Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Diaspora : Les Burkinabè de France contre le terrorisme

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • mardi 2 février 2016 à 00h20min
Diaspora : Les Burkinabè de France contre le terrorisme

A l’appel du Collectif contre la confiscation de la démocratie au Burkina, une quarantaine de Burkinabè et d’amis du Burkina se sont rassemblés vendredi 29 janvier en début de soirée devant l’ambassade du Burkina à Paris, pour condamner les attentats perpétrés le 15 janvier par les terroristes du groupe djihadiste Al-Mourabitoune, et apporter leur soutien aux familles des victimes.

Ce n’était pas la grande mobilisation comme lors de la manifestation contre le putsch de septembre 2015, mais l’essentiel pour ceux qui ont bravé le froid hivernal était de marquer leur solidarité avec les familles des victimes et dire non au terrorisme.

Après avoir observé une minute de silence à la mémoire des 32 victimes, les orateurs qui se sont succédé ont tous rappelé que le but visé par les terroristes était de saper les efforts de normalisation politique consentis depuis octobre 2014, qui ont débouché sur les élections de novembre 2015 et de saboter le développement économique du Burkina. « Nous disons aux terroristes que le Burkina ne capitulera pas ; nous n’avons pas peur de vous et nous resterons toujours debout », a lancé Didier Ouédraogo, coordonnateur de la manifestation.

Le représentant du MPP, de l’UPC , du Balai Citoyen, de l’Association des étudiants et celle de l’Association des femmes du Burkina ont tous insisté sur le fait que la lutte contre le terrorisme était l’affaire de tous, et qu’il fallait continuer d’aller au Burkina pour ne pas céder à cette barbarie.

L’ex-ambassadeur Eric Tiaré, encore en France pour quelques jours avant de rejoindre son nouveau poste à New-York où il a déjà remis ses Lettres de créances au secrétaire général de l’Onu, s’est joint à la quarantaine de personnes ayant répondu à l’appel du Collectif. Avant de se disperser, les manifestants ont entonné le Ditanyè, l’hymne de la victoire.

Hier dimanche 31 janvier, c’était autour de nos compatriotes du Grand Ouest de la France et leurs amis, de rendre à l’unisson un émouvant hommage aux victimes. Selon Ardiouma Sirima, un des organisateurs de la manifestation, plus de 70 personnes se sont rassemblées sur la Place de la mairie de Rennes pour dire non au terrorisme et manifester leur solidarité avec le peuple burkinabè.

J Vokouma
Lefaso.net (France)

Vos commentaires

  • Le 1er février 2016 à 13:32, par Ouedraogo zeynab En réponse à : Diaspora : Les Burkinabè de France contre le terrorisme

    je suis fière d’être burkinabè pays des hommes intègres unis à jamais !!!!! ensemble nous combatrons le terrorisme . La patrie ou la mort nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 15:10, par N’DRI Koffi En réponse à : Diaspora : Les Burkinabè de France contre le terrorisme

    Merci pour tous ces soutiens. Tous unis, on vaincra le terrorisme. Nous n’allons jamais céder aux menaces du terrorisme.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 15:20, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Diaspora : Les Burkinabè de France contre le terrorisme

    - Frères, Parents, soyez séreins là-bas et du courage à vous. Comportezvous bien là-bas pour mériter du respect et pour rehausser l’image de votre pays, Burkina Faso. Soyez séreins car nous ici au pays, on reste stoiques et les terroristes ne nous font pas du tout peur. Ils nous vont pas nous empêcher de vivre ni de nous amuser.

    Avec le Burkina Faso ils ont atteint leur limite et nous allons les montrer ce que veut dire être brave si jamais ils retentent cette affaire. Si jamais ils tentent de rééditer encore cette cruauté ici au Burkina Faso, je vous en conjure que vous allez entendre là-bas par la presse que des terroristes ont été dépecés vifs au Burkina Faso ! Cette fois, avec le 15 janvier, on peut dire que c’est une surprise, mais la prochaine fois, nous allons raser tout ce qui ressemble à des terroristes et nous allons mettre à sac les mosquées qu’ils auront à fréquenter, tout comme toutes les cours et concessions qui auront à les accueillir, et leurs complices locaux, je préfère ne pas vous dire ce qu’il adviendra d’eux dans nos mains. Soyez sûrs que nous ne dormons plus chers parents, chers frères. Et rassurez-vous, nous n’avons pas peur non plus, même d’un iota ! L’Ex-RSP ne nous avait pas surprit, et ses soldats qualifiés d’élites ont vu ce dont nous sommes capables ici au Burkina Faso. On sait être violents quand il le faut, même si par nature les burkinabè sont pacifiques. Mais cette fois la provocation des terroristes est allée trop loin !

    - Chers frères, des milices d’auto-défense s’organisent dans le pays et aident les forces de l’ordre à traquer tous les malfrats qu’ils soient terroristes, voleurs de bétail, ou coupeurs de route. Nous fouttons tout ce beau monde dans le même sac désormais ! Je vous assure que les attaques à mains armées ont fortement diminué actuellement, et les routes sont de plus en plus sûres pour les voyageurs. Nous sommes entrain de traquer ceux qui mettent le feu dans les lieux de commerce et je vous assure, ils en auront pour leur compte !

    - Au Burkina désormais, finie la rigolade avec les malfrats !!!!

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 16:35, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Diaspora : Les Burkinabè de France contre le terrorisme

    Merci nos chers frères pour le combat contre le terrorisme. BURKINABÉS DE TOUT BORD, nous restons unis pour convaincre le mal (extrémistes islamistes).

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS en 2016. AMEN

    ACHILLE DE TAPSOBA

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 16:44, par general En réponse à : Diaspora : Les Burkinabè de France contre le terrorisme

    mrs yamyélé je suis d’accort avec vous mais,pour toujours garder la confiance entre tous les burkinabé ces bien de ne pas faire un rapprochement entre les terroriste et les musulman.Parce qu’ils ont eu a condamner avec force le terrorisme.En plus notre particularité est que,toutes les religions ce sont battus ensemble mais dans la mais sans distinction pour libéré notre chers patrie lors de l’insurrection et du putsch manqué.Donc a mon avis faire un rapprochement au terrorisme a l’islam au Burkina Faso peut créer des frustration à tes frère de lutte(moi je suis animiste)qui sont sortis dans la rue et faire face a tous ce que tu a connu(les arme,risque d’accident,la mort...j’en passe).Alors soyons fiers d’être unis,de parler le même langage et d’avoir des ennemis commun qui sont les terroriste, les coupeurs de route...j’aime le Burkina Faso la patrie ou la mort nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 17:22, par llodia88 En réponse à : Diaspora : Les Burkinabè de France contre le terrorisme

    pays pauvre au coeur de l’Afrique, le Burkina Faso reste digne. Pétit pays par la superficie, mais les hommes qui y vivent sont grands de leur courage, et de leur intégrité. Notre cher patrie est entrain de donner des leçons d’union et de fraternité au monde entier. en guise d’exemple, les politiciens pakistanais dans leur débat prennent à de nombreuses fois le Burkina en exemple depuis sa lutte héroïque pour se libérer des griffes des malfaiteurs.. vive le pays de Sankara, de Norbert Zongo pour ne citer que ceux.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 18:09, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Diaspora : Les Burkinabè de France contre le terrorisme

    - GENERAL (Internaute 5), personne n’a jamais fait de rapprochement entre Terroristes et Musulmans ou Islam (que je respecte car tolérante par essence) et ce n’est pas ce que je dis non plus. Donc ne soit pas si frileux ! De toute manière on n’a jamais vu un terroriste aller prier dans une Eglise ou un Temple, encore moins égorger un poulet sur un fétiche (tu le sais puisque tu te dis animiste), avant de commettre son forfait et tu le sais bien, à moins d’être un hypocrite et dans ce cas, si moi Yamyélé je te mets la main dessus, je te soumet exactement au même traitement qu’eux !

    - Je dis et je répète : Si une mosquée accueille ces gens sans les dénoncer ! Si quelqu’un les accueille chez lui dans sa concession sans les dénoncer (comme ce Ladji de SAMOROGOUAN), eh bien la mosquée et la concession seront purement et simplement saccagés pour l’exemple. Si tu es un logeur de terroriste, nous allons te le faire payer très cher ! Voilà ce que je dis et c’en est ainsi et ainsi soit-il désormais dans ce pays. Nous allons aider les forces de l’ordre à faire la police ! Voilà pour te servir, fameux GÉNÉRALISSIME !

    - Au Burkina Faso, nous ne voulons plus de l’ambiguité du genre ’’Je ne mange pas la viande de chien, mais je bois seulement sa soupe !’’. Pas d’amalgame ! C’est fini ! Si tu es un bon musulman, ne fleurte pas avec un terroriste et tout ce qui lui ressemble, même pour de l’argent facile. C’est simple à comprendre et c’est ainsi !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 19:12, par Sydney En réponse à : Diaspora : Les Burkinabè de France contre le terrorisme

    Bravo et merci à la diaspora de Paris et de Rennes, ce geste fera du bien au famille des victimes, god bless you

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 20:19, par Jeunedame seret En réponse à : Diaspora : Les Burkinabè de France contre le terrorisme

    Pour une fois peut-être, KÔRO YAMYÉLÉ a raison. INTERNAUTE Général 5 : comprends-le ; il parle de conspiration d’individus et de concessions ; pas de religions.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 20:22, par Claloy En réponse à : Diaspora : Les Burkinabè de France contre le terrorisme

    Suis d’accor avec num.5.Evitons de rapprocher musulmans et terrorisme au pays des hommes intègres.Il nya pas de conflit religieux ici.Nous sommes tous frères ici.Leurs complices du pays ne savent pas la signification de Burkina Faso.Je ne suis pas musulmane mais je dis souvent que si on fouille bien peut etre que tous ces terroristes ne sont pas islamistes.Ils se cachent derrière cette noble religion pour créer l’intolérence réligieuse.En enfer tous ces non croyants !Car le croyant ne tue pas à plus forte raison au nom de Dieu.Vive le Burkina Faso uni !

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 21:07, par general En réponse à : Diaspora : Les Burkinabè de France contre le terrorisme

    yamyélé c’etais simplement pour te faire comprendre qu’un criminel n’a pas de religion.même s’il y’a des musulman violant dans d’autre pays,au BURKINA ici il sont en majorité tolérant et c’est un acte a salué.Tu a affirmé que les terroriste ne prix pas a l’église a tu des preuve.on a dit souvent que trop de liberté aussi nuis a la liberté.Dans le plat que tu ne mangera point,évite de l’utiliser pour ton prochain

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2016 à 22:15 En réponse à : Diaspora : Les Burkinabè de France contre le terrorisme

    kôrô Yamyelé , tu as quoi contre les musulmans ? Les musulmans te voient venir. L ’ imam d une mosquée n est pas un agent de police pour controler les individus. Et qui t a dit que tous les terroristes sont les musulmans ? Sache que terrorisme et politique ça fait 2. C est pad Bouche qui combat le terrorisme. C est l intelligence. Le jour que vous saccagez une mosquée au Burkina ici vous aurez les propriétaires des mosquées devant vous.

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 13:32, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Diaspora : Les Burkinabè de France contre le terrorisme

    - Mes petits musulmans qui m’attaquez, je vous informe qu’aujourd’hui même le 02/02/2016 au Sénégal, la Division des Investigations Criminelles (DIC) a arrêté 2 présumés terroristes. Et selon www.koaci.com, la mère de l’un d’eux, désespérée, a alerté les enquêteurs de la police judiciaire. Et selon www.koaci.com, ‘’La dame A. Lô a confié à la DIC, que son fils qui était étudiant à l’université Sherbrooke (Quebec) a rejoint la Tunisie pour faire le Jihad. Elle a souligné devant les enquêteurs la transformation de son fils depuis son mystérieux séjour en Tunisie. D’ailleurs, explique-t-elle, qu’à son retour au Canada, son fils fréquentait des Afghans et des pakistanais dans une sorte de mosquée où, son fils devenu imam, prêchait le Jihad. A. Lô dira qu’elle est elle-même partie au Canada pour faire entendre raison à son fils. Mais devant le refus de ce dernier, elle s’est résolue à contacter la DIC pour arrêter son fils avant qu’il ne fasse une bêtise. Elle explique aussi que son fils a été recruté par un certain Atoumane S. pour le compte d’un certain Shamin Abdoul qui aurait financé le voyage de son fils. Dans la chambre de Assane K., les enquêteurs trouvèrent, entre autres, un exemplaire du Coran, un billet Dakar-Tunis en son nom, un numéro de compte à la banque islamique’’.

    - Voilà qui est clair ! Ils adossent leurs prêches diaboliques sur l’Islam bien que les musulmans ne préconisent pas la Jihad ni le terrorisme !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 2 février 2016 à 13:44, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Diaspora : Les Burkinabè de France contre le terrorisme

    - Internaute 12, je ne suis contre aucun musulman et j’ai de nombreux parents et amis musulmans. J’aide même certains à comprendre l’Islam.

    Pendant qu’on y est, puisque tu parles de mosquée, je te prend au mot, fidèle muslim : Que signifie ‘’Mosquée’’ et d’où vient ce mot puisque tu es si fort ?

    - Moi Yamyélé je t’informe qu’en arabe ‘’Masjid’’ qui veut dire littéralement traduit ‘’le lieu où l’on se proster’’ devenue plus tard ‘’Mosquée’’. Quant à ‘’Allah’’, le mot vient de ‘’Ilah’’ qui veut dire divinité. En mettant ‘’Al’’ devant ‘’le Dieu’’, on obtient ‘’Allah’’ qui n’a ni féminin, ni pluriel.

    C’est gratuit pour toi !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Région de l’Est : Une école incendiée, deux individus de nationalité étrangère aux arrêts
Est du Burkina : Un agent des eaux et forêts tué dans une embuscade
Opération Doofu : Human Rights Watch appelle les FDS à respecter les droits humains
Mgr Laurent Dabiré, évêque de Dori : « Les terroristes tirent sur la corde religieuse et ethnique »
Burkina : Le MBDHP appelle les populations à s’organiser contre l’hydre terroriste
Attaques contre les lieux de culte : Yacouba Zida appelle à l’union pour constituer un bouclier contre les forces du mal
Sahel : Un gendarme trouve la mort dans une embuscade
Attaque terroriste à Dablo : « Le Saint Père m’a appelé pour m’encourager », Mgr Théophile Naré
Opération « Doofu » : Le gouverneur du Centre- Nord invite les populations à une « parfaite » collaboration avec les FDS
Lutte contre le terrorisme : Le député tchadien Théophile Yombombé loue la résilience du peuple burkinabè
Dablo : « Il faut prier pour ceux qui nous tuent », recommande Mgr Théophile Naré, évêque de Kaya
« L’opération Doofu sera un succès », rassure le Chef d’Etat-major général des armées
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés