Ministère en charge de la Culture : Les capacités des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel renforcées

LEFASO.NET | Par Rita Bancé/Ouédraogo • lundi 21 août 2017 à 23h42min

Dans le cadre des traités d’amitié et de coopération entre le Burkina Faso et les autres pays du monde, le ministère en charge de la culture a organisé vendredi 18 août 2017 à Ouagadougou, un atelier sur les accords de coopération cinématographique et audiovisuelle. L’objectif était de revisiter et de s’approprier les contenus des différents accords pour en faire une large diffusion en vue de renforcer les liens de coopérations culturelles, à travers les co-productions, les diffusions, les formations et les divers échanges à venir.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ministère en charge de la Culture : Les capacités des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel renforcées

Dans notre monde actuel, la concurrence est rude dans tous les secteurs d’activités, y compris ceux de la création artistique. Les enjeux sont importants et les publics de plus en plus exigeants sur la qualité des œuvres qui leur sont proposées. A cet égard, le ministère en charge de la culture veut renforcer les capacités des professionnels du cinéma et de l’audiovisuel de notre pays. C’est pourquoi il a organisé le 18 août dernier à Ouagadougou, un atelier à leur profit sur le thème : « les accords de coopération cinématographique et audiovisuelle entre le Burkina Faso et les autres pays ».

Armel HienSelon le directeur général du cinéma et de l’audiovisuel (DGCA), Armel Hien, cet atelier est important pour leur département en ce sens, qu’il permettra de mettre à la disposition de ces professionnels, les informations nécessaires et utiles pour leurs recherches de partenariats en matière de co-productions. Et aussi, pour une meilleure orientation de leurs projets futurs. « Ce qui est indéniable pour la relance cinématographique de notre pays », a relevé ce dernier.

Pour rendre les créations compétitives tant au niveau national qu’international, les professionnels du cinéma et de l’audiovisuel ont besoin, en plus du sens élevé du professionnalisme, d’une mobilisation de moyens conséquents. A ce propos, le DGCA rassure que son département entend jouer sa partition en restant à leurs côtés à travers la mise en place du Fonds de développement culturel et touristique (FDCT). Et ce, en espérant que d’autres guichets puissent venir accroître les appuis à la création d’œuvres cinématographiques et audiovisuelles.

JPEG - 79.8 ko
Participants

Il faut également noter que, quatre communications ont ponctué cet atelier : la cartographie des partenaires institutionnels publics et l’état des accords signés ; la négociation, la signature et le suivi des accords de coopération cinématographique et audiovisuelle ; l’étude de cas d’un accord de co-production cinématographique et audiovisuelle impliquant une structure burkinabè avec le Maroc et enfin la dernière communication a porté sur une étude de cas d’accords de coopération entre la France et notre pays.

Les résultats attendus, à l’issue de cet atelier ont été entre autres que les problèmes de productions du cinéma africain spécifiquement entre le Burkina Faso et les pays du Maghreb, les pays du Sud du Sahara, les Etats européens et américains ont été discutés ; les contenus des différents traités ont été communiqués et des pistes pour renforcer la coopération déjà existante et prospecter davantage.

Rita Bancé/Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés