces, les faiblesses, les opportunités, les menaces et les défis à relever ». Pour lui, chaque référentiel décrit sa vision, ses orientations prioritaires et ses axes stratégiques à suivre. Celui-ci a exhorté les participants à une franchise dans les échanges, tout en les rassurant que les différentes contributions seront d’un apport considérable pour l’élaboration des documents finaux.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Afrique : Les réformes fiscales et la numérisation sont essentielles au développement
Activités bancaires : L’agence prestige de la BICIAB, désormais une certifiée de la qualité
Cadre sectoriel de dialogue « commerce et services marchands » : Une performance physique de 76,10% en 2018
Financement de l’entrepreneuriat au Burkina : « Nous demandons la suppression pure et simple de tous ces fonds nationaux qui sont budgétivores », déclare l’AJCEB
Entrepreneuriat : Le projet Job Booster offre des formations à des jeunes
Chambre consulaire du Burkina : Le bilan de 2018 jugé satisfaisant
Economie : Un banquier chez le premier ministre
Projets structurants au Burkina : L’UE et l’AFD s’engagent pour 38 milliards de F CFA
Economie : Le représentant Afrique du FMI échange avec le premier ministre
Maison de l’entreprise : Une compétition de plans d’affaires pour les bénéficiaires du PEJDC
Filière coton : Trois jours de réflexion pour relancer le secteur
Economie burkinabè : « Le secteur privé se porte bien » malgré la crise sécuritaire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés