Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La voie de l’homme sage s’exerce sans luttеr.» Li Eul, dit Lao-Tseu

Observation des élections : La CODEL en ordre de bataille

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • vendredi 27 novembre 2015 à 02h18min
Observation des élections : La CODEL  en ordre de bataille

La convention des organisations de la société civile pour une observation domestique des élections (CODEL) tient son quartier général à l’hôtel Splendid de Ouagadougou. Jusqu’à la proclamation des résultats des élections, Me Halidou Ouédraogo et ses hommes y seront dans le cadre de leur mission de veille citoyenne. Le compte à rebours a commencé ce mercredi 25 novembre à l’issue d’une journée portes ouvertes.

Pour le président de la CODEL Me Halidou Ouédraogo, cette journée portes ouvertes se tient « avec le double objectif de rassurer les candidats et les électeurs par rapport au scrutin couplé du 29 novembre 2015 ». En présence du premier vice président du Conseil national de la transition, le président du Conseil constitutionnel et du président de la commission électorale nationale indépendante pour ce citer que ces trois, c’est à une démonstration magistrale sur le mode opératoire de la CODEL que le public a assisté. Selon Docteur Alfred Ouédraogo, le dispositif alternatif d’observation des élections communément appelé « Situation Room » est « Un système de collecte d’information du terrain, qui permet aux organisations de la société civile de réagir rapidement aux dysfonctionnements éventuels du processus électoral et d’avoir une vue globale de la situation d’ensemble qui prévaut. » Et ce n’est pas tout. En fonction des enjeux de l’information, il arrive que la situation commande l’interpellation des autorités compétentes.

Une approche qui a fait ses preuves

A en croire les conférenciers du jour, la Situation room a été expérimentée dans plusieurs pays ayant organisé des élections aux grands enjeux. Pour cette première au pays des hommes intègres, la CODEL s’est constituée un bureau de cinq membres permanents avec 45 points focaux provinciaux. Pour les besoins de l’observation des élections, 5 000 observateurs ont été accrédités qui seront déployés sur le terrain. Et plusieurs outils et structurations mis en service. Le E- observation avec la valeur ajoutée par l’utilisation des TIC, les observateurs mobiles qui remontent les données par sms avec leurs téléphones mobiles, les observateurs piquets qui collectent et remontent les données de leurs points fixes d’observation. Du côté de l’avenue Kwamé Nkrumah, trois équipes avec pour chacune une mission spécifique. La chambre technique pour la collecte et la vérification des données, la chambre intermédiaire pour l’analyse des informations, la chambre de décision pour la suite à donner.

« Très impressionné par l’engagement, par l’énergie, par le dynamisme que l’on sent vraiment vibrer dans cette salle », Jean Bernard Dubois le porte parole des partenaires techniques et financiers a eu l’assurance directe, « La mutualisation des initiatives apportera sans nul doute une plus value au processus classique d’observation des élections. Nous saluons cette approche qui, je le précise, est totalement partagée par les PTF… »
La candidate pour la présidentielle Françoise Toé était de la partie. Pour elle, « C’est un complément pour crédibiliser davantage le processus. Je pense que cela va permettre d’accélérer la compilation des résultats afin que nous puissions disposer des résultats sans trop attendre », a- t- elle lâché. Et Me Halidou Ouédraogo d’insister que lui et son équipe agiront de « l’observation des élections, au comptage parallèle en passant par les tendances de participation et les aspects de déroulement des votes, aux résultats des scrutins ». Avec à chaque étape du processus électoral, des informations de première main disponibles sur place au troisième étage de Splendid Hôtel, mais aussi sur la plateforme www.burkinavote.com.

Samuel Somda
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés