Diplomatie : L’ambassadeur du Canada a fait ses adieux au pays des hommes intègres

LEFASO.NET | Maxime Jean-Eudes BAMBARA (stagiaire) • jeudi 10 août 2017 à 12h45min

Le 20 octobre 2015, Vincent Le Pape présentait sa lettre de créance en tant qu’ambassadeur plénipotentiaire et extraordinaire du Canada auprès du Burkina Faso. Ce 09 août 2017, le diplomate canadien en fin de mission a officiellement dit au revoir au peuple burkinabè. Vincent Le Pape dit partir avec le sentiment du travail bien accompli. C’était à la résidence du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkina de l’extérieur, Alpha Barry.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Diplomatie : L’ambassadeur du Canada a fait ses adieux au pays des hommes intègres

« Je garde de mon séjour, un bon souvenir. J’ai eu à mon côté des collaboratrices et des collaborateurs dévoués. Je voudrais faire une mention spéciale ici aux envoyés locaux qui ont fini de me convaincre que les Burkinabè sont des travailleurs loyaux. J’ai visité plusieurs endroits du pays, et croyez-moi chers amis du Burkina Faso, vous avez une richesse culturelle et touristique à préserver », a laissé entendre Vincent Le Pape dans son discours d’au revoir.

Pour le diplomate canadien, les relations entre le Burkina Faso et le Canada sont restées au beau fixe et se sont même quelques fois améliorées et renforcées malgré les soubresauts qu’a connus le pays. Au plan politique, l’ambassadeur partant s’est réjoui du lancement effectif du projet d’appui à la démocratie par le gouvernement du Canada et dont l’un des principaux résultats a été l’adoption d’un plan stratégique de l’Assemblée nationale pour renforcer la formation des femmes parlementaires burkinabè au Canada. « C’est l’occasion pour moi aujourd’hui de remercier les autorités du Burkina pour leur engagement dans l’avancement de la coopération entre le Burkina Faso et le Canada ».

JPEG - 76.4 ko
Vincent Le Pape livrant son discours

Le programme de coopération du Canada, d’après Vincent Le Pape, met l’accent sur l’éducation, la recherche, l’autonomisation des femmes pour le respect de leur droit et leur inclusion dans la vie économique, politique et sociale. Le diplomate a également exprimé la fierté de son pays à rejoindre l’initiative du Burkina Faso de penser au dividende démographique dans un contexte où les avis divergent sur les moyens d’y parvenir.

Suivant les propos du ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères Rita Solange Agneketom, l’établissement des relations diplomatiques entre le Burkina Faso et le Canada remonte à 1962. Des relations qui se sont renforcées en 1965 grâce à l’adoption par le gouvernement canadien d’une politique d’aide au développement, politique qui a été mise en œuvre par l’agence canadienne de développement international. « Depuis lors, nos deux gouvernements ont toujours entretenu une coopération exemplaire avec pour résultat la réalisation au Burkina Faso de nombreux programmes et projets de coopération dans divers domaines : l’éducation, le développement des économies locales, la consolidation de la démocratie et le raffermissement de la bonne gouvernance » a-t-elle relevé.

JPEG - 76.8 ko
Rita Solange Agnekom, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’extérieur

A l’en croire, la coopération entre le Burkina Faso et le Canada a connu un envol pour atteindre de nos jours un niveau satisfaisant pour les deux gouvernements, suite à l’inscription du Burkina Faso en 2014 sur la liste des 25 pays prioritaires bénéficiaires de l’aide publique du gouvernement canadien et l’adoption de la nouvelle stratégie de développement pour la période 2015-2019

Elle a par ailleurs salué l’engagement du Canada pour la mise en œuvre du plan national de développement économique et social (PNDES) notamment à travers la promotion de l’éducation de base, la mise en œuvre du second plan de développement stratégique de l’éducation de base pour la période 2012 à 2021 sans oublier la réalisation d’un certain nombre de projets comme le projet ‘’eau de croissance économique durable au sahel’’, ‘’le projet de renforcement des capacités des intervenants en protection des enfants’’, ‘’le projet d’amélioration de la santé’’.

JPEG - 61.2 ko
L’ambassadeur Vincent le Pape recevant sa médaille d’honneur

En matière de commerce et d’investissement, les relations entre le Burkina Faso et le Canada se développent notamment dans le secteur des mines. « En effet, à la phase du récent boom minier qui fait de l’or le premier produit d’exportation burkinabè avec environ 68% des recettes d’exportations du Burkina et plus de 08% du produit intérieur brut, le Canada est devenu aujourd’hui l’un des plus importants investisseurs étrangers au Burkina Faso. Je ne citerai pas toutes les compagnies canadiennes au Burkina Faso, mais dès qu’on parle de IAM Gold, on voit immédiatement le Canada, il y a également la Téranga, SEMAFO, qui contribuent à la création d’emplois directs et indirects au Burkina Faso ». A souligné la ministre déléguée.

JPEG - 77.3 ko
Vincent Le Pape recevant son cadeau de la part des ambassadeurs

En outre, la signature le 20 avril 2015 d’un accord sur la protection et la promotion des investissements entre les deux pays -accord adopté le 04 mai 2017 par l’assemblée nationale- constitue, selon elle, un acte majeur de consolidation de la coopération bilatérale et offre par ailleurs un cadre beaucoup plus propice aux hommes d’affaires.

S’agissant de l’enseignement supérieur, le Canada est aujourd’hui une destination privilégiée. En effet, de nombreux étudiants burkinabè séjournent au Canada dans le cadre de leurs études et de leur formation.

Dans le domaine sécuritaire, le Canada apporte un soutien au Burkina Faso dans la lutte contre le terrorisme à travers le financement avec la France de la construction des postes frontières au Nord du pays. Ce qui fait dire à la ministre déléguée que le séjour du diplomatique canadien a été ‘’fructueux et enrichissant’’ au Burkina Faso. C’est du reste en reconnaissance des résultats enregistrés au cours de son mandat et pour dynamiser la coopération entre le pays des hommes intègres et le Canada que le président du Faso l’a élevé au rang de chevalier de l’ordre de mérite.

JPEG - 80.2 ko
Anta Coulibaly Diallo, chef de fil des ambassadeurs au Burkina

L’ambassadeur du Sénégal, représentant le doyen du corps diplomatique a également salué les efforts et la contribution de Vincent Le Pape au sein du corps diplomatique : « cette cérémonie m’offre l’agréable occasion pour exprimer le plaisir qui a été le nôtre de pouvoir tisser avec vous tout au long de votre séjour au Burkina Faso des liens forts aussi bien sur le plan professionnel que personnel ; des liens qui ont toujours été empreints d’amitié, de collaboration et de respect mutuel. » A déclaré Anta Coulibaly/ Diallo qui n’a pas manqué d’éloges à l’endroit de son homologue partant. « Diplomate chevronné, attentif et entreprenant » selon ses mots, le diplomate canadien aura représenté son pays avec ‘’dignité’’ et ‘’responsabilité’’. « Vous avez fait montre d’une disponibilité sans faille dans votre noble et importante mission à la grande satisfaction de vos collègues et des autorités du Burkina comme vient de le confirmer madame la ministre déléguée. Vous pouvez en être fier » a-t-elle conclu, s’adressant à son homologue partant.

Vincent Le Pape a reçu du corps diplomatique un trophée de la princesse Yennega sur son étalon en signe d’amitié, de considération et de souvenir de son passage au Burkina Faso. Monsieur Le Pape rejoint son pays en attendant ses nouvelles fonctions.

Maxime Jean-Eudes BAMBARA (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

  • L'ambassadeur et la ministre délégué
Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés