Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Chaque nation qui délaisse la foi en dieu et l’éducation est une nation en proie aux incivilités.» Salim Boudiaf

Mali : Premier face à face officiel entre Ansar Eddine et le MNLA autour de Blaise Compaoré

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Crise malienne • • vendredi 16 novembre 2012 à 19h58min
Mali : Premier face à face officiel entre Ansar Eddine et le MNLA autour de Blaise Compaoré

Le Président du Faso, médiateur dans la crise malienne a eu une longue séance de travail avec le mouvement Ansar Eddine conduit par Alghabass Ag INTALLA et le Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA) conduit par Bilal Ag ACHERIL, le vendredi 16 novembre 2012.

Ce rendez-vous solennel, premier du genre, avait pour but d’harmoniser les points de vue entre ces deux mouvements armés, dans une perspective de sortie de crise et d’un arrêt effectif des hostilités dans le Nord-Mali.

La rencontre a été sanctionnée par une déclaration officielle lue par le ministre burkinabè des Affaires étrangères et de la Coopération régionale, Yipènè Djibrill BASSOLE. Selon M. BASSOLE, le Président du Faso a informé les deux mouvements armés de son intention d’établir un calendrier de consultations et de pourparlers de paix. « A cet égard, il invitera les représentants de l’Etat malien et des communautés vivant au Nord du Mali pour des rencontres préliminaires visant à instaurer entre les différents protagonistes, un climat de confiance et d’apaisement propice à la résolution des causes profondes de la crise », a laissé entendre Djibrill BASSOLE.

Ces consultations, a souligné le ministre en charge des affaires étrangères, devront faciliter la libre circulation des personnes et des biens, la reprise des activités sociales et économiques, le retour des personnes déplacées ou réfugiées, le respect des libertés fondamentales, le rejet du terrorisme et de la criminalité transfrontalière.

Les deux groupes armés ont marqué leur disponibilité à poursuivre le dialogue politique sous l’égide de la médiation et ont souhaité que le pouvoir central de Bamako « arrête toute forme d’hostilité militaire à leur encontre ».

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

www.presidence.bf

Vos commentaires

  • Le 17 novembre 2012 à 09:27, par Le pharaon ATTA En réponse à : Mali : Premier face à face officiel entre Ansar Eddine et le MNLA autour de Blaise Compaoré

    Entre temps, ils violent et tuent les pauvres populations affamées de la zone. Quelle médiation avec qui et pourquoi à ce stade de la critique situation ? A la CEDEAO de prendre ses responsabilités en allant tout droit au but par des résolutions fermes par le nettoyage pur et complet du nord Mali ou règne toute sorte de trafic. Le Blasco, arrête de distraire le peuple burkinabè, commence par gérer ta maison qui n’a jamais été tranquille et dont les rapports de corruption foisonnent dans les casiers de Luck Luke.

    Répondre à ce message

  • Le 17 novembre 2012 à 09:48, par burkinbila En réponse à : Mali : Premier face à face officiel entre Ansar Eddine et le MNLA autour de Blaise Compaoré

    je salue la sagesse du frère Compaore.pour trouver une solution à un problème, il faut nécessairement connaitre les causes. oui .ça prend du temps, pour nous l arrivée de la délivrance des maliens du nord. Mais, je vous rassure ayez confiance au frère . Dieu lui a donne de la sagesse comme le roi Salomon.Gérer une crise au sein d une famille s avère souvent difficile n en parlons pas d un village, d une province,une région ,un pays... Et au de las de toutes ces étapes,il se préoccupes de ses frères dans la sous région.je vous encourage fortement frère.Que la sagesse soit votre appui en ayant le regard sur Dieu.réfléchissons un peu sur les petits problèmes dans nos famille,combien on peine souvent pour retrouver l harmonie

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mali : L’ex-putschiste Aya Sanogo et 17 autres militaires vont être jugés pour l’exécution de 23 « bérets rouges » en 2012
Rapatriement volontaire des réfugiés maliens : les partenaires se concertent à Ouagadougou
Réfugiés maliens aux bailleurs de fonds : « Il y a encore près de 30 000 âmes qui comptent sur vous »
Signature de l’Accord de paix au Mali : le Gouvernement de la transition salue « une action pour la paix »
Crise malienne : Langage de vérité entre les réfugiés au Burkina et leur ministre de la solidarité
Le Burkina Faso, signataire de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger
Accord d’Alger pour la paix au Mali : Les mouvements de l’Azawad vont- ils signer ?
Attentat à Bamako : La réaction du gouvernement malien
Mali 2014. Un diplomate tunisien et onusien à la tête de la Minusma.
Réfugiés maliens au Burkina : L’ambassadeur de France au Burkina s’imprègne des réalités à Mentao
Crise malienne : les Mouvements de l’Azawad expliquent les blocages des négociations d’Alger à Ouagadougou
Préparatifs de la reprise des négociations inter-maliennes à Alger : Les mouvements politico-militaires de l’Azawad arrachent un accord à Ouaga
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés