Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Boukaré Ouédraogo à Bobo-Dioulasso : Le candidat indépendant promet la gratuité de l’éducation et des soins sanitaires

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • jeudi 26 novembre 2015 à 14h49min
Boukaré Ouédraogo à Bobo-Dioulasso : Le candidat indépendant promet la gratuité de l’éducation et des soins sanitaires

Boukaré Ouédraogo dit Tintin, candidat indépendant à la présidentielle du 29 novembre 2015 a communié avec les Bobolais ce mercredi 25 novembre sur le plateau Yeguéré (secteur 10). Devant un public composé en majorité d’enfants, le candidat a promis de belles choses qu’il pense réaliser s’il est élu Président du Faso.

Le meeting de Boukaré Ouédraogo a débuté aux environs de 18heures alors qu’il était prévu pour 15heures. Au milieu d’une foule d’enfants et d’écoliers dans leurs tenues scolaires (c’était la fin des cours du jour), un proche collaborateur du candidat, dans un français approximatif, tente de dévoiler le programme.

En substance et de ce que l’on peut retenir, Tintin au pouvoir, l’école et les soins sanitaires seront gratuits. Quoi donc de plus judicieux et raisonnable que de voter le candidat indépendant pour un Burkina débarrassé de la pauvreté. Boukaré Ouédraogo est, selon lui, le véritable homme de changement. Boukaré Ouédraogo – la main sur le cœur- a confié qu’il n’a jamais ni corrompu, ni été corrompu. Il croit donc, dur comme fer, qu’il est le seul saint à même de gérer ce pays.

En effet, pour n’avoir jamais composé avec l’ancien régime, Tintin pense être la solution pour le Faso. Pendant près d’une quinzaine de minutes, il a parlé et reparlé de son projet de société. Il n’en finit pas de se répéter. Des idées décousues, parfois sans logique. Mais le message semble passer, à entendre les ovations et cris du public.

Les usines de la Sofitex ne sont que des usines de transformation de coton

Boukaré Ouédraogo a laissé entendre que toutes les usines étaient implantées pendant les indépendances à Bobo- Dioulasso, capitale économique du Burkina. Malheureusement, aujourd’hui, aucune d’elles ne fonctionne. En tout cas, précise le candidat : « moi je n’en vois pas. Il n’y a aucune usine à Bobo, et celle de la Sofitex, à mon avis est une usine de traitement de coton ».

Une fois à Kosyam, Boukarè Ouédraogo, pour juguler cet état de fait, va installer des usines de textile à Bobo et Banfora pour la simple raison qu’elles sont des régions cotonnières. « Je garderai donc mon coton au lieu de le vendre à d’autres pays, qui, en l’exploitant créent des emplois. Je préfère donc créer ces emplois en gardant le coton », souligne-t-il. Et c’est d’ailleurs, foi de Tintin, à ce prix que la ville de Bobo-Dioulasso reprendra vie. Avec dix usines de transformation de coton et de granite, ce sont près de 100 mille emplois qui seront créés à Bobo. Aux agriculteurs, Tintin promet des tracteurs plus performants pour une agriculture mécanisée et moderne. A cela s’ajoute la subvention des engrais. Quant à l’éducation, Tintin à rappelé qu’il est le seul à proposer une formation professionnelle depuis la classe de CP1. Il entend aussi construire dix mille salles de classe au Burkina.

A la question de savoir s’il repart confiant au regard de la qualité du public, Tintin dira qu’il est très content de ces enfants qui sont venus l’écouter. « Je ne suis pas un politicien, et je condamne ces politiciens qui inculquent la lâcheté aux enfants en leur donnant de l’argent pour qu’ils viennent à leurs meetings », déplore-t-il.

Bassératou KINDO
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés