Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Une des sources les plus fréquentes d’erreur est de prétendre expliquer аvес lа rаisοn dеs асtеs diсtés раr dеs influеnсеs аffесtivеs οu mystiquеs.» Gustave Le Bon

Aide aux sinistrés : Le geste salvateur de l’ABBEF

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Inondations au Burkina • • mardi 13 octobre 2009 à 05h57min

L’Association burkinabè pour le bien-être familial (ABBEF) a remis plus d’un million de francs CFA, des lots de vêtements, des préservatifs et annoncé une assistance sanitaire au profit des sinistrés. C’était au palais de Koulouba, le 12 octobre 2009.

En tant qu’ONG nationale œuvrant pour le bien-être des populations, l’ABBEF est en train de mobiliser toutes ses structures à tous les niveaux pour répondre à l’appel du président Blaise Compaoré, suite au sinistre du 1er septembre 2009. C’est ce qu’a indiqué le président national de cette ONG, M. Ibrahiman Sakandé, également directeur général des Editions Sidwaya. Ainsi, l’ABBEF, par son intermédiaire a fait un geste salvateur, le 12 octobre 2009.

M. Sakandé a remis d’une part, trois lots de vêtements pour homme, femme et bébé et des chaussures pour femme, le tout d’une valeur de deux cent mille (200 000) F CFA et une somme de sept mille (7 000) francs CFA représentant la quote-part du Mouvement d’action des jeunes. D’autre part, la structure nationale (ABBEF) a offert un million de francs CFA et des préservatifs masculins et féminins d’une valeur de cent onze mille (111 000) francs CFA. Par ailleurs, l’ABBEF entend offrir une assistance sanitaire aux sinistrés sur les sites du district sanitaire de Baskuy dont relève la clinique de l’ABBEF.

Notamment, le site de l’INJEPS, et celui de Bilbalogo. Il s’agira du traitement des infections prénatales, du dépistage du VIH, des prescriptions de méthodes contraceptives et des séances de sensibilisation toutes les semaines. Les sites des autres districts sanitaires seront pris en compte dans un futur proche. "Tout ceci, en attendant l’intervention de la structure-mère (IPPF) et les autres structures internationales patronant l’ABBEF", a laissé entendre le président national Ibrahiman Sakandé.

Aimée Florentine KABORE

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Inondations du 1er septembre 2009 : L’Unité de gestion des secours d’urgence a remis son rapport final au Premier ministre
Aménagement de la trame d’accueil de Yagma : 58 km de caniveaux pour assainir le cadre de vie
Bilan chiffré du gouvernement : "Voilà ce que nous avons eu, voici ce qu’on a fait"
Inondations au Burkina : le bilan s’alourdit
Aide aux sinistrés du 1er septembre 2009 : L’Afrique du Sud contribue pour 15 millions
Aide aux sinistrés du 1er septembre : nos ambassades font parler leur cœur
Dons aux sinistrés du 1er septembre 2009 : on est encore loin des 70 milliards de francs
PAROISSES DE KIEMBARA ET DE TOMA : Des foires humanitaires au profit des sinistrés
Relogement des sinistrés : Yagma et Bassinko en voie de viabilisation
Contribution aux sinistrés du 1er Septembre 2009 : La communauté Burkinabé des Etats-Unis d’Amérique donne sa part
Aide au relogement : les sinistrés ont commencé à passer à la caisse
Déluge du 1er du Septembre : Bilan de santé avant évacuation de l’hôpital Yalgado
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés