Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout arbre qui vit en tranquillité finit un jour par être secoué.» Proverbe vietnamien

Présidentielle 2015 : Françoise Toé était dans le quartier Zongo de Ouagadougou

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • dimanche 22 novembre 2015 à 08h37min
Présidentielle 2015 : Françoise Toé était dans le quartier Zongo de Ouagadougou

Françoise Toé multiplie les meetings à l’approche de l’échéance et la mobilisation croissante des populations semble témoigner de la confiance qu’elle suscite. Ce vendredi 19 Novembre au matin, c’est avec les populations de Zongo que la candidate indépendante soutenue par le Mouvement de Libération Nationale (MLN-BF) est allée communier.

« Après 27 ans de gestion du pouvoir, certains candidats reviennent pour flatter les populations afin de pouvoir une fois élus, reproduire les mêmes travers », prévient Françoise Toé sous les acclamations à Zongo. Elle invite les populations à opter pour un changement qualitatif. Elle souligne qu’elle est l’une des rares à n’avoir jamais collaboré avec le gouvernement Compaoré qu’elle a toujours combattu aux côtés du Professeur Joseph Ki-Zerbo. Le Professeur nous a légué des valeurs socialistes dont nous sommes fiers expliquera-t-elle. Françoise Toé entend œuvrer pour un développement endogène, un développement solidaire, c’est-à-dire, un développement qui répond aux besoins des populations et non pour respecter des schémas qui nous sont imposés. C’est avec conviction qu’elle a affirmé être à même de répondre aux problèmes vécus par les populations, notamment les questions de santé avec des infrastructures, des équipements et du personnel compétent et en bon nombre.
Il a également été question de l’accès à l’éducation pour tous les enfants. Elle s’engage à doter les élèves de fournitures scolaires dès la rentrée et non en retard comme c’est le cas actuellement. La question des lotissements aura suscité beaucoup d’intérêt pour l’auditoire du jour composé de personnes habitants les zones non loties ou fraichement loties avec toute la corruption et le désordre qui vont avec. Françoise Toé déplore que des populations soient chassées de leurs terres au profit de clans et promet des lotissements en règle avec l’assurance pour les habitants de bénéficier de parcelles d’habitations en priorité.
Intégrité, éthique et bonne gouvernance, sont les maîtres mots du discours de Françoise Toé. La candidate entend lutter contre la corruption et elle s’engage à punir sévèrement les crimes économiques, aussi bien que les crimes de sang. Il n’est donc pas question pour cette experte comptable que sous sa présidence, les ressources soient mal employées. Avant son discours à Zongo, c’est le candidat à la législative et tête de liste dans le Kadiogo, Niampa Abdoul Karim qui aura galvanisé les foules en scandant des slogans favorables au MLN-BF et à la candidate Françoise Toé. Zongo Laurent le Saab Naaba de Zongo et de Boulmiougou, qui a été le premier à s’exprimer à assuré Françoise Toé du soutien des anciens de la localité et de son souhait de la voir faire son entrée à Kosyam. Le représentant des jeunes et la déléguée des femmes emboucheront la même trompette sans toutefois omettre de rappeler les conditions de vie et de chômage parfois difficiles qu’ils connaissent ; ce à quoi Françoise Toé répondra : « C’est justement pour cela qu’il faut voter pour un changement de qualité ; si vous votez les mêmes là, vous n’aurez que les mêmes résultats ». Elle martèlera qu’on aura beau avoir toutes les ressources du monde, tant qu’on ne changera pas les hommes, nous ne pourrons pas nous développer.
A entendre Solange Ramdé la représentante des femmes de Zongo, le message est passé et elle assure qu’elle votera pour le changement véritable et qualitatif le 29 Novembre prochain. Ilboudo Jean Paul, le responsable des jeunes de Zongo a invité pour sa part tous ceux qui sont sortis les 30 et 31 Octobre 2014 pour chasser Blaise Compaoré et son régime du pouvoir, de ne pas reproduire les mêmes erreurs en votant pour les collaborateurs de l’ancien régime. Il les invite à voter Françoise Toé qui est propre, intègre, indépendante et qui a toute sa vie lutté pour le développement du Burkina Faso. Les deux en V et dans une ambiance bon enfant avec danses, cris de joie, slogans et applaudissements, la rencontre de Françoise Toé et de la population de Zongo a été un succès.

J.D, Correspondance particulière

Vos commentaires

  • Le 22 novembre 2015 à 09:55, par Courage Madame TOE En réponse à : Présidentielle 2015 : Françoise Toé était dans le quartier Zongo de Ouagadougou

    Si je devais choisir entre les deux femmes candidate-présidentes mon choix se porterait sans aucune hésitation sur Madame Françoise TOE pour la justesse de son programme politique et surtout son humilité en comparaison de l’arrogance de celle que vous connaissez, la djandjobienne.
    Mme Françoise TOE ne peut pas être comparée à celle qui s’est fracassée le genoux en allant se proclamer présidente à la TNB. Elle a compris maintenant que le pouvoir se conquiert par les urnes et non par un soulèvement populaire et que ce n’est pas facile d’aller solliciter le suffrage du peuple.
    Merci à vous Madame TOE de la leçon de chose politique et d’intégrité que vous infligez actuellement douloureusement aux autres candidats. Le peuple burkinabè et les mânes de nos ancêtres vous porteront au soir du 29 novembre 2015 à Kossyam. C’est en tout cas mon souhait et vous aurez ma voix pour le principe de votre humilité, de votre droiture, de votre probité et de votre intégrité. Depuis le ciel, le Professeur Ki Zerbo est fier de vous et intercèdera auprès de Dieu Tout Puissant pour votre victoire. Soyez rassurée chère Madame, vous avez des soutiens fermes dans le plus grand anonymat.

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2015 à 12:37 En réponse à : Présidentielle 2015 : Françoise Toé était dans le quartier Zongo de Ouagadougou

    Merci pour votre soutien ; rendez-vous dans les urnes le 29 novembre
    FT

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2015 à 19:32, par MoussaT En réponse à : Présidentielle 2015 : Françoise Toé était dans le quartier Zongo de Ouagadougou

    Voici une candidate qui me semble serieuse par son interet pour le Burkina , un programme qui tient la route et qui est resté fidele à ses convictions des décennies durant.Je n’ai pas encore fait mon choix mais ses choix notamment sur l’éducation me font plaisir. Bonne continuation !

    Répondre à ce message

  • Le 22 novembre 2015 à 20:00, par Courage Madame TOE. En réponse à : Présidentielle 2015 : Françoise Toé était dans le quartier Zongo de Ouagadougou

    Voilà une grande Dame de Coeur qui prend le soin de répondre à un internaute lamda qui vaut une seule voix.
    Chère Madame, sachez que vous avez déjà gagné de par la leçon d’humilité que vous avez infligée aux Philippe Ouédraogo et Etienne Traoré qui ont sacrifié leurs âmes à ceux qui ont soupé avec le diable avec de longues fourchettes. Le fait d’avoir bravé leurs coucheries occultes avec le MPP est pour moi un signe que vous n’êtes pas n’importe qui.
    Mais qui va nous donner une Présidente comme Madame Françoise TOE ?
    Ce sont des hommes et des femmes de son accabit, de sa stature et de son rang dont a besoin le peuple burkinabè. 15 sociétés minières créées en dix ans, 45 000 onces d’or par an et le panier de la ménagère n’a pas connu de changement significatif. Zougmoré a un peu raison de dire qu’il n’ira pas voter surtout si c’est pour continuer la politique du CDP ancien par le MPP. On attend le soir du 29 novembre pour savoir quel homme ou femme Dieu nous a donné comme Président et en cas de second tour, le MPP est sûr d’être battu car le peuple aspire à un vrai changement et ne se permettrai pas de mettre à la place de Blaise, Roch qui n’a pas pu faire en 27 ans ce qu’il veut faire en 5 ou dix ans. Faut faire pardon. Salif Diallo, tu es fort, mais tu n’es pas Dieu quand même ! Dieu est plus fort que toi.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés