Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Préparatifs du SEMICA 2015 : Tout est quasiment fin prêt !

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • • mardi 19 mai 2015 à 22h54min
Préparatifs du SEMICA 2015 : Tout est quasiment fin prêt !

La 4e édition du Salon international de l’énergie, des mines et des carrières (SEMICA) se tiendra du 28 au 30 mai 2015 sur le site du SIAO. A quelques jours de l’évènement, le comité d’organisation a tenu une conférence de presse pour faire le point des préparatifs. Tout est pratiquement fin prêt. Pour cette édition, le thème choisi est : « Contribution du secteur minier à l’émergence des Etats de la CEDEAO, promotion des matériaux locaux et de la fourniture locale de biens et services miniers ».

A dix jours du SEMICA, le niveau des préparatifs est à 90%. Les stands disponibles ont déjà été déployés et les exposants sont invités à passer au pavillon Soleil levant du SIAO pour les identifier et commencer à les décorer. Pour les entreprises qui souhaitent toujours prendre part à l’exposition, quelques stands sont encore disponibles. Mais, elles sont invitées à se hâter. Car, tout indique, selon les organisateurs que « le SEMICA 2015 sera une belle fête ».
Côté sécurité aussi, il n’y a pas de souci à se faire. Les organisateurs ont décidé de renforcer aussi bien la sécurité physique que la sécurité sanitaire des participants au vu des menaces qui planent sur la sous-région. « Des mesures ont été prises pour que l’ensemble des participants puissent vivre un SEMICA en toute quiétude. Donc, il est important de rappeler à tout le monde que, pour avoir accès à l’aire du SEMICA, il faudra posséder un badge et les services de délivrance des différents types de badges seront disponibles aux entrées », a précisé Innocent Bélemtougri, le commissaire général de la manifestation.

« Nous sommes fin prêts pour accueillir les différentes délégations »

Le SEMICA 2015 connait néanmoins quelques difficultés financières. Sur un budget prévisionnel de 85 millions de francs CFA, seulement une cinquantaine de millions ont été mobilisés jusque-là. C’est le commissaire général de ce salon annuel qui a saisi l’occasion de cette conférence de presse pour « lancer un appel à tous les partenaires qui peuvent encore nous soutenir à bien vouloir nous appuyer afin que le SEMICA 2015 soit une édition rayonnante ».
Malgré cette donne sur le plan financier, tout est mis en œuvre pour que la manifestation se tienne de la meilleure des manières. « Nous vous rassurons que nous sommes fin prêts pour accueillir comme il se doit les différentes délégations officielles, les exposants, les visiteurs de tous les horizons, bref tous les participants », a lancé Innocent Bélemtougri.

L’Union Africaine sera représentée par sa commissaire au commerce

Faut-il le rappeler, environ 3000 participants venant d’une cinquantaine de pays sont attendus à cette 4e édition du Salon international de l’énergie, des mines et des carrières (SEMICA). Outre la présence des autorités nationales et des pays de la CEDEAO qui sont invités, le SEMICA 2015 connaîtra la présence effective de Fatima ACYL, la commissaire de l’Union africaine du commerce et de l’industrie.
Cette 4e édition du SEMICA se tient sous le thème « Contribution du secteur minier à l’émergence des Etats de la CEDEAO, promotion des matériaux locaux et de la fourniture locale de biens et services miniers ». Ce thème d’actualité permettra de discuter des meilleures pratiques à adopter afin que le maximum de la richesse minière produite bénéficie aux populations locales et soit retenue localement. Ce, grâce à la participation de gouvernants, d’entreprises minières et de la société civile. Ainsi donc, le rendez-vous est pris pour le 28 mai.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Exploitation artisanale de l’or : L’Alliance pour une mine responsable lance un nouveau projet
Houndé : Les déchets d’une société minière inquiètent les populations
Mise au point concernant l’expédition de charbon fin provenant de la mine Essakane
Sociétés minières au Burkina : 1000 tonnes de cyanure consommées par mois
Mine d’or de Sanbrado : Le Premier ministre donne le top de départ des travaux de construction
Endeavour Mining au Nord : Le gouverneur Hassane Sawadogo sur le site minier de Karma
Exploitation minière : Les populations des communes minières dialoguent avec les acteurs du secteur
Mines et carrières : Le Fonds minier de développement local est opérationnel
Exploitation minière au Burkina : Une activité à repenser ?
Energies et énergies renouvelables : Un accord de 155 MW signé en une journée !
Emploi des femmes dans les sociétés minières : « Tout part de la formation », selon Tidiane Barry de la Chambre des mines
Nordgold intensifie son programme d’investissement dans ses mines au Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés