Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout arbre qui vit en tranquillité finit un jour par être secoué.» Proverbe vietnamien

Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Roch Marc Christian Kaboré, président • • mercredi 6 avril 2016 à 13h12min
Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

Dans cette lettre adressée au ministre-conseiller, représentant de l’ambassadeur du Burkina Faso en France, le représentant de l’UPC proteste contre la manière dont cette visite présidentielle est organisée.

Monsieur Le Ministre,

J’ai eu vent, par le bouche à oreille, de la venue à Paris cette semaine de Monsieur Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE et depuis hier, par un message qui se veut être un rappel, de son souhait de rencontrer les Burkinabè de France à l’ambassade du Burkina-Faso.

Je vous écris en tant que représentant de l’UPC en France et par ricochet, en tant que représentant de l’opposition parlementaire de notre toute jeune démocratie, pour protester contre la manière ambigüe dont l’ambassade gère ce type d’évènement.

Le président Roch Marc Christian KABORE est le président de tous les Burkinabè et à ce titre, sa visite nous intéresse tous, quelles que soient nos opinions politiques et quel que soit le sens dans lequel se sont exercés nos votes lors de son élection. Il représente la Nation Burkinabè toute entière et je crois pouvoir affirmer sans risque de me tromper, que c’est vêtu des habits de cette très haute fonction, qu’il a choisi de rencontrer les Burkinabè de France.

Or, je constate avec une certaine indignation, que les autorités de l’ambassade et les autorités consulaires de notre pays ici en France, ont choisi de traiter cet évènement d’une manière étonnamment partiale, en « oubliant » certaines organisations représentatives de notre communauté.

En effet, certaines associations ou organisations burkinabè de France ont reçu il y a une dizaine de jours, un courrier en bonne et due forme, les invitant à participer à quelques festivités ou rencontres pour lesquelles les personnalités ont été triées sur le volet. Je m’étonne qu’aucune des autorités qui ont la charge de l’organisation du séjour du président, n’ait eu l’idée de nous associer en tant que représentant d’une frange importante de notre peuple à ces rencontres, au cours desquels de toute évidence il sera question de la vie de notre Nation, des préoccupations des Burkinabè de manière générale, mais aussi et surtout des préoccupations de la Diaspora Burkinabè de France.

Cette inacceptable mise à l’écart est au mieux une négligence coupable et au pire un acte d’ostracisme qui n’est pas le premier du genre depuis que l’UPC-France existe officiellement, bien que la représentation de notre parti soit connue des plus hautes autorités Burkinabè ici en France.

En effet, après la déclaration officielle de notre parti auprès des autorités Françaises et dès la mise sur pied de notre Bureau Fédéral en France, nous avons rencontré notre Ambassadeur de l’époque, Son Excellence Eric Tiaré. De même, nous avions tenu à écrire au Consul Général du Burkina pour lui faire part de notre existence.

Par ailleurs, au cours des évènements, heureux ou dramatiques, qui ont émaillé la vie de notre pays ces 2 deux dernières années, l’UPC-France a toujours été présente à l’Ambassade, de manière explicite, souvent en tant que co-organisatrice des différentes initiatives, pour apporter de manière démocratique et républicaine sa contribution aux efforts de solidarité ou de soutien à notre peuple. Nous sommes donc bien connus à l’Ambassade.

Dès lors, il est étonnant et contraire à l’esprit républicain qui, selon nous doit prévaloir, que nous soyons systématiquement ignorés par les premiers responsables de la représentation diplomatique de notre pays ici en France, qui ne sauraient prétendre ignorer notre existence.

Nous tenions, par la présente, à protester contre cette pratique qui, si elle devait perdurer, instaurerait de fait une inacceptable classification des Burkinabè de la Diaspora en France ; ceux qui ont droit de cité à l’Ambassade et les autres.

En espérant que ce courrier rappelle, si besoin en était, notre existence officielle en France, en tant que acteur et co-animateur de la vie démocratique de notre pays, je vous prie d’agréer, Monsieur Le Ministre, représentant de l’Ambassadeur, mes meilleures salutations.

Ampliation à Son excellence Alpha Barry
Ministre des affaires étrangères et des Burkibabè
de l’Etranger -

Edouard Sanou
Président de la Fédération UPC-France

Vos commentaires

  • Le 6 avril 2016 à 14:55, par Bark biiga En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    on vous avais dit que ces gens la n’ont aucune difference avec ceux qui ont ete chasse par l’insurection des 30 et 31. le syndrome Blaise commence a se reveiller. Comme quoi, le caractere est comme une grossesse, difficile de le cacher.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 14:56, par ZID ZABDA En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    Bien dit ! Bienvenue Kass le photo reporter du MPP l’est aussi pour l’ambassade. L ex journaleux BAMBARA est aussi membre du MPP France. En gros le cdp et ses pratiques se poursuivent avec un nouveau nom/habit : MPP. J’ai envie de vomir !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 15:05, par Godot En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    Bonsoir cher compatriote, la vérité est bonne à dire, même si elle doit rougir les yeux. Vous faites bien de relever ce manquement qui , à mon sens, peint la réalité des relations exécrables que le parti au pouvoir et ses acolytes ont crée et entretiennent vis à vis de leur adversaire politique. Il est futile de rappeler que son Excellence Roch n’ a plus de parti politique et n’ appartient à aucun parti politique depuis qu’il a été installé dans ses fonctions le 29 décembre 2015. Pour être plus clair, Roch est le Président de tous les Burkinabè, et par conséquent, c’est malveillant et irresponsable d’ écarter la deuxième force politique du pays dans l’organisation de la visite de travail du Président du Faso. Ceux qui sont venus l’ accueillir ne sont pas au mieux, plus burkinabè que les autres, et au pire moins burkinabè qu’eux ; il faut donc éviter à travers vos comportements qui frisent la légèreté et la petitesse de votre raisonnement de desservir le Président qui, jusqu’ à ce que vous me prouvez le contraire, a besoin de tous les burkinabè pour réussir sa mission de Chef d’ État.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 15:12, par OUI En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    Hé ! Yaako, Yaako, Yaako !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 15:28 En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    C’est pour vendre le pays, pour mieux règne. Pour metre Economie agenoux.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 15:41, par PALENFO Mambson Patrice En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    Imaginez vous un instant comme l’ont justifié Ms. Mélégué TRAORE OU Alpha BARRY qu’un président des Etats Unis ou de la fédération de Russie soit reçu par un chargé d’affaire de leur pays ?soyons sérieux même s’il est de tradition que le président français ne se déplace pas à l’aéroport cela s’explique par le traitement réservé à nos dignes président que ces petits roitelets n’ont que peu de considération !de toute façon je crois que nos autorités prendrons bonne note pour que la réciprocité puis être appliquée quand ils viendront pleurnicher pour avoir des matières premières pour leurs industries.trop c’est trop et il est temps que les ex colonies françaises d’Afrique se réveillent.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 16:27, par L’Oeil du peuple En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    C’est lamentable d’avoir de tel comportement à l’extérieur avec ses compatriotes. Il Ya encore des gens jusqu’au 21ème siècle qui n’ont pas compris ce que c’est que la politique. La politique ce n’est pas la guerre ; la politique c’est les débats d’idées ; c’est le raisonnement ; c’est l’argumentaire ; c’est l’idéal défendu par des idées convaincantes. La politique ce n’est pas la force des muscles, mais la force des arguments, des idées. Attention aux esprits petits.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 16:28 En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    Mr Sanou , ce que vous dites est vérifiable ici aussi . Dans l administration sur place au pays c est pareil. On taxe certains de UPCistes ou CDpistes et on les écarte même dans les présentation de vœux .Nous on regarde seulement. Où sont aujourd’hui les Zida boys ? Ils ont tous disparu non ? Donc que le Rochy boys se préparent .
    C est leur ventre noir qui a fait que ceux qui étaient à l accueil ont tenu le drapeau à l ’ envers.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 16:34, par toudou En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    Eh oui ! Les mauvaises manières ont la vie dure ! A mon avis, cette discrimination est le fait de serviteurs zélés de l’Ambassade qui ont peur que la délégation de l’UPC ne pose des questions gênantes à Roch. Tous ces diplomates postés dans les ambassades n’ont qu’une hantise, celle de retourner au pays battre le macadam de Ouaga. Alors ils deviennent des serviteurs zélés du MPP. On a d’ailleurs vu la même chose avec la visite du ministre Barry. Des étudiants proches du MPP on été triés à la volée et conviées à une rencontre. C’est grave ! Mais ce n’est pas étonnant. C’est la nouvelle version de l’Etat CDP. De toutes façons, c’est bien fait pour les burkinabé !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 16:45, par bouba En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    Quand on chasse le diable pour suivre le diable, quand on fuit la peste pour le choléras, c’est ce qui arrive. Les mêmes méthodes reviennent. Chassez le naturel et il revient au galop. D’autres diront que le molosse ne change jamais sa manière de danser. À un moment, le peuple insurgé qui a versé de son sang pou la démocratie n’aura que ses yeux pour pleurer. Vous êtes restés en ville pour réclamer le changement, sachant que tout se jouait dans les campagnes où nos parents illettrés ne comprennent rien dans l’enjeu des élections pour le changement et sont prêts à voter pour un candidat contre 500FCFA ou pour un candidat de la même ethnie au détriment de la compétence ou du changement positif véritable.

    Le changement est loin d’être une préoccupation de ces RSS. C’est le pouvoir et la conservation du pouvoir par des méthodes machiavéliques qui les intéresse. Raison pour laquelle leur priorité c’est l’élimination des potentiels adversaires. Sinon comment comprendre qu’un président se rabaisse pour interpeller en public un Général pour quelques problèmes dont on a aucun rapport officiel alors que le même président reste muet sur les nombreux crimes économiques où des rapports officiels de malversations ont été rendus publics en bonne et due forme (rapports sur la gestion de plusieurs maires dont la mairie de Ouagadougou sous Simon Compaoré, la mairie de Koudougou sous l’actuel directeur de Cabinet du président du Faso, etc. ainsi que les rapports de détournement de ministres sous l’ère Compaoré en souffrance à la haute cour de Justice). Pire, il y a les crimes de sang depuis le 15 octobre 1987 (Thomas Sankara et ses 12 compagnons, Henri Zongo, JB Lingani, Dabo Boukari, Norbert Zongo, ... jusqu’à tout dernièrement les victimes du coup d’État du 16-17 septembre. Tout cela devient des problèmes mineurs et la priorité, c’est le dénigrement de la transition qui les préoccupe afin de pouvoir : 1) libérer leurs anciens camarades sous l’ordre d’Abidjan, 2) se soustraire eux-mêmes à la justice ; 3) passer les victimes des crimes de sang, les martyrs pour perte et profits.
    Je reste pessimiste mais ... Heureusement qu’une insurrection peut en cacher une autre comme cela s’est passé en Égypte.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 17:40, par guabri En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    ROCK n’est pas parti en france cmme président du MPP

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 17:43, par OCy En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    Au temps de l’UNIR PS, FFS et autres partis vraiment opposés à Blaise COMPAORE on n’entendait pas ces genres de revendications. Vous voulez quoi ? qu’on vous invite pour vous donner l’occasion de poser des questions pièges ? Soyez des opposants à l’image de Maitre SANKARA et du Regretté Norbert TIENDREBEOGO. Ils ont été des opposants qui ne prenaient pas place avec le pouvoir lors des rencontres de gala.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 17:45 En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    Mr Sanou , ce que vous dites est vérifiable ici aussi . Dans l administration sur place au pays c est pareil. On taxe certains de UPCistes ou CDpistes et on les écarte même dans les présentation de vœux .Nous on regarde seulement. Où sont aujourd’hui les Zida boys ? Ils ont tous disparu non ? Donc que le Rochy boys se préparent .
    C est leur ventre noir qui a fait que ceux qui étaient à l accueil ont tenu le drapeau à l ’ envers.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 17:45, par Bancé En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    Gadot tu ne pas compris la politique qunad deviens president de la République forcement on ttavail dans deux cote, qunad il accepte l, opposition au jourdhuis comme l, opposition. Veut les parlementaires ils non rien a dire. Ce veut dire les parlementaires ne sont pas claire avec le fond publique ni le gouvernement il ne ferons que ses soutenir, et ce difficile notre académie. Ne. Nous. Sansablise. Pas claire

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 17:50 En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    ILS BAISSENT LE PRIX DE LA BRAKINA POUR MIEUX NOUS VOLER, ILS NOUS FONT SAVOIR QU AU BURKINA C EST LA JOIE AVEC CHAQUE CONCESSION SON DEBIT DE BOISSON MUSIQUE A GOGO, RENDEZ VOUS DANS QUELQUES ANNÉES POUR LES CONSÉQUENCES, ROCK A COMPRIS COMME BLAISE EN SON TEMPS, LAISSEZ LES DANS L ALCOOL ET ON FAIT CE QU ON VEUT, ET TONTON BADO LAURENT TU AS VU JUSTE

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 18:24 En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    donc les upcistes de france ne se reconnaissent pas dans les Burkinabé de france ! on ne peut pas faire d’invitation séparatiste parti par parti. on a invité les burkinabé de france si vous ne faites pas partie circulez !

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 19:08, par GUEULARD En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    Mon ami, ce sont exactement ce genre de comportements sectaires et sectaristes qui ont fait tomber l’ancien régime. Or ces mêmes gars étaient dans l’ancien régime pendant 26 ans et 9 mois. Donc ne vous attendez pas à ce que les choses changent car ils en sont incapables. Comme quelqu’un le dit, le chien ne change jamais sa manière de s’assoir.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 19:43, par tictac En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    Upc france detrompez vous, l’ambassade n’est pas obligé de vous associer a ses activités, fut-il la visite du président. Contentée vous de bien faire votre travail d’opposant (critiquer l’action politique du gouvernant). Ne cherchez pas a dîner sur la même table que le mpp. Et je vous le dit nette c’est le début de vos désillusions, le mpp est la mue du cdp donc même pipe même tabac.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 21:30, par Sidzabda En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    c’est regrettable de tel agissement. il faut être plus lucide pour regler la question. Roch n’est pas venu en France en tant que président du MPP. donc ceux qu’on va convier pour le recevoir, ce sont des burkinabè qui ont un regard pour la Nation. ce sont pas des responsable de partis, votre débat est creux. il faut travailler sur un autre registre pour vous faire respecter. si par exemple on va parler élection, vous avez votre place, si c’est autre domaine, attendez, si vous serez à même de réprensenter une frange des Burkinabè, on vous reviendra.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 21:33 En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    mpp=cdp=blaise=mm pipe,mm tabac.on a juste remplace du blaise par du blaise.Q la terre soit legere a nos martyr car ils st mort cadeau

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 22:44 En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    même au pays,c’est comme ça.nous les verront aux urnes s’il ont la chance d’y parvenir.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2016 à 23:39, par Séképingré Toussaint Roger ZONGO En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    Cher compatriote SANOU,
    Nous sommes un Burkinabé militant d’aucun parti politique du pays pour convenance personnelle depuis les tragiques événements que notre Etat Nation a connu en Octobre 1987. Nous avons lu avec beaucoup d’intérêts votre lettre de protestation adressée au ministre-conseiller, représentant de l’ambassadeur du Burkina Faso en France et relative à la visite en France de son Excellence Monsieur le Président du Faso. Cher compatriote SANOU, nous avons la ferme conviction que votre choix par les plus hautes instances de votre parti l’UPC comme son représentant en France est la traduction la confiance qu’elles placent en vous pour surement votre sincère militantisme et votre stature d’homme politique. Aussi après analyse de votre lettre tant dans sa forme que dans son fond, nous nous permettons de porter à votre connaissance nos modestes constats, opinons et questionnements suivants : Nous constatons cher compatriote SANOU avec plaisir que vous dites dans votre lettre et nous citons :
    - "Je vous écris en tant que représentant de l’UPC en France et par ricochet, en tant que représentant de l’opposition parlementaire de notre toute jeune démocratie" ;
    - "Il représente la Nation Burkinabè toute entière (LE PRESIDENT DU FASO) et je crois pouvoir affirmer sans risque de me tromper, que c’est vêtu des habits de cette très haute fonction, qu’il a choisi de rencontrer les Burkinabè de France" ;
    - " En effet, certaines associations ou organisations burkinabè de France ont reçu il y a une dizaine de jours, un courrier en bonne et due forme, les invitant à participer à quelques festivités ou rencontres pour lesquelles les personnalités ont été triées sur le volet. Je m’étonne qu’aucune des autorités qui ont la charge de l’organisation du séjour du président, n’ait eu l’idée de nous associer en tant que représentant d’une frange importante de notre peuple à ces rencontres, au cours desquels de toute évidence il sera question de la vie de notre Nation, des préoccupations des Burkinabè de manière générale, mais aussi et surtout des préoccupations de la Diaspora Burkinabè de France". Sur la base de ces constats, souffrez cher compatriote SANOU que nous prenons la liberté de rappeler à votre mémoire et vous inviter à un rappel des faits suivants :
    - Nous tenons à rappeler à votre mémoire que la présente "VISITE DE TRAVAIL" de son Excellence Monsieur le Président du Faso (différente d’une visite d’Etat ou d’une visite Privée" commence déjà à porter des fruits dans le sens de la consolidation du bien être des "BURKINABE" en témoigne les ressources financières allouées à l’ONEA dans le cadre de la mise à disposition qualitative et quantitative des Burkinabé d’eau potable ;
    - Nous vous invitons à revoir en version "audiovisuelle" ou à relire en version "support papier" la prestation de serment et le discours d’investiture de son Excellence Monsieur le Président du Faso où il a affirmé avec force qu’à partir de cet instant qu’il était devenu le Président des Burkinabé, de TOUS les Burkinabé et qu’à ce titre il ne ménagerait aucun effort pour assurer la stabilité et la cohésion de notre Etat Nation ;
    - Nous vous invitons à vous souvenir que pour être conforme à son engagement ci-dessus, son Excellence monsieur le Président du Faso a démissionné de son poste de Président de son Parti politique pour être effectivement le "PRESIDENT DE TOUS LES BURKINABE DE TOUS LES PARTIS POLITIQUES ET DE TOUS LES BURKINABE QUI NE MILITENT DANS AUCUN PARTI POLITIQUE" ;
    - Nous vous invitons à une introspection dans votre moi intérieur pour vous souvenir qu’avant de devenir "le représentant de l’UPC" en France, vous aviez forcément été membre d’une association de Burkinabé qui était, est et sera toujours au dessus des colorations ethniques, religieuses, philosophiques et politiques ; Et que cette association a contribué et continue probablement à contribuer à votre sain épanouissement ;
    - Nous tenons à rappeler à votre bon souvenir même si comparaison n’est pas raison que lorsque les Chefs d’Etats des "grandes démocraties" sont en déplacement dans des pays tiers, ils cherchent à rencontrer les ressortissants de leur pays et non les représentants des partis politiques fussent’ils représentants du parti comme vous le dites "représentant d’une frange importante de notre peuple à ces rencontres". Ainsi quand le Président François HOLLANDE lors d’un passage au Burkina Faso rencontre les ressortissants Français, nous ne croyons pas seul instant que la mission diplomatique Française se préoccupe d’associer les représentants du premier parti d’opposition de France mais plus les associations de regroupement des Français sans distinction de coloration politique.
    Sur la base de ce qui précède nous tenons à donner nos appréciations et questionnements par rapport à votre lettre de protestation tant dans sa forme que dans son contenu :
    - Sauf mauvaise interprétation de notre part de votre lettre si notre mission diplomatique en France a adressé des courriers aux associations représentatives de la communauté Burkinabé relatifs au séjour de son Excellence Monsieur le Président du Faso, nous tenons à la féliciter et à l’encourager à persévérer dans ce sens son calcul politicien ;
    - Invitons l’UPC à aller à"l’essentiel" en jouant son jour de parti d’opposition, car en lisant votre lettre de protestation nous avons froid dans le dos, froid dans le dos de lire un jour une lettre de protestation de vous cher compatriote SANOU relative au fait suivant "LETTRE DE PROTESTATION POUR LA NON PRESENCE DU PRESIDENT DE L’UPC DANS LA DELEGATION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DU FASO LORS DE SA VISITE DE TRAVAIL A..........." .
    Très cher compatriote SANOU, pour terminer nous tenons à vous dire du plus profond de notre être ceci : "Plaise au DIEU d’amour et de l’ultime secours et aux ANCETRES de faire naître en vous en tant que berger conduisant des partisans politiques un esprit du juste et divin discernement afin de conduire à bon port le bateau UPC".
    Fraternelles et cordiales salutations de fils et filles et notre Etat Nation : LE BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 06:48, par #BlackBird En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    Ce monsieur me tape sur le système. Maintes fois sur France 24 il a mal prononcé le nom Burkina alors que les journalistes français eux même le prononce correctement. Ensuite il traite Roch de président de la république. Un peu d’égard monsieur un peu de culture patriotique.

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 09:00 En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    A ce que je sache le PF n’a pas rencontré les partis politiques donc votre qualité de représentant de l’UPC n’est pas opérant ici. Et de grâce sortons de ces mesquineries de yart (ou petit marché)

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 09:40, par TONDE En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    j’ai envie de vomir si j’entends certains parler de l’opposition en France. il n’y plus d’opposition nous sommes tous des Burkinabè et nous devront œuvré ensemble au développement de notre cher pays si ya eu des failles relevés les c’est normal. mais et surtout pas ne passer pas tout votre temps a critiquer et a ne pas chercher a arranger. .

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 10:04, par TONDE En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    j’ai envie de vomir si j’entends certains parler de l’opposition en France. il n’y plus d’opposition nous sommes tous des Burkinabè et nous devront œuvré ensemble au développement de notre cher pays si ya eu des failles relevés les c’est normal. mais et surtout pas ne passer pas tout votre temps a critiquer et a ne pas chercher a arranger. .

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 11:53, par gangobloh En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    merci monsieur Zongo pour cette mise au point. je ne crois pas que l’UPC soit le seul parti d’opposition représenté en France. les invitations ont concerné des structures apolitiques

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 13:38, par Le vigilant ! En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    Le bon viveur veut qu’on le voit à côté de Rock

    Répondre à ce message

  • Le 7 avril 2016 à 16:42, par DON En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    J’adhère entièrement à l’analyse de l’internaute 22 pour dire que pour des questions d’Etat, nous devons dépasser ces petites mesquineries. Mais s’il s’avérait que l’organisateur a officiellement invité certaines organisations de partis politiques de la mouvance et ignorer ceux de l’opposition comme celui du contestataire, ce serait de sa part une ignoble légèreté pour la simple raison que RMCK n’est pas en campagne politique en France mais y est pour tous les Burkinabè sans distinction.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2016 à 07:40, par Le Doc En réponse à : Visite de Roch Kaboré en France : L’UPC proteste

    Voilà ! Si quelqu’un dit des choses dans le sens d’une critique, pour amener les autorités de ce pays à corriger des erreurs passées, on trouve toujours des esprits mal saints qui vont soutenir que tout ce que le pouvoir fait est bon. Comme si les gens du pouvoir sont des dieux et qu’ils ne peuvent pas commettre des erreurs.
    Il en est ainsi depuis le temps de blaise, jusqu’au jour où . . .
    Faire de la critique, c’est amener la personne en erreur à corriger son erreur pour l’avenir.
    Malheureusement, il y a toujours des esprits tordus qui se croient plus intelligents que les autres qui persistent et même signent, que l’erreur commise est une bonne chose et que celui qui s’est trompé n’a qu’à continuer dans ce sens.
    Dans tous les cas, comme l’avait dit le regretté Norbert ZONGO, nous allons tous chier dans ce pays.
    Donc continuez vous aussi les esprits tordus, à dire oui, oui, oui pour tout ce que fait le pouvoir. Dans tous les cas, nous allons tous chier dans ce pays.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
An 3 de la gouvernance MPP : Une performance de 7,19/20 selon les résultats de notre sondage
Burkina Faso : Le président Roch Kaboré appelle à une trève sociale
58e anniversaire du Burkina Faso : Le message à la nation du président Roch Kaboré
An 2 de la gouvernance MPP : Le verdict implacable de nos internautes
An II Roch Kaboré : 55% des Burkinabè non satisfaits
Le Président du Faso réaffirme son soutien au nouveau président élu de la CAF
Le Président du Faso invite les hommes d’affaires égyptiens à investir au Burkina
Le Président Roch Kaboré chez le grand imam de la mosquée Al-Azhar du Caire et Théodore II d’Alexandrie
Réconciliation nationale : Roch Kaboré n’apporte aucun soutien à la CODER, selon la présidence du Faso
Entretien à l’Elysée entre les Présidents Roch Marc Christian KABORE et François HOLLANDE
Gouvernement Thièba II : La sécurité, priorité des priorités selon nos enquêtés
Remaniement ministériel : Voici la composition du Gouvernement Paul Kaba THIEBA II
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés