Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Mines, mineurs, miniers, énergie • • mercredi 18 février 2015 à 17h43min
Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

Après le saccage ce mardi 17 février 2015 des installations de la mine de Manganèse de Tambao par les populations de Markoye, le périmètre de la mine est à présent sous le contrôle des forces de l’ordre qui ont été dépêchées sur place pour assurer la sécurité. Ainsi, les populations locales ont obtenu de force ou de facto ce qu’elles exigeaient il y a quelques jours, à savoir l’arrêt pur et simple de l’exploitation du manganèse.

Le calme est revenu dans la commune de Markoye où les populations ont saccagé ce mardi les installations de la compagnie Pan African Minerals qui assurait l’exploitation de la mine de Manganèse de Tambao. « Il n’y a plus de manifestations. Dès hier soir les jeunes avaient dégagé les barrières qu’ils avaient dressées. Présentement, les forces de l’ordre sont sur les lieux pour assurer la sécurité », témoigne un habitant joint au téléphone ce mercredi.

Les responsables de la mine auraient également quitté le site. Mais, l’on ignore encore l’ampleur des dégâts subis par les installations saccagées. Le moins que l’on puisse dire pour l’instant, c’est que ces événements sont le résultat de la dégradation ces dernières semaines des rapports entre les habitants et les responsables de la compagnie minière. En effet, pour les populations de Markoye, l’exploitation de la mine de Manganèse de Tambao, entamée il y a quelques mois par la société Pan African Minerals, ne respecte pas les termes de l’accord-cadre de partenariat public privé liant l’Etat burkinabè à la société. Et au cours d’une marche- meeting organisée le 6 février dernier, elles avaient rappelé qu’un certain nombre d’infrastructures devraient être réalisées dans le cadre dudit accord-cadre. Il s’agit notamment de la réhabilitation du tronçon du chemin de fer Ouaga-Kaya et la construction du tronçon de chemin de fer Kaya-Dori-Gorom-Gorom-Tambao, du bitumage de la route Dori - Gorom-Gorom-Tambao, et de la construction et l’exploitation de la mine de manganèse de Tambao.

« Force est de constater que rien de tout cela ne fut fait et pourtant l’exploitation du manganèse a déjà commencé depuis quelques mois. Pire encore, le manganèse est en train d’être transporté à Kaya où il est présentement entreposé en vue de son acheminement vers Abidjan d’où il sera exporté pour être mis sur le marché international. C’est cet état de fait que refusent les populations de la commune de Markoye (qui regroupe 27 villages) en sortant massivement le jour 6 février 2015 en vue de demander l’arrêt pur et simple de l’exploitation du gisement de manganèse de Tambao jusqu’à nouvel ordre », notait, Dramane Maiga, président de l’association « Jeunesse Unie pour le Développement de la Commune de Markoye (JUDECOM), à l’issue de la marche-meeting du 6 février dernier qui aurait réuni 3 000 personnes.

N’ayant pas obtenu gain de cause ou n’ayant pas été entendues, les populations de Markoye sont donc ressorties ce 17 février 2015 pour se faire entendre. Peut-être, une meilleure écoute de la partie plaignante aurait permis d’éviter ce qui est arrivé. Qu’à cela ne tienne, il n’est pas encore trop tard de renouer le fil du dialogue pour permettre une exploitation dans de meilleures conditions du projet Tambao. Naturellement, le gouvernement a un rôle à jouer pour la restauration de la confiance entre populations de Markoye et responsables de Pan African Minerals.

Grégoire B. Bazié
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 18 février 2015 à 16:24, par BOKA En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    A quel mine le tour !!!!!!!!!!!nos investiteurs ou ce qui en reste vont tous fuir nous laisser comme ca on va manger notre maganese et notre or pour dormir.CONTINUEZ A CASSEZ ET BRULE HEIN !

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 16:29, par samedi En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Ce n’est pas en brulant qu’ils obtiendront une route bitumée et un chemin de fer ;
    le contrat lie la société à l’état burkinabé ; l’association devait s’adresser à l’état
    dans le désordre on ne peut rien avoir de bon !

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 16:32 En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    elles avaient rappelé qu’un certain nombre d’infrastructures devraient être réalisées dans le cadre dudit accord-cadre. Il s’agit notamment de la réhabilitation du tronçon du chemin de fer Ouaga-Kaya et la construction du tronçon de chemin de fer Kaya-Dori-Gorom-Gorom-Tambao, du bitumage de la route Dori - Gorom-Gorom-Tambao, et de la construction et l’exploitation de la mine de manganèse de Tambao.
    Je ne sais pas l’importance des réserves du sous sol mais pense que les revendications sont trop en plus ces comportements n’encourageront aucun investisseur à venir au Faso. Franchement trop c’est trop.Que les gens se ressaissent.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 16:35, par MAIGA En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Très bonne réaction de la part de notre vaillante population. le dernier gouvernement avait retiré la mine des mains de la société indienne qui était prête à respecter son cahier de charge (notamment la construction du goudron dori-gorom-tambao dont le marché était déjà passé et que l’étude avait commencé) avant tout début d’exploitation.
    Mais hélas que ce gouvernement était là pour satisfaire à quelque individu au détriment de la population.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 16:36, par Alerte En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Désolant de la part des populations. Comment peut-on raisonnablement exiger en quelques mois : la réhabilitation du tronçon du chemin de fer Ouaga-Kaya et la construction du tronçon de chemin de fer Kaya-Dori-Gorom-Gorom-Tambao, du bitumage de la route Dori - Gorom-Gorom-Tambao, et de la construction et l’exploitation de la mine de manganèse de Tambao.

    Soyons sérieux. Nulle part au monde, on verra cela. Ce n’est pas possible d’exiger autant en si peu de temps. Je commence à penser que l’ancien régime tire les ficelles. J’espère me tromper.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 16:49, par Maiga Hamidou Kalou Falagountout Provice seno En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Le regime de Blaisse à commencer par des marches de protestations contre les responsables administratifs,Préfet,Hau-Commissaire et Gouverneur,plus tard le Ministre de la Justice,et la suite on le connait,lui-même emporté par une marche national,je dis National,car la marche,moi je suis du CDP et j’ai participé à la marche,contre Blaisse,parceque,le regime de Blaisse n’avait plus d’autorité,l’autorité de l’état avait disparu,c’était devenu un affaire de famille et de copain,il faut etre affilié à François,Bougouma,le PM,ou à la belle mère,le CDP existait de nom.plus grave le PM de l’époque disait s’il y a une marche contre un fonctionnaire il doit etre relevé de ses fonctions,sans aucune enquete.Quand cette information a été porté à la connaissance des militants du CDP. à une rencontre,à la sorti chaqu’un à changer de position vis a vis du parti,la meme situation guette la transition,car il y a tros de merde dans le pays,il y’aura une autre revelution.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 16:57, par vérité no1 En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Je suis d’accord avec la population, on ne peut pas marcher sur des accords pensant s’en sortir facilement ! Au Canada ou en France, on nous permettra pas de marcher sur des accords. Il faut le train, personne ne veut voir son enfant écrasé par un camion.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 17:00, par perplexe En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Je déclare solennellement que le pillage systématique des ressources naturelles du Burkina par les multinationales est terminé. Je pointe également du doigt l’inaction, l’irresponsabilité, le manque de patriotisme de nos gouvernants qui assistent de façon impassible à la forfaiture de ces rapaces venu d’ailleurs dans le but de dépouiller notre peuple de ses maigres ressources. J ’appelle tous les fils et toutes filles de ce pays à la vigilance et l’ action pour faire de notre pays le Burkina Faso une vitrine de la nouvelle Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 17:01, par Biola En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    "Et au cours d’une marche- meeting organisée le 6 février dernier, elles avaient rappelé qu’un certain nombre d’infrastructures devraient être réalisées dans le cadre dudit accord-cadre. Il s’agit notamment de la réhabilitation du tronçon du chemin de fer Ouaga-Kaya et la construction du tronçon de chemin de fer Kaya-Dori-Gorom-Gorom-Tambao, du bitumage de la route Dori - Gorom-Gorom-Tambao, et de la construction et l’exploitation de la mine de manganèse de Tambao."
    Evitons de confondre le rôle que l’état et celui des investisseurs. Un investisseurs qui vient investir au Burkina ne le fait pas parce qu’il aime le Burkina mais il le fait pour se faire du profit. Si l’état accepte leur donner un permis, en cas de manquement exigeons que le gouvernement les rappelle à l’ordre au lieu de cultiver l’esprit de destruction en nous. Croyez vous que c’est en détruisant leurs investissements que nous aurons les réalisations revendiqué ? A ce rythme tout les investisseurs repartirons et on va se manger ici. Lorsqu’une mine est saccagé, ce sont des dizaines voir des centaines de personnes qui tombent dans le chômages et peuvent devenir de potentiels criminels et source d’insécurité.
    Continuons à nous coucher sur le dos et cracher. Ca ne retombera que sur notre poitrine

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 17:03, par le patriote En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    le MPP en instrumentalisant les populations de la sorte en faisant croire que la compagnie appartient à l’ex président et à ses amis est entrain de mettre le pays en danger. Plus rien ne marchera encore . Il faut que le gouvernement de transition procède pour une fois à une enquete serieuse sinon aurevoir les investisseurs et bonjour le chomage en masse des jeunes.Vraiment il faut mettre maintenant le MPP hors d’etat de nuire depuis l’insurrection , combien de milliers de personnes sont au chomage par leur faute.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 17:10, par KOUMBA En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Ces gens de Markoye sont vraiment de pauvres cons. Ceux qui ont ouvert la mine ont à mangé jusqu’à ils viennent investir chez vous pour vous donner du travail et développer votre ville. Et c’est de la manière vous agissez ? bravo continuer à agir sauvagement et bruler tout ce qui vous entourent, quand vous aurez tout bruler vous allez vous bruler vous même bande d’idiots. Combien de personnes vous avez plonger dans le chômage ? et combien de familles vous venez de mettre dans la misère ? Il est temps de mettre fin à cette barbarie. Les problèmes doivent se régler de manière pacifique, civilisée et par le dialoguer.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 17:10, par sidbala En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Les comportements des populations ces derniers temps témoignent d un manque de confiance de celles ci envers nos dirigeants qui sont disons le corrompus. Comment des accords cadre comportant plusieurs parties ne sont exécutés que dans les parties qui arrangent les sociétés exploitantes tandis que les parties concernant les populations riveraines sont occultées et ceux dans le mutisme le plus complet de nos dirigeants qui sont censés se battre pour notre bien être. Au delà de l appréciation des moyens utilisés par les populations pour se faire entendre je pense que nous devrions repenser globalement notre système de gouvernance pour intégrer les populations à la base.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 17:14, par ibrahimo En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Le mal dans le rapport entre les sociétés minières, le gouvernement actuel et les populations des localités concernées, est le manque criant de communication. Comment comprendre que depuis leur première sortie, rien n’est fait pour prévenir cette situation. Aujourd’hui, tout le monde voit claire dans l’eau et ce est dit est dit, donc en cas de changement de quelque nature que ce soit, le moindre de choses est qu’il ait un retour de l’information. Si non...

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 17:16, par kio En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Il faut qu’on quitte dans ça ! On peut se faire entendre sans pour autant tout détruire.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 17:17, par Gbè En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Pourquoi faut-il toujours qu’il y ait casse avant qu’on ne fasse attention aux revendications des populations ? On a l’impression qu’on laisse pourrir les choses avant de réagir !

    Je crois qu’il importe de prendre le poul au niveau de chaque industrie minière afin de désamorcer dès à présent les conflits latents ! Il a fallu que Blaise parte pour que tout le monde sache qu’il peut revendiquer, allant jusqu’à des actes d’incivisme. Vous créez ainsi une chienlit pour la transition car ceux qui étaient au départ ou à l’origine de ces conflits ne sont plus là pour gérer la situation...Un peu de civisme svp

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 17:18, par SIDNOMA En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    A ce rythme, aucun investisseur ne voudrait mettre les pieds au Burkina. Revendiquer c’est votre droit, mais la casse n’est pas la bonne manière.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 17:27, par Maham En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Où allons nous ainsi ?
    Le Faso est il encore gouverné ?
    Le contrat de Pan African a t il été signé avec l’Etat ou avec la population de Markoye ?
    Avez vous fait appel a l’Etat ? et Quel a été sa réaction ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 17:30, par Gbè En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Pourquoi faut-il toujours qu’il y ait casse avant qu’on ne fasse attention aux revendications des populations ? On a l’impression qu’on laisse pourrir les choses avant de réagir !

    Je crois qu’il importe de prendre le poul au niveau de chaque industrie minière afin de désamorcer dès à présent les conflits latents ! Il a fallu que Blaise parte pour que tout le monde sache qu’il peut revendiquer, allant jusqu’à des actes d’incivisme. Vous créez ainsi une chienlit pour la transition car ceux qui étaient au départ ou à l’origine de ces conflits ne sont plus là pour gérer la situation...Un peu de civisme svp

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 17:49, par ce que je crois En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Et après ? Markoye sera toujours Markoye une zone pauvre , aride , soleil ardent , épineux , sentiers caillouteux des trafiquants de cigarettes et autres drogues ...... le manganèse enfoui dans son sol ........... , et après ? toujours pas de chemin de fer..................

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 17:51, par Le Fatotchiè En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Tous ceux qui condamnent les manifestants ne savent rien de la situation. Nous qui sommes au Sahel vivons cela en direct et je jure que la prochaine fois si la situation demeure telle ; nous viendrons des quatre provinces de la région pour accompagner les populations de Markoye. Et cela quelque soit le prix. Fini le Burkina où chacun venait dicter ses lois pourvue que le clan COMPAORE dans le temps soit satisfait.De nos jours nous parlons de l’intérêt supérieur de la Nation. Vive la Vaillante Population de Markoye.« C’est en luttant qu’on obtient la Liberté »

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 17:51, par yacoul En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    C’est dommage que notre Etat ne devance pas ces genres de situations en sensibilisant la population concernée sur leur droit et devoir . Si c’est le CDP qui manipule,je leur dit :ARRETEZ . Faire partir des milliards en fumée,cela arrange qui ? Personnes. un peu de modération. Vous pouvez empêcher l’usine de marcher par des sittings,mais pardon ne brûlons plus les investissements . cela fait fuir les investisseurs. S.VP. STOP.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 17:52 En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    C’est les OSC qui gouvernent le Burkina aujourd’hui. Celui qui veut peux regrouper queleque copains et avec les curieux et les passant imposer leur point de vu. Bonjour le bordel. Le commanditaire de ces destructions doivent etre poursuivi.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 17:57, par yamsoba En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    la stratégie de l’ex organisation criminelle au pouvoir est en marche. asphyxier économiquement la transition, mettre la pression à travers le rsp, utiliser le marteau de la ccvc. qu’est ce que le gouvernement attend pour arrêter les criminels économiques de la sonabhy et des autres secteurs ? l’ex organisation au pouvoir sait que quelque soit les crimes qu’elle fera, à la fin ça sera pardon, impunité et inclusion stupide

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 18:11, par leveridique En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    ce n’est pas surprenant ce qui se passé a markoye. Quand la TNB va filmer des actes de vendalisme en direct a True Gold et viens mettre ces images au vu et au sue de toute la planete, vous voulez koi ? l’effet de contagion est vite arrive. Je ne dis pas de censurer, mais les journalists de façons generals doivent faire preuve de retenue dans leur manière de communiquer. Est -ce c’est tout qu’on doit montrer dans les journaux ou a la TV ?

    Quel investisseur va venir mettre ses sous dans un pays incivique ou des milliard peuvent partir en fume en moins de 2 heure ??

    Mais tous les inconsciens qui sont en train de s’addoner a ses pratiques ne perdent rien pour attendre. C’est nous tous comme ça là, qui allons payer tous ces dégats rubi sur Ongle. Ces societés ne perdent jamais. Elles ont des guaranties internationals. Le pauvre Etat du Burkina sera attrait aupres des juridictions internationals pour avoir fallie a son devoir et obligations d’apporter la securities a ces investisseurs. L’Etat sera condemner et il va s’exécuter. Sinon gare aux pressions et asphixie financieres internationales. Souvent c’est des projets d’investissement ou la SFI de la banque Mondiale est actionnaire. Ils ont donc les moyens de nous faire payer. Sinon on coupe de le robinet alleures.

    C’est com les goudrons et les autres infrastructures que les gens detruisent. C’est dans nos impots, et taxes qu’on va prelever pour les reparer.

    Tous ces dégats dans les mines seront réparés par l’Etat Burkinabe. Donc par nous tous. On avance ou on recule ? Continuer seuelement.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 18:12, par Le pragmatique En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    C’est vraiment pathétique. A ce rythme les populations vont se faire hara kiri. Je pleure pour ces centaines burkinabé vont perdre leurs emplois à cause de ces casses. Les investisseurs certes vont enregistrer des pertes, mais il faut noter le Burkina Faso n’est pas le seul pays ou il y a des mines. Donc ils pourront allègrement investir ailleurs. Dans tout ça c’est le pays qui sortira perdant. Il faut vraiment arreter ça pour ne pas donner raison aux partisans du régime déchu car avec le départ des investisseurs étrangers c’est la croissance économique du pays qui sera en berne. Et si la croissance est en berne cela signifie moins de revenus pour les populations, moins d’emplois etc. C’est finalement le peuple qui trinquera. Il sera difficile de convaincre d’autres investisseurs de revenir tant qu’ils seront pas surs la sécurité de leurs investissements. A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 18:15, par mouzoué En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    monsieur SAMEDI qui a dit qu’en brûlant on ne peut pas tout avoir, c’est la meilleure solution. un exemple simple lorsqu’on a brûlé l’assemblée nationale on obtenu le départ du président compaoré.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 18:19, par Raso En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Si l’état ne fait rien, ce scénario se repetera dans toutes les autres mines.. Après ça qui osera investir dans ce pays ???

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 18:22, par BADR En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Il y a de la nonchalance dans la gouvernance de ce Pays. Comment le Gouvernement n’a-t-il pas pu anticiper cette situation ? c’est inquiétant. Nos autorités devraient prendre des mesures préventives pour éviter ce vandalisme qui se développe et ternisse l’image du Pays. On a besoin qu’elles nous rassure sur leur capacité à assurer la quiétude des citoyens et surtout des investisseurs. A qui le tour demain ? héyiiiiii

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 18:24 En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    @BOKA ;on mangeait avant et nous continuerons à manger.Que nous rapportent ces exploitations éhontées de notre sous sol avec le régime fantoche de Blaise Compaoré et même la transition ?Que de la misère avec la prostitution,la drogue,le banditisme,la vie chère sans oublier que dans un avenir proche,il faudra compter avec les maladies surtout le cancer avec tous ces produits toxiques déversés dans le sous sol.Il faudra que l’Africain commence à réfléchir.On nous parle des milliards apportés avec l’exploitation de notre sous sol alors que là aussi c’est archi faux.Il n’y a que des voleurs qui s’en mettent plein les poches,le bas peuple ne connait pas la couleur de vos feuilles de milliards.Soutien inconditionnel à la population

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 18:25 En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Soyons raisonnable. D’où est ce la société devrait mobiliser ces ressources financières pour réaliser ces infrastructures si ce n’est dans la vente du manganèse extrait. Déjà qu’elle a mis Assez d’argent pour construire. La mine attendons au moins quelques mois pour. Voir si elle n’allait pas respecter ses engagements.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 18:29, par HAAYA En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    la population a raison ; allez y lire les rapports d’études de la société indienne aux ministères de l’environnement et des mines ou au niveau des administrations dans les provinces de l’Oudalan et du Seno. les revendications ne sont que les propositions de la société indienne.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 18:35, par Abdoulaye Sanfo En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    C’est du désordre tout cela. C’est à l’Etat de suivre les accords. ces pauvres paysans bêtes qu’ils sont se croient tout perlmis. comme c’est cela qui a chassé blaise, ils continuen pour chasser tout le monde. La terre appartent à l’Etat et non à vous. pensez vous que du goudron se construit en 2 semaines ? laissez la société se faire les reins solides pour atténuer un peitit le capiatl de base avant de se lancer dans tout ça ! pauvre burkina, il faut enfermer tous ceux qui ont commis ce salle travail pour servir d’avertissement aux autres car tout ça se poursuit amèrement

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 18:46, par ouragan En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Mon pauvre pays ,ce vraiment dommage .
    Contunuez comme ça et on fera le bilan à la fin de la transition .
    Pauvre con, quelle investisseur viendra mettre 1 fcfa dans un pays ou ce la rue qui a les devant et dicte sa loi pour un oui ou pour un non ?
    si ce ça la révolution ,ce vraiment dommage .

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 19:22, par Mawuéna En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    C’est le climat des affaires dans notre pays qui en prend un grand coup et si cela doit se poursuivre ainsi plus personne ne prendra le risque d’investir chez nous. Les réalisations doivent venir des retombées de l’exploitation et non être considérées comme un préalable. Il faut mettre fin à cet état d’insurrection permanente ! Il y a des gens qui gouvernent, c’est eux qui doivent des comptes aux populations.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 19:48, par GBS En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Que fait le gouvernement ? Toujours dans un mutisme légendaire, ce qu’on avaient reproché à BC. Ce gouvernement oublie que sa priorité n’est pas l’organisation des élections. A ce rythme, il reste de ne pas voir les élections.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 19:51 En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Au moins, ces populations détruisent le matériel pour se faire entendre, d’autres pays, c’est une rebellion pour se faire entendre. Executons les contrats en faveur du peuple et non pour les investisseurs

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 20:02, par B En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    A cette allure le BF va être á genous et aucun investisseurs ne s aventurera.pour peu on pille.Mais comme le MPp a intoxiquè la population en lui disant que chaque burkinabè devrait avoir 5000 par jour si l or était bien exploité , on ne peut qu assister a des comportments de ce genre.c est triste et ridicule. J ai honte quand je vois ces vandales bruler des caterpillars alors que certains n ont même pas un velo. Comme disait un internaute plus haut, ils vont manger leur minerais pour dormir un jour. ces actes de vandalisme n honorent pas le pays àl echelle Internationale .ces actes de vandalismes qui ont pris de l ’ ampleur depuis le 30 octobre montrent à quel point certaines personnes ne connaissent pas la valeur des infrastructures . Pourquoi brûler une maison , une voiture, une mine ... Le feu toujour le feu... Mais à quelque part ces gens ont peut etre raison.car aucune autorité politique, religieuse , coutumière n a comdamné de vive voix ces actes

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 20:02, par laafibala En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Je frémis lorsque certains internautes cautiennent la violence ! Rien ne devrait justifier ce genre de violence qui devient malheureusement le sport favoris dans notre pays. Aux internautes qui cautiennent de tels actes, imaginez vous qu’un jour des jeunes brûlent votre maison sous un prétexte quelconque sans que vous n’ayez eu l’occasion de vous expliquer...
    Est ce en brulant que vous aurez maintenant des routes ? vous avez bien dit après une exploitation de quelques mois...soyons serieux et sachons que ce sont des investissements qui sont fait à coûts de milliards, et que la société a besoin d’un temps pour honorer ses engagements.
    L’autorité de notre Etat est serieusement mis à mal, et pire, nous perdons dangereusement nos valeurs de dialogue et de tolérance.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 20:20, par yamba En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    C’est desolant quoi. Des comportements indignes. L’ETAT doit punir les auteurs de ces casses a la hauteur de leur betise. N’importe quoi.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 20:26, par Le serviteur du misericordieux En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    C’est triste et désolant. Comment des gens peuvent penser qu’une société privée peut vous offrir toutes ces réalisations avant de commencer ses travaux. La population de markoye a t-elle une idée de la valeur financière de cette longue liste de revendication ? Soyons sérieux. Le chemin de fer Ouaga-Tambao est un très vieux projet, depuis le temps de l’ex RAN (Régis Abidjan Niamey). Depuis les indépendances, ce projet est en attente et voila que des gens pensent qu’une entreprise privée peut par coups de baguette magique le rendre réel en quelques mois.

    Je pense que les vraies raisons sont ailleurs. Nul ne peut ignorer qu’aucun investisseur ne va réaliser toutes ces infrastructures pour vous d’abord en avant de commencer ses travaux.

    Il est impératif que le CNT soit très rigoureux sur le respect des droits des uns et des autres. Le gouvernement ne doit pas léser sur les moyens pour mettre de l’ordre dans le pays. Le peuple doit comprendre que revendiquer est un droit mais les actes de vandalisme ne peuvent être tolérés. Plusieurs mines ont déjà été vandalisées et personne n’a été traduite devant la justice. Cet inactivisme des autorités encourage le désordre au Faso.
    Nous avons chassé Blaise pour les mêmes raisons. La transition doit faire peuvent de rigueur pour réussir sa mission. J’attends du gouvernement que les responsables de cette forfaiture soient présentés aux magistrats pour que le droit soit dit. On ne peut plus continuer dans ce chaos au risque de chasser tous les investisseurs , mêmes les nationaux.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 20:36, par N’dabi En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Ces agissements ressemblent plutôt à une balle qu’on se tire dans le pied, car, il est vrai que s’il y a que quelques mois que l’exploitation a commencée, on pourrait comprendre que toutes les doléances susdites, ne soient pas pour le moment réalisées. En toute chose, il faut de la patience.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 20:52, par koulous En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    IL faut reconnaitre que stocker le manganèse à Kaya veut dire qu’il vont seulement réhabilité le chemin de fer Kaya-ouaga pour l’acheminement du minerai vers Abidjan. Les populations du sahel risquent de se retrouver sans voies bitumées et sans chemin de fer.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 20:59, par Jeanine Debo En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Le système Zida !
    cest le machiavel du Faso qui est derrière ça ! Son nom ? diallo Salif !

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 21:04, par Youcef En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    La population a tout fait raison. Pour une mine dont l’exploitation va durer 33 ans. Le minimum que puisse faire la société c’est de respecter le cahier de charge. Visiblement cette société est venu pour exploiter la mine et non pour développer la localité. Et la population elle gagne quoi dans tout ça.Je suis contre les saccages mais le bradage de nos ressources doit cesser.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 21:25, par Mopao En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Tant que l’Etat ne veillera pas au respect des cahiers de charges liés à chaque contrat d’exploitation, on ne doit pas s’étonner que les populations sortent pour exiger leurs respects. Une chose est de signer le contrat (Etat+multinationale), une autre est de veiller au respect de l’exécution de ces contrats suivant les clauses fixées (réalisation d’infrastructures, respect de l’environnement, etc.) et bien sûr en tenant les populations premières concernées par l’exploitation informées.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 21:38, par Tayara En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    L’exploitation de la mine va polluer leur terre, va faire des dégâts dans leur "chez eux". Si la population ne se fait pas vigilante pour ce qui est des accords, on pourrait se faire duper. Il y’a encore un souci de transparence dans le secteur minier. Moi je suis pour la vigilance en tout cas !!! A défaut d’avoir des investisseurs nationaux, nous devons exiger des investisseurs étrangers le respect des accords, qui à leur tours doivent même contenir des programmes de développement sociaux . sinon à cette allure nos gouvernements risquent de vendre notre pays sous notre nez !!! Pour ma part en tout cas, cette revendication est légitime et fondée. Toutefois évitons de poser des actes qui compromettent notre lutte !!

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 21:49, par Henri En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Vive l’éveil de conscience de la part des populations locales !!! La base sociale des luttes st de plus en plus large. Ce ne sont pas seulement les étudiants et les travailleurs qui luttent, toute la population de la ville à la campagne est en lutte. L’espoir est permis !!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 21:51, par francesco En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Zida à dit ce que le peuple veut on va faire !
    Le peuple égal la foule ?????
    Laurent Gouabo à dit " faut pas confondre foule et peuple"

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 22:17 En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    quand on commence à vous dire que les exonérations du secteur minier dépassent largement les recettes qu’ils versent comme impôts, il y a forcément problème ! quand on vous informe que des avions atterrissent au niveau de certaines mines, on peut s’inquiéter des centaines de kg d’or qui disparaissent à chaque fois. On est en transition, n’est ce pas ? pourquoi ne pas tout suspendre et prendre le temps de tout auditer et faire le point et redéfinir complètement le secteur minier et son code des investissements,etc. Sous Compoaré et jusqu’à ce jour, on pille des milliards dans ce pays en toute impunité et les populations pleurent leurs sols, sous-sols et nappes phréatiques pollués pour eux et les générations futures.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2015 à 22:20, par sidbala En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    hummmmm.le mpp notemment salif diallo a fait savoir aux populations de ouahigouya et markoye que les mines sont la propriete de francois .c’est le meme mensonge qui a ete servi aux jeunes pour les inciter a bruler l’assemblee.il appartient a la transition de mener des enquetes et arreter ce messieur de detruire le burkina rien que pour se venger de la famille de l’ancien president.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 00:14, par Arrow En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    C’est triste et drole a la fois quand je vois que des gens se laissent bernés par de petits arrivistes qui les conduisent a de tels actes.c’est la honte

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 00:18, par Marie En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    L’ignorance peut etre tragique a bien des egards.
    Il faut que ces agitateurs locaux qui n’ont jamais mis le nez hors de leur bled comprennent comment se montent des projets de cette envergure. Ce n’est pas comme pour la petite boutique du commercant du quartier.
    Comprenons que "le blanc" qui a investi dans ce projet ne s’est pas reveille un beau matin et s’est dit : "tiens, je vais prendre l’argent cache dans mon matelas et vais aller investir dans l’exploitation du manganese au Burkina Faso pour l’enrichissement et le plaisir des populations locales"
    1- Il a d’abord fallu que "le Blanc" s’asseye et etudie avec l’aide d’experts et de consultants la faisabilite du projet. Cette premiere etape lui a coute bonbon. Dans cette etude, il a pris en compte la stabilite socio-politique qui est un element capital. Un investisseur n’ira pas mettre de l’argent dans une zone de turbulence.
    2- Il va ensuite chercher des bailleurs (banques, fonds prives d’investissements...) pour soumettre l’etude et obtenir des financements.
    3- Ces bailleurs ou financiers vont a leur tour faire appel a leurs consultants et experts pour evaluer le projet. On ne jette pas l’argent par la fenetre et on ne prete pas au premier venu sur n’importe quel projet. Ces bailleurs de fonds vont aussi considerer le point crucial de la stabilite socio-politique du pays et/ou de la zone d’activite. Un pays en guerre civile ou en guerre tout court, un pays instable politiquement et sociologiquement est tres mal note par les organismes de prets qui n’y investiront pas.

    Il faut que ces casseurs et bruleurs incultes comprennent qu’un pays ne peut se developper sans investissements. Et les investisseurs ne sortent pas l’argent de leur poche. Ils n’en ont pas. Ils l’empruntent a des bailleurs. Les bailleurs ne pretent pas d’argent pour investir dans un pays ou pour un oui ou un non on casse et on brule.
    A present que vous avez casse et brule, vous n’aurez pas votre goudron, votre chemin de fer et vous avez en prime le chomage et la misere pour des centaines de familles. Vous avez a present tout le loisir de transformer votre manganese en chemin de fer, en goudron, en tot ou riz si vous le souhaitez. Comme c’est facile a faire je suis certaine que vous y reussirez !
    Les autorites feraient mieux de se reveiller et de siffler la fin de l’anarchie. A cette allure le pays court a sa ruine.
    Accessoirement, Mr. our Mme contributeur N.5. quelle bien mauvaise foi d’accuser l’ancien regime de tirer sur les ficelles !

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 00:22, par انصار بوركينا@Ançar Burkina En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Une des missions régaliennes de l’état est de protéger les personnes physiques et les personnes morales résidentes sur son territoire. Les sociétés minières n’ont pas de contrat avec les populations mais avec l’état qui représentent lesdites populations. La puissance et la force de nuisance des multinationale en cas de contentieux avec l’état dans les tribunaux internationaux commande que la PFde transition traite la protection de ces multinationales comme celle des institutions Voici entre autre une mission bien trouvée pour le RSP querellé qui somnole à Kossyam : sécuriser les installations des sociétés minières qui ont un contrat en bonne et due forme. On pourrait affecter une trentaine des 1300 soldats du RSP à la protection de chaque site minier majeur du Faso avec un détachement héliporté de 100 soldats prédisposés toujours en alerte pour renforcer un site en cas de menace sur l’intégrité des installations . Il y va de la crédibiltée international du Faso. C’est bien d’envoyer des contingents de 800 à 1600 soldats pour la paix dans au Mali, au Darfour mais c’est mieux d’assurer la sécurité de nos installations industrielles et minières de première importance qui sont les vaches à lait du trésor public au plan fiscal. Sans intention de heurter une sensibilité j’ai le sentiment que nos aînés les voltaïques étaient plus réfléchis et matures que nous Burkinabé d’aujourd’hui au vu de nos comportements irresponsables anti-économiques voir infantiles. L’économie libéral qui gouvernent le monde aujourd’hui à ses règles dont il faut s’approprier si on veut y tirer son épingle du jeux. Notre Burkina économiquement n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan des nations du monde alors utilisons notre cerveau plutôt que nos émotions pour guider nos actes.
    Ma Salam

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 02:34, par kadi la bonne En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Je crois que si les conseils municipaux étaient restes en places certaines casses allaient être evitees. Aucun pays ne se construit dans l’indiscipline . Le pays connaîtra une fuite des investisseurs. Ah ça commence a inquiété .

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 03:09, par Sidnooma En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    On va jamais avance avec ces genres de comportement. Ils nous faut vite de l ordre dans le pays

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 03:46, par sid ya sida En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    j’ai peur pour notre pays. plein de problemes. ces populations doivent s’en prendre aux autorites. c’est eux qui ont signe le contrat. Si une route se construisait facilement , la situation allait changer depuis longtemps. ou allons nous avec ces betises. Des militaires qui refusent de se mettre a la disposition des autorites et qui ne depend d’aucune autorite militaire,des population qui detruisent des biens d’investisseurs. des dirigeants chasses par le peuple qui reviennent creer des partis. un premier ministre prisonnier d’un groupe de militaire, la diaspora qui a le culo de vouloir fermer une ambassade etc...tout est reuni pour que la transition ne reussisse pas et que ceux qui semblent avoir perdu le pouvoir reviennent. Et Blaise reviendra. il est juste en conge. Tous les problemes de ce pays viendront de lancien gouvernement et de la R CI. Personne n’a ete inquiete depuis l’insurection. Il n’y a rien comme avenir pour notre pays avec cette pagaille.il y a odeur de ce qui s’est passe en CI et en libye actuellement.Prions ensemble. C’est qui nous reste

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 03:57, par Targuesgo En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Le problème de la relecture du code minier est crucial pour la poursuite des exploitations minières au Burkina Faso. Les populations riveraines des mines doivent savoir que les compagnies minières ne sont pas leur interlocuteurs mais bien l’Etat burkinabè. Les miniers signent les contrats avec l’Etat central, représentant des population et ce dernier devra communiquer mieux avec ses mandants. Les populations devraient comprendre que les dommages subis par les mines sont payés par l’Etat burkinabè et non de la poche des investisseurs. Une bonne communication autour de la question est nécessaire pour que les populations apprennent à revendiquer autrement qu’en saccageant. Nous attendons du reste que le ministre de la communication porte-parole du gouvernement mouille le maillot, même avec le risque avéré d’être impopulaire. Du reste, il s’est engagé à ne pas briguer de mandat électif au sortir de la transition... Alors, nous attendons les vérités du gouvernement !

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 08:38, par LARIOS En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Depuis les incidents de True Gold le gouvernement n’a rien fait pour résoudre ces genres de problèmes . Mr BA ministre des mines et de l’énergie n’a jamais ouvert le dialogue avec les différentes populations. Les manifestants ne sont pas bêtes pour saccager leur patrimoine. Par exemple les cas de la mine SBM, le peuple a été témoin d’un vaste licenciement , à SOMITA les travailleurs sont brimés par l’ancien régime ,mais nous constatons que Blaise est toujours là. Il faut que BA sorte de mutisme pour éviter encore ces genres de pratiques.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 08:44, par sougri En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Les gars voilà ce que je sujere aux investisseurs étranger .

    SVP retiré vos investissements vos machines et autres ressources humaines dans d’autres pays ; faite profiter les populations des autres pays et laissez ses idiot de burkinabe là où ils sont . Sankara s’est battu main nu avec des hommes intègre dans le cadre de la bataille du rail et à pu installer les rails jusqu’à kaya Et depuis sa mort vous êtes rester à dormir pendant 27 ans pour vous réveiller aujourd’hui pour brûler et détruire . Je suis sûr que même si un wagon de train arrivait là bas vous allez le brûler sous prétexte que le conducteur aurait refusé d’embarqué deux moutons . Moi je trouve que le pprésident de cet associations doit être mis aux arrêts ; et je pense réellement que s’il faut commencer à exécuter des gens ils faut le faire sans pitié parce que je ne compte pas trinquer pour un président d’associations zélé qui veut se faire voir et profitez de l’illettrisme des populations pour parvenir à ses fin .regarder un peu ses revendications s’est à tomber à la renverse ; une abération total . Vous revendiquer quelques chose qui est traité au plus haut sommet de l’état .
    Alors je voudrais faire comprendre à ses différents association qui fleurissent comme des champignons et qui fond de la politique politicienne que nous irons maintenant à leurs pourssuitent ; nous allons les traquée partout ou il seront ; que celui qui mobilise un vilage ou un groupe d’individus sache maîtriser ses ouailles sans qu’ils n’y ait dérapage sinon s’est à titre personnel qu’il subira des conséquences très regrettable et je dis bien à titre personnel car se dire président d’associations et sortir déblatérer des inepties pour que les gens parte brûler et mettre tout le monde au chaumage pour se faire voir et un jour se faire élire comme maire député ou je ne sait quoi sa ne marchera plus car on vous vois venir . Et prenez nos menaces très aux sérieux . Et j’attire l’attention du MATS ministère de l’administration territoriales et de la sécurité que désormais soit ils procède au retrait pur et simple de récépissé de certaines associations incitant à pillé et brûler et à l’incarcération des premiers responsable pour qu’ils payent de leurs libertés et au centime près . Autrement dit nous basculerons tous ensemble dans la violence car nous ; nous prendront nos responsabilités pour les traquée par nos propres moyens et adviendra que pourra .
    A bon entendeur salut . Bande d idiot

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 08:47, par michou En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Mieux vos laisser nos ressources intactes pour son exploitation future par des générations plus responsables , que de l’exploiter aujourd’hui par des agents de la mal gouvernance qui n’exigent pas le respect les clauses des contrats , qui ne laissent pas profiter les populations et qui se servent tout en fermant les yeux sur toutes les mauvaises pratiques de certains soit disant investisseurs.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 09:08, par le combattant En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    L’impunité des dirigeants qui ont enfanté la révolte des BURKINABE est toujours plus vivace dans la transition et il faut instaurer la confiance de bonne gouvernance

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 09:24, par NOMWENDE En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Au moins le bitumage de la route dori markoye impraticable.tenez bon le peuple est avec vous.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 10:04, par Ninja Choc En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Franchement, y en a marre !!! qui instrumentalise les populations ainsi ? à quelles fins ? Les gens n’ont rien compris à l’insurrection ! c’est pas en agissant ainsi qu’on va attirer les investisseurs ! des milliards de pertes...dans telle mine, tel site ! y en a marre ! on avance ou on recule ? pffff
    Les délégations spéciales dans les régions, communes là au travail ! sensibilisez vos populations ! y en a marre à la fin !

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 10:49 En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    c’est simplement triste de constater que des gens qui savent lire et écrire se permettent d’approuver un tel comportement de la part des populations. J’ai l’impression que démocratie rime avec le désordre .il serait préférable que les autorités ne tergiversent plus quant il est il s’agit de sécuriser les populations et leurs biens. les gens qui incendient les sociétés minières est ce qu’ils se rendent compte de l’impact que cela aura sur la population burkinabé toute entière ? même le gouvernement TIAO que certains qualifie de fantoche n’a pas hésité à tuer des militaires pour arrêter des pillages . alors pourquoi on doit permettre cela à d’autre ? Je commence à croire que même les dirigents actuels travaillent pour blaise,sinon comment est ce que cela peut se produire dans la mesure où y a eu une marche de protestation le 6 février ? Cette marche devrait normalement interpeller les autorités sur leur responsabilité vis à vis de la société minière mais aussi de la population. qu’est ce que ces monsieurs du gouvernement font actuellement. il est vrai que nous sommes en transition ce n’est pas pour cela qu’on devrait savoir et se contenter d’organiser les élections. à qui même ces élections vont profiter si on doit mettre le pays à feu ? C’est honteux tout simplement nous avons vendu notre révolution à des incapables , mieux encore des poltrons qui n’ont aucun sens de la gouvernance et ça se dit diplomate(ndlr KAFANDO ).

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 10:55, par RAWA En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    QU’ON SE DISE LA VERITE. SI CES SOCIETES VEULENT, ELLES N’ONT QU’A PARTIR. ON NE VA QUAND MEME PAS BRADER NOS RESSOURCES. SI ON NE GAGNE PAS ASSEZ, ON NE LAISSE PAS EXPLOITER. APRES TOUT LE BURKINA VIVAIT AVANT CE PRETENDU BOUM MINIER

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 11:21, par Nel En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Le fait de saccager les installations n’ est pas bien par contre il est normal que la population exige le respect des accords pour quelle puisse bénéficier des infrastructures prévues pour elle. Le bordel que les multinationales font ici elles ne peuvent le faire ailleurs. Ceux qui n’ ont jamais quitté le Burkina c’ est mieux qu’ ils se taisent car c’ est la plupart d’ entre eux qui raisonnent comme si les Burkinabè étaient des sous hommes qu’ on doit traiter à son gré et non selon des clauses. Pourquoi au temps de Thomas Sankara nous on passait dans les aéroports sans tracasseries avec juste le passeport Burkinabé. Si tu exiges ton respect tu seras respecter.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 12:04, par stevenson En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    L’état burkinabé s’est déjà engagé et a même déjà perçu des somme astronomique pour l’exploitation de cette mine imaginons ne serait ce un instant que le contrat soit rompu pour climat de travail délétère et a haut risque notre ETAT pourra être condamner a des dommage et intérêt et même pire ( sanction internationales) ; je pense qu’il n’est pas encore tard ; tout le monde doit savoir raison garder et le gouvernement de transition doit rester ferme et rappeler les OSC et les populations a l’ordre ; QUE DIEU BENISSE LE BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 12:05, par Le BOSS En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Monsieur l’internaute 10 même si vous avez une dent contre le MPP parce que vous êtes du CDP , de grâce le MPP a suffisamment de la matière grise pour instrumentaliser des populations à détruire une usine d’exploitation qui fait des recettes au pays et permet de gérer en même temps le problème du chômage des jeunes du Burkina .N’accusez pas un parti politique pour ce qui est arrivé à Tambao.Au contraire vous un catalyseur .Il faut être intelligent mon frère.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 12:21, par paulos En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    c’est le régime Compaoré qui a travaillé à attribuer les contrats sans tenir compte des besoins de la population. Je suis entièrement d’avis avec eux Vive le peuple pas un seul pas sans le peuple. Ceux qui s’excitent parce qu’ils beneficiaient des maigreurs de la société comme salaire sans penser au peuple qu’ils aillent se chercher . Je suis du coté du peuple. Vous savez quel risque ils courent avec cette exploitation ? c’est leurs champs qui seront appauvris donc ils ont raisons de demander ces réalisations. Population de Markoye , je vous soutiens pas un pas sans vous.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 12:23, par TINO En réponse à : . Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations,

    c’est de l’incivisme total . Ces raisons avancées ne tiennent pas du tout la route il faut que le gouvernement prennent ses responsabilités pour punir les auteurs à la hauteur de leur forfait. Ca veut dire quoi . Tout le monde se croit tout permis dans ce pays . Vous n’aviez rien, vous pouvez rien , on vient aussi pour relever et voilà comment vous les remercier. Ce qui est promis n’est pas immédiat , il faut produire , vendre et utiliser le bénéfice pour investir . Quelque chose qui vient de commencer ça ne vaut même un an que voulez qu’il trouve l’argent pour faire toutes ses réaliser. Il faut punir sévèrement les auteurs et cela va servir de leçons aux autres imbéciles.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 12:28, par NOMWENDE En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Au moins le bitumage de la route dori markoye impraticable.tenez bon le peuple est avec vous.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 12:33, par mouzoué En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    SIDNOOMA qui a dit qu’on veut avancer, on mieux où nous somme. s’il ya véhicule pour aller dans ton village c’est suffisant.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 12:48, par sylas En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Est ce qu’on a écouté ces populations ? Dialogue+vérité= stabilité

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 13:42, par tchiantigui En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    CEUX QUI CONDAMNENT LA VIOLENCE SACHE QU’AU BURKINA TOUT S’OBTIENT PAR LA FORCE. DITES MOI CE QU’ON A OBTENU PAR LE DIALOGUE. ON VA LES ÉCOUTER S’IL SACCAGE. C’EST PAR CE QU’ON NE LES ÉCOUTE PAS QU’ILS ONT ONT SACCAGE. IL A FALLU SACCAGER L’ASSEMBLE POUR QU’ON SACHE LE PEUPLE EST SOUVERAIN.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 16:10, par Charles En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    quant on voi kalsaka aujourd’hui on dirai même pas que ya eux de l’or la ba. la société minière leurs a promi beaucoup chose juste ca aujourd’hui que-dalle. les société minières ne tiennent jamais leurs promesse il faux souvent ca

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 16:44, par la nouvelle vision En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    il faut que les investisseurs sachent une chose, nous voulons qu’ils respectent les accords cadres et qu’ils sachent que la population s’est qu’ils sont là pour leur propre intérêt. celui qui ne veut remplir les conditions qu’ils plient ses bagages et quittent le pays tout simplement parce qu’on a pas besoin d’eux mais plutôt c’est eux qui en ont besoin nous. population de markoye nous vous soutenons corps et âmes. on va sache tout les autres investisseur s’ils ne veulent pas respecte nos conditions. .

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 16:50, par YEMS En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Cette situation est due à la sourde oreille des responsables de la transition ou pire leur mauvaise Foi dans la gestion des instances de l’Etat. Suite à l’insurrection populaire les contrats des sociétés minières en exploitation dans notre pays ou leurs cahiers de charges devraient être revus par les responsable de la transition. Mais, ils ont préféré faire du continuum de la gestion à l’image du pouvoir déchu. Par conséquence, le peuple laissé à lui a régis à sa manière... Seule la lutte libère !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 17:08 En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    la casse n’est pas la solution. cependant, on ne condamne personne ici sous prétexte qu’il a cassé. Les Africains sont fatigués. l’ Afrique noire a été bénie par Dieu de toutes sortes de richesses. Mais nous brillons par la famine, les maladies, les guerres,etc. etc. Dites-moi, à qui profitent nos richesses ? Aux dirigeants africains et aux occidentaux terroristes ?
    La révolution africaine, la vraie, va bientôt commencer. Y en a marre là !

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 17:13 En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Ceux qui pensent que les populations ont bien agit ont tord, il est peut être vrai que l’ensemble des contrats miniers de la quatrième république aient été mal négociés, mais c’est pas en vandalisant la mine que les revendications vont aboutir. Il faut toujours échanger, chercher les solutions à tous les niveaux, une revendication juste a toujours des soutiens insoupçonnés. Vous avez brûlé, à l’image de Namsiguima, est-ce cela la solution ? Il faut absolument que les gens évitent l’anarchie car ça ne profite à personne.
    Moi j’ai fait le sahel et les revendications sont bien pertinentes, mais je n’approuve pas du tout la manière de faire.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 17:31, par talga En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Il revient au gouvernement d’asseoir son autorité par des gestes forts en condamnant ces attitudes infantiles frôlant l’inconscience qui consistent à brûler les infrastructures. Ces populations qui se tirent une balle dans le pied savent- elles qu’elles ruinent l’avenir de leur progéniture à plus ou moins long terme ? L’Etat doit sévir, avec fermeté, pour donner l’exemple.
    Je suis partisan d’actes de protestation, quand nos droits sont foulés au pied mais par pour la destruction de l’avenir de ce pays. Demandez à ces gens qui ont brûlés mairies ou commissariats, ils sauront donner conseil car quand on crache en l’air.......A bon entendeur !

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 17:36, par mine d’or En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    bonjour ou bonsoir à tous ceux qui de loin ou de près me lirons, mon message va particulièrement toux ceux parlent de mauvais pour nos vaillants population de markoye,que c’est pas bon de casser , de faire ce-ci ou cela. il faut qu’ils comprennent la réaction de la population , on peut pas comprendre que vous dit " que rien ne sera comme avant" et puis vous permettez qu’on commence le travail de l’exploitation de la mine sans tenir compte du cahier de charge, c’est pas possible , la population ne peuvent jamais accepté ça, ils ont dit dans leur cahier de charges qu’ils vont goudronné les vois et refaire le chemin de fer kaya gororm-gorom. pourquoi eux ils n’ont pas commencé par la où ils devront commencer , et va seulement sur le terrain d’exploitation ? que même demain la population sortent nombreux pour entendre leurs voix.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 18:13, par David En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Je suis vraiment troublé par le recours à la violence comme dernier recours pour résoudre les problèmes. Je pense que gouverner c’est savoir prévenir et le gouvernement qui paraphe et signe les contrats avec les compagnies minière devrait veiller à la protection de ces compagnies si toutes fois il a convenu de quoi que que se soit après contrat avec les compagnies. On peut dire tout ce qu’on veut sur les "deal" qui sont au tour de l’octroi des permis miniers mais il faut retenir que c’est une véritable opération de charme à travers code des investissements et code minier ajoutés à la relative stabilité du pays qui a amené ces grands investisseurs à décider de s’installer au pays pendant que d’autres pays les recherchent. Nous négocions souvent les contrats en position de faiblesse au départ et sommes obligés de faire le plus de concessions et cela c’est le monde des affaires ou même économique qui est ainsi. Le peu qui nous a été concédé doit être réalisé et les intérêts de l’autre partie préservés. Le gouvernement ne doit pas se contenter d’intervenir en pompier pour aller après coup réunir les population et demander le calme s’il prend en compte l’apport de ces compagnies en pleine activité ou en phase d’installation en terme d’emplois de recettes fiscales et autres. Et parlant de stabilité encore il faut savoir que beaucoup de compagnies observaient à la loupe la situation d’avant insurrection en espérant une issue apaisée avant de débuter leurs exploitations et que d’autres ne voulant pas attendre sont allés voir ailleurs. C’est parce que les investissements se chiffrent en centaines de milliards voire des milliers qu’on ne peux pas s’aventurer en plus du risque économique pour courir le risque sécuritaire. J’ai rigolé quant au début de la transition quand certains ont parlé de nationalisation de mines d’or ! Le sous-sol du Burkina est bel et bien pour les le Burkina mais nous je ne pense pas que nous pouvons investir en un temps record 1000 Milliard (le budget national) et disposer des moyens techniques pour construire et "gérer" une mine d’une grande envergure. Alors la solution c’est faire appel aux investisseurs extérieurs comme les grands européens et des pays africains dont les économies sont deux à quatre fois meilleures à celle du Burkina. Il faut donc contracter avec l’intérêt supérieur de la nation dans la transparence et dans la concertation claire et sincère avec toutes les parties prenantes notamment les population locales Dans tous les grands projets d’investissement de type industriel y a des études faites par des bureaux d’études ayant des compétences en sociologie en environnement en géographie et tout ce qui est nécessaire. Si les études sont bien faites on tiendra compte de toutes les parties prenantes ; on me dira que tout cela a toujours été fait et je dirai que c’est en ce moment que l’état doit jouer son rôle et non rester fébrile il faut bien que les dirigeants de la transition acceptent un jour de se "bruler" les ailes !

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 18:15, par Raso En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    A présent c’est Essakane, j’espère que le gouvernement va prendre des mesures avant que des ecervélés ne décident de tout casser.. Pourquoi ne pas y envoyer le RSP en quête d’une nouvelle mission ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 18:24, par EAB En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Tous ceux qui condamnent les actes des vaillantes populations de la commune de Markoye parlent de choses dont ils n’ont pas une pleine connaissance. Aucune infrastructure et aucun matériel, aussi petit soit-il, au niveau de la mine n’a été saccagé encore moins brulé ; tout est intact. C’est seulement le camp constitué de maisons pré-fabriquées où logent les employés qui a été saccagé. Aucun employé ne peut prétendre avoir été physiquement violenté. Le journaliste qui a fait l’article lui même ne peut prétendre le contraire. Sachez aussi que les autorités ont été mises au courant des revendications des populations à travers des correspondances qui leur ont été adressées (préfet, haut commissaire, gouverneur, ministre des mines, ministre de l’administration territoriale) et le PDG de Pan african tambao.
    Ce que réclament les populations, Pan african tambao s’était engagé à le faire avant de commencer l’exploitation du manganèse. Ce n’est que justice. Toutes les personnes honnêtes de ce pays et du monde devraient applaudir pour la dénonciation de la mal-gouvernance qui existe dans nos mines. Saviez-vous qu’une autre société du nom de General nice ressources s’était engagée à réaliser les infrastructures en question avant même de commencer l’exploitation et ceux au plus tard en fin 2015 en cas d’obtention du permis, mais au lieu de cela, on a retenu Pan african tambao qui pour le moment n’a rien fait comme réalisation et pire transporte le manganèse jusqu’à kaya. Saviez-vous aussi qu’il y avait moins de 40 personnes qui travaillent sur la colline et dont plus de 80% d’expatrié alors qu’on avait annoncé la création de 2000 à 4000 emplois directs et indirects. Réfléchissez un peu, si l’Etat voulait le développement du pays, on aurait attribué le permis au plus offrant.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2015 à 23:52, par yamsoba En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    on a marché, ils ont fait des contre marches. on a fait une insurection ils sont en train de vouloir faire une contre insurection. si rien n’est fait on risque d’aboutir à la chute du regime de transition dans pas plus de 3mois avec un retour de l’ancien regime.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2015 à 17:49, par Ben En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    Je ai travaillé pour Pan African Minerals et je peux dire qu’ils ne ont aucune intention d’honorer les engagements . Ils viennent de terminer plus de 20 salariés l’absence de progrès sur le mien . Tambao de route asphaltée et le rail ne est pas dans le plan au moins jusqu’en 2017 la société est probablement Vendu par puis chinois.

    Répondre à ce message

  • Le 27 février 2015 à 10:57, par oudal derkus En réponse à : Mine de Tambao : Les raisons de la colère des populations

    plus rien ne sera comme avant.nous ne volons plus de ces pilleurs de nos ressources sur notre terre.soit la victoire ;soit la mort.nous nous batterons pour nos droits peu importe les critiques externe et internes.les ignorants ont aussi le droit de s’exprimer c’est ca la liberte d’expression.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mise au point concernant l’expédition de charbon fin provenant de la mine Essakane
Sociétés minières au Burkina : 1000 tonnes de cyanure consommées par mois
Mine d’or de Sanbrado : Le Premier ministre donne le top de départ des travaux de construction
Endeavour Mining au Nord : Le gouverneur Hassane Sawadogo sur le site minier de Karma
Exploitation minière : Les populations des communes minières dialoguent avec les acteurs du secteur
Mines et carrières : Le Fonds minier de développement local est opérationnel
Exploitation minière au Burkina : Une activité à repenser ?
Energies et énergies renouvelables : Un accord de 155 MW signé en une journée !
Emploi des femmes dans les sociétés minières : « Tout part de la formation », selon Tidiane Barry de la Chambre des mines
Nordgold intensifie son programme d’investissement dans ses mines au Burkina Faso
PDAC 2019 : IAMGOLD célèbre sa présence au Burkina Faso
Exploitation minière au Burkina : Le ministre Oumarou Idani paraphe trois contrats d’exploitation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés