Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • lundi 30 janvier 2017 à 22h28min
Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

Dans la lettre ouverte ci- après, Casimir Yaméogo invite de président du Faso à tout mettre en œuvre pour assurer la sécurité des burkinabè, face à la montée de l’intégrisme religieux.

J’ai appris par voie de presse Monsieur le Président, que dans mon pays, des individus fortement armés et vêtus d’uniforme ont sillonné des communes pour intimer l’ordre de ne plus utiliser le français comme langue d’enseignement. J’aimerais bien me tromper sur la véracité de ladite information car cela dépasserait, la dimension de l’enseignement pour toucher à notre culture, notre intégrité, notre essence. Si donc elle est avérée, je me dépêche de vous écrire ma dernière lettre en français, avant que NOUS, vos concitoyens étant sous vos auspices, ne soyons contraints-fusil à la tempe-de réapprendre une nouvelle langue, d’abandonner notre culture pour adopter une autre, de renoncer à ce que nous sommes pour devenir ce qu’ils nous imposeraient.

Excellence Monsieur le Président.

La gestion de l’appareil étatique n’est point chose aisée ; nous en avons conscience. Etre responsable d’une nation à l’image du Burkina Faso, l’est encore plus ; tant les besoins sont multiples et protéiformes et les moyens pour y parer d’une extrêmement rareté. Que dire des exigences des populations de plus en plus accrues ? C’est pourquoi nous comprenons certaines lenteurs, pardonnons certains manquements et croyons toujours et vivement d’ailleurs en la plus-value promise à nous citoyens.

Excellence Monsieur le Président, le peuple à peur et moi avec. Les citoyens ont cessé d’être anxieux. Aujourd’hui ils sont apeurés. L’absence de pitance n’est plus la réelle angoisse, maintenant le peuple vit dans la crainte, la crainte de perdre la vie. En effet, notre vie ; ce seul bien que nous possédons est menacée d’être reprise, le seul présent que nous avons-notre liberté-, risque d’être confisqué.

La peur nous habite Monsieur le Président, et il nous est impossible de nous mouvoir au risque d’être envoyés au mouroir par des individus « jamais identifiés ». Nous avons peur non que les hommes de sécurité n’assurent pas, mais parce que la sécurité ne rassure pas. Notre confiance en elle s’est éteinte, et la méfiance aujourd’hui est sans appel. Nous craignons que vous ne soyez informé ou si vous l’êtes, que vous n’appréhendiez à sa justesse ce que nous, votre peuple vivons.

L’ennemi gagne du terrain et veut asseoir sa base sur les terres qui ont enseveli nos placentas. Il prend des airs sur les aires qui nous ont été léguées et s’hésite pas à dépouiller notre défense de son matériel : son arme. Nous avons beaucoup pleuré en si peu de temps, et j’ai peur que nous ne soyons plus capables de le faire parce que le démon se serait installé.

Monsieur le Président, loin de vous prodiguer un conseil car de bien meilleurs vous en avez, loin encore de vous intimer un ordre, que pareille offense soit sanctionnée. Je voudrais formuler à l’endroit de l’homme d’Etat que vous êtes, cette recommandation qui, croyez-moi, Monsieur le Président, si elle est prise en compte, même longtemps après vous, vous garantira la stature d’un homme qui a œuvré corps et âme pour garantir SECURITE ET PAIX pour ses concitoyens. Si à contrario rien n’est fait, l’histoire nullement ne lésinera sur sa vivifiante mémoire pour conter ce fort fait à notre descendance.
Voici ma recommandation : je vous prie de faire en sorte que les populations et singulièrement nos frères et sœurs au large de la frontière du Mali, sachent qu’ils vivent dans un pays qu’on appelle Burkina Faso et que cet Etat est sous votre autorité et la sécurité leur sera à jamais garantie.

Excellence Monsieur le Président, la question sécuritaire de notre pays et surtout les menaces orchestrées ces derniers jours sur notre système éducatif, partant notre culture et pis notre souveraineté affecte chaque citoyen. Les victimes, les premières, CE sont NOUS les citoyens. La population a très peur d’autant plus qu’il n’y a pas de refuge qui vaille dans cet espace qui laisse perdre nos vues dans l’étendue de l’horizon. Rassurez nous, que nous ne perdrons pas nos terres et nos âmes, n’errerons pas faute d’espaces qui soient les nôtres parce que nous n’aurons pas fait tout ce qui se devait.

Avec l’espoir de pouvoir vous réécrire de manière imminente et ce en français, pour vous remercier d’avoir réagi contre et agi pour… nous assurer la sécurité.
Avec mon entière déférence

L. Casimir Yaméogo
Un citoyen, votre concitoyen
calaya34@gmail.com

Vos commentaires

  • Le 30 janvier 2017 à 18:15, par COLO 80 En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Mes respect mon frère , bien dit que Dieu te bénisse et que le PS soit mis au mis au courant de cette missive

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2017 à 19:37, par salaka En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Cher frère, bien dit, le seul homme fort qui a juré devant toutes et tous de respecter la constitution et de la faire respecter. Spécifiquement assurer la sécurité et la protection de tous les Burkinabé sans distinction et de défendre l’intégrité territoriale. En tant qu’un simple citoyen je dis que vous n’avez pas recpecté ce Sacré Livre National en ce sens que des Forces de Défense et de la Sécurité ont été sauvagement assassiné et calciné par votre faute. Je dis bien votre faute car votre ministre à dit que les FDS avaient que des kalach et moins équiqés. Bref : Monsieur le président sauve le reste de ta population au sahel.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2017 à 19:38, par Tamou En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Mon cher Monsieur Yaméogo, le contenu de votre lettre ne tient pas la promesse de son titre.
    Pour un sujet aussi sérieux, comment pouvez vous manquer l’essentiel, à savoir le caractère religieux et intégriste des menaces qui vous indignent ?
    Quand on accuse, il faut argumenter. C’est bien le moins.
    Pour que votre crainte et votre indignation soient justifiées et ensuite comprises soutenues par les burkinabé, encore fallait-il faire ressortir et convaincre du caractère religieux et intégriste de ce que vous voulez dénoncer. C’est dommage.
    On ne peut pas s’indigner avec vous puisque nulle part
    vous n’indiquez, décrivez et prouvez le caractère religieux de ce que vous craignez.
    Qu’est-ce qui vous fait dire que c’est de l’intégrisme religieux ? De quelle religion s’agit-il ? Quels sont les menaces proférées par ces individus ? Rien.
    Si vous savez quelque chose, dites-le, ou alors taisez-vous et ne faites pas peur pour rien.

    Répondre à ce message

  • Le 30 janvier 2017 à 23:37, par Cheikh En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Surprenante comme adresse hein ! Si Casimir vit actuellement au Burkina, on ne peut pas dire qu’il en donne l’impression.Car il a tout l’air de quelqu’un qui vient plutôt de se réveiller d’un profond coma ! Si c’est à l’étranger aussi qu’il séjourne, on ne dirait vraiment pas qu’il soit au courant des informations sur le Burkina.Pour la bonne raison que de Janvier 2016 à nos jours, on a vécu tant d’événements plus graves et davantage inquiétants que celui qui le préoccupe, qu’il aurait dû avoir le réflexe d’intervenir depuis longtemps. A moins qu’il ne vive lui même que pour la religion et rien d’autres, sinon cette peccadille qui vient de se produire dans une région qui a pourtant fait l’objet d’autres incursions plus inquiétantes déjà, ne devrait point l’inciter à un écrit d’une telle hauteur. A vrai dire, face à ce flots de soucis qui accablent déjà les Burkinabé, et pour lesquels tous les regards sont tournés vers le Président du Faso, Casimir nous apparaît ici, comme quelqu’un qui se sert d’un marteau-pilon pour tuer une mouche.

    Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2017 à 07:59, par Ishaq En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

      Cheikh, je suis tout a fait d’acord avec vous donc je n’ai plus rien a ajouter, merci pour m’avoir facilite la tache

      Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2017 à 14:15, par Marie En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

      A Cheick
      Eh bien, vous estimez l’acte sur lequel le contributeur interpelle le President du Faso et prend a temoin toute la Nation une "peccadille" ? Peccadille dites-vous ? Savez-vous comment Boko Haram a commence au Nigeria ? Exactement par cette peccadille a laquelle personne n’avait juge utile de s’y opposer. Nous voici aujourd’hui au coeur d’une tragedie sans nom.
      Interrogez-vous avec honnetete : croyez-vous vraiment que ces gens sillonnant la commune pour interdire l’enseignement public en resteront la ? Et seulement dans cette region ? Non et vous le savez tres bien. Ils ont un programme : apres la commune ce sera la region puis le pays tout entier. Puis ultimement une Republique Islamique du Burkina Faso avec la Sharia. Et celui qui resistera sera massacre. Les chretiens et tout ce qui n’est pas musulman sera massacre. Comme Isis est entrain de le faire dans les zones occupees d’Irak et de Syrie. Une peccadille, dites-vous ? Vous n’avez pas idee de l’ampleur de ce qui vient d’etre commis au Nord. Ils commenceront par attaquer des enseignants demunis, autant qu’ils ont promis de le faire si les rapports de presses sont exacts, puis des villages entiers, des ecoles, des colleges, des eglises, des lieux de sacrifices de paiens, des ceremonies paiennes, des centres de formations... des chefs de village qui ne se plieront pas a l’injonction, comme on le voit au Nord Mali de nos jours.
      Boko Haram est un exemple criant sous vos yeux. Une peccadille dites-vous ? Il y a bien des plaisantins sur la toile. A moins qu’ils ne soient aveugles et pauvres d’esprit , pour ne pas dire autre chose (sans vouloir insulter personne, juste une appreciation).
      Accessoirement, c’est tout de meme extraordinaire que ces illumines qui utilisent la technologie moderne (engins roulants, automobiles, telephone, tweeters, internet, facebook...) issue de la science et de l’education occidentales s’opposent a cette meme education. Maintenir la population dans l’obscurantisme pour mieux dominer et assujettir ? Au nom d’une Religion ? Une peccadille ?

      Répondre à ce message

      • Le 31 janvier 2017 à 21:21, par nikemsongo En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

        Ce Cheick est un complice des illuminés. ça ne souffre d’aucun doute. Mais ils seront tous démasqués et neutralisés.

        Répondre à ce message

      • Le 31 janvier 2017 à 21:34, par Poko En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

        Merci beaucoup brave Marie. A la lecture de l’article réfléchi et profond de Casimir, Cheikh a osé écrire "peccadille" sans avoir fourni le moindre effort pour saisir la profondeur du message courtois et sensé de Casimir adressé au Chef de l’Etat. Avec cette énième sortie pour défendre le régime en place sans discernement ni réserve, je me demande si finalement Cheikh ne reçoit pas des chèques pour écrire et hanter Lefaso.net pour banaliser et ridiculiser tout ceux qui ne font pas des louanges aveugles et hypocrites au régime MPP. Par ses nombreux écrits, il donne l’illusion d’être éclairé alors qu’il répand les ténèbres dans les consciences pour des peccadilles égoistes. Sortez de ce corps, Lucifer et Mammon !!!

        Répondre à ce message

      • Le 1er février 2017 à 15:19, par Ishaq En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

        Marie, tu a raison mais que notre pays devienne une republique islamique du Burkina Faso n’est pas le probleme car il est devenu depuis 1919 une republique occidentale du Burkina Faso avec ces maux intarissables mais tu y vis fierement sans te soucier de quoi se soit

        Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 05:02, par TINDANO En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    La menace terroriste est plus que réelle au Burkina Faso. Le pays a été frappé à plusieurs reprises précisément au nord, au centre et à l’ouest. Le cas de la province du Soum est le plus inquiétant car tous les signaux montrent que les terroristes veulent s’y baser. Tout n’est pas perdu. Mais il faut faire vite. Pour repousser l’ennemi, nous pensons qu’il faut ratisser cette province village par village, fourrée par fourrée jusqu’à la frontière. Nos autorités n’ont qu’à préparer avec les populations cette vaste opération. Il faut des fouilles sérieuses partout dans cette province ; maison par maison s’il le faut. Les populations ne s’y opposeront pas. C’est leur survie qui en dépend. Aux grands maux les grands remèdes.
    Ce n’est pas de l’exagération et ce n’est pas une suspicion sur toutes les populations. C’est une opération préventive qui ne vas heurter personne. Elle sera inédite mais il ne faut pas laisser ces inhumains s’installer et pousser des racines.
    Dieu sauve le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 07:41, par m En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    mon cher donc si je comprend bien ta culture c’est le français ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 08:44, par badini En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    bjr mr tidano ;votre analyse est pertinente. c’ est vrai que les gourmatche ne sont pas intelligents mais ici toi tu fais la difference !! La population ne s’opposera jamais a une fouille pour debarrasser cette zone de cette peste. je me rappelle qu’ en 1992 il ya eu une fouille de ce genre au BF contre des voleurs. l’armée a été invitée. Je ne dis pas qu’il n’y a pas eu quelques erreurs d’appreciation, mais le resultat a été tel que meme les chiens ne ramassaient plus les os qui n’appartenaient pas a leur proprietaire. COMMENT !!! QUI A DIT QUE L’ELEPHANT NE MAIGRIT PAS ? la population acceptera qu’on fouille meme leurs greniers ; l’essentiel etant de les securiser.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 08:46, par lebronze En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    mon cher casimir, les gens sont libres de polémique sur ton écrit, mais sache que tu as la conscience tranquille. tu ne te reprocheras pas de n’avoir donné ton point de vue quand bien même on le sais, le PF est entouré de conseillers. ce qui est intéressant est que tu t’es exprimer pour une bonne cause.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 09:06, par Ahmad Ouédraogo En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Je remercie le frère pour sa vigilance.Avant de connaître la véracité de votre information, moi j’entends par intégrisme "une attitude qui consiste à refuser toute évolution d’une doctrine".Ce que la religion veut éviter c’est la dépravation des mœurs...sinon apprendre une langue pourrait être une bonne chose pour les religions car c’est un moyen pour transmettre le message divin.c’est pourquoi le français est enseigné dans des écoles religieux au Burkina.Aussi, les religieux savent qu’il y a des choses dont l’apprentissage est une obligation pour les humains ;c’est l’exemple de la médecine et d’autres qui font partie de la bonne organisation de la vie telles la mécanique, la couture etc...Donc l’école est indispensable pour les humains.
    Mais vu la réalité (l’éducation) aujourd’hui dans les écoles, un individu Y peut décider par préférence de ne pas envoyer son enfant dans certaines écoles et c’est son choix à lui (et cela ne veut pas dire qu’ il ne faut pas apprendre le français).A l’instar d’autres qui par choix et moyens envoient les leurs à l’extérieur du pays.Il peut prodiguer des conseils à d’autres mais sans imposer à quelqu’un.
    QU’ALLAH VIENNE EN AIDE À NOTRE PAYS ET PROTÈGE NOS AUTORITÉS.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 09:18, par VP En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Je pense que nous nous sommes réveillés trop en retard.Observez bien ce qui se passe autour de vous surtout à Ouaga ici.Dans nos quartiers nouvellement lotis,il n y a plus de réserves pour les infrastructures administratives.Toutes les réserves prévues à cet effet,sont toutes occupées par des structures religieuses à part seulement les catholiques. Dans chaque lot,on rencontre des lieux de prières.
    Pire,il y a même des familles qui se disloquent à causes des religions New Look.
    C’est moi qui est dis.Il faudra qu’on réfléchisse ensemble afin de trouver un juste milieu.Notre première religion, devrait être le respect de la loi d’abord.

    Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2017 à 13:48, par Aime ton prochain comme toi meme En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

      Je valide. Mais svp est ce que ces gens connaissent la loi. C’est vraiment un réel problème social qui grandi au fil des années. leur slogan est "l’exclusion pure et simple", ils ne connaissent pas la TOLÉRANCE, basta !!!!! ils ne savent pas ce qu’est le pardon, l’acceptation de l’autre selon ses différences. J’ai lu a quelque part sur internet qu’un de leur savant a essayé de démontrer que la terre ne tournait pas sur elle même.
      Comment on peut traiter une personne qui vient pour un enterrement de ne pas toucher les pelles et pioches utilisées de peur que cela entraine l’âme du défunt en enfer, parce que ce dernier n’est pas de leur confession religieuse. Vraiment j’ai essayé de comprendre mais je n’y arrive pas. Est ce que quelqu’un peut éclairer ma lanterne ?

      Répondre à ce message

      • Le 31 janvier 2017 à 22:59, par Ahmad Ouédraogo En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

        Salut mon cher frère.En réponse à tes soucis,il faut savoir que l’exemple que vous avez donné ne relève pas de la croyance musulmane .Aucune chose n’atteint le mort comme mauvaise si ce n’est les conséquences de ces actes.Soit l’information en question n’est pas vérifiée ou soit la personne en question n’a pa de sciences en matière de la religion.Merci

        Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 09:28, par Ezedi En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Merci Casimir pour ta lettre adressée au PF. Tu as eu le courage , la langue et la sagesse pour attirer l’attention de la plus haute autorité du pays sur le caractère que revêt la situation au nord du Burkina. Que tu réside au Faso ou ailleurs tu peux être fière de ton patriotisme que certains par leurs commentaires confondent a l’intégrisme. Nous avons un ennemi commun, cessons de nous combattre et occupons de lui. le PF prendra ces responsabilités certainement et le plus vite. Que Dieu bénisse et garde le Burkina contre toute puissance de mal et de destruction. Amen !

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 10:14, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Bien. Il faut interpeller ceux que nous avons élu pour nous diriger sur leurs responsabilités, c’est citoyen et c’est louable. Mais hélas, je ne sais pas si les concernés écoutent ?

    Alors que les "forces du mal" comme les a appelés le président Kafando essayaient d’imposer le retour à l’ordre ancien, les nouvelles autorités ont laissé se développer un phénomène qui a aujourd’hui des conséquences graves sur le dispositif sécuritaire du Burkina. Pendant que les djihadistes, sans répit, mois après mois depuis l’avènement du nouveau régime nous frappent, tuent et détruisent, ils ont choisi d’autoriser sinon de soutenir la constitution de milices armées et l’imposition de leurs lois aux populations.

    Aujourd’hui, n’importe quel coupeur de route, braqueur, djihadiste, braconnier ou assassin peut se balader armé au Burkina et passer les postes de controle des FDS : Il leur suffit de se présenter comme koglweogo, et les FDS sont "contraints" de les laisser continuer tranquillement leur chemin, "ordres venus d’en haut" obligent.

    Alors comment voulez vous que nos braves FDS fassent leur travail dans ce contexte ? Comment voulez vous qu’ils empêchent des gens armés et en "uniforme" d’aller menacer des enseignants ? A quoi cela sert-il d’aller fouiller les maisons des honnêtes citoyens quand les armes sont dehors, portés par des gens qui n’ont aucune autorisation ou légitimité, au vu et au su de tout le monde ? Or, jusqu’à présent, les dirigeants (il est vrai supportés par une partie de la population), font la politique de l’autruche en refusant de voir qu’on ne peut pas lutter contre l’insécurité tout en permettant à n’importe qui de porter des armes et de faire sa loi... au nom justement de la lutte contre l’insécurité.

    C’est une équation sans solution. Tant que cette politique absurde sera de mise, on ne pourra pas faire grand chose contre ces illuminés. A part stigmatiser certains de nos concitoyens dans leur pratique religieuse, militariser les villes et campagnes, dépenser inutilement des milliards, fatiguer et exposer nos braves FDS. A quoi sert un tamis au milieu duquel on fait un gros trou ??? Mais ce n’est que mon avis...

    Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2017 à 11:50, par kwiliga En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

      Ce n’est que votre avis, mais il est à mon sens le commentaire le plus lucide et le plus pragmatique, qui permette de jeter un éclairage sur le désagrègement de la situation sécuritaire de notre pays. Il semble qu’au niveau des autorités comme des médias, on cherche à faire apparaitre la situation de façon parcellaire, comme si les problème sécuritaires du pays n’avaient aucun lien entre eux ou aucune causalité commune.

      Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2017 à 15:58, par gohoga En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

      Sidpawalamdé SEBGO
      Vous semblais oublier que la création des koglweogo est le résultat de l’incapacité des FDS à sécuriser la population du Burkina. Je sais pas qui vous êtes. Mais si jamais vous dites ces paroles dans certains villages, vous risquez d’être assimilé à une des 3 personnes qui combattent les Koglweogo : coupeur de route, voleur ou ceux qui profitent de fruits de 2 premiers.
      Autre chose, les Koglweogo ont existé bien avant 2014. Renseignez-vous.

      Répondre à ce message

      • Le 1er février 2017 à 12:03, par kwiliga En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

        Les koglweogo ont existé avant 2014, c’est vrai, mais ceux-là n’étaient pas dans une posture permanente de défi des forces de l’ordre et maintenant des Dozos.
        gohoga, tentez donc de faire preuve d’un petit peu de lucidité et de bonne foi dans vos constats et analyses.
        Acceptez d’entendre qu’il existe une catégorie de personne qui ne sont ni voleur, ni receleur, ni coupable d’aucun mal dont vous voudriez les accabler et qui puissent légitimement s’inquiéter de la morgue avec laquelle les koglweogo, traitent les pouvoirs publics.

        Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 10:21, par gués En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    SVP ! Sachez qu’ils sont déjà à ouaga ici dans les nons lotis. avant le changement du programme de l’enseignement primaire, moi, ma fille partait suivre les cours chaque jeudi à la mosquée. Et, entre temps quand elle veut partir, son petit foulard, elle attache d’une manière en fermant la bouche et elle ne laisse que ses yeux seulement. S’il se trouve que je suis à la maison, je la somme de défaire. Et un jour, de retour de la mosquée, elle dit que leur maitre coranique leur dit de laisser la fréquentation de l’école et venir suivre les cours coranique à la mosquée, parce à lahiri il n’y a pas d’histoire-géographie ni grammaire et science làbà. Depuis ce jour, je l’ai interdit de ne plus mettre pied à la mosquée. Moi ça ma flustré jusqu’à je lui donné l’ordre que quand elle serait grande, elle n’a qu’à choisir la religion qu’elle veut. Moi même je suis née musulmane, je la suis toujours, mais moi, je n’impose pas aucun de mes enfant à une religion. Il suffit que ça soit une religion qui reconnait qu’il a un chef suprême pour l’univers qui s’appelle Dieu. Faites des enquêtes dans les nons lotis et vous verrez qu’il y a déjà des radicalisés qui ne salut plus des voisins chrétiens ni rentrer saluer des mariages chrétiens chez des voisins murs mitoyens. A la longue qu’est ce qui se passer entre ces voisins là. Des fidèles mêmes qui propose de cotiser pour construire un dispensaire qui va servir à soigner leurs femmes et enfants pour qu’ils ne fréquentent plus autres centres de santé. ça y est là dans Ouaga même déjà et à Koudougou des gens qui avaient inscrit leurs enfants dans une école catholique et d’autres les a conseillé d’aller retirer les enfants de cette école et c’est ce qui a été fait. C’est des gens qui vont jamais atteindre leur objectif et qui vont mettre les ignorants en retards déjà même qui sont en retard par rapport aux autres et seront toujours en retard jusqu’à la fin des temps. C’est mieux que les gens comprennes que c’est des sauvage et même plus je ne sais comment même les qualifier qui vont les foutre dans un obscurantisme pour pouvoir se servir d’eux demain, et ça sera trop tard et impossible pour eux de reculer. Le Dieu là c’est pour eux seulement ou bien il existe pour eux ? C’est pas Dieu qui a créé tout le monde et oriente chacun comme il veut ? Pourquoi il ne rase pas le monde pour en créer un nouveau chaque Prophète ?Que Dieu punisse sévèrement ces imbéciles charognards. En quoi le jugement dernier de chacun regard l’autre. De grâce, si c’est pour vivre la charia, je préfère demander pardon à Dieu et oter ma vie pour quitter cette terre. Que Dieu qui est plus fort que ce satanisme tende sa main sur son peuple et classe toujours ces imbéciles toujours à la queue de ce monde. Amen.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 10:21, par vive le changement En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Allons seulement ! hier c’était les forces de défense qui étaient attaquées. Aujourd’hui, c’est nos instituteurs, agents de santé qui sont menacés et maintenant même les agents de la justice menacent de quitter la zone. Certains pensent qu’ils pourront échapper à ses illuminés mais la réalité c’est ce que vivent déjà les pays comme le Nigéria, le Mali, le Niger, le Tchad, le Cameroun et j’en passe.

    Le Chef de l’Etat a été élu certes, mais il ne peut rien si à la moindre loi ou à chaque fois que les forces de l’ordre veulent sévir chacun sort pour se plaindre ou pour attaquer des gendarmeries et autres.

    Ses illuminés qui terrorise nos populations ne sont pas tombés du ciel. Sils ne sont pas eux même burkinabés, ils sont nourris, logés par des burkinabés ou renseignés par des Burkinabés. D’ où leur viennent leurs moyens financiers, matériels et autres dont ils disposent s’ils n’ont pas d’appui même au sein de notre pays ?

    Que chacun y réfléchisse.

    Si nous Burkinabé, nous ne sommes pas capables de voir le bien commun au détriment de nos intérêts égoïstes nous récolterons ce que nous allons semer.

    Le sieur Casimir n’a fait que communiquer son inquiétude. Ceux qui pensent qu’ils peuvent mieux faire allez y c’est tout ce qu’on vous demande.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 10:29, par Anta En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Bombardons et rasons tous les villages bizarres qui se trouvent côté malien .C’est un nid de djihadistes.Arrêtons tous les imams de djibo, membres ou ex-membres de l’IRSHAD et coupons leur barbe.

    Répondre à ce message

    • Le 31 janvier 2017 à 16:20, par gohoga En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

      ça aussi c’est du terrorisme mon cher anta. Je sais pas si les gents sont ignorant ou font semblant. Pour moi les responsables de cette situation sont connus : il s’agit de ceux qui ont assassiné Kadhafi et créent des guerres partout pour nous déstabiliser et recoloniser.
      On sait qu’ils prétendent être des musulmans. Mais c’est pas évident. Les musulmans sont au Burkina depuis plus de 3 siècles. Personne ne s’est plaint d’eux.

      Répondre à ce message

      • Le 1er février 2017 à 12:17, par kwiliga En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

        Ha, mais mon cher, c’est clair, les gens sont ignorants et toi seul peut nous éclairer de ton immense savoir.
        Seulement, pour le stupide profane que je suis, tes propos paraissent quelque peu abscons.
        "Pour moi les responsables de cette situation sont connus : il s’agit de ceux qui ont assassiné Kadhafi et créent des guerres partout pour nous déstabiliser et recoloniser." Bon, ça je crois que je comprends : c’est ces sales blancs qu’il faut détester à tout prix et qui sont la cause de tous les maux... comme c’est facile !!!
        "On sait qu’ils prétendent être des musulmans". Heu, alors là, je suis perdu. Qui ça ? Les blancs prétendent être des musulmans ?
        Ham bon ? Ils font comment ? Ils déguisent les militaires de Barkane en djihadistes ? Ils les envoient dans nos écoles pour dire qu’il ne faut pas parler français ?
        Non, là, franchement, je veux bien qu’on m’explique.

        Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 10:41, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    - Chers amis, voilà comment il faut sévir ! et pour cela, voici une petite liste de terroristes à rechercher et à abattre :

    1/- Mokhtar Belmokhtar, chef d’Al-Mourabitoune, mouvement salafiste né en décembre 2012 d’une fusion de “Les Signataires par le sang” et du MUJAO. Il est né d’une scission de Mokhtar Belmokhtar d’avec Al-Qaïda au Maghreb islamique. Il est à Gao où il a installé sa base suite à l’occupation de la ville par le MUJAO.

    2/- El-Hassen Ould Khalill dit Jouleibib, l’homme qui a affirmé que “Les Signataires par le sang” ont pris part aux attentats d’Agadez et Arlit conjointement avec le Mujao, qui a dit également que l’opération a été supervisée par Mokhtar Belmokhtar en personne.

    3/- Abdelmalek Droukdel, qui est celui qui a destitué Mokhtar Belmokhtar du commandement de sa katiba, en raison de son comportement jugé trop indépendant et de ses désobéissances.

    4/- Hamada Ould Mohamed Kheirou, chef du Mujao, celui qui a démenti la mort de Mokhtar Belmokthar annoncée par les tchadiens lors de l’attaque de l’Adrar des Ifoghas alors que ce dernier combattait à Gao.

    4/- Moghrane, porte-parole de la katiba Al-Mouthalimin ou ‘’Les Enturbannés’’ des “Signataires par le sang”, qui a aussi confirmé que Mokhtar Belmokhtar est bel et bien vivant.

    5/- Ahmed Ould Amer dit Ahmed al-Tilemsi, l’homme qui, le 22 août 2013, a fait un communiqué signé par et Mokhtar Belmokhtar, pour dire que le Mujao et “Les Signataires par le sang” ont fusionnné en un seul mouvement prennant ainsi le nom d’Al-Mourabitoune (Les Almoravides).

    6/ Amadou Koufa, prêcheur radical originaire de la région de Mopti, considéré comme dangereux par les services de sécurité du Mali et qui joue à l’invisible. Il veut absolument reconstituer l’Empire du Macina. Il est au centre et au sud du Mali, le principal allié de Iyad Ag Ghali, chef du groupe islamiste Ansar Dine allié à al-Qaïda au Maghreb islamique.

    - Des assassinats comme ceux du Burkina Faso dont celui de l’Imam à Djibo :

    Hamadoun Dicko, maire de Boni dans la région de Mopti, assassiné le Mercredi 18 janvier 2017 dans la nuit, par deux inconnus au moment où il se rendait dans sa grande famille.

    Souleymane Ongoiba, maire de la commune rurale de Mondoro dans la région de Mopti a été tué le soir du samedi 28 janvier devant son domicile à Douentza.

    Constat : même mode opératoire qu’au Burkina Faso.

    Un peu d’histoire  :

    L’Empire peul du Macina, appelé ‘’Diina’’, est un empire théocratique fondé au XIXe siècle par le marabout peul Sékou Amadou. Il s’étend sur une partie du Mali actuel, de Tombouctou au nord, au pays Mossi au sud, de la Mauritanie à l’est à la région de Mopti. Sékou Amadou, exilé à Noukouma après avoir rencontré des problèmes avec les oulemas de Djenné, y livre sa première bataille en 1818 contre les ardos, alliés au Fama (roi) de Ségou. C’est la victoire qui le conduit à déclarer le Jihad et à conquérir Djenné un an plus tard en 1819. Il fait raser la grande mosquée construite par le roi Koi Koumboro et fait édifier une nouvelle mosquée. Il fonde alors un empire théocratique qu’il nomme ‘’diina’’, ce qui signifie ‘’foi en l’islam’’ avec pour capitale Hamdallaye. En 1862, alors que l’empire est encore prospère, il est attaqué par l’empereur toucouleur El Hadj Oumar Tall qui s’empare de Djenné et d’Hamdallaye.

    CONCLUSION : Il faut que la Mali, le Burkina Faso et le Niger mettent la main dans la main pour faire une offre de primes à quiconque assassinera ces gens. Il faut faire une mise à prix de leurs têtes et offrir de fortes sommes. Cela aiguisera l’appétit de tous les bandits qui leur sont proche et qui chercheront à les tuer pour empocher les primes. Il en sera de même de tous ces militaires désœuvrés en Afrique comme en Europe ou aux USA avec les anciens marines de la guerre du Vietnam. Chacun viendra avec son arsenal pour la chasse aux terroristes assassins, et ils nous débarrasseront de cette vermine.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 10:53, par Chafiq En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Pour cet écrit, j’apporterai ma modeste contribution en disant qu’il appartient au PF de sévir par ses services de sécurité. Ne dit on pas qu’il faut tuer le mal dans l’œuf ? Cette question du Sahel est sensible parce que la basse cour a beaucoup de poules et comment savoir ou se trouve la poule qui couve l’œuf dans lequel se trouve le mal ?
    Force de Défense et de Sécurité, service de renseignement, soyez reconnaissant envers le peuple qu’on déleste par les impôts pour Vous.
     !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Chafiq !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 11:11, par chat à la maison pas en brousse En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    L’heure est bien inquiétante dans la Zone de Djibo précisément dans les communes de Diguel et Nassoumbou.
    Demandez aux enseignants qui ont été sommés de fermer l’école du Blanc au profit de l’enseignement Coranique, ils observerons 5 minutes de silence avant de répondre tellement ils ont eu peur le mercredi 25 janvier.
    Quand on est a ouaga la peur ne peu pas être la même que les enseignants et infirmiers qui se trouvent dans les villages de Pelem Pelem, Lassa ,Pétéga, Kerboulé, Kourfadji de la province du Soum.
    Que Dieu protège le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 11:53, par PITROAPA En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Bien parlé Mr Casimir.
    L’Obscurantisme montant est un gros problème pour nos pays. Déjà que nous avons d’autres problèmes, on vient nous en rajouter ; et pas des moindres.
    Les obscurantistes ce sont décidés d’anéantir nos sociétés afin d’en faire ce qu’ils veulent. Ainsi, ils ont créé ’’les bons religieux’’ encore appelés extrémistes mais que nous avons nommé assassins à la solde des fois ni loi. En effet, ils ont trouvé que la destruction de nos sociétés ne peut venir que des problèmes religieux. Ils créent des cellules qui se disent croyants et au nom d’Allah, ils tuent. NON ce ne sont pas des musulmans. L’Islam est paix, respect de soi et de l’autre. Ce que eux appellent alla (que je note en minuscule et sans h n’est pas ALLAH tout puissant et miséricordieux mais leur dieu. Ils ont ainsi créer leur religion ! Ce ne sont pas des musulmans. Leur religion est contre toutes les vraies religions et pour en découdre avec ces vraies, il faut les détruire. C’est pour cela qu’ils s’attaquent à l’Islam en tuant plus de musulmans (vous ne me direz pas le contraire) et en tuant des innocents d’autres religions au nom de l’Islam ; de ce faisant, ils arrivent à braquer tous contre les vrais musulmans.
    Toute bonne personne doit aider à lutter contre ce mouvement.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 12:10, par Panzers En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    La situation est certes préoccupante, mais nous devons toujours après un événement malheureux analyser rapidement pour déceler un message ou un signal qui nous oriente sur les causes et vers des solutions pérennes. Il est clair que la facilité avec laquelle les faux-djihadistes ont sillonné les écoles montre des insuffisances dans notre dispositif de sécurité dans la zone mais il faut k même se féliciter que nous n’avons pas déploré mort d’hommes cependant les assaillants avaient le temps de nous endeuiller ; à mon avis, ils rechercheraient autre chose (dialoguer, même si le procédé est criminel) que la tuerie. Ce qui me laisse penser que le message du gouvernement est entendu par ces frères bandits. Quand au frère qui s’inquiète et intime l’ordre au PF de sévir, je voudrais lui demander de mieux s’imprégner de la situation de notre patrie en intégrant toujours l’équilibre des 18 000 000 hbts avant de s’aventurer dans des commentaires (outsiders) car la gestion d’un pays est loin d’être simpliste et requiert des équations à plusieurs inconnus.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 12:20, par RAWA En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    M. Yaméogo, vraiment vous êtes tellement appeuré que vous ne dites rien du tout ; C’est quoi vous proposez ? Rien de ce que les autorités font déjà. Le problème est plus compliqué que ça. C’est pour cela que la seule solution, c’est la, participation des populations à la question sécuritaire !! ; Ce n’est pas acheter des armes puissantes. Il faut que les populations donnent des informations aux autorité.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 12:38, par YIRMOAGA En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Sérieux cette histoire d’intégrisme ??? L’intégrisme se vit à Ouaga et partout au BF ? Voyez les prêches dans certains lieux de culte ? On sent le djihad ? Voyez le mode vestimentaire imposé à une catégorie (les femmes) de personnes ? Pourquoi imposer à une couche, et l’autre couche de la religion ? Quand on projette d’avoir des centres médicaux propres aux adeptes d’une religion ?
    On sent venir le djihad et personne ne dit mot ? Quand on refuse de reconnaître le nouvel an comme une fête, Quand on méprise les autres adeptes d’autres religions tout en les agressant verbalement, quand on refuse le vivre ensemble, socle de l’unité nationale, on va assister bientôt à des agressions dans la capitale et dans certaines villes du BF, plus violemment que les djihadistes du Nord. La recherche du paradis va nous amener à mettre en cause la solidarité dans notre société laïc où le vivre ensemble nous a toujours été enseigné.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 13:31, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    - WEBMASTER, pourquoi tu ne mets pas ma proposition aux présidents du Burkina Faso, du Mali et du Niger pour combattre les terroristes. Ils ont besoin de propositions concrètes et constructives, et non des censurreurs. Je ne peux pas avoir accès à aucun d’entre eux et donc voilà pourquoi je passe par lefaso.net et certainement qu’un de leurs conseillers va me lire et les en parler. Et toi tu utilises la méthode terroriste de la censure pour un oui ou pour un non. Et j’ai remarqué que tu aimes trop me censurer. Pourtant je n’ai insulté personne que je Sache !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 14:24, par salaka En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    les terroristes ont pris le dessus sur le gouvernement. puisqu’à chaque fois qu’ils attaquent le pays ils prennent le dessus en tuant nos FDS et en emportant en detruisant nos matérielles.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 14:37, par TINDANO En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Au lieu de débattre sur qui impose quoi à qui, dites ce qu’il faut faire. Moi je propose de passer au peigne fin tous les coins et recoins du Soum d’abord, et tous les camps de réfugiés ensuite. C’est une histoire de deux ou trois mois de travail, peut-être moins. Vous discutez sur des théories, chacun cherchant à montrer ceci est juste, cela n’est pas normal. Nous ne sommes plus à ce stade. Que faire pour sortir nos occupants (je les appelle comme ça par ce que le ver est dans le fruit) et refermer la porte du Soum...par laquelle ils sont entrés au Burkina. Que les terroristes soient à Ouaga ou ailleurs, ils ne peuvent pas s’y établir. Mais si nous ne nettoyons pas le Soum maintenant, ils pourront à terme boire leur thé à Kossyam. Ne leur permettons pas de continuer à rêver.
    Que proposez-vous concrètement ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 14:59, par Mamon Yélé En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Sérieusement, M. YAMEOGO Casimir, notre situation sécuritaire est tellement préoccupante pour que vous en fassiez le sujet de votre "slam" de mauvais gout. Je vous en prie il y a des choses avec lesquelles il ne s’agit pas de faire de l’esprit, de montrer qu’on a de la plume. Ne vous amusez pas, vous me radicalisez contre vous. Mon cœur saigne pour ce que nous vivons et je ne supporte pas qu’on en fasse de la prose. Si c’est votre façon de vivre notre situation, voila ce que votre expression me fait comme effet. Vous m’avez laissé l’impression de vous en amuser plus que d’en souffrir.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 15:28, par sylk En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Ceux qui sont contre cet écrit sont les terroristes et les ennemis du Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 16:10, par yad’bila En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    salut de faternité à tous mes chers. pour ce qui me conserne je dirai que lorsque les gens abordent les questions religieuses qu’ils sachent raison gardée et avec beaucoup de sagesse. c’est très important. aussi il faut connaitres la geographie et mieux l’histoire actuelle du burkina dans toutes ses composantes pour apprecier les choses de façons lucide. Dieu merci les fanatiques sont très très moins nombreux et ce dans toutes les religions au Faso. je connais bien le sahel et je peux affirmer sans me tromper que ces gens qui y vivent sont pacifiques bien vrai que c’est les musulmans qui sont nombreux. eux mêmes ils vivent dans la peur et ne savent comment faire. c’est aussi très très très difficile voire impossible de les convertir en fanatiques.
    saver vous que les malfaiteurs aiment semer la zizanie entre les gens et pouvoir profiter de notre faiblesse ?
    Donc je suggère mes chers frères et soeurs d’analyser chacun de son côté des solutions réalistes et realisables, éfficaces pour s’aider et aider tout le pays à venir à bout de ce mal au lieu et place de faire des critiques qui nous n’amène à nul part. creuser vos meninges pour nous sortir de l’original. on appelle cela une contribution a la bonne marche du pays, pour dire la cohabitation pacifique.
    Mr le Président n’a pas la solution tout de suite à tout probleme qui se presente au pays. j’aillais l’en vouloir s’il y’avait une solutions typique à ce problème et n’est pas mise en application. si vous avez une solution ne tarder pas svp.
    je propose au gouverment de tenir des rencontres de concertations avec les populations à la base et poser le problème et des pistes de solutions se degagéront certainement. sensibiliser au maximun les gens surtout dans les villages.
    maximiser les renseignements avec des techniques appropriées pour ne pas exposer des innocents qui viendrons donner des information à se faire tuer. les gens ont même peur de donner les infos. Donc il appartient au gouvernement d’oeuver à assurer le renseignement. merci

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 16:28, par Cheikh En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Merci à Ishaq de m’avoir très vite compris. Mais à Marie, je réplique encore pour bien l’inviter à me relire. Je ne démens en rien les arguments qu’elle évoque. Mais j’affirme tout simplement qu’il y a longtemps que dès les premiers signes de ce djihadisme, nous autres avons réagi sur lefaso.net, et ne cessons chaque jour d’en débattre. Ce que je récuse ici c’est la réaction tardive de Casimir, liée rien qu’à cette dernière intervention des soldats dans les écoles. Autrement dit pourquoi ne disait-il rien lors du massacre du conseiller et son fils, de celui de nos soldats, de la fuite du marabout djihadiste qui séjournait même dans ces lieux, et de toutes les autres attaques qui n’avaient pourtant que le même but. La peccadille ici, c’est bel et bien le motif dont il se sert pour poser le problème, et non les conséquences de ce problème. Examine bien, et tu verras que nos deux points de vue ne sont point éloignés comme tu le penses !

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 16:46, par GEESKA NEEDA En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Bazolma le syndicaliste radical a la solution lui qui prétend que ce n’est que des manigances pour un néo colonialisme .

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 16:47, par gohoga En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Ce n’est pas parce que tes ancêtres ont été vaincu par les français que la culture française devient ta culture. Mr YAMEOGO, après la légalisation de la colonisation par un autre YAMEOGO, vous la légitimez par votre écrit. Cet inquiétant. GOHOGA

    Répondre à ce message

    • Le 1er février 2017 à 12:41, par kwiliga En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

      gohoga,la seule chose inquiétante sur ce forum, c’est toi !
      Ça fait trois fois que je te lis sur ce sujet et par trois fois je tombe sur des absurdités.
      Cette dernière ayant déjà été clairement traitée plus haut par d’autres internautes (si tu avais lu les commentaires tu le saurais), je ne vais même pas prendre la peine de te répondre.
      Sinon, tu es de culture Arabe ? On va faire comment ?

      Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2017 à 21:31, par nikemsongo En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    En toute sincérité j’estime que nos plus hautes autorités ne prennent pas la mesure du grand Danger qui plane sur le peuple burkinabè dont elles ont pourtant l’obligation de protection. Du Président lui-même au plus humble de ses ministres, ce sont des mots, rien que des promesses d’actions, quand chaque jour ces illuminés font passer de vie à trépas de plus en plus de nos compatriotes. Basta, allez au charbon et épargnez nous vos discours oiseux.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2017 à 13:51, par Cheikh En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Ecoute bien Kwiliga ! Si par crainte des mêmes conséquences, vous n’avez pas réagi hier et avant-hier lorsque ces terroristes exterminaient plein de Burkinabè, je ne vois pas pourquoi vous réagirez aujourd’hui, pour leur simple descente dans les écoles. Voilà pourquoi je persiste et signe que cette simple menace n’est qu’une peccadille à côté des massacres déjà commis au nom de la même cause.Cependant le terme peccadille qui t’offusque tant, ne confine pourtant point cette situation à un non-événement, comme tu sembles me le faire insinuer ! Il l’assimile tout simplement à un coup de poing, comparé aux salves meurtrières des événements précédents.

    Répondre à ce message

  • Le 6 mars 2017 à 12:12, par le pardon En réponse à : Intégrisme religieux : Un citoyen appelle le président du Faso à sévir

    Je reprends l’écrit de gués le N° 13, qui est lui même musulman, pour que vous comprenez, ce qui se passe réellement dans ce pays.

    SVP ! Sachez qu’ils sont déjà à ouaga ici dans les nons lotis. avant le changement du programme de l’enseignement primaire, moi, ma fille partait suivre les cours chaque jeudi à la mosquée. Et, entre temps quand elle veut partir, son petit foulard, elle attache d’une manière en fermant la bouche et elle ne laisse que ses yeux seulement. S’il se trouve que je suis à la maison, je la somme de défaire. Et un jour, de retour de la mosquée, elle dit que leur maitre coranique leur dit de laisser la fréquentation de l’école et venir suivre les cours coranique à la mosquée, parce à lahiri il n’y a pas d’histoire-géographie ni grammaire et science làbà. Depuis ce jour, je l’ai interdit de ne plus mettre pied à la mosquée. Moi ça ma flustré jusqu’à je lui donné l’ordre que quand elle serait grande, elle n’a qu’à choisir la religion qu’elle veut. Moi même je suis née musulmane, je la suis toujours, mais moi, je n’impose pas aucun de mes enfant à une religion. Il suffit que ça soit une religion qui reconnait qu’il a un chef suprême pour l’univers qui s’appelle Dieu. Faites des enquêtes dans les nons lotis et vous verrez qu’il y a déjà des radicalisés qui ne salut plus des voisins chrétiens ni rentrer saluer des mariages chrétiens chez des voisins murs mitoyens. A la longue qu’est ce qui se passer entre ces voisins là. Des fidèles mêmes qui propose de cotiser pour construire un dispensaire qui va servir à soigner leurs femmes et enfants pour qu’ils ne fréquentent plus autres centres de santé. ça y est là dans Ouaga même déjà et à Koudougou des gens qui avaient inscrit leurs enfants dans une école catholique et d’autres les a conseillé d’aller retirer les enfants de cette école et c’est ce qui a été fait. C’est des gens qui vont jamais atteindre leur objectif et qui vont mettre les ignorants en retards déjà même qui sont en retard par rapport aux autres et seront toujours en retard jusqu’à la fin des temps. C’est mieux que les gens comprennes que c’est des sauvage et même plus je ne sais comment même les qualifier qui vont les foutre dans un obscurantisme pour pouvoir se servir d’eux demain, et ça sera trop tard et impossible pour eux de reculer. Le Dieu là c’est pour eux seulement ou bien il existe pour eux ? C’est pas Dieu qui a créé tout le monde et oriente chacun comme il veut ? Pourquoi il ne rase pas le monde pour en créer un nouveau chaque Prophète ?Que Dieu punisse sévèrement ces imbéciles charognards. En quoi le jugement dernier de chacun regard l’autre. De grâce, si c’est pour vivre la charia, je préfère demander pardon à Dieu et oter ma vie pour quitter cette terre. Que Dieu qui est plus fort que ce satanisme tende sa main sur son peuple et classe toujours ces imbéciles toujours à la queue de ce monde. Amen.

    l’Etat doit prendre ses responsabilités :
    - arrêté la prolifération des nons loti à ouaga,
    - trouver un système pour contrôler tous les sites religieuses, mosquées comme églises, et raser tous ceux qui ne respect pas les normes. pas de lieu de culte dans une concession ou sur une parcelle d’habitation. (ce sont les petits qui crée les problèmes)
    - avoir un fichier de tous les responsables religieux et mettre tous les lieux de cultes sur la responsabilités du leader religieux choisit par chaque communauté.
    - harmoniser et contrôler les écoles coraniques,
    - reprendre le recensement des populations et harmoniser avec les nouvelles technologies pour contrôler le flux des populations.
    - créer des emplois
    - réduire l’écart entre les riches et les pauvres
    - lutter contre les financements illicites et la corruption.
    - travailler à assainir le climat de méfiance entre les populations. surtout au plus haut niveau.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mgr Laurent Dabiré, évêque de Dori : « Les terroristes tirent sur la corde religieuse et ethnique »
Burkina : Le MBDHP appelle les populations à s’organiser contre l’hydre terroriste
Attaques contre les lieux de culte : Yacouba Zida appelle à l’union pour constituer un bouclier contre les forces du mal
Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade
Attaque terroriste à Dablo : « Le Saint Père m’a appelé pour m’encourager », Mgr Théophile Naré
Opération « Doofu » : Le gouverneur du Centre- Nord invite les populations à une « parfaite » collaboration avec les FDS
Lutte contre le terrorisme : Le député tchadien Théophile Yombombé loue la résilience du peuple burkinabè
Dablo : « Il faut prier pour ceux qui nous tuent », recommande Mgr Théophile Naré, évêque de Kaya
« L’opération Doofu sera un succès », rassure le Chef d’Etat-major général des armées
Sanmatenga : Des enseignants finissent par fermer des salles de classe
Bam : Deux personnes enlevées à Nasséré
Burkina : « La fin du terrorisme est proche », déclare François Tambi Kaboré du PPR
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés