Protection des données personnelles : La CIL sensibilise les conseillers de la Présidence du Faso

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • mardi 26 décembre 2017 à 22h58min

La Commission de l’informatique et des libertés organise, ce mardi 26 décembre 2017 à Ouagadougou, une session de sensibilisation sur les enjeux de la protection des données personnelles et de la vie privée au profit des conseillers de la Présidence du Faso. La cérémonie d’ouverture est présidée par le directeur de Cabinet de la Présidence, Seydou Zagré.

Protection des données personnelles : La CIL sensibilise les conseillers de la Présidence du Faso

A l’ère du numérique, nul n’est à l’abri de menaces et attaques cybercriminelles qu’il soit citoyen lambda ou personnalité publique. Par méconnaissance ou négligence l’Homme offre « gracieusement » ses données à des individus malveillants. Afin donc de permettre au personnel de l’administration, notamment les conseillers de la Présidence du Faso d’adopter les bons réflexes en matière de protection des données personnelles, la Commission de l’informatique et des libertés (CIL) avait organisé en 2014, une session de sensibilisation. Et au regard de la mobilité du personnel, l’institution a jugé nécessaire de renouveler la sensibilisation au profit des conseillers actuels.

Mme Margueritte Ouédraogo, présidente de la CIL

Selon la présidente de la CIL, Mme Marguerite Ouédraogo/Bonanet, les formateurs s’entretiendront avec les conseillers sur le cadre juridique selon lequel la CIL évolue. Il s’agit de la loi n°010-2004/AN portant protection des données à caractère personnel. Les participants seront sensibilisés sur les comportements à risques à éviter pour mieux protéger leur vie privée, un module qui sera dispensé par le Colonel-major à la retraite et Commissaire à la CIL, Mamadi Aouba. Quant au Dr. Cyriaque Paré, expert en nouveaux médias, il développera la problématique des réseaux sociaux avant que M. Younoussa Sanfo, expert en sécurité informatique, ne s’entretienne avec les conseillers sur l’usage du téléphone portable.

Seydou Zagré, directeur de cabinet de la présidence du Faso

« Sans vouloir agiter l’épouvantail, je me dois de rappeler que nous sommes probablement parmi les cibles privilégiées des cybercriminels qui croient, à tort ou à raison que nous détenons des informations précieuses. Ces derniers n’hésiteront donc pas à pirater nos comptes mails ou à installer des logiciels de surveillance sur nos téléphones, nos smartphones ou que sais-je encore ? », s’est interrogé le directeur de Cabinet de la Présidence du Faso avant de saluer l’initiative de la CIL. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés