Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Aboubacar Gansoré aux militants de l’AJIR de Bobo-Dioulasso : « Si tout se passe bien, Adama Kanazoé sera le Président du Faso »

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • vendredi 27 novembre 2015 à 02h19min
Aboubacar Gansoré aux militants de l’AJIR de Bobo-Dioulasso : « Si tout se passe bien, Adama Kanazoé sera le Président du Faso »

Adama Kanazoé le candidat pour la présidentielle de l’alliance des jeunes pour l’indépendance et la république (AJIR) affectueusement appelé « président choco » par certains de ses admirateurs, a communié avec les militants de son parti le mercredi 25 novembre 2015 à Bobo-Dioulasso. Sur la place des martyrs, l’ambiance était bon enfant au son de « les vielles personnes quittez » de l’artiste ivoirien Debordo, que le candidat n’a pas manqué de reprendre et d’en esquisser des pas de danse.

« Président choco, président choco, il est l’heure du changement, »… c’est sous ces cris de joie qu’Adama Kanazoé a été accueilli par ses militants sur la place des martyrs de Bobo-Dioulasso. Avec ferveur et conviction, le président « choco » a rappellé qu’il est l’heure du changement. La jeunesse burkinabè, à l’en croire, étant fatiguée, a envie de voir autre chose. « La jeunesse qui s’est insurgée les 30 et 31 octobre a envie de changement. Nous voulons ce changement. Ce changement est une opportunité que nous avons le 29 novembre prochain », dit-il. Et d’ajouter qu’au soir de ce 29 novembre, cette jeunesse va dégager toute la vielle classe politique pour mettre aux affaires des jeunes gens, avec des projets et des visions pour le Burkina. Pour la ville particulière de Bobo-Dioulasso, Adama Kanazoé rassure qu’elle retrouvera son lustre d’antan. « Cette capitale oubliée, cette capitale à l’économie fantomatique va connaitre enfin l’essor industriel qu’elle mérite », promet-il. Kanazoé Président du Faso, Bobo sera tout simplement le socle du développement industriel du Burkina.
Concrètement selon le candidat de l’AJIR, la ville étant une zone dont le niveau agricole est très important avec une variété de productions, il est prévu dans son programme de société, et ce, au niveau des secteurs secondaires de l’économie, de tendre vers une industrialisation progressive du Burkina. Dans ce processus, Adama Kanazoé entend se focaliser sur les petites industries de transformation de produits locaux. C’est donc dans ce cadre que Bobo va être un hub, étant donné qu’elle présente plusieurs opportunités en matière de production agricole. En clair, Bobo-Dioulasso sera le centre de transformation des produits locaux.

Une grande surprise attend les burkinabè au soir du 29 novembre
Dans une envolée lyrique, Aboubacar Gansoré, premier responsable du parti à Bobo, a laissé entendre : « à la surprise générale, il a 36 ans, inconnu au bataillon, il est tout neuf dans la sphère politique, il est le nouveau président du Burkina Faso, il s’appelle Adama Kanazoé ». Oui, dit-il, ce sera la grande surprise au soir du 29 novembre. Le programme d’Adama Kanazoé, à en croire Aboubacar Gansoré propose entre entres sur la relance de l’économie, l’employabilité des jeunes, la santé etc. Alors dit-il : « Sans ambiguïté et si tout se passe bien, Adama Kanazoé sera le président du Burkina ». Le candidat le croit fermement parce que dit-il, « nous sommes une génération clean, propre et rien à se reprocher ».

Bassératou KINDO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés