Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Présidentielle 2015 : Saran Sérémé à la conquête de l’électorat de Pabré

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Elections 2015 • • mercredi 18 novembre 2015 à 22h04min
Présidentielle 2015 : Saran Sérémé à la conquête de l’électorat de Pabré

Saran Sérémé, candidate du Parti pour le développement et le changement (PDC), a tenu un meeting le mardi 17 novembre 2015 à Pabré. Elle a exhorté ses militants à opter pour un changement de comportement et de mentalité, en votant le PDC le 29 novembre 2015.

Mardi 17 novembre 2015, Saran Sérémé a fait le choix de fêter son anniversaire avec ses militants et sympathisants de la commune rurale de Pabré, en leur présentant son projet de société qui prône un changement de comportement et de mentalité, pour un développement équitable, harmonieux et durable du Burkina Faso. Ce projet de société dit-elle, permettra à Pabré de briller de mille feux.

En effet, Saran Sérémé dit être un produit de synthèse. « Etant femme, j’ai grandi autant au village qu’en ville. Je suis un produit de synthèse et je sais ce dont ont besoin les femmes des villages et des villes. Je me battrai pour que la question de l’éducation, la question hydrique, agricole, alimentaire, celle des enfants, la question de la santé maternelle et infantile soient une priorité ».

Toutefois, la Candidate du PDC rassure qu’elle entend mettre l’Homme au centre du développement du Burkina Faso. De ce fait, elle ne défendra pas uniquement la cause de la femme mais celle de toutes les composantes de la population : hommes, femmes, jeunes et vieux. Et à ce niveau, Saran Sérémé soutient qu’un enfant constitue la préoccupation majeure d’une mère. Raison pour laquelle, elle accorde une grande priorité à la jeunesse. « La jeunesse constitue 70% de la population et nous travaillerons beaucoup pour l’emploi, la question éducationnelle, le professionnalisme du système éducatif, l’adaptation du système éducatif à l’emploi » a-t-elle dit.

Et si à Pabré, la candidate du PDC semble faire l’unanimité après la présentation de son programme, elle soutient avoir été accueillie à bras ouverts dans toutes les villes et campagnes où elle est passée. « Partout où je suis passée, les populations sont avec nous. Même dans les zones les plus reculées du Burkina, j’ai été accueillie à bras ouverts. Les populations n’ont pas ce problème, cette question de savoir si on est de telle ethnie ou pas. Nous ne sommes pas le Burkina Faso de ce genre de glissade qui peut amener des déviances et des dérives graves » a-t-elle apprécié.

En outre, elle poursuit en remerciant les populations qui sont sorties applaudir une femme qui dit- elle, « va prendre le pouvoir et ne vive pas avec ces tares sociales que certains leur collent à la peau et que certains politiciens utilisent pour combattre les autres ».
Aussi, elle dit remercier le peuple burkinabè pour la confiance placée en elle. « Si cela continue, je pense que la grâce de Dieu s’annoncera et nous serons gagnants ».

A Pabré, la population a promis de faire de Saran Sérémé la première présidente du Burkina Faso. A cet effet, la candidate du PDC dit être convaincue que les femmes sont décidées à honorer une personne qui les a honorées, les jeunes, à avoir une personne qui va se battre pour leur avenir et non pour ses intérêts personnels. Quant aux hommes, elle dit être persuadée qu’ils sont fiers d’avoir une combattante, une amazone qui est prête au sacrifice suprême pour sa société et pour ses enfants.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement N°4 de Ouagadougou : « Il nous faut être plus civiques, avoir un esprit citoyen et républicain », invite le maire, Issa Anatole Bonkoungou
Commune de Saponé : « Je suis obligé de placer l’intérêt des populations au-dessus de toutes considérations », conçoit le nouveau bourgmestre, Abdoulaye Compaoré
Commune de Bouroum-Bouroum : Koko Momo, élu maire
Vie des communes du Nord : Zogoré a désormais son organe délibérant
Elections municipales : Le Conseil d’Etat a donné les résultats définitifs
Elections municipales complémentaires du 28 mai : Légitimité renforcée pour le MPP
Elections partielles à Zogoré : le MPP Yatenga tire les enseignements du scrutin
Elections municipales dans l’arrondissement 4 : Campagne de sensibilisation pour éviter les reprises
Élections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP vainqueur avec 31 conseillers sur 55
Elections municipales partielles à Karangasso-Vigué : Le MPP et le CDP ont prôné la paix
Elections municipales partielles au Nord : Le MPP largement vainqueur à Zogoré
Elections municipales partielles : A l’arrondissement 4 de Ouaga, les électeurs sont fatigués
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés