Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Ministère en charge de la Communication : La cellule genre adopte son plan d’actions 2017-2019

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Population et développement • Ceci est un communiqué de la direction de la communication et de la presse du ministère de la communication, chargé des relations avec le parlement. • lundi 20 février 2017 à 07h40min
Ministère en charge de la Communication : La cellule genre adopte son plan d’actions 2017-2019

Les membres de la cellule genre du Ministère de la Communication et des relations avec parlement en collaboration avec les représentants des associations de presse se sont réunis, du 13 au 16 février 2017 à Koudougou dans le Boulkiemdé, pour l’élaboration de leur plan d’actions 2017-2019.

Durant trois jours, les participants ont travaillé sur les grands axes dudit plan notamment le diagnostic sur les inégalités liées au genre dans le domaine de la communication, la programmation physique et financière des activités, la stratégie de mise en œuvre du plan, l’élaboration d’un dispositif de suivi-évaluation.

L’objectif de cet atelier était d’améliorer l’efficacité de la contribution du secteur de la communication à la lutte contre les inégalités liées au genre.

La secrétaire générale du ministère en charge de la communication, Hortense Zida a espéré que l’adoption du plan d’actions permettra à la cellule genre d’être plus opérationnelle et efficace dans l’accomplissement de son rôle au sein du département.
Cadre de concertation, la cellule genre s’attèle à un accompagnement efficient de la promotion du genre au sein du département de la communication.

DCPM/MCRP

Vos commentaires

  • Le 21 février 2017 à 10:34, par kwiliga En réponse à : Ministère en charge de la Communication : La cellule genre adopte son plan d’actions 2017-2019

    "Cadre de concertation, la cellule genre s’attèle à un accompagnement efficient de la promotion du genre au sein du département de la communication."
    Mais alors, uniquement au sein du département de la communication...
    Non, je plaisante, mais je me demande toujours si ce genre de projets (la promotion du genre) à d’autres intérêts ou d’autres réalités pour nous, que le simple fait de recevoir quelque subvention.
    Quand je vois combien d’internautes viennent ici et sur d’autres sites défendre l’excision, la place de la femme dans la cuisine, etc... j’ai l’impression qu’on est tellement loin de ça.
    Alors d’accord, c’est pas incompatible, mais c’est pas prioritaire.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fonds des Nations Unies pour la population : Mme Natalia Kanem, du Panama, nommée Directrice exécutive
Journée mondiale de la population 2017 : Le PNDES veut transformer la structure par âge de la population, souligne Mme Rosine Coulibaly, ministre en charge du développement
Contraception au Burkina Faso : Un taux de prévalence de 24,6% en 2016 selon l’ISSP
1ère édition 2017 de la semaine nationale de planification familiale : Rapprocher les services de santé de la reproduction et de PF aux populations
Audience foraine à To : Kadidja Sankara condamnée à 12 mois de prison avec sursis et à une amende de 500.000 F CFA pour avoir excisé sa petite-fille
8 mars 2017 : Message de M. Lucien KOUAKOU, Directeur régional de l’IPPF, Région Afrique
Ministère en charge de la Communication : La cellule genre adopte son plan d’actions 2017-2019
Journées scientifiques sur l’enfance au Burkina Faso : La promotion des droits de l’enfant au cœur de la première édition
Journée mondiale contre le Sida : Message de M. Lucien Kouakou, Directeur IPPF-Région Afrique
Institut africain de santé publique : 19 nouvelles compétences en santé au service du pays
Dernières tendances de la fécondité : Un indice de 5,1 pour l’Afrique Subsaharienne
ISSP : 25 ans au service de la population
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés