Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

IPPF : 60 ans de prestation de services de planification familiale et de santé sexuelle et de la reproduction

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Population et développement • • mercredi 21 novembre 2012 à 19h44min
IPPF : 60 ans de prestation de services de planification familiale et de santé sexuelle et de la reproduction

Au début des années cinquante, un groupe de femmes et d’hommes, mènent une campagne bruyante en faveur du droit des femmes à contrôler leur fertilité. La planification familiale alors n’est nullement perçue comme un droit et doit faire face à une très forte opposition. Ces volontaires de la première heure rencontrent, par conséquent, beaucoup d’hostilité pour faire accepter l’idée de l’accès à la planification familiale et à la contraception, aujourd’hui perçue comme une évidence dans beaucoup de pays.

Afin de s’assurer que la planification familiale devienne un droit pour libérer les femmes, les protéger contre les grossesses non désirées et les décès des suites d’accouchement, la Fédération internationale pour la planification familiale (IPPF) voit le jour à l’occasion de la 3ème conférence sur la planification familiale en novembre 1952.

60 ans plus tard, la petite organisation de charité est devenue une fédération de 152 associations membres dont 38 en Afrique au Sud du Sahara, travaillant dans 172 pays, avec 65,000 points de prestation de services de planification familiale et de santé sexuelle et de la reproduction. Ainsi, en 2011 plus de 89 millions de services de santé sexuelle et de la reproduction ont été prestés.

Pour commémorer 60 ans de changement et de services aux femmes et aux hommes à travers le monde, l’IPPF organise une série d’événements à Johannesburg, en Afrique du Sud, du 21 au 29 novembre 2012 en partenariat avec le Parlement Panafricain et le gouvernement de la république Sud Africaine.

Au titre des activités programmées : une formation en leadership pour dirigeants femmes et hommes d’ institutions de santé en Afrique, comme stratégie pour une contribution substantielle à des résultats significatifs en matière de santé ; un forum de Jeunes qui verra la participation de jeunes de moins de 24 ans des deux sexes, défenseurs de la santé sexuelle et de la reproduction pour discuter des enjeux de l’ accès à des services de santé de la reproduction en Afrique, dans le but d’élaborer des stratégie d’engagement des décideurs politiques ; une vitrine pour donner à voir le travail des associations membres de l’IPPF dans 172 pays.

Sera également organisée une soirée de Gala au cours de laquelle des prix seront remis à d’éminents mécènes africains, dont S.E. la Présidente du Malawi, les Fondatrices du Fonds de Développement des femmes Africaines (AWDF), M. James Wangi, fondateur de Equity Bank, des Fondations et bien d’autres acteurs qui contribuent au développement africain, notamment sur les thématiques concernant le développement des femmes et le droit à la santé. Aussi, deux jeunes seront récompensés pour leur succès au concours littéraire sur la Santé sexuelle et de la reproduction.

Au cours de la soirée de Gala, la première Dame de Namibie, S.E. Penehupifo Pohamba porcèdera au lancement du livre « 60 Ans, 60 Récits », un ouvrage fait de témoignages poignants de volontaires de la première heure, de femmes déshéritées dont la vie aurait été bien pire si elle n’avaient bénéficié des services de planification familiale plus tôt, ou encore d’agents qui risquent tout en se rendant pour des prestations de service de planification familiale dans les contrées les plus reculées.

Pour de plus amples information, contacter Césaire Pooda (cpooda@ippfaro.org) et Funmi Balogun (fbalogun@ippfaro.org)

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fonds des Nations Unies pour la population : Mme Natalia Kanem, du Panama, nommée Directrice exécutive
Journée mondiale de la population 2017 : Le PNDES veut transformer la structure par âge de la population, souligne Mme Rosine Coulibaly, ministre en charge du développement
Contraception au Burkina Faso : Un taux de prévalence de 24,6% en 2016 selon l’ISSP
1ère édition 2017 de la semaine nationale de planification familiale : Rapprocher les services de santé de la reproduction et de PF aux populations
Audience foraine à To : Kadidja Sankara condamnée à 12 mois de prison avec sursis et à une amende de 500.000 F CFA pour avoir excisé sa petite-fille
8 mars 2017 : Message de M. Lucien KOUAKOU, Directeur régional de l’IPPF, Région Afrique
Ministère en charge de la Communication : La cellule genre adopte son plan d’actions 2017-2019
Journées scientifiques sur l’enfance au Burkina Faso : La promotion des droits de l’enfant au cœur de la première édition
Journée mondiale contre le Sida : Message de M. Lucien Kouakou, Directeur IPPF-Région Afrique
Institut africain de santé publique : 19 nouvelles compétences en santé au service du pays
Dernières tendances de la fécondité : Un indice de 5,1 pour l’Afrique Subsaharienne
ISSP : 25 ans au service de la population
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés