Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • • mardi 9 février 2016 à 00h19min
Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

Dans le cadre de l’enquête sur le coup d’Etat de Gilbert Diendéré et de l’ex-Régiment de Sécurité présidentielle (RSP), le juge d’instruction du Tribunal militaire de Ouagadougou a lancé un mandat d’arrêt international le 8 janvier dernier contre monsieur Guillaume Soro. Ce mandat d’arrêt s’inscrit donc dans une procédure judiciaire en cours. Il concerne une affaire d’atteinte à la sûreté de l’Etat, de crime contre l’humanité, d’assassinats de Burkinabè et de destructions aggravées de biens publics et privés. Le Juge souhaite entendre Guillaume Soro sur son implication présumée dans cette entreprise funeste de déstabilisation du Burkina Faso. Depuis lors, c’est un incompréhensible branle-bas au sommet de l’Etat ivoirien avec le président Alassane Ouattara en personne à la manœuvre.

Le Balai Citoyen constate, que le président ivoirien a décidé de prendre personnellement en charge le dossier qu’il veut régler à la place de la justice burkinabè. Il a choisi le règlement d’un dossier judiciaire par la voie diplomatique. L’exécutif ivoirien a donc fait de cette affaire qui engage la responsabilité individuelle de Guillaume Soro, une affaire d’Etat. Pire, il veut inciter les autorités burkinabè, en l’occurrence le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, non seulement à en faire autant, mais aussi et surtout, à s’immiscer dans une affaire judiciaire.

Une telle option traduit un mépris inacceptable pour la justice burkinabè dont l’indépendance est ici en jeu. Pire, elle avalise les positions arrogantes de Guillaume Soro, ses courtisans et autres communicants qui confondent volontairement l’individu à l’institution parlementaire et à l’Etat de Côte d’Ivoire. Sur le site web de celui-ci, ses partisans diffusent des déclarations insultantes et provocatrices envers le Burkina Faso et ses autorités, sûrs sans doute de leur victoire diplomatique. Après s’être embourbé dans ses vaines tentatives de nier son implication et son soutien aux putschistes, Guillaume Soro tente de se soustraire facilement par la voie diplomatique.

Le Balai Citoyen tient à rappeler que le mandat d’arrêt émis contre Guillame Soro l’a été en raison de sa présumée implication personnelle et individuelle dans le coup d’Etat du 16 septembre 2015. Il ne devrait donc poser aucun problème dans les relations entre les deux pays qui sont au-dessus des hommes, même des chefs d’Etat. Si dans la Côte d’Ivoire de Alassane Ouattara, la position de 2ème personnage de l’Etat donne tous les droits à Guillaume Soro au niveau national, le Balai Citoyen ne saurait tolérer qu’il y trouve un quelconque appui pour déstabiliser le Burkina Faso en toute impunité.

En tout état de cause, le Balai Citoyen voudrait rappeler au Président Kaboré qu’il a prêté serment le 29 décembre dernier de défendre la constitution du Burkina Faso. Cette constitution garantit la séparation des pouvoirs et l’indépendance de la Justice. Céder à l’indécente démarche des autorités ivoiriennes ne sera ni plus ni moins qu’un parjure. En outre, si Gilbert Diendéré et ses soutiens dont Guillaume Soro avaient réussi leur plan, le président Kaboré, à commencer par lui, et bien d’autres personnes ne seraient pas là où ils sont aujourd’hui. Mieux, le président du Faso a promis de ne pas oublier que des compatriotes ont donné leur vie dans la résistance contre ce putsch pour que le peuple recouvre sa liberté et sa dignité.

Il appartient donc au président Kaboré de faire comprendre à son homologue ivoirien que les affaires judiciaires relèvent des institutions judiciaires et de s’abstenir de sacrifier les acquis de l’insurrection populaire des 30 et 31 Octobre et de la résistance au putsch sur l’autel des arrangements sous le couvert de la diplomatie. Le peuple résistant est en veille.

Le Balai Citoyen appelle à la vigilance et à la mobilisation de tous afin que tous les dossiers judiciaires pendants dont celui du coup d’Etat puissent aboutir à des procès justes, impartiaux et transparents.

Ensemble, on n’est jamais seul !
Notre nombre est notre force !

Pour le Balai Citoyen

La Coordination nationale

Vos commentaires

  • Le 8 février 2016 à 18:41, par Sidpayétka En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    BONSOIR A TOUS !
    Voila qui est bien dit et je dirais meme plus : aucune goutte de sang d’aucun Burkinabé ne sera versé impunément. Que les autorités actuelles se le tiennent pour du déjà dit. Aaawootoooo !!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2016 à 18:46, par zemosse En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Je vous soutiens à 100%.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2016 à 19:53, par Arzou En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Vraiment mes sœurs et frères du Balai Citoyen !
    Cet rappel et à cette demande de vigilance, est très propre, nul est au dessus de la loi. Ce sieur Guillaume Soro doit répondre devant la justice burkinabé. Bien sûr pour l’amitié et la bonne coopération des 2 pays frères voisins ; cela doit encore renforcer : l’amitié qui existait avant Soro et existera après Soro, pour la coopération et la fraternité des 2 pays. Non à l’impunité, oui à la justice. Vive l’amitié entre la côte d’Ivoire et le pays de l’Homme intégre ; mais mais Le sieur Soro devant la justice burkinabé.
    Soeurs et frères gardons notre dignité dans la vigilance et la transparence.

    La patrie ou la mort nous vaincrons !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2016 à 19:59, par Touba En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Les mêmes chaussures que j’ai porté pendant toutes les marches qui ont conduit à l’insurrection et à la résistance sont encore chez moi. Je les chausserai dès lors que quelqu’un tentera de me faire comprendre que la vie de nos martyrs n’atteint pas le niveau de celle d’un poulet. Tout le monde peu l’accepter s’il veut mais moi pas. Et je le ferai savoir par touts les moyens que la constitution m’offre.
    Il faut que la vie privée de nos dirigeants arrête de perturber les relations entre nos peuples. Ainsi parce qu’on est haut placé alors on peu faire tuer les enfants des autres et s’en-tirer par la porte de la diplomatie.
    Si SORO est innocent, alors, il a notre soutient. Mais s’il est impliqué d’une manière ou d’une autre, alors, la loi dure soit elle devra être appliquée.
    Restons éveillés, gardons nos lampes car le serpent n’est pas mort.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2016 à 20:03, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    "Faites aux autres ce que vous voulez qu’on vous fasse. Et ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas qu’on vous fasse". C’est ce que les specialistes de la morale et de l’ethique appellent la règle d’or de l’ethique. C’est ce Bouddha, Jesus Christ et autres ont prêché. Tous les commandements divins s’y tiennent pour fondement. Soyons honnête Balai Citoyen. Où etions-nous quand notre ancien president s’est mêlé des affaires ivoiriennes. Avez-vous oublié les centaines de morts de la RCI, Duekoué par exemple ? Quelqu’un au Burkina a-t-il été EXTRADE ? Pour ma part, ce mandat doit être levé, PERIOD ! Sans pour autant que SORO soit exempté de repondre si d’aventure nous en avons l’occasion. Combien de gens la société civile, en son temps, ont protesté contre la politique d’immixtion de Blaise en RCI ? Pour notre cas, ceux qui sont dejà aux arrêts sont SUFFISAMMENT responsables et doivent EN repondre, sous la vigueur TOTALE de notre loi.
    Ne soyons pas SUR-REALISTES. Le probleme n’est ni du coté des autorités ivoiriennes, ni du coté des autorités du BF, mais du coté des 2 peuples frères Ivoirien et Burkinabè. Et c’est au peuple Burkinabè de faire le premier pas de l’apaisement : faire table rase de ce mandat d’arrêt. Nous posons mal les problèmes et il ne peut en decouler que de mauvaises solutions. Ne jetons pas maladroitement notre devolu sur une soi-disante honorabilité de Paul Tiéba et de Roch dans l’issue de cette crise. Cette honorabilité, je la degage de toute souillure de la rue. ROCH, tu m’entends, vas-y pour une solution diplomatique, TOTALE.
    Un e-militant Inconditionnel du Balai Citoyen !

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2016 à 21:13 En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Soutien ! Je vous retrouve maintenant dans votre rôle. Mettez les en garde aussi contre la politisation de l’administration. Il paraît qu’ils ont déjà commencé à prendre les cv de leurs militants pour les nommer. Et si les meilleurs ne sont pas dans leur parti, qu’’est ce que ça va donner ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2016 à 21:19 En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Soutien ! Je vous retrouve maintenant dans votre rôle. Mettez les en garde aussi contre la politisation de l’administration. Il paraît qu’ils ont déjà commencé à prendre les cv de leurs militants pour les nommer. Et si les meilleurs ne sont pas dans leur parti, qu’’est ce que ça va donner ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2016 à 21:31, par yé ! En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Président Kaboré, ne jouez pas à ce jeu dangereux de pseudo-diplomatie. Alassane OUATTARA n’a pas encore compris ce qui s’est produit au Burkina. Il n’a pas encore compris que le gouvernement des peuples prend le dessus sur les dictatures, où le Président est un surhomme qui fait la pluie et le beau temps. J’espère pour la Côte d’Voire que sa jeunesse prendra conscience qu’ il n’est plus question qu’un individu, fut-il Président, puisse décider de qui est jugé et qui ne l’est pas. Si Alassane veut empêcher des juges étrangers de faire leur travail, qu’en est-il quand il s’agit de juges ivoiriens ? Monsieur Ouattara, reveillez-vous. L’ère des Présidents omnipotents est revolue ! Pire, des sons qui sont sur internet, celui qui est présenté comme Soro manifeste son intention d’assassiner Sy Chérif, son homologue du Burkina. Pourquoi aurait-il lui le droit d’assasiner sans être jugé ?

    Pour tout dire, je croyais que Soro tenait vraiment à sa réputation. S’il n’a rien à se reprocher, pourquoi ne se présente t-il pas devant le juge pour se laver de tout opprobre ? Le Président Kenyan est allé répondre devant la justice et il est retourné dans son pays, l’honneur sauf. Soro lui est toujours en train de fuir. Il a fui en France. Grâce à Alassane. Ici aussi il se cache derrière Alassane. C’est ça le fameux rebelle là ? Pitoyable...

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2016 à 21:38, par Honest En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Merci mes frères. J’attendais ça. Bravo. Soro doit répondre et il n’y a rien à faire. Si Rock ne fais pas attention, il ne finira pas un an à Kosyam. Je n’ai jamais eu confiance au MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2016 à 22:46 En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Merci camarade, plus rien ne sera comme avant. Si vraie l’indépendance de la justice comme le peuple l’a voulue, voici la première épreuve que SEM KABORE doit faire face.

    Répondre à ce message

  • Le 8 février 2016 à 22:46, par le faso En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Soutien au balai citoyen. si d’emblée il arrivait que le président Roch Kaboré passe par la voie diplomatique pour faire annuler le mandat émis contre Guillaume Soro, il s’inscrira dans la voie de l’impunité et rentrera par la petite porte de l’histoire du Burkiana Faso. Par conséquent il répondra tôt ou tard de ces actes qui mettent en berne la dignité du peuple burkinabè. Un seul individu ne peut en aucun cas entacher les relations séculaires qui existent entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. Guillaume Soro est un criminel que le Président Allassane doit livrer pour avoir les mains propres sinon l’histoire ne nous dira pas le contraire.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 02:27, par Zak En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    C’est devenu une affaire d’état. Il faut aussi demander au juge de lancer un mandat contre Alassane puisqu’il a pris la défense de Soro ! C’est très naif de croire que Soro sera livré. Recherchons la paix et la stabilité pour une relance économique car le peuple est entrain de croupir dans la misère !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 03:37, par OSC En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Vivement le résultat des audits pour savoir ces sois disants balai citoyens qui ont pillé nos maigres ressources avec les Zida et autres. Que dites vous de ce haut responsable burkinabè homologue de Guillaume Soro qui était aux côtés de Blaise Compaore le jour du Coup d’état contre Thomas Sankara ? Vous êtes manipulés par Zida. Il y en a qui veulent profiter d’un désordre au Bukina Faso. La justice militaire veut une chose et son contraire. Il faut que cette justice sache, lorsqu’on refuse des avocats étrangers de siéger dans votre juridiction alors vous ne pouvez pas non plus lancer des mandats d’arrêts internationaux . Il ya vice de forme. Car la justice militaire du Burkina Faso ne reconnaît pas les avocats étrangers et meme de l’UEMOA. Donc elle n’a pas compétence à lancer un mandat d’arrêt international . Il va falloir s’adapter aux contextes de la juridiction internationale d’abord. Ça fait mal mais c’est comme ça .

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 07:11, par Papa En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Moi j’ai honte lorsque certains Burkinabe chantent a longueur de journee que Burkinabe et Ivoiriens sont des freres . Posez cette question de parente’ aux ivoiriens et vous serez edifies’ de leurs reponses. Arretons ca car on ne force pas une parente’ . Nous pouvons etre de bons voisins et c’est largement suffisant .

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 07:39, par WALAY En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Le rang de SORO en Cote d’Ivoire ne peut pas être un permis de tuer au Burkina. Si leur plan comme ils l’ont déroulé dans la bande audio se réalisait, comme de perte en vies humaines nous aurions eu au Burkina ? Si aujourd’hui SORO reconnait son erreur et s’engage à ne plus recommencé, sa demande de pardon peut être appréciée. Mais si le Président RMCK pense qu’au nom de l’amitié entre nos deux présidents permet de passer en perte et profits la vie de personne tuées et celles des personnes qui devaient être tuées, là bonjour la très prochaine résurrection. Nous sommes toujours debout pour ça. WALAY

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 07:51, par avoir raison garder En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    A mon humble avis, le vin est tiré et il faut le boire maintenant.N’oublions pas que le Burkina Faso a été cité dans plusieurs conflits dans la sous région et hors sans qu’aucune autorité ne soit ni poursuivi, ni inquiété par tel ou tel pays : Côte d’Ivoire, Sierra Lionne, Liberia, Angola etc.Donc je préconise qu’il vaut mieux, privilégier l’aspect diplomatique de la résolution du problème et préserver la paix entre les peuples car plus 6 millions de burkinabé en Cote d’Ivoire !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 08:23, par lemonument En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    c’est le premier grand test de Rock ; concilier la diplomatie et la justice ; la diplomatie n’aime pas le bruit ; si une affaire a déjà commencé à s’ébruiter, la diplomatie doit laisser la place au judiciaire ; la déclaration du balai citoyen ne changera rien dans la procédure ; c’est aux magistrats de s’assumer ;

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 08:26 En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Allez-y attraper Soro et le ramener on va le juger. Bande de V...!

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 08:29, par Baroudeur En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    A tous ceux qui veulent sacrifier notre democratie au nom des liens seculaires entre la CI et le BF, il serait preferable pour eux de demenager en CI et nous laisser poursuivre notre quete de liberte. Blaise COMPAORE et son groupe s’etaient ingeres dans les affaires de la CI. La CI n’avait pas initie un mandat d’arret a l’epoque contre lui. Tout le monde savait que c’etait lui et maintenant il est en CI, ils n’ont qu’a s’occuper de lui. L’Etat Burkinabe ou sa population n’a rien contre l’Etat de CI et sa population. Un citoyen ivoirien denomme Guillaume SORO s’est ingere dans les affaires de notre pays et nous demandons au gouvernement Ivoirien de nous livrer cet individu pour des necessities d’enquete. Le peuple Burkinabe n’a rien contre la CI et si les dirigeants estiment qu’ils peuvent nous coincer economiquement, c’est leur droit. Mais qu’ils sachent que nous n’allons jamais mourir et qu’il y aura d’autres debouches.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 08:45, par doudouno le cobra En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Roch fait ce que tu veux c’est le peuple qui t"a élu et non pas le balai citoyen.
    La recréation est terminée

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 08:48, par SIDYETA En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Je suis un militant du MPP ; mais pour ce dossier SORO, je suis prêt à donner ma tête à couper. Il faut que la justice fasse son travail. Je voudrais dire à Guillaume SORO et Alassane OUATTARA de cesser toutes actes à vouloir saper le travail des juges. Si SORO n’y est pour rien qu’il vienne le prouver. Notre Président SEM ROCK KABORE l’a dit àprès les attaques de SPLENDID HOTEL et autres sites " Ceux qui ont attaqué le Burkina connait mal le Burkina" ; ce qui me fait dire que Ceux qui ont soutenu les putschistes tel que SORO connaissent mal le Burkinabè. SORO prouve nous ton innocence dans ce dossier "au nom de ta foi (comme tu aimes le dire)" pour sortir Grand. Je m’adresse à toi en tant que individu puisque c’est en ton nom personnel que tu as soutenu les putschistes.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 08:59, par Kobyagda En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Bonjour,
    Soutiens total
    Notre nombre est notre force !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 09:20, par SORO En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Je pense que vous devez chercher à construire le Burkina. Au lieu de vous faire passer pour des juges. Le Burkina mérite plus que ça. Il y tant de défi à relever que de s’attarder à ce mandat qui n’apportera rien au développement du pays. Que les autorités prennent une décision qui pourra consolider les relations qui existent entre les deux pays. N’oublions pas aussi que l’État c’est les individus qui le forment.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 09:21, par Faman En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Bravo a l’internaute no.12. Lui a compris l’enjeu. La C.I est le premier partenaire economique du BF. Par ailleurs plus de 5 millions de burkinabes vivent et travaillent en C.I et rapatrient chaque jour des centaines de millions de FCFA.

    La C.I fournit de l’electricite au BFpour combler son deficit energetique. Les deux pays ont ensemble de grands projets structurants tels que l’autoroute Abidjan-Ouaga et la prolongation du chemin de fer Abidjan-Ouaga pour atteindre la riche mine de manganese a Tambao via Dori dans le nord du Burkina. Rappellons-nous des Conseils de Ministres conjoints alternant entre Ouaga et Yamoussoukro.

    L’ independance de la justice est un leurre de la dmocratie. Elle n’existe nulle part, meme pas dans les pays les plus democratique.

    Le President Alassane Ouattara travaille efficacement pour que les deux pays se developpent harmonieusement. ... Ne jettons pas le bebe avec l’eau du bain. Si une guerre eclate entre les deux pays, le Burnina sera aneanti... prenons garde.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 09:33 En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Très chers compatriotes le Balai Citoyen a toujours été un instrument d’un peuple avisé et vigilent qui reste éveillé qui vient une fois de plus nous rassurer de son engagement et sa clairvoyance . Camarades du Balai Citoyen sachez que vs avez le soutient indéfectible de la jeunesse consciente du Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 10:38 En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    C’est propre je soutien le balai citoyen 100%.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 10:45, par Le souverain En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Chez nous au Faso, la justice est désormais indépendante ! Que celui qui n’a pas encore compris comprenne.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 10:46, par Le souverain En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    C’est clair. Le peuple résistant est en veille.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 11:11, par Sidpawalemdé Sebgo En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Internaute 5 Bernard Luther King :étranger Votre position est très loin de celle d’un "Cibal". Et vos amalgames sont nombreux. Aucun Burkinabè n’a été extradé parce qu’aucun juge n’a cité un citoyen Burkinabè résident au Burkina dans l’affaire que vous citez et lancé un mandat international. La justice, c’est autre chose que des rumeurs et des affirmations gratuites. Par contre, un chef de guerre Burkinabè suspecté dans les actes de règlements ce compte entre communautés est bien en prison en Cote d’ivoire et doit répondre de ses actes. Quand à votre "pour ma part, le mandat doit être levé", il montre à quel point vous êtes déconnecté des principes judiciaires. Ce n’est ni votre avis, ni même celui de Roch qui décide de ce qui doit être fait par la justice ! Soro n’aurait pas du faire aux Burkinabè ce qu’il ne veut pas qu’on lui fasse. Il l’a pourtant fait, qu’il réponde maintenant !

    Internaute 12 Zak : La justice Burkinabè ne reproche rien (pour le moment) à ADO. Vouloir montrer son soutien à l’ancien chef des "Forces Nouvelles" qui lui ont permis d’arriver au pouvoir n’est pas un crime selon nos lois, ni même de refuser d’extrader Blaise Compaoré car son pays est souverain. Contrairement à vos insinuations, on ne lance pas des mandats d’arrêt au hasard. Affaire d’état ou pas, un individu doit répondre d’implication dans la mort et des projets d’assassinats de citoyen Burkinabè. Et il répondra, un jour ou l’autre, avec ou sans la collaboration de ADO.

    Internaute 12 "Doudouno le cobra" : Roch ne peut justement pas faire ce qu’il veut parce que c’est le peuple qui l’a élu. La république et la démocratie se sont entourés de garde-fous que sont la constitution et les lois, pour que les dirigeant ne fassent pas tout ce qu’ils veulent mais ce qui est juste et dans l’intérêt du peuple. Parmi ces garde-fous, il y a l’indépendance de la justice. Si Roch Marc Christian veut la remettre en cause, il viole la constitution et doit être démis de ses fonctions ! Arrêtez de vouloir pousser le nouveau président dans la même erreur que son prédécesseur, celle de lui faire croire qu’il peut aire ce qu’il veut parce qu’il est le "chef" !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 11:28, par KOULOU En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Internaute N°5 sache que si blaise etait impliqué dans la crise ivoirienne et que si la cote d’ivoire n(a pas lancé un mandat contre lui c’est son probleme peut etre meme qu’ils avaient un accord avec l’Etat à cette effet sa on le sait pas.
    Mais pour mon cher BURKINA c(est tout autre,ton cher soro a consulté que ton cher bassolet afin de destabilisé et remettre en cause ce que (vous) et moi avons durement bataillé avant d’avoir à savoir notre liberté et notre justice.donc de grace arrèté de nous endormir avec vos analyses qui nous déhonnores et salient la mémoires des martyres.
    NNNF(Notre Nombre est Notre Force)
    Vive le BURKINA
    Courage à Maitre KAM et sa suite

    Je suis Balai Citoyen
    je

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 11:29, par Vigilance En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Bien parlé Balai Citoyen !héiiii Roch, héiiii Alassane...vive le peuple digne et révolutionnaire du BF

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 11:35, par King En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Le Président doit agir en homme d’Etat et tant que Président du Faso.Nous avons mis entre ses mains le destin de tous les burkinabés,qu’ils soient à l’intérieur ou à l’extérieur du pays en l’élisant.Il a donc la légalité et la légitimer pour agir.Qu’il agisse en prenant en compte ces paramètres non-exhaustifs : nous avons combien de compatriotes en Cote d’Ivoire ?Pouvons nous tous les accueillir en cas de différend ouvert avec la Cote d’Ivoire-je touche du bois ?Le fait de ne pas pouvoir extrader au Burkina Faso,Guillaume SORO empêche t’il la procédure judiciaire de suivre son cours et le procès des autres de se tenir ? Puisse la grâce divine l’éclairer dans sa prise de décisions.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 12:11, par RV En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Jugeons ceux qu’on a sous la main. Ce mandat ne doit pas être un prétexte pour pourrir le dossier du coup d’État.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 13:25, par faber En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Internaute 18, belle réponse à tous ces gens qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez !
    Je félicite le balaie citoyen pour sa vigilance et sa mise en garde.
    Je mets quiconque en garde, JUGES, PRESIDENTS, MINISTRES etc.. La prochaine descente sera amère, douloureuse et impitoyable envers ceux qui se croiraient des super-hommes au point de banaliser la vie du burkinabé.
    Un homme avertis en vaut deux !!

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 13:36, par Jeunedame seret En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Bravo ! Mandat couché ; yes we can ! Lever le mandat signifie lever notre intégrité ; jamais. Mandat contre SORO pas contre la RCI. S’il prend nos parents en otage, il y a aussi des ivoiriens chez nous. Mandat contre SORO, YES WE CAN !!

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 13:56, par Kouka En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Soutien inconditionnel a nos vaillants du Balai Citoyen et a leur message.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 14:42, par justin En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    La création du MPP (Kabore, Salifou, Campaore) de même que l’accession de Isaac Zida comme PR du Faso n’étaient que des manœuvres de la galaxie Blaiso pour étouffer la colère du Peuple souverain Burkinabè en vue de restaurer la démocratie et anéantir l’impunité des crimes de sang et économiques, sport au Burkina de Blaise Compaoré. Ouattara, Kaba, Kabore sont les meilleurs élèves de la finance internationale dont les maîtres ne créent que plus de misere pour le plus grand nombre de citoyens.
    En venons à la comparaison des mandats d’arrêt soumis à la RCI sous Ouattara.
    1) Gbagbo, citoyen ivoirien par la CPI : exécuté
    2) Compaoré, citoyen Burkinabè par le Burkina : non exécuté. Raisons : ex-pdt Fado=ivoirien, CI n’extrdant pas ses citoyens. Et Gbagbo !????
    3)Soro, citoyen ivoirien par le Burkina : non exécuté. Raisons : 2eme personnalité de RCI
    Le Balai Citoyen a raison très tôt d’attirer l’attention que la Justice Burkinabè ne se déploiera jamais en DIPLOMATIE au mépris des sacrifices de sang des 30-31 octobre 2014 et 16 septembre 2015. N’en déplaise au triumvirat (Kabore-Salifou-Compaore) en place qui a été les suppôts du règne de Blaise Compaoré.
    Pour le Balai Citoyen et pour le Peuple Burkinabè en quête de la vraie démocratie contre l’impunité , demeurons vigilants car on ne peut pas tromper tout le Peuple, tous les temps.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 15:03, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Merci à Internaute 19 Sidpawalemde. Que ma position ne ressemble pas à celle d’un cibal, je peux vous le conceder même si je peux vous inviter à lancer une recherche sur mon pseudo depuis l’insurrection. Quant aux autres details, je ne suis nullement un "PUNDIT" des affaires judiciaires. Cela dit, sachez que si aucun juge n’a cité des Burkinabè, c’est parce que ceux qui sont censé le faire sont hors d’etat d’agir avec la grande complicité seculaire que nous connaissons tous. Ne vous levez laisser pas prendre au piège de mes leitmotivs qui sont sans aucune pretention de puissance. Une prise de position, c’est aussi cela par definition. En tout etat de cause, je soutiens le Balai Citoyen pour son travail de veille et la valeur pedagogique de son interpellation. J’en connais bien l’utilité. Seulement, ma vision de choses de ce monde est loin d’être DICHOTOMIQUE et PARCELLAIRE. Tiens, le president su Soudan etait sous mandat d’arrêt internationale en Afrique du Sud. Et puis en fait d’independance de la justice, sommes-nous sûr que même la decision de lancer ce mandat n’etait pas sous la benediction du politique ? Est-ce que même ce mandat d’arrêt a respecté la vraie independance de la justice ? Sinon, alors que ceci explique cela et vite. Dans tous les cas, je ne crois pas à ce sur-realisme. Et je reaffirme ce mandat doit être TU.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 16:22, par Optimiste En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Merci au Balai Citoyen ! c’est exactement ce que nous voulons. Ces gars perdent leur temps s’ils croient pouvoir piétiner notre peuple. Si Blaise et Gilbert ont échoué, Rock doit reflechir à deux fois !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 16:25, par MEDA W. En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Ce mandat d’arret a été muri bien étudié avant son lancement,j’ose le croire.Laissons la justice en toute sérennité faire son travail ;arretons de spéculer sur ce que ferait le Président Roch dans ce dossier,il sait que le digne peuple du burkina a les yeux ouverts meme dans la boue.Balle à terre,ne soyons pas des va en guerre.Peace and Love.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 16:26, par L’Afro-optimiste En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Faso nouveau
    il y’a vraiment du boulot
    Faso nouveau
    évitons encore les complots
    Faso nouveau
    nous voulons plus voir notre jeunesse en sanglot.

    un message à tous ceux qui n’ont toujours pas compris notre BURKINA NOUVEAU.
    Que l’EXECUTIF exécute son travail et que le JUDICIAIRE,judicieusement fasse son travail

    Norbert Zongo disait je cite :"le pire n’est pas la méchanceté des gens mauvais mais c’est le silence des gens biens".Fin de citation
    A bon entendeur...

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 17:28, par Kaka En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Ceux qui disent que nous avons des millions de burkinabè en CI, combien ont été tués pendant cette crise ivoirienne ??combien sont rentrés en charter comme du bétail pendant cette crise ivoirienne pendant que Blaise était président et que des ivoiriens dormaient tranquillement au BF ?? c’est vrai qu’on ne doit pas répondre au coup de pied de l’âne....mais réfléchissons par deux fois...c’est vrai que le burkinabè est très sage..........

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 17:57, par hien Simplo En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Je vous vois maintenant jouer un bon rôle je suis avec vous si nous devons une fois dev p0lus prendre notre destin pour avoir une justice débarrasser de toutes sortes de pressions je suis avec vous
    Notre Nombre est notre Force
    La PATRIE OU LA MORT NOUS VAINCRONS
    Merci le balai citoyen

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 18:02, par Yiriba En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Par la grâce d’une force inconnue ou connue pour certains, le chao extrême du coup d’état a été limité. Maintenant, pouvons-nous regarder devant nous et bâtir un futur prospère ? Guillaume Soro est un homme d’un état souverain et il est difficile de faire une dissociation entre les deux entités, Soro citoyen ivoirien et, Soro président de l’assemblée nationale de RCI, pendant qu’il était en exercice lors des infractions. Je serais de ces citoyens qui se sentiraient agresser et humilier patriotiquement, si notre président de l’assemblée nationale, un ministre ou tout haut-représentant d’état venait à être extradé et jugé selon les lois d’un tribunal étranger. Loin de là, à prôner de l’impunité à l’égard d’une classe quelconque de personnes, j’en appelle à une gestion responsable des dossiers internationaux délicats. Soro, deviendra un jour un citoyen ordinaire et la justice pourra se faire dans sa plénitude. C’est pourquoi, j’invite aussi à la vigilance du président RMCK, de ne rien céder, ni précipiter comme décision et de garder en tête l’intérêt et la paix nationale pour tous les Burkinabé où qu’ils se trouvent. Il aura besoin de tous ses voisins pour réussir sa mission. La justice peut se faire en tout temps et son imposition immédiate et brutale, dans certains cas, peut s’apparenter à une vengeance.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 18:34, par vérité no1 En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Vive le Balai Citoyen ! Nous sommes ensemble !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 18:56 En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Mes chers camarades, Balai Citoyen, au lieu d’écrire dans la presse, allez directement à Abidjan et ramenons nous Monsieur Guillaume Soro à Ouagadougou et le donner à la justice. Ce mandat d’arrêt au lieu de produire des résultats attendus pourri les relations des 2 pays seulement. Qui va nous amener SORO ici ? On veux la justice, mais dans la paix, pas tout temps dans la guerre. Comme la justice est indépendante, elle peut aller le chercher. C’est vraiment inutile de passer notre temps à faire la haine entre nous pour un sujet que seul État à État, on peut envisager la solution.
    Un citoyen

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 19:13 En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Internaute 21.
    Détrompe toi car tu seras déçu. SORO ne sera jamais arrêté et extradé au Burkina. Notre gouvernement est entrain de négocier en sourdine pour que le mandat d’arrêt soit levé. Tu verras ça de tes yeux. Un conseil, ne mets pas ta tête à prix car ta tête risque d’être réellement coupée !
    Es tu un militant aveuglé et dopé du MPP ? Pourquoi il n’y a pas un mandat d’arrêt contre Salif Diallo dans le cadre du présumé assassinat de Thomas Sankara ? Il est aussi mouillé. Les juges dîtes pourquoi ? C’est étonnant qu’aucun journaliste ne pose cette question ni à la Justice militaire ni au Ministre de la Justice !

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 21:23 En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Balai citoyen n’a plus de grains à moudre. Il s’agrippe à présent à tout. Pauvres gars ! Hi hi hi !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 22:42, par idrissa COULIBALY En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Je pense qu’il faut être RÉALISTE dans cette affaire de mandat d’arrêt de SORO qui pourri la République. Pourquoi engager une guerre dont on est certain de sa défaite ?
    Guillaume SORO s’est peut etre trompé, mais le réalisme recommande de gérer cette affaire avec DIPLOMATIE pour ne pas créer plus de morts et de déplacés de guerre que pendant le coup d’état.
    Mandat d’arrêt ou pas, meme si Guillaume SORO se décidait demain de venir repondre à la convocation du juge, coupable ou pas, qui peut le retenir au Faso ? Ne nous faisons pas d’illusion et évitons d’être divertis par le balai citoyen que ZIDA a chargé de préparer son retour éventuel (en cas de désordre) ou en 2020.
    A mon Président ROCH, nous vous avons donné CARTE BLANCHE par votre brillante élection. On se reconnaitra dans toutes vos actions. Faites ce qui est bon pour vous pour un Faso paisible et prospère. Le balai citoyen doit dissoudre son gouvernement de la rue.
    Ce balai citoyen a fait un bon travail pendant l’insurrection, mais la récréation a une fin heureusement et la nostalgie des faveurs et protection de ZIDA ne sauraient s’étendre au nouveau pouvoir.
    Arrêtez de divertir le peuple en lui proposant des options déstabilisatrices et sans issus. J’étais à Abidjan du 09 au 20 Janvier 2016 et une marche sur le consulat du Burkina Faso à Bouaké était grandement organisée par les inconditionnels de SORO et les anti Mandat d’arrêt. Dieu seul sait que c’est l’attentat qui a annulé cette manifestation qui allait déboucher (certainement) sur de graves préjudices sur plusieurs de nos compatriotes.
    Le malheur a fait reculer le malheur ; mais pour combien de temps ?
    Balai citoyen prenez aussi des vacances à l’image de votre mentor. Pourquoi pas en Israel ? Cela vous permettra de revoir vos plans parce que cette fois-ci, on refuse d’aller en guerre inutile contre la Cote d’Ivoire.
    NON A L’AVEUGLEMENT DU PEUPLE.

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2016 à 23:49 En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Meme si Soro ne sera pas extrade au Burkina Faso, le Burkina Faos a agi en vrai Rawa. Et Soro ne vopyagera plus jamais a l’ aise comme avant. Le voila de facto interdit de voyager en france ou il a sa maitresse burkinabe qui ne paie pas ses employes de maison.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2016 à 00:29, par SOME En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    A M Doudouno le cobra,n° 20, c’est une conception de la gestion de l’etat comme la tienne qui a améné tous ces problemes au burkina. Tu es le genre de citoyen dont justement nous ne voulons plus jamais au burkina, tu n’as rien compris a l’insurrection populaire. Tant pis pour toi ! Souffres mais saches que plus que jamais, plus rien ne sera jamais comme avant. Tu crois que l’insurrection et la volonte populaire étaient une recreation, ben tu as eu tout faux. Nous on ne s’est pas fait tuer pour une question de prendre une recreation…Alors ne t’etonne pas d’en payer les frais un jour.

    Roch kabore ne fait pas et ne fera pas ce qu’il veut. C’est le peuple qui l’a élu pour travailler selon la volonté du peuple et pour le bien etre general de tous :il est au service du peuple, qu’il le veuille ou non ! Sinon on le vire manu miltari comme on a viré Blaise et meme diendare avec ses armes. La democratie ce n’est pas elire quelqu’un et s’en laver les mains apres pour que ces gens fassent comme eux ils veulent. JAMAIS ! Plus rien ne sera comme avant. Mets ca dans ta tete. C’est TA recreation qui est finie pour toi. Le balai CITOYEN (je precise) nettoiera le pays des vermines comme toi

    Bernard Luther King ou le Prophete Impie n°5  : que dire d’un raisonnement si SURREALISTE ! Ca fait pitié !

    Je soutiens 100% Touba n°4 : il ne faut pas sous estimer notre determination : c’est la patrie ou la mort… Entende celui qui pourra sinon tant pis pour lui. Le peuple a compris et veut des institutions fortes pour le bien general et non des hommes forts pour le bien-etre de quelques uns.

    Quand on parle de avocats etrangers, cela ne peut pas car c’est un tribunal militaire : ce qui se dit entre militaire n’est pas une affaire a etaler avec des etrangers . Pourquoi faut-il que ce soit un tribunal militaire est ce parce que les miltaires sont des citoyens a part . Non ! C’est une question de secret militaire. Nulle part ailleurs vous ne verrez ce que ces avocats demandent : c’est d’ailleurs tressucipicieux qu’ils aient eu meme lecourage d’insister. Quand les lilitaires francais viennent violer vos enfantsla bas chez nous dans nos pays, comme cela s’est passé il y a peine quelques semaines a ouaga, les europeens se precipitent de les rapatrier.Ils vpont meme jusqu’à exiger dans les contrats de cooperation militaire qu’aucun militaire francais ne peut etre poursuivi pour quoi que ce soit meme s’il a tué….Les droits de l’homme, c’est pour tous. Etre justiciable, c’est pour tous. Demandez a maitre Bewendé d’etre un avaocat des prisoniers d’abu grahibou a guatanamo et de participer a leur jugement…

    Et puis entre nous, c’est aujourd’hui que burkinabe et ivoiriens sont devenus subitement des freres ? Il y a quelques années de ca, combien de millions ont été renvoyés et ont tout perdus .Mon frere y a meme été tué pour lui prendre son champs. Il était pas le seul a avoir subi ce triste sort. Alors on n’était pas freres ? Certains vont clamer que le burkina depend de l’economie de la Cote d’ivoire,etc. C’est dire que tu peux tout me faire et je dois me taire et subir et souffrir en silence dans mon coin parce que, economiquement, tu es plus fort que moi… Ce qui compte c’est la force de l’argent…Quelle bassesse ! Vraiment il y en a qui font piitié pitié pitié…Tellement ca vole bas bas !

    Rappelez-vous toujours une chose :vos manœuvres pour vous proteger entre « freres » (puisque meme le grand maitre y était favorable !!!), vous allez a contrecourant de l’Histoire. Alors ne vous etonnez pas lorsque vous vous noyez.car on vous noiera et gaiement ! Car la patrie ou la mort, ce n’est un simple slogan
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2016 à 00:34, par Serge En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Chèrs Frères africains, je ne suis Burkinabé mais je partage pleinement votre cause. Je pense meme qu’elle est une cause africaine et que tout bon africain devra soutenir. Soro Guillaume et son Patron Ouattara doivent comprendre que l’Afrique en a assez des enfants bâtards.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2016 à 01:23, par vérité no1 En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Quand les gens disent que la RCI, premier partenaire économique, patati patata, ça me fait mal. Sachez que nous avons une économie complémentaire ! Nous avons besoin par exemple du poisson et ils ont besoin de la viande.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2016 à 09:18, par L’Oeil du peuple En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Société civile crédible tant au niveau du Burkina qu’au niveau international. Vous jouez pleinement votre rôle de veille. Et vous êtes garant de la protection et de l’application juste et équitable des lois républicaines.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2016 à 10:05, par Mminga En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Pour que nos frère ne soient pas tombés pour rien !!!
    JUSTICE !!!!!
    JSUTICE !!!!!
    JUSTICE !!!!!!
    Guillaume Soro devant la justice
    Notre nombre est notre force !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2016 à 10:26, par gael En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    ballai citoyen vous êtes pire que guillome sorro ! vendre votre fierté pour de l argent ! et hop on devient millionnaire apres la transition.

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2016 à 16:04 En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    faite pardons avec vos commentaires de soro par si par là devant la justice et faite venir blaise Compaoré c’est parce que blaise est labà que soro veut qu’il reviens être encore président au Burkina pour qu’il puisse toujours faire leur salle affaire( vente d’arme ; drogue, libération d’otages etc...) mais comme Ya plus ça vous voulez quoi ?
    Blaise lui même est 100% Burkinabé nous n’arrivons même pas a le faire venir et vous parler de ce qui peut pas ce faire pour le moment.
    même si les burkinabés sont bête pour faire ses genres de choses, les ivoiriens fera toujours le contraire. je sais bien que si soro était burkinabé vous allez le remettre au ivoiriens faite bal a terre si non vous parlez hors sujet

    Répondre à ce message

  • Le 10 février 2016 à 20:08, par ragomzanga En réponse à : Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : Le Balai Citoyen dit Non aux pressions sur les juges d’instruction

    Le Burkina Faso est peut être économiquemement faible mais le Burkina Faso est un pays fier et responsable.
    Nous sommes peut-être petit en superficie, mais nous sommes un grand pays,
    Il ne faut pas nous négliger,
    Beaucoup de pays ont des ressources économiques fortes mais ils ne nous vallent pas,
    La première ressource d’un pays, ce sont ses hommes,
    Il faut qu’on prenne notre destin en main pour qu’on nous respecte.
    Respectons-nous et les autres nous respecterons........

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Le Gal Djibrill Bassolé est rentré au Burkina et se porterait bien
Procès du putsch du CND : Les plaidoiries renvoyées au 23 avril prochain
Procès du putsch : Ce fonctionnaire de police secouru par le colonel-major Boureima Kiéré
Procès du putsch du CND : L’accusé piégé par une tablette nie toujours les faits
Procès du putsch : Boukaré, la victime qui se soigna avec de la potasse et du sel
Putsch du CND : « Il était le pilier de la famille », relate l’oncle d’une victime décédée
Procès du putsch du CND : P.S, ce professeur de français sauvé grâce à un autre élément du RSP !
Procès du putsch : Gildas, l’homme qui a eu in extremis la vie sauve
Vidéos du putsch : « Un film d’horreur » scande la partie civile, « Rien de nouveau », répond la défense
Procès du putsch du CND : "Comment prétendre maintenir l’ordre avec des cagoules", s’interroge Me Prosper Farama
Procès du putsch du CND : "Je n’ai pas d’observation par rapport aux images", a lâché général Gilbert Diendéré
Ismaël Diendéré filme son père : « Mon papa président ! C’est historique »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés