Littérature : Un pan de la culture moaga exposé aux publics germanophones

LEFASO.NET | Soumana Loura (Stagiaire) • vendredi 8 décembre 2017 à 17h00min

‘’Das Zusammenleben in Burkina Faso am Beispiel des Moose’’ comprenez ‘’La vie communautaire au Burkina Faso, le cas des Mossis ‘’ est l’œuvre que Windbarka François Sawadogo, professeur d’allemand de son état, vient de mettre sur le marché du livre. La dédicace a eu lieu le 08 décembre 2017 à l’institut Goethe de Ouagadougou.

Littérature : Un pan de la culture moaga exposé aux publics germanophones

La vie communautaire dans la société moaga ne sera plus un grand mystère pour les publics germanophones pourvu qu’ils consentent à lire l’œuvre que Windbarka François Sawadogo a écrite à leur intention. L’auteur relate être inspiré par les valeurs de solidarité, de chaleur humaine et bien d’autres aspects positifs que la société africaine en général observe encore. Lesquelles valeurs seraient en perdition en Europe. Pour l’auteur, elles constituent donc une richesse que l’Afrique doit non seulement préserver mais partager avec l’Occident englué dans l’individualisme.

A travers les 147 pages que compte ce roman inédit, en plus des rôles de chaque membre de la société ainsi que les interactions qu’ils entretiennent les uns par rapport aux autres qui y sont décrits, on trouve aussi une centaine de proverbes ainsi que sept (07) contes du terroir moaga. L’éditeur Honoré Ouédraogo s’est dit édifié par cette « œuvre d’une grande valeur culturelle et artistique du fait qu’elle a été écrite en allemand. Cela s’inscrit en droite ligne d’une des recommandations de la dernière FILO (Foire Internationale du Livre de Ouagadougou) et qui appelle les auteurs francophones à aussi écrire pour d’autres aires linguistiques dans un monde où personne ne peut vivre en vase clos. »

Quant à l’auteur, il a traduit toute sa fierté d’avoir « apporté quelque chose au monde littéraire » et ce dans la langue de Goethe qu’il dit aimer tant. D’où son souhait que les écoles et les universités aussi bien au Burkina Faso et d’ailleurs se l’approprient.

Soumana Loura
Lafaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés