Projet de construction de l’échangeur de Bobo : Le président du Conseil Régional des Hauts-Bassins, Célestin Koussoubé, critique…

LEFASO.NET | Romuald DOFINI • jeudi 11 janvier 2018 à 18h41min

Le projet de construction de l’échangeur de Bobo-Dioulasso est selon ses initiateurs, un projet d’envergure pour la ville de Sya. C’est un projet qui selon eux, va permettre d’améliorer la mobilité urbaine à l’intérieur de la ville et de l’embellir. Cependant, le président du Conseil Régional des Hauts-Bassins, Koussoubé Célestin n’adhère pas à ce choix du gouvernement burkinabè.

Projet de construction de l’échangeur de Bobo : Le président du Conseil Régional des Hauts-Bassins, Célestin Koussoubé, critique…

Lancé officiellement le lundi 13 novembre 2017, le projet d’aménagement et de bitumage des voies d’accès ainsi que la réhabilitation du centre-ville de Bobo-Dioulasso est une réalité aujourd’hui. Ce projet rentre dans le cadre du développement du réseau de voirie urbaine au Burkina Faso, en vue d’offrir aux citoyens de meilleures conditions de vie et de mobilité. Afin de donner une « belle allure » à notre capitale économique où la mobilité est aisée, ce sont environ 20 km de voirie urbaine qui seront réalisés à Bobo-Dioulasso. A cet effet, plusieurs avenues sont en train d’être bitumées en plein centre-ville de Sya.

Aussi, le gouvernement entend réaliser un projet majeur à savoir, la réalisation en partenariat public-privé d’un échangeur, de la place de la femme jusqu’à l’embranchement de la route de Banfora à Bobo-Dioulasso et qui sera lancé très bientôt. Un projet qui ne ravi pas le président du conseil régional, monsieur Célestin Koussoubé.

Ce dernier aurait souhaité que le gouvernement dote la ville de Sya de grandes voies d’accès dans les grands secteurs de la ville en lieu et place de la construction de l’échangeur. Certes, l’échangeur servira à embellir la capitale économique, mais il estime que cela ne mettra pas fin aux calvaires des populations en matière de voirie urbaine. C’est pourquoi, le président juge nécessaire le bitumage de certaines voies périphériques dans les secteurs tels que Colma, Lafiabougou et surtout la voie qui mène au CMA de Dafra (route de Léguéma).

« C’est bien de réhabiliter le centre-ville de Bobo-Dioulasso, mais ce n’est pas arrivé. Il faut que le gouvernement pense à aménager les voies périphériques aussi », a dit Koussoubé Célestin. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés