Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Tout arbre qui vit en tranquillité finit un jour par être secoué.» Proverbe vietnamien

Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Côte d’Ivoire • • lundi 14 février 2011 à 01h17min

Venus à pieds, à vélo, à moto en voiture, ils étaient plus d’un millier à converger vers la place de la nation de Ouagadougou le vendredi 11 février. Sous un soleil de plomb, élèves, étudiants, personnes âgés, chefs coutumiers et religieux, personne ne voulait manquer à l’appel du mouvement « J’aime ma patrie ». Munis de fanions, pancartes et autres banderoles, chacun tenait à affirmer son soutien à Blaise Compaoré pour sa médiation dans la crise ivoirienne.

Des voix s’élèvent à Abidjan pour réclamer son exclusion du panel des chefs d’Etat mandatés par l’union africaine pour se rendre au pays d’Houphouet Boigny. Des déclarations « du ministre de la rue abidjanaise », Charles Blé Goudé qui peuvent être considérées comme des injures au président du Faso. Pas question qu’il renonce à participer, clament les ouagalais et ivoiriens (RHDP) vivant au Burkina
A Ouaga, on se dit très touché de voir notre président roulé ans la boue de la sorte.

« Par un moins que rien ». Et on a enfin choisi de répondre au coup de pied de l’âne par des coups de pattes aussi. Cette marche-meeting était l’occasion de lancer des messages hostiles à Laurent Gbagbo et surtout à Charles Blé Goudé, celui-là même que les marcheurs ont qualifié de « ministre de la rue, ministre sans diplôme, de voyou » et que sais-je encore. Les mots n’étaient pas du tout mesurés. On pouvait lire entre autres sur les pancartes : « non à l’étranglement de la démocratie en Côte d’Ivoire », « Blaise Compaoré, les burkinabè te soutiennent », « non aux injures de Blé Goudé », « attention Blé Goudé (…) », « Blé Goudé, ton cas est clair » et j’en passe. Jamais le nom du ministre de la jeunesse de Laurent Gbagbo n’a été prononcé dans la capitale burkinabè.

L’occasion était belle pour réaffirmer la victoire incontestable d’Alassane Dramane Ouattara. Il faut que Laurent Gbagbo quitte le pouvoir, ont exigé les manifestants.
Les représentants du RHDP ont participé à ce meeting-marche. Des chefs traditionnels et religieux ont tout de suite sauté dans la marche, bravant la chaleur infernale de cet après-midi, élèves et étudiants constituant l’essentiel des marcheurs. Sans oublier les commerçants qui semblent les plus touchés par cette crise qui n’a que trop duré.
Après le meeting qui a duré une heure environ, le cortège s’est ébranlé vers le rond-point des nations-unies, comme pour prendre à témoin l’organisation onusienne.

Mais, il reste à savoir si cette marche ne fortifie pas le camp Gbagbo au lieu de l’affaiblir. Le silence face aux verbiages d’un homme dont la portée ne dépasse guerre la télévision nationale de la Côte d’Ivoire n’aurait-il pas été plus judicieux ? Qu’il y ait soutien populaire ou non, la décision de Blaise Compaoré est prise. Il ira en Côte d’Ivoire, n’en déplaise à Gbagbo et sa bande. La sécurité de nos compatriotes y vivant ne sera-t-elle pas menacée ? Souhaitons que non. Vivement que cette crise qui n’a que trop duré trouve enfin solution.

Moussa Diallo

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 14 février 2011 à 09:34, par tigre En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

    Ridicule

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2011 à 10:31, par Palpatin En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

    Pendant qu’il y a des pays qui prennent en main leur destin (Tunisie, Égypte) à travers des manifestations, Nous au Faso on manifeste POUR que rien de change. On fait des manifestations de soutien.

    Je ne sais pas s’il y a un autre pays au monde plus masochiste (ou plus bête) que nous.

    (je sais que mon message ne va être publié ... mais comme pratiquement tous les jours, même s’il n’y a que vous webmaster qui le lisez et le mettez a la poubelle, je suis content. Une personne le lira.

    Répondre à ce message

    • Le 14 février 2011 à 21:11, par tingando biga En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

      mr palpatin ou palpamachin, je pense que le plus bete dans le faso, c’est bel et bien toi. peut etre que tu as un papa bété ou je ne sais quoi ; surement que depuis que tu as poussé ton premier cri de bébé, tu n’as jamais quitté les jupes de ta pauvre maman ; je te conseille de sortir un peu du faso, fais un tour et tu feras la différence. si c’était en tunisie ou en egypte avant les présidents fuyards, tu ne pouvais dire ces aneries pareils, fussent-ils sur le net.
      nous sommes apolitiques, et vivons hors du faso et nous sommes très fiers de soutenir BLAISE COMPAORE, notre président à tous ; le faso avance ; les nigériens apprécient bien notre pays qui travaille et qui progresse. nous sommes prets à mourir pour l’honneur du faso, pour Blaise, que ça plaise à ton derrière ou pas.fais attention et soutiens l’honneur du faso.

      Répondre à ce message

    • Le 14 février 2011 à 21:13 En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

      mr palpatin ou palpamachin, je pense que le plus bete dans le faso, c’est bel et bien toi. peut etre que tu as un papa bété ou je ne sais quoi ; surement que depuis que tu as poussé ton premier cri de bébé, tu n’as jamais quitté les jupes de ta pauvre maman ; je te conseille de sortir un peu du faso, fais un tour et tu feras la différence. si c’était en tunisie ou en egypte avant les présidents fuyards, tu ne pouvais dire ces aneries pareils, fussent-ils sur le net.
      nous sommes apolitiques, et vivons hors du faso et nous sommes très fiers de soutenir BLAISE COMPAORE, notre président à tous ; le faso avance ; les nigériens apprécient bien notre pays qui travaille et qui progresse. nous sommes prets à mourir pour l’honneur du faso, pour Blaise, que ça plaise à ton derrière ou pas.fais attention et soutiens l’honneur du faso.

      Répondre à ce message

    • Le 15 février 2011 à 00:28, par Excellence En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

      Il n’y a point de commentaire là dessus.Je crois que les vrais burkinabè se sont senti insultés.Et comme il fallait s’y attendre,la réaction a été sans appel.
      Il est vrai que M.Blé Goudé n’existerait que pour les soi-disant "Patriotes", encore faut-il vérifier s’ils connaissent le sens réel de ce mot,et non les ivoiriens dignes.Tout le monde aime son pays et tout bon patriote dois d’abord reconnaitre cela.Protester jusqu’à jeter des pierres sur l’ambassade,M.Blé Goudé prouverait par là qu’il est le leader d’une bande d’inconscients.Ici,nous manifestons contre une inconduite à l’égard de notre cher pays mais ce n’est pas pour autant que nous nous en prendrons ni à nos camarades ivoiriens de l’Université,ni à l’ambassade de Côte d’Ivoire à Ouaga.Nous,peuple instruit du Faso,sommes convaincus que M.Compaoré et M.Gbagbo disparaîtront un jour et que les deux nations,d’ailleurs liées par l’Histoire,demeureront.
      Quant à M.Palparin,je prétend le connaître:il a toujours été notre dernier de classe.Qu’il arrête d’exposer son analphabétisme à l’opinion :"ce n’est pas parce qu’on est analphabète qu’on doit être bête"dira le Pr.L.BADO.Tu n’aimes pas B.Compaoré c’est ton problème.Plus de 80% des burkinabè le préfère malgré tout.
      Nous souhaitons le meilleur pour la RCI et nous prions tous que la paix revienne afin de permettre à nos frères ivoiriens de retrouver la joie de vivre comme les enfants en ont bien demandé à leurs parents dans leur message à l’occasion de la semaine de l’enfance missionnaire à Abidjan.Nous sommes pronfondement touchés par cette situation en RCI donc nous soutenons tous les efforts de paix dans ce pays naguère beau.A tous les partisans de la paix en Côte d’Ivoire,on est ensemble !

      Répondre à ce message

  • Le 14 février 2011 à 10:40, par LE PRINCE K En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

    pour moi goudé est un homme de la rue qui fait des déclarations dans la rue.cela ne devait pas soulever autant de mouvement et mobiliser des personnes d’un certains age et d’une certaine classe (chef coutumier).je serai content si ces mêmes personnes se mobilisent de la sorte lors d’une marche contre la vie chere ou contre l’impunité au faso.comme vous l’avez souligné, cette marche fortifie le camp gbagbo qui sait maintenant que même leur déclaration de la rue mobilise les chefs coutumiers du faso.De grace restez dans vos palais,vous serez crédible.Vous perturbez le repos de nos ancêtres quand vous vous retrouvez dans la rue avec les bonets precieux qu’ils vous ont laissé.JE SUIS CONCIENT DE LA SINGULARITE DE MA VISION JE L’ASSUME ET JE LA REVENDIQUE.Le prince K.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2011 à 11:32 En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

    C’est ridicule une telle marche !
    On réagit bêtement à un Blé Goudé à croire que l’on est pareil que lui. Une telle marche de soutien ne va t’il pas accroitre les problèmes des burkinabè en Côte d’Ivoire ? Il faudrait réfléchir à 2 fois avant d’organiser de tels meetings va t’en guerre !

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2011 à 12:34, par Ahmed En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

    Assurement, la conclusion de conclusion est pertinente et meme sage de mon point de vue. Cette marche va certainement fortifier le camp Gbagbo au lieu de l’affaiblir.
    Et surtout quel est la valeur ajoutée de cette marche dans les relation Ivoiro-burkina. Les relations entre états doivent etre au dessus des relations entre individus.
    Pour moi Blaise et Charles Blé-Goudé ne doivent pas boxer sur le meme ring.
    Blaise aurait pu être très fort en laissant aboyer Blé-Goudé sans lui reponndre. Quel Gachis !

    Répondre à ce message

    • Le 17 février 2011 à 14:03, par Miss fatou En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

      oui vraiment je suis d’acord avec vou, il ya un dicton qui dit le chient aboye et la caravane passe. Blaise devait réagir en force tranquille, je pense que cette marche expose d’un part notre faiblesse stratégique face à la situation. le blé goudé là n’ est rien face à un président du Burkna. On devait le laisser aboyer car le silence est aussi une arme puissante.

      Répondre à ce message

  • Le 14 février 2011 à 12:37, par Foumpiim En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

    Bonjour,
    Certains soutiennent cette marche, tandis que d’autres la critiquent arguant que Ble Gourdin ne valait pas tant d’attention.
    Moi ma preoccupation est ailleurs !
    On n’organise pas une telle marche a la legere : tenez, je n’ai moi-meme ete au courant de l’evenement que le soir meme dudit jour ! ce n’est pas serieux : ca va donner l’impression que nous ne sommes pas preoccupes par ces insultes de Gourdin.
    Soit on ne fait rien, ou on le fait proprement. Organisateurs, revoyez donc votre copie. Je serais moi-meme sorti : et Dieu sait que je ne sors que tres tres rarement !
    Du courage et patience a tous, il ne reste plus beaucoup de temps.
    Dieu benisse le peuple de Cote d’Ivoire !

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2011 à 12:38, par LE PRINCE K En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

    pour moi goudé est un homme de la rue qui fait des déclarations dans la rue.cela ne devait pas soulever autant de mouvement et mobiliser des personnes d’un certains age et d’une certaine classe (chef coutumier).je serai content si ces mêmes personnes se mobilisent de la sorte lors d’une marche contre la vie chere ou contre l’impunité au faso.comme vous l’avez souligné, cette marche fortifie le camp gbagbo qui sait maintenant que même leur déclaration de la rue mobilise les chefs coutumiers du faso.De grace restez dans vos palais,vous serez crédible.Vous perturbez le repos de nos ancêtres quand vous vous retrouvez dans la rue avec les bonets precieux qu’ils vous ont laissé.JE SUIS CONCIENT DE LA SINGULARITE DE MA VISION JE L’ASSUME ET JE LA REVENDIQUE.Le prince K.

    Répondre à ce message

    • Le 14 février 2011 à 16:38, par Abou Diallo En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

      Votre position n’est pas singuliere, je suis du meme avis. Au lieu de marcher pour repondre aux propos d’un ignorant comme Ble Goude, marchons contre la modification de l’article 37 de la constitution. C’est ca aimer sa patrie ! Nous aidons Ble Goude a faire sa publicite et voila ainsi son nom au delas des frontieres. Je penses qu’il ya plein de choses importantes a marcher pour. L’Egypte, la Tunisie, nous ont donne un exemple concret de la volonte d’un peuple partiotique et unis. Notre president a aussi passe 30 ans au pouvoir et le developement est tjr stagnant. Et ils veulent meme eleminer les mandats afin de reigner pour tjr : voila bien une bonne raison pour marcher. La corruption reigne dans nos services, pour etablir ta simple piece d’identite il faut faire des desssous de tables, les directeurs qui viennent en retard au service ou qui ne viennent meme pas et qui sont premier a prendre leurs salaires et a demander hausses de salaire : voila des choses que nous devons marcher contre et exiger la transparence, les meilleurs conditions de vies. Les conditions de vies a l’univ, ou nous formons les intellectuels du pays sont precaires, nombres d’etudiants se lancent a certaines activites pour y survivre, d’autres en vont jusqu’a la prostitution, vente de drogue, et on garde le silence. Alors mes chers compatriotes, je suis avec vous pour le retour de la paix en Cote d’ivoire parce qu’elle nous importe tous. C’est un pays frere et leurs maux sont aussi les notres. N’activons pas le feu et surtout evitons les manigances politiques des situations sociales. Marchons pour de bonne causes !!!Votre frere Abou Diallo,USA.

      Répondre à ce message

  • Le 14 février 2011 à 12:40, par LE BON CITOYEN En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

    COURAGE.LE PAYS NE SERA PAS HUMILIE.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2011 à 13:54 En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

    coalition "j’aime Blaise Compaoré". C’est qu’il faut dire. On est tous patriote mais nombreux comme moi ne se sentent ni de près ni de loin concernés par cette coalition. Même si les agissements personnels de Blaise en tant qu’individu peuvent avoir des conséquences pour le Burkina en tant qu’État, Blaise n’est pas le Burkina et le Burkina ne se résume pas à lui. Une instrumentalisation bidon comme ça là, nous on n’est pas dedans. Ailleurs les autres peuples marchent pour le changement et la démocratie, au Faso au contraire, malgré la faim qui nous tenaille, le chômage, la corruption, le copinage, l’affairisme, la mal gouvernance, on marche pour des choses qui n’en valent pas la peine. Vous avez marché pour qu’il aille à Marcoussis, la suite vous la connaissez à moins que vous ne soyez myopes ou ignorants. Ressaisissez vous ! Maintenant si vous n’avez rien à faire et êtes prêts pour les marches, on vous y invitera pour des choses fondamentales liées à notre processus démocratique. Entre nous, quelqu’un qui est là depuis 1987, et qui ne fait pas avancer le pays à part lui même, ses proches et ses disciples, vous ne trouvez pas qu’il y a qu’il y a quelque chose qui ne va pas ? Bon, si vous voulez rester dans la logique du peuple mouton et d’un président berger, continuez, le bord du gouffre n’est pas loin et il vous y conduit volontier.
    Sur le forum, chacun a ses réflexions et l’objectif de nos contributions n’est pas de plaire à qui que ce soit. Ce dernier point concerne aussi les administrateurs qui n’hésitent pas à censurer les messages des gens. Vous avez peur de quoi ? Moi, je dis ce que je pense et si vous voulez censurer, vous aurez su au moins ce que je pense de vous aussi. J’ai été plusieurs fois censuré mais je ne vous demanderai pas pardon de publier mes contributions comme l’a eu à faire un internaute.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2011 à 14:51, par mackiavel En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

    "Il faut bagarrer sans se déchirer les habits" disait Jean Missé Kankan. Hier, c’est bien le même qui remerciait une certain Blaise Compaoré, aujourd’hui devenu subitement démon. C’est dire que nous d’autres ne comprenons rien aux affaires de politiciens. Dans tous les cas, "ne mettez pas nos noms dans votre business" (Cheeken Jah).

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2011 à 17:41, par Mike En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

    Au lieu de marcher pour que Blaise dise clairement à la nation qu’il ne modifiera pas l’article 37 pour pouvoir se représenter en 2015. c’est là un combat. Il y a des gens qui pensent qu’ils sont à l’abri mais ils ne savent rien, tôt ou tard le vent changera de direction et ce jour on jugera blaise et ses corrompus de députés et autres monsieurs du clan.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2011 à 19:10, par Benne En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

    Ce qui est sûr, s’attaquer au père d’une nation, c’est s’attaquer a la nation entière quelque soit nos sentiments pour de chef de l’Etat. Ou est donc notre patriotisme ?
    Ce que je regrette, c’est l’organisation de la marche...n’était pas ca...et les messages n’étaient pas a la hauteur du problème (et Ble Goude doit répondre aujourd’hui ou demain)
    Comme le dit quelqu’un ce n’est pas à prendre à la légère. Je préfère que la question soit vite murie et qu’on passe directement aux actes. Bref, les vrais garçons ne s’excitent pas dans la rue. Ils assument les actes. Nous sommes la femme et hommes.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2011 à 19:18, par bark bio En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

    J’ai lu avec une attention soutenue les réactions et la teneur du message véhiculé par ce meeting.
    Mon opinion est la suivante :

    1°) Cette marche n’en valait pas la peine:les organisateurs auraient pu s’inscrire dans la philosophie du Président Blaise COMPAORE qui consiste à "essayer de bien faire et laisse braire les ânes". C’est en cela que je partage l’opinion de ceux qui pensent que cette marche fait plutôt l’affaire du camp GBAGBO et de son illustre ministre de la rue,Blé Goudé. Le camp GBAGBO ne méritait pas une telle publicité.Au plus fort de la crise, j’ai admiré le sang froid de notre Président accusé à tort ou à raison de soutenir les forces nouvelles . Mais notre tradition d’accueil des étrangers sera toujours notre force dans la sous-région et quelle que soit les raisons de leur arrivée sur notre territoire.

    2°) Notre Président doit se déplacer en RCI pour accomplir la mission que lui a confiée par l’Union Africaine. Et s’il se faisait attaquer de quelque manière que ce soit par qui que ce soit sur le sol ivoirien, le camp GBAGBO saura immédiatement ce qui l’attend dans la même journée. C’est aussi la ligne rouge à ne pas franchir tout comme l’attaque de l’Hôtel du Golf. Le camp GBAGBO sait parfaitement que, le cas échéant, la prise du palais de Cocody ne prendra même pas 48 H si la force devait être mise en avant. Il faut donc privilégier le règlement pacifique de cette crise...et GBAGBO qui est très rusé sait parfaitement que le déplacement des 5 chefs d’Etat est une véritable chance supplémentaire pour lui. Au temps fort de la crise, Laurent Koudou GBAGBO sait aussi que le Président COMPAORE l’a protégé.

    En conclusion, vu tout ce que le Président COMPAORE a fait pour la paix en RCI, il ne mérite pas ce traitement. On peut lui faire un autre faux procès, mais pas celui-là. Et c’est de manière tout à fait objectivement que je formule ces remarques ; Suivez mon regard Chers Compatriotes burkinabé et n’ayez aucune crainte pour notre Président car la République de Côte d’Ivoire va bientôt retrouver une véritable paix durable. Bark Bio

    Répondre à ce message

    • Le 14 février 2011 à 21:34, par DR En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

      man,n’est ce pas vous autre les demons de notre nation ?fait confiance a Compaoré mais ne nous propose pas a nous conduire comme toi.SI toi tu ne pense qu’aux autres,nous nous songeons plutot a notre developpement.MRC

      Répondre à ce message

      • Le 15 février 2011 à 23:01, par bark bio En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

        MRC, je ne suis pas un démon de notre pays, mais un véritable patriote qui aimerait que le Burkina sorte de sa torpeur et de sa pauvreté. Mais, MRC, dites-moi sérieusement à travers ces quelques lignes quelle est la solution idoine pour sortir le Burkina Faso de la pauvreté de la majorité des populations ?
        Votre réponse positive va nous réconcilier. Pour l’instant, je fais confiance au Président COMPAORE et aux instances internationale pour la résolution de la crise ivoirienne.
        Avez-vous d’autres solutions à nous proposer. Je précise enfin que je ne suis pas man, mais Woman. Bark Bio.

        Répondre à ce message

  • Le 14 février 2011 à 20:39, par le Consultant En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

    Salut à aux différentes marches du peuple Burkinabé pour le soutien à Blaise COMPAORE.

    nous espérons que CE MÊME PEUPLE SERA AU RENDEZ VOUS POUR LA MARCHE CONTRE 24ANS ou PLUS AU POUVOIR ou CONTRE LE CHANGEMENT DE L’ARTICLE 37 comme fait les peuples dignes(tunisien, égyptiens...).

    à Quand Nous(Afrique Noire) nous serons autant courageux comme certains peuples qui acceptent mourir pour leur nation.

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2011 à 23:35, par bark biiga de bengué En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

    C’est tout simplement ridicule.Quand les intestins sont aux manettes des coeurs,ça s’appelle "politique tube digestiviste". Et si la honte tuait... Pendant que les peuples eclairés marchent pour la democratie, le troupeau soutient ceux là meme qui les ont conduit au tréfonds de la misère. Que c’est degueulasse !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 00:30, par IB En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

    Je suis désolé pour ceux qui trouvent cette marche lache et sans raison, ou plutot qui qualifie le Président Blaise COMPAORE, comme un dictateur. La vie chère, c’est partout dans le monde et meme dans les pays industrialisés. S’il y a des pays qui meritent des roses le Burkina en fait partie ( qui tire ses resources financières que des impots et des taxes douanières). Je suis un de ceux qui ne permettra jamais à des drogués de la rue d’insulter mon président. Qu’est-ce dites de Laurent Gbagbo ? Vous etes la honte du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2011 à 02:56, par Tibila des States En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

    C’est une marche qui a bien son sens. On a pas seulement marché pour le President Blaise Compaoré mais pour temoigner notre soutien au peuple burkinabè vivant labas et a nos freres ivoiriens qui jours et nuits prient pour que la paix revienne en Cote d’ivoire.
    Merci a tous ceux et celles qui ont marché pour temoigner leur patriotisme et leur soutien. Cette crise, ne la voyons pas seulement d’un oeil politique ! Chaque jour de plus, creuse une tombe de plus. vivement qu’une solution soit trouvée.
    J’aime la Cote d’Ivoire autant que j’aime le Burkina et si j’aime le President blaise Compaoré en plus, c’est pour son engagement ferme à instaurer la Paix en Cote d’ivoire.
    Que Dieu assiste la cote d’ivoire.

    TIBILA des States

    Répondre à ce message

  • Le 16 février 2011 à 17:08, par yan En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

    N’importe quoi cette marche est insensé.j’arrive pas a comprendre ce que les initiateurs de cette marche cherchent à atteindre.je pense que y’a des choses plus serieuses dans le pays que l’on doit chercher a resoudre que de sortir ce ridiculisé pour ce sale enfoiré de blé gouté.j’espère egalement que ses initiateurs qui se dises digne sortirons marcher contre l’impunité,les pots de vins ainsi que les autres problèmes que travers le pays actuelma.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février 2011 à 17:58, par sawadogo En réponse à : Blaise Compaoré vilipendé à Abidjan : Marche-meeting de soutien à Ouaga

    nous les burkinabe en ci nous n’avons pas droit au vote es ce ça être démocrate ? le vent sera très violent regardez seulement.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : « J’ai décidé de sacrifier mon poste pour la paix » dit Guillaume Soro, démissionnaire de la présidence de l’Assemblée nationale
Côte d’Ivoire : Thierry Tanoh, le joker sans frontières… politiques de la présidentielle ivoirienne
Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié met fin à son union avec le parti au pouvoir
Côte d’ivoire : Des tirs entendus dans l’enceinte de la 3e région militaire de Bouaké
“Agitations” en Côte d’Ivoire : Guillaume Soro appelle à la repentance
Pourquoi et comment Guillaume K SORO peut-il devenir Président de la République sans les armes ?
La liste des membres du nouveau gouvernement ivoirien
Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan désigné vice-président de la République
Amadou Gon Coulibaly nommé nouveau Premier ministre en Côte d’Ivoire
Côte d’Ivoire-Burkina : « Les relations sont excellentes », selon Alpha BARRY
Quand Guillaume Soro parle pour l’Histoire à Cyril Bensimon
Affrontements intercommunautaires de Bouna : La version des faits et l’analyse de WANEP Côte d’Ivoire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés