Décès de BAGORO née BADOLO Awa Ezomboé : Remerciements

Communiqué • lundi 25 décembre 2017 à 01h45min

Les grandes familles : BAGORO, BADOLO, BADIEL, Bado,KAGAMBEGA et N’DO à Sandie (Réo), Zoula, Boulsin (Koudougou), Côte-d’Ivoire, France et aux États-Unis ;

Décès  de BAGORO née BADOLO Awa Ezomboé : Remerciements

Les familles alliées : BAYALA, RAMDE, KABORE, BASSOLE, OUÉDRAOGO, BATIONO ;

Monsieur Jean BAGORO, militaire à la retraite et son épouse Rihanata ;
Monsieur Bessolé René BAGORO, Ministre de la Justice, des droits humains et de la promotion civique, garde des sceaux et son épouse Maitre Marie OUEDRAOGO, avocat au barreau du Burkina ;

Les petits-enfants et arrières petits-enfants ;
Très touchés par les nombreuses marques de compassion et de soutiens multiformes manifestées à leur endroit lors de la maladie, du rappel à Dieu et de l’inhumation de leur mère, grand-mère, arrière-grand-mère, belle-mère et tante
BAGORO née BADOLO Awa Ezomboé
Décès survenu le samedi 16 décembre 2017 à Sandié(Réo), suivi de l’inhumation le lundi 18 décembre 2017 à Sandié

Les familles expriment leurs sincères reconnaissances et remerciements :
- A Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du conseil des ministres ;
- A son Excellence Monsieur Paul Kaba TIEBA, premier Ministre, Chef du gouvernement ;
- A son Excellence Monsieur Allassane Balla SAKANDE, Président de l’Assemblée nationale ;

- A Monsieur Benewendé Stanislas SANKARA, premier vice-président de l’Assemblée nationale et à sa délégation ;
- Aux présidents d’institutions ;
- A Monsieur Simon COMPAORE, Ministre d’Etat, ministre de la sécurité ;
- Aux membres du gouvernement ;
- A Monsieur Seydou ZAGRE, Directeur de cabinet de Son Excellence Monsieur le Président du Faso ;

- Aux premiers présidents des hautes cours :
- A Son Excellence Monsieur Beyon Luc Adolphe TIAO, ancien premier ministre ;
- Aux députés de l’Assemblée nationale ;
- Aux députés de la région du centre-ouest ;
- A Madame le Gouverneur de la région du centre ouest et ses collaborateurs ;
- A monsieur le directeur de cabinet de monsieur le Ministre d’Etat, ministre de la sécurité ;
- A Monsieur le Président du conseil régional de la région du centre ouest et sa délégation ;
- A Madame le Haut-commissaire de la province du Sanguié ;
- A Monsieur le préfet du département de Réo ;
- A Monsieur le Maire de la commune de Réo ;
- Aux différents maires des communes de la province du Sanguié ;
- Au Larlé Naaba Tigré et sa délégation ;
- Aux délégations du ministère de la justice, des droits humains et de la promotion civique ;

- Aux délégations des hautes juridictions, des cours et tribunaux du Burkina ;
- A la délégation de la justice militaire ;
- Aux délégations des directions régionales des droits humains et de la promotion civique ;
- -Aux délégations de la direction générale de la garde de sécurité pénitentiaire et des différentes maisons d’arrêt et de correction ;
- A la délégation de l’école nationale de la garde de sécurité pénitentiaire ;
- Aux délégations des corps militaires et paramilitaires ;
- Aux délégations des syndicats du ministère de la justice, des droits humains et de la promotion civique ;
- A Monsieur le bâtonnier de l’ordre des avocats du Burkina et à l’ensemble des avocats du barreau du Burkina ;

- A Madame la présidente de la chambre nationale des huissiers de justice et à l’ensemble des huissiers du Burkina ;
- A monsieur le président de l’ordre des notaires et à l’ensemble des notaires du Burkina ;
- Au Cheik Saydou BADELE de Réo et à la communauté musulmane de la province du Sanguié ;
- Aux pasteurs Samuel YAMEOGO, Simon RAMDE, Augustin BADO et leur délégation ;
- Aux abbés Modérat KINDA, Benjamin BAYALA et Gabriel BASSONO ;
-Aux délégations amies venues de Bobo-Dioulasso, kaya, Koudougou, ouagadougou et Ouahigouya ;
- Aux voisins du quartier Wayalghin à Ouagadougou (secteur 42) ;
- Aux autorités coutumières et religieuses du centre-ouest et venues d’ailleurs ;
- A la délégation du MBDHP de Koudougou ;
- A la délégation de « Retrouvailles de Réo » ;
- A la promotion 1998-2013 du Petit Séminaire Notre Dame d’Afrique de Koudougou ;
- A la promotion 2013-2015 du Lycée Bogodogo de Ouagadougou ;
- A la promotion 1995-1999 de la faculté de droit et de science politique de l’Université de Ouagadougou (université Ouaga 1 Professeur Joseph Ki- Zerbo) ;
- Au personnel soignant du CHR de Koudougou et de l’hôpital national Blaise COMPAORE ;

Elles s’excusent auprès de ceux dont les noms n’ont pu être cités.
Que Dieu rende à chacun le centuple de ses biens faits.

Paix à son âme !

Vos commentaires

  • Le 24 décembre 2017 à 02:49, par Le citoyen répu En réponse à : Décès de BAGORO née BADOLO Awa Ezomboé : Remerciements

    À la mémoire de cette grande dame qui a donné naissance à un ministre de la République, nous nous inclinons respectueusement et dans une piété incommensurable. Que la terre libre du Burkina Faso lui soit légère et qu’elle puisse désormais intercéder auprès de Dieu Le Père Tout Puissant pour nous autres qui attendions notre tour.
    Ce voyage dans l’espérance de la vie éternelle doit rappeler à chacun de nous que dans la vie de tous les jours, chaque acte posé doit intégrer cette donne que nous sommes tous mortels.
    La présence de tout ce beau monde lors de la cérémonie d’enterrment prouve à souhait surtout au ministre lui-même qu’on ne peut pas gouverner dans la haine et l’exclusion du compatriote même délinquant ou opposant politique mais en soludarité agissante avec tout les concitoyens. Une fois de plus que la terre libre du Burkina Faso en général et de Réo en particulier lui soit légère. Un citoyen républicain burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 30 décembre 2017 à 23:50, par Sidbewende Bernard Yameogo En réponse à : Décès de BAGORO née BADOLO Awa Ezomboé : Remerciements

    Paix à l’âme de la maman ! Condoléances à la toute la famille BAGORO. Union de prières !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés